Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Période d'essai - Rupture


Messages recommandés

Bonjour,

En pleine période d’essai dans le milieu de la restauration rapide ma compagne a était convoqué pour un entretien, annoncé comme entretien d'avancement, avec son responsable de secteur. A aucun moment le vrai sujet de cet entretien n’a été annoncé. Au cours de celui ci ma femme s’est vue annoncer son licenciement, non pas pour faute professionnelle, le responsable de secteur lui assurant que son travail et sa motivation étaient irréprochables, mais pour Défaut de Confiance.

Mes questions préalables sont les suivantes :

- dans le cas d’un entretien pour licenciement n’aurait elle pas du être prévenue à l’avance de ce sujet afin de demander à se faire accompagner par un représentant des salariés ?

- le Défaut de Confiance n’est plus un motif de licenciement valable mais qu’en est il pour les périodes d’essai ? J’ai cru comprendre que même pendant cette période un licenciement autre que pour raisons professionnelles n’était pas non plus acceptable.

De plus j’ai voulu vérifier la période d’essai de ma compagne sur son contrat de travail. Je me suis aperçu qu’elle n’en possédait aucune copie, son entreprise ayant tout conservé à la signature du contrat. Est ce une faute de la part de son employeur ? Comment puis je en récupérer une copie ?

 

En vous remerciant par avance de vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Pour une procédure de licenciement, il faut impérativement que l'employeur respecte la forme de celle ci.

Une convocation - remise en mains propre contre décharge ou LRAR - à un entretien préalable pouvant déboucher sur un licenciement. - minimum 5 jours -

 

Entretien avec un délégué ou sans et ensuite notification du licenciement si celui ci le choisit.

 

C'est quoi le défaut de confiance :D, n'importe quoi.....

 

Contactez au plus vite soit un avocat soit un syndicat de votre choix.

 

Que dit la lettre de licenciement ?

 

Faire un courrier en LRAR pour demander copie du contrat de travail.

Elle travaille à plein temps ou à temps partiel ?

 

La période d'essai ne se présume pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Son employeur lui a indiqué qu'il allait mettre fin à sa période d'essai, c'est bien cela ?

 

Cela n'a rien à voir avec le licenciement....pas besoin d'entretien contrairement à ce qui vous a été dit précédemment, pas d'assistance...il y a cependant une période de préavis à respecter (à vérifier).

 

Depuis combien de temps travaille t-elle dans ce restaurant ?

 

La période d'essai est elle prévue dans le contrat de travail (qu'elle en demande une copie) ?

 

Quelle en était la durée ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé de mon manque de clarté je parlais bien d'une fin de période d'essai décidée par son employeur. L'utilisation du terme licenciement a du mettre Christ06 dans l'erreur, je m'en excuse.

 

Elle n'était pas dans cette entreprise depuis longtemps, un mois et demi exactement. En ce qui concerne la période d'essai elle se souvient d'une annonce de deux mois renouvelables, mais ne possédant pas le contrat de travail je ne peux vérifier ce qu'elle a signé. Je vais donc faire la demande pour récupérer ces papiers.

 

Pour le préavis c'est deux semaines à ce qu'il lui a été signifié.

 

Doit elle attendre une lettre avec AR lui annonçant la fin de sa période d'essai? Si sur celle ci est évoquée une raison, y a t'il une chance de contestation/recours/annulation/DI?

 

 

 

En ce qui concerne le défaut de Confiance :

 

Ma compagne a été embauchée à un intitulé de poste précis mais géographiquement vague. C’est à dire qu’elle devait être à terme, au bout de la formation préalable, affectée à un restaurant proche de sa ville d’habitation. Elle a effectué sa formation dans un restaurant situé à plusieurs centaines de km, ce qui a donc entrainé des frais de logement et de transport. Ne pouvant supporter autant de frais chaque semaine elle a demandé un remboursement plus rapide (l’avance de frais n’étant pas une pratique acceptée dans cette entreprise)afin de continuer à se rendre à son travail.

La chose mettant un temps assez conséquent, une personne au dessus d’elle dans la hiérarchie du restaurant a décidé de prendre l’argent des remboursements dans une caisse particulière du magasin et de lui donner à aucun moment ma compagne n'a pris cette décision ou s'est "servis" elle même).

