Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Discrimination à l'embauche: vos conseils


Dadouz

Messages recommandés

Bonjour à tous(tes),

 

Fin mai, j'ai été contacté par une société qui a consulté mon CV sur un site professionnel, concernant un poste à pourvoir.

 

La chargé des ressources humaines, souhaitait me rencontrer lors d'un premier rendez-vous. Lors de ce premier entretien, elle m'a dit clairement que mon profil est en total adéquation avec le profil recherché, qu'elle appuyerait ma candidature à 500%.

 

Quelques jours plus tard, celle-ci me rappelle afin de reconvenir d'un deuxième entretien avec la reponsable et la collaboratrice du poste à pourvoir.

 

L'entretien effectué, je suis recontactée deux jours après par la chargée RH, qui me dit que le Directeur Amdinistratif et Financier souhaite me renocntrer, et qu'elle croit en ma candidature étant donné mes compétences, mon dynamisme, etc.

 

Le 07 juin, je me rends donc pour la troisième fois dans cette société, où j'e rencontre le DAF. Nous parlons de mes compétences, mes amitions principales du moment, mes diplomes obtenus, puis il m'a dmeandé si j'étais célibataire ou en concubinage? Je lui ai rpéondu clairement que j'étais en concubinage.

 

A ce moment là, celui m'a idt "Bon écoutez, ça va peut être vous choquer, mais on va passer un contrat moral etje vous demande d'attendre un an pour envisager une grossesse, parce que je veux biens recruter mais il faut aussi que j'en tire profit, après un an vous faites ce que vuos voulez y'a pas de problèmes".

 

Cette phrase m'a beaucoup touché, cra c'était la première fois que l'on me disait une chose pareil.

 

Je devais avoir une réponse le vendredi qui suivait. Aucune réponse.

 

Lundi j'ia contacté la chargée des RH, qui m'a idt qu'elle m'avait envoyé un mail, que je n'ai reçu qu'un jour après, et elle m'a dit "malheureusement ce n'est pas une bonne nouvelle, vous étiez deux candidats en short list, car j'avais pris un rendez-vous avec un autre candidat même si je vous avais rencontré, et c'est ce candidat qui a été retenu. ça ne met pas en doutes vos compétences, mais je pense que ça à plutot été une histoire de feeling avec le DAF".

 

Ma tante m'a dit que le DAF avait fait usage de discrimination à l'embauche et qu'on ne peut me demander des informations sur ma vie privée ni mon état de grossesse.

 

Je voudrais avoir des conseils, si je dois effectivement saisir le consiel des prud'hommes ou non, je suis un peu perdue.

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 12
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Petite info, la prochaine fois que l'on vous pose ce type de question, vous avez le droit de mentir, puisqu'il n'a pas le droit de vous poser ce type de question.

 

Ensuite, pour savoir s'il y a discrimination ou non il faudrait connaitre le profil de l'autre candidat(e).

 

Concernant votre question sur la saisine des prud'hommes, cette juridiction à bien compétence pour connaitre votre litige, mais dans votre cas je vous préconiserai de saisir la HALDE qui seront les plus à même pour vous dire si votre action a des chances d'aboutir ou pas.

 

De plus, il vous indiqueront la procédure à suivre ce qui évitera de faire une bétise dés le départ.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très bien,

 

j'avais effectivement vu qu'on pouvait contacter la HALDE et je vais suivre votre conseil.

 

Bien, j'ai encore les mail de la chargée RH dans lesquels elle me disait que mon profil est en total adéquation avec le profil recherché, que j'avais toutes les compétences nécessaires au poste, étant donné que je suis compétente dans le domaine générale de la comptabilité et qu'il cherchait quelqu'un avec une compétence fournisseur, que j'avais donc.

 

Puis la chargée RH m'avait dit par téléphone Lundi, qu'ils avaient quand même rencontré un candidat après moi, qu'ils ont dû trancher, et que la décision a été prise par rapport au feeling que le DAF a eu avec le candidat.

 

Elle a utilisé beaucoup de qualification comme "il" en parlant du candidat sélectionné.

 

Effectivement après, je ne sais pas comment je peux prouver qu'il ont embauché un homme.

 

Merci de ce conseil.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout est question de preuve dans ce type d'affaire, aprés bien que vous ayez les compétences, rien ne dit que vous êtes la seule.... Donc avancez avec prudence, car il vous sera difficile de prouver que ce DAF vous a posée des questions concernant votre vie privée.

 

Si vous en avez la possibilité tenez nous au courant de l'issue de l'affaire, cela pourrait en aider plus d'un.

