Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Droit de retrait


Habéas

Messages recommandés

Bonjour,

 

je suis fonctionnaire et reçois du public dans mon petit bureau de

9 m² environ.

Il fait actuellement 30 dégrès dans celui ci et nous ne sommes pas encore

en été.

Pouvez vous éclairer ma lanterne sur le droit de retrait et s'il est applicable

à la fonction publique.

MERCI

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 11
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Amayumi

Bonsoir.

 

A mon sens non ...

 

Le législateur définit ce droit comme la possibilité de quitter votre poste (fonctionnaire ou non, pas d'importance) si ... vous êtes face à un danger grave, imminent et inévitable pour votre vie ou votre santé.

 

Bien que les conditions peuvent sembler effectivement difficiles, je ne pense pas qu'on puisse reternir la notion de gravité. (Cela reste subjectif ...)

 

Par contre de votre coté vous devez ...

 

Signaler immédiatement à l'employeur ou son représentant toute situation de travail dont vous avez un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour votre vie ou votre santé ainsi que toute défectuosité que vous constatez dans les systèmes de protection.

 

Sachez également que L'article L. 231-8 du code du Travail oblige le salarié à signaler immédiatement à l'employeur l'existence d'une situation de travail qu'il estime dangereuse, il ne lui impose pas de le faire par écrit.

 

 

Je ne peux pas croire qu'un syndicat n'interviendra pas si rien ne se passe à l'amiable ... :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai fait intervenir la médecine du travail sur mon précédent poste de travail où la température culminait à 38.

Après constat et intervention de celle ci la réponse des autorités

décisionnaires a été l'allocation d'une fontaine à eau dont nous n'avons jamais vu la couleur.

Quant aux syndicats, bien trop occupé à conserver leur place en vendant leur ame aux décideurs par manque d'indépendance......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous laisse vos jugements sur les syndicats, jugements, ceci dit, un peu gonflés quand on vient demander conseils sur un site où les principaux intervenants sont militants syndicaux...

Comme vous l'a dit Oxy31, une température de 30°C est bien loin de représenter un danger immédiat pour votre vie ou même votre santé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai fait intervenir la médecine du travail sur mon précédent poste de travail où la température culminait à 38.

Après constat et intervention de celle ci la réponse des autorités

décisionnaires a été l'allocation d'une fontaine à eau dont nous n'avons jamais vu la couleur.

Quant aux syndicats, bien trop occupé à conserver leur place en vendant leur ame aux décideurs par manque d'indépendance......

 

Ben voyons, surtout dans le public où nous sommes fonctionnaires . Vous croyez qu'on garde un poste en étant syndicaliste dans la fonction publique vous ? Ben on voit que vous ne l'avez jamais été :cool:

Une fonctionnaire syndicaliste :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir aux syndicalistes que j'aurai pu offusquer

Pour votre gouverne je suis petit fils de mineur délégué d'une confédération (avec deux autres lettres derrière) ayant occupé le fond pendant 36 jours dans les années soixante.

Fils de sidérurgiste de Longwy en lutte pendant deux ans contre le

plan de fermeture [....] dans les années 78 à 80 (sidérurgie finalement bradé aux asiatiques) et à l'origine de la création des radios

libres (peut être avez vous entendu parler de [...]).

Alors s'il vous plait ne me prêtez pas de mauvaises pensées permettez moi simplement de comparer ce que j'ai pu connaitre du syndicalisme (le vrai)

et ce que j'observe dans mon administration.

J'en veux pour preuve le discours récent de mon représentant (eh oui je suis néanmoins syndiqué) qui me disais:Nous ne sommes pas en mesure de nous battre pour obtenir des acquis mais uniquement pour ne pas perdre

ce que nous avons acquis.

Excusez moi de considérer que ce discours est loin de pouvoir faire bouger

ce que l'on appellait "'les patrons".

"Rentrer dans le chou" d'un patron (chez nous on dit Directeur Départemental) quand vous êtes vous même dans l'attente d'un

franchissement de grade ou d'une mutation, ça lime un peu les dents...

d'où ce manque d'indépendance que je dénonçais.

Je finirai d'enfoncer le clou en vous disant que même dans la plus grande des adversités aucune inter-syndicale ne s'est jamais créeé et

que hors sollicitation précise nous ne recevons la visite des délégués

qu'au moment des élections (des dits délégués s'entend)......

Pour en revenir au sujet initial, 30 degrés pendant 8 heures alors

qu'il en fait 21 dehors, les matheux me diront la température atteinte

en été lorsque l'on frole le 32/33 (je vous aide il suffit d'appliquer une règle de trois).

citation:

une température de 30°C est bien loin de représenter un danger immédiat pour votre vie ou même votre santé...

Pour moi qui suis en bonne forme (je touche du bois) OK mais je vous rappelle que je reçois du public et que certains papy ou mamy suffoquent

déjà et peuvent avoir à rester avec moi plusieurs heures d'affilée.

Faudra-t-il un malaise de l'un d'eux pour que l'on se penche sur nos conditions de travail????????????????????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce que vous dénoncez dans les syndicats du public est exactement la même chose que pour les syndicats du privé. Dans le privé aussi, certains syndicalistes ne viennent qu'au moment des élections, pas d'intersyndicales bien souvent en cas de conflit ( j'en ai un exemple récent dans ma ville) . Au niveau indépendance, elle est la même que pour le privé. Quand on " rentre dans le chou" d'un patron, qu'il soit privé ou public, en général, on n'est pas vraiment bien vu ....:cool:

Donc on tape sur les deux si on veut ( et quelquefois c'est justifié) ou pas du tout :p

Pour votre problème de température, vous devez savoir comme moi que les " clients" ont toujours plus de poids que le personnel. Donc à chaque papy ou mamy qui suffoque, vous leur demandez d'écrire ou de téléphoner pour se plaindre. C'est en général ça qui fait bouger les choses

Moi j'ai eu le problème inverse : 12 degrés dans un amphi avec mes étudiants

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Température maxi aujourd'hui : 33 °.

 

Je vais me plaindre à mon patron (quelqu'un a une glace ? :D).

 

30° c'est loin d'être élevé, même dans 9 m2.

 

Sinon tous les fonctionnaires du sud de la France n'en ficheraient pas une dès mai.

 

Va falloir trouver autre chose...... :p

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Température maxi aujourd'hui : 33 °.

 

Je vais me plaindre à mon patron (quelqu'un a une glace ? :D).

 

30° c'est loin d'être élevé, même dans 9 m2.

 

Sinon tous les fonctionnaires du sud de la France n'en ficheraient pas une dès mai.

 

Va falloir trouver autre chose...... :p

 

Cleyo

 

Peut mieux faire, vraiment ......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 an plus tard...
Bonjour,

Je suis fonctionnaire et reçois du public dans mon petit bureau de 9 m² environ. Il fait actuellement 30 dégrès dans celui ci et nous ne sommes pas encore en été.

Pouvez vous éclairer ma lanterne sur le droit de retrait et s'il est applicable à la fonction publique.

MERCI

 

Bonjour,

 

...quelques mois plus tard !

 

Et si on inversait la vapeur ? :D

 

Que penserions-nous d'une température de 3 ° (trois), parfois moins, dans un logement dépourvu de dispositif de chauffage ?

Peut-on, en ce cas, user de son Droit de retrait ?

L'hiver arrive...!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...