Cette pratique étant clairement interdite par le processus financier de cette entreprise, ma compagne a été accusée de malhonnêteté, car elle aurait du refuser cet argent, pendant que sa supérieure n’était même pas inquiétée.

Ce qui a résulté par une fin de période d’essai pour Défaut de Confiance.

Cette version est ce que la personne qui a effectué l’entretien avec ma femme a présenté comme étant la raison de ce « licenciement » alors qu’il n’avait rien à reprocher en terme de motivation et de professionnalisme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé de mon manque de clarté je parlais bien d'une fin de période d'essai décidée par son employeur. L'utilisation du terme licenciement a du mettre Christ06 dans l'erreur, je m'en excuse.

 

Elle n'était pas dans cette entreprise depuis longtemps, un mois et demi exactement. En ce qui concerne la période d'essai elle se souvient d'une annonce de deux mois renouvelables, mais ne possédant pas le contrat de travail je ne peux vérifier ce qu'elle a signé. Je vais donc faire la demande pour récupérer ces papiers.

 

Pour le préavis c'est deux semaines à ce qu'il lui a été signifié.

 

Doit elle attendre une lettre avec AR lui annonçant la fin de sa période d'essai? Si sur celle ci est évoquée une raison, y a t'il une chance de contestation/recours/annulation/DI?

 

 

Oui le mieux à faire est d'attendre que la fin de l'essai lui soit signifié oar écrit ET demander son exemplaire du contrat afin de vérifier qu'une période d'essai était prévue, et le cas échéant, quelle en était la durée.

 

Si il y a bien une période d'essai et si la rupture est signifiée pendant cette période, une contestation sera, à mon sens, totalement vaine.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

En ce qui concerne le défaut de Confiance :

 

Ma compagne a été embauchée à un intitulé de poste précis mais géographiquement vague. C’est à dire qu’elle devait être à terme, au bout de la formation préalable, affectée à un restaurant proche de sa ville d’habitation. Elle a effectué sa formation dans un restaurant situé à plusieurs centaines de km, ce qui a donc entrainé des frais de logement et de transport. Ne pouvant supporter autant de frais chaque semaine elle a demandé un remboursement plus rapide (l’avance de frais n’étant pas une pratique acceptée dans cette entreprise)afin de continuer à se rendre à son travail.

La chose mettant un temps assez conséquent, une personne au dessus d’elle dans la hiérarchie du restaurant a décidé de prendre l’argent des remboursements dans une caisse particulière du magasin et de lui donner à aucun moment ma compagne n'a pris cette décision ou s'est "servis" elle même).

Cette pratique étant clairement interdite par le processus financier de cette entreprise, ma compagne a été accusée de malhonnêteté, car elle aurait du refuser cet argent, pendant que sa supérieure n’était même pas inquiétée.

Ce qui a résulté par une fin de période d’essai pour Défaut de Confiance.

Cette version est ce que la personne qui a effectué l’entretien avec ma femme a présenté comme étant la raison de ce « licenciement » alors qu’il n’avait rien à reprocher en terme de motivation et de professionnalisme.

 

Une fin de période d'essai n'a pas à être motivée. Depuis combien temps travaille t'elle dans cette société ? Car tout de suite c'est cela qui est important, d' une manière générale supérieur à 2 mois -sans renouvellement express - impossible d'y mettre fin pour ce motif.

Travaille t'elle toujours dans l'entreprise ?

 

----------------------------------------------------------------------------------------------

Edit :

 

pas besoin d'entretien contrairement à ce qui vous a été dit précédemment, pas d'assistance.

Ou est ce que j'ai écrit cela ?!! J'ai bien indiqué procédure concernant le licenciement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

S'ils ont la bêtise d'indiquer un motif de rupture du contrat et notamment un défaut de confiance, vous avez une petite chance devant le CPh pour plaider la rupture abusive de l'essai. Mais pas sûr que vous gagniez et en plus DI minables ( vu l'ancienneté)

Si la lettre n'indique aucun motif, ce qui est tout à fait légal ( et ce que conseillent les syndicats patronaux pour plus de sécurité) vous avez encore moins de chance devant un CPH ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...