 

Bonne chance, et bon courage à vous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, je sais que nous n'étions que 2 ens hort-list, le candidat en question et moi même.

 

Et c'ets vrai qu'il est dur de prouver maintenant ce qu'il m'a dit, là où est mon inquiètude. Amoins d'avoir eu un enregistreur, mais bon ce n'est pas l'objet que l'on emmène avec soi lors d'un entretien, et je ne pensais jamais être assujettie à de tells paroles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour ma part, je vous conseillerais d'en rester là. Un recrutement, c'est une compétition. Vous n'étiez pas seul candidat, un autre a remporté le poste, basta.

Pourquoi vous lancer dans une procédure incertaine (car rien ne pourra prouver une discrimination dans le cas présent). De plus, quel préjudice pourriez-vous faire valoir ?

Mettez plutot vos forces dans la recherche d'un autre emploi, elles y seront plus utiles...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Lag0 :

 

comment prouver que c'est parce que vous êtes une femme en age de procréer que vous n'avez pas été retenue

 

Cet élément , le DAF en avait connaissance avant.

 

quand on est en finale, face à un autre candidat (on parle souvent au masculin, qui est + neutre), on a une chance sur 2. et on y croit , vu qu'on est en finale et qu'on a une chance sur 2....

 

et oui, en finale, à compétence égale, c'est souvent le feeling qui prime, car au quotidien ,avoir un collaborateur compétent mais avec qui on ne s'entend pas, c'est trés dur à vivre

 

Mettez vos force sur une recherche d'emploi.

 

Ps : oui ce sont des questions qu'on ne doit pas poser (la grossesse notamment, car sur l'état civil, je suis + mitigée vue que de nombreux dossiers de candidature posent la question)

 

pour les jeunes femmes, je préfére expliquer qu'on a une trés bonne mutuelle et qu'on pratique le maintien de salaire en cas de maladie et maternité, au bout d'un an d'ancienneté. le message est bien compris généralement:o:rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils sont ridicules dans cette boite ,meme célibataire une jeune femme peut avoir des enfants et à l'invers ,il y a des couples qui ne souhaitent pas avoir d'enfant.

Mais quand meme ,3 entretiens pour savoir si l'on est apte ,alors que selon eux tout allait bien ,c'est fort de café.Si ils voulaient un homme ,c'est des le début qu'ils avaient à vous dire ,vous n'avez pas le profil ,point barre.

Malheureusement ,il n' y a pas de recours ,mais quand meme ,écrivez à la Halde ,et racontez leur votre histoire (avec copie des e mails reçus),car ce n'est vraiment pas normal de faire tourner les gens en rond ,pour finalement leur dire non,et ecrivez leur également(à la boite) votre façon de penser sur la méthode utilisée.

Quant à l'épidémie de licenciement actuelle ,rien d'étonnant avec la crise actuelle ;pour certaines PME,c'est vrai ,c'est dramatique ,mais pour les grands groupes ,on en profite pour faire le ménage dans les effectifs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour Suji San :

 

3 entretiens, ce n'est pas choquant.

puis les RH le N+1 puis le N+ 2 , c'est trés classique

 

pour mon poste actuel, j'ai vu 2 personnes au sein du cabinet de rectrutement, le DRH, le DAF, le Directeur des Ventes le DG puis à nouveau le DRH

 

 

il ne l'ont pas fait tourner en rond forcément, ils rencontrent des candidats, écrèment les listes au fur et à mesure pour choisir le finaliste

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord avec Theflo. Dans certaines boites, le recrutement se fait par étapes. La première personne que vous voyez (et même parfois la seconde) n'est pas celle qui prend la décision finale. Elle prépare les dossiers. Cette première personne peut très bien avoir une certaine idée sur les chances du candidat qu'elle a en face d'elle et le décideur final une autre. L'erreur est d'en faire part au candidat...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous ou à toutes,

 

Donc voici la fin de ce que je désignait de "discrimination à l'embauche".

 

Il y a quelques jours, j'ai contacté la HALDE qui ont accepté de me renocntrer, suite aux 3 entretiens que j'ai passé dans la société qui m'a contacté, et au cours desquels on m'a beaucoup laissé entendre que ma candidature ets en totale adéquation.

 

Message reçus de la société:

 

Le 02.06.2009: "Vous êtes donc en short liste et si votre candidature est validée la dernière étape est la remise d’une proposition de collaboration.

