Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Invalidité Cat 2 et Salaire.


Fa6l

Messages recommandés

Bonjour,

 

Une de mes relations est en état de grande fragilité et j'aimerais essayer de l'aider.

Elle a été mise par le Médecin conseil de la Sécurité Sociale en invalidité catégorie 2 depuis Nov 1997.

Elle ne touche depuis que sa pension SS soit environ 800 €

Elle travaillait dans une "banque"

Son employeur ne s'est jamais occupé d'elle et ne répond pas à ses courriers.

Depuis cette date il ne lui verse plus aucun salaire, ni lui a proposé une visite de reprise auprès de la Médecine du travail.

Elle ne perçoit pas non plus de prévoyance collective.

 

J'aimerai donc savoir si dans ce cas l'employeur est obligé ou non de verser un salaire ou un complément de salaire s'il conserve la personne en tant que salariée ?

J'espère avoir été assez clair.

Merci pour votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

Elle a été mise en invalidité suite à une aggravation de maladie, puisqu'elle était déjà passée précédemment déjà en invalidité 1ere catégorie.

Elle n'a pas été licenciée.

L'employeur a suspendu son contrat de travail, sans plus rien lui verser.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Ce n'est pas l'employeur apparemment, c'est elle qui en ne se présentant pas au travail a provoqué une "suspension" de contrat.

 

Soit elle a un arrêt de travail qu'elle envoie à son employeur, elle touche sa pension d'invalide et peut-être une prévoyance, car dans les banques ils sont en principe plutôt bien couverts.

 

Soit elle n'a pas d'arrêt de travail, elle touche quand même sa pension. Elle a probablement intérêt à se présenter pour reprendre et auparavant elle demande une visite de reprise (elle peut l'organiser diectement avec e médecin du travail à condition d'en informer l'employeur).

 

Le médecin va probablement la déclarer inapte totalement pais ce n'est pas systématique.

L'employeur devra rechercher un reclassement.

 

S'il n'y parvient pas, la question va se poser : s'agit-il d'une reprise après arrêt pour maladie ou accident ou pas, dans la mesure où elle a attendu un moment ?

 

Si oui, m'employeur va devoir la licencier ou recommencer à la payer.

 

Apparemment, elle a beaucoup laissé trîner ses affaires, il faut qu'elle aille voir un syndicat de son secteur professionnel pour avoir des conseils bien ciblés. Surtout en matière de prévoyance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 an plus tard...

Bjr

Je suis dans le mm cas mis en invalidite par cpam si elle a cotise a une prevoyance obligatoire avec son employeur il faut qu elle l adresse a la prevoyance

Moi je l ai fait j ai pad prévenu l employeur de ma situation

Je continue a adresser des arrêts a lvemployeur pour éviter abandon de poste

Si elle souhaite partir qu elle adresse a la médecine du travail sa notification pour une visite apte ou non

Moi j ai eu REPonse de la prevoyance qui me verse sur mon compte la pension mensuellement

Je vous souhaite bon courage

 

---------- Message ajouté à 19h08 ---------- Précédent message à 19h05 ----------

 

Si elle a averti l employeur de sa mise en invalidite et qu il ne fait rien il doit continuer a lui verser don salaire

Si Elle a pris contact avec la prevoyance il faut insister car il mette du temps a répondre

J ai vécu la même situation

Je suis la pour vous aider j ai eu le même souci

Bon courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...