Je crois en votre candidature et pour moi vous avez toutes les qualités pour réussir à ce poste. C’est pourquoi je vous propose de revenir le plus rapidement possible pour rencontrer Axxxx Xxxxx. Sachez que nous saurons être réactifs suite à cet entretien.

 

J’attends votre retour et vos disponibilités.

 

A très vite.

Bien cordialement,"

 

C'était la deuxième fois que l'on me disait que j'avais toutes les qualités nécessaires au poste, l'ambition, le dynamisme, etc.

 

Au final, à mon 3ème entretien avec le RAF celui-ci m'avait demandé si j'étais en concubinage, et il m'a demandé d'attendre un an avant d'envisager une quelconque grossesse.

 

Au bout du compte, voici le message que l'on m'a envoyé pour me dire que je suis refusée:

 

Mademoiselle,

 

Je souhaitais vous informer de l’état de votre candidature. Malheureusement, notre choix s’est porté sur le 2ème candidat vu par Axxxx Xxxxxx.

 

Vous étiez dans les 2 finalistes retenus mais comme vous le savez, nous avons dû trancher.

 

Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches et reste à votre disposition pour toute question.

 

Bien cordialement,"

 

Je l'avais pris en mal, et du coup la HALDE a accepté de me rencontrer.

 

Au bout du compte, je ne donnerais pas suite à cela, même si il y a eu un peu de perte de temps, et de chose avancées par la société concernant ma candidature, car malgré les mails reçus, il va être dur de prouver que le RAF m'a parlé de la grossesse et mon état civil.

 

Et puis, je ne suis pas perdante, je suis actuellement en poste stable depuis plus d'un an, donc je ne suis pas à cours d'emploi. Ce poste m'aurait permis simplement d'évoluer aussi bien au niveau de ma carrière que niveau rémunération il ne faut pas se mentir.

 

En leçon, on en tire plutôt Mesdames, Mesdemoiselle, Messieurs, quelque soit la question que l'on peut vous poser lors d'un entretien (moeurs, religion,ethnies,situation familliale,sexualité,etc.), MENTEZ ou PREFEREZ NE PAS REPONDRE.

 

Le code du Travail et le Code Pénal sanctionne les sociétés qui font état de ces informations. Mieux vaut mentir pour ne pas se sentir léser, privé, mis à l'écart, ou autre.

 

Merci à tous....

 

VIVEMENT LES VACANCES!!!!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dadouz, rien ne prouve que si vous aviez répondu être célibataire et stérile, vous auriez été préférée à l'autre candidat...

Vous faites une fixation sur ce point et, à mon sens, vous avez tort.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par M_elle
      Bonjour :),
       
      Je ne sais pas si je suis dans la bonne section du forum mais je ne vois pas trop où placer cette conversation :
       
      Souhaitant développer davantage des compétences dans le milieu du soin animalier, j'ai trouvé, [date]une formation [en médecine douce] mais je n'y connaissais absolument rien dans ce milieu de médecine douce. La formation me semblait sérieuse "sur le papier" comme on dit. Il a fallu payer des frais de dossier et d'inscription à hauteur [tarif] puis la formation se déroulait en week-end de séminaire payant. Il y avait normalement [plusieurs]week-end séminaires.
       
      Au bout de deux week-end de séminaire, je me suis très vite aperçue de ce que la formation était.... déjà[cette médecine douce ]reconnue par l'Etat mais il existe quand même une Fédération[...]qui réglemente la pratique et les écoles or ce soi-disant centre de formation n'en fait pas partie et la "formatrice" est une ancienne élève d'une de ses écoles qui s'est mise à son compte mais en aucun cas une "formatrice" qui s'avère être un vrai métier : les cours étaient dispensés de façon très aléatoire, rien de construit mais plutôt à l'image d'un puzzle dont la formatrice disait que nous rassemblerions les morceaux à la fin de l'année et que ça n'était qu'au dernier moment que nous comprendrions, la pratique était très approximative et rien de bien concret, les attestations de présence fournies avec un numéro de SIRET sont au nom de son mari -osthéopathe équin- ne correspondent en aucun cas à une école, ni à un centre de formation et n'ont donc aucune valeur.... plein d'autres détails mais je ne suis pas là pour tout exposer (sauf si nécessaire)
       
      Bref, j'ai décidé de cesser cette formation et comme j'ai appris que [cette médecine douce] en fait, issue de la médecine chinoise car c'était exactement le même principe transposé de l'humain à l'animal, je suis allée voir si l'herbe était plus verte ailleurs : je me suis donc rendue aux portes ouvertes d'une des écoles reconnues [...]qui dispense des cours sur l'humain (finalement, c'est mieux que je commence par moi-même et le mode de fonctionnement chez l'humain avant de vouloir soigner un animal...mais la finalité de mon projet restera l'animal, ça me prendra plus de temps mais ça n'est pas grave), entendre le discours qui s'y tenait et la philosophie qui allait avec et j'ai été conquise car là nous étions dans un discours (oral donc.. et non un "papier") plein de vie, très positif et qui correspondait tout à fait à ce que j'attendais d'une école bien cadrée, bien structurée avec un règlement intérieur....
      De ce fait, je me suis inscrite et j'ai commencé le premier week-end de formation récemment qui n'a strictement RIEN A VOIR avec le premier que j'avais fait dans ma précédente formation.
       
      Bref, pour conclure, je souhaiterais savoir si je peux récupérer une partie [des frais d'inscription] et de dossier que j'ai payés sur la précédente formation étant donné que je ne suis allée qu'à deux séminaires de formation et que j'ai décidé d'abandonner cette formation sur des faits totalement justifiés.
       
      PS : Il faut aussi savoir qu'à un moment, la formatrice a choisi de m'exclure de la formation au motif que je me suis prise des remarques fortement désobligeantes (à chaque week-end de séminaire où j'étais présente) de la part d'un élève [plus âgé]que moi où j'ai demandé à la formatrice d'intervenir car j'estimais que c'était de son ressort, qu'elle a refusé en prétextant que ça n'était pas son rôle donc j'ai dû régler le problème directement avec lui et qu'ensuite il m'a été reprochée de perturber la bonne ambiance du cours et que je n'ai donc plus été admise en cours à la session suivante, de là j'ai protesté en disant que j'allais demandé à ma conseillère d'insertion professionnelle si c'était "normal" et savoir quel recours, je pouvais avoir et à partir de ce moment-là, la formatrice a décidé de me réintégrer..... uniquement après l'accord de l'élève qui initialement m'avait fait des remarques désobligeantes et pour lequel j'avais sollicité l'intervention de la formatrice qui, de ce fait, s'est transformé en victime (je parle toujours de l'élève) parce que la formatrice s'étant dédouanée de son rôle, j'avais dû régler le souci moi-même et ça s''est retourné contre moi.... mais étant donné tout ce contexte général, j'ai donc fini par choisir de partir.
       
      J'espère avoir été claire et compréhensible
       
      Merci de vos réponses.
    • Par Noyeb
      Mesdames, Messieurs,
       
      Ayant plusieurs sons de cloches concernant les temps de trajet, je me tourne vers vous.
       
      J'ai été employé en intérim pour une boîte de Télécom. Mon lieu de travail se situe sur Dijon (21) Et j'habite Sallanches (74). Le boîte me paie mes frais de transport via la SNCF. J'ai en gros le lundi 6h de train pour me rendre de chez moi sur mon lieu de travail et le vendredi 6h de mon travail à mon domicile.
      Est-ce que ce temps passé dans le train est comptabilisé comme temps de travail effectif ou pas? Cela dépend des conventions collectives?
       
      En vous remerciant par avance.
       
      [...]
    • Par Andromaque
      Bonjour,
       
      Et puisqu’il est encore temps, bonnes fêtes de Pâques.
       
      Je suis en appel contre mon ex employeur.
      Concernant mes demandes et suite à mes lectures est il possible de se référer et aux articles 565 et suivants du code de procédure civil? [EDIT de l'équipe de modération lien hors charte]
       
      Merci de votre aide.
    • Par rom_39
      Bonjour à tous,
      Je déterre le sujet, mais étant dans le même cas, j'aimerais savoir si @MRichard a eu une réponse précise de sa DRH ou de la DIRECCTE.
      Bonne journée à tous
       
      EDIT de l'équipe de modération : référence à cette discussion : Convention cadres de la métallurgie : Position et coefficient pour promotion d'un non diplômé - Travail et prestations sociales - Net-iris
    • Par Clarisse M
      Bonjour, ma responsable ma prévenu d'une réunion le mardi 27 avril à 19h30 mais voilà je fini ma journée à 13h30 et j'habite à 1h aller retour de mon lieu de travail de plus à la dernière réunion l'heure resté en plus ne nous à pas été payé se qui sera encore le cas.  La réunion étant à 19h30 il y en a pour au moins 1h se qui me fera rentré chez moi pas avant 21h ont t'ils ĺe droit de m'y obligé. Merci
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...