Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

visites et violences


Aloealba

Messages recommandés

Bonjour à tous !

suivant la procédure d appel à la non-conciliation le père de mes enfants a un droit d hébergement officiel deux fois par mois sauf entente préalable.

Il a pris les enfants (4) deux fois jusqu à présent, et ces deux fois se sont mal passées. Il a eu entre autre des violences envers sa fille ainée qui à la suite de cela à contacté la gendarmerie qui est venu faire un constat, puis a laissé trois des quatre enfants sur place en attendant que j arrive. Comme c était à l étranger le trajet à duré plus de deux heures afin de récupérer les enfants qui entre temps étaient seuls.

 

J ai essayé de discuter avec mon "encore mari" qui reconnait ne pas gerer la situation et vouloir prendre uniquement les deux plus jeunes.

 

Moi même je ne sais pas comment réagir, ma fille veut porter plainte en France d un coté, d un autre coté le bien etre des enfants est primordial mais pas dans ses conditions.

Quelle solution serait envisageable pour leur sécurité? J avoue ne pas trop savoir car mon avocat me parle de constatation de témoins, de demande de la part des ainés d un juge pour enfants, comment faire?

 

Merci de me lire et de prendre le temps de me répondre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 13
  • Création
  • Dernière réponse

Bonsoir,

 

la réaction de votre futur ex mari ressemble effectivement à celle d'un papa débordé. Il a encore l'air d'être ouvert aux discussions.

 

Personnellement, j'ai eu des soucis avec les enfants qui se sont soldés par une plainte. c'est très très lourd à supporter, aussi bien pour les enfants que pour les parents.

 

Pensez vous que votre fille ait des réactions virulentes par rapport à une situation de séparation qu'elle n'accepte pas ? Dans ce cas, un suivi pédopsychiatre momentanément peut l'aider à mettre en mots son malaise.

 

Je ne suis peut être pas la mieux placée pour vous répondre, mais peut être pourriez vous essayer d'en discuter tous ensemble autour d'une table. Je trouve que la proposition de votre mari est assez intéressante par rapport aux petits, mais il ne doit surtout pas couper les ponts avec les grands. Gérer 4 enfants n'est effectivement pas de tout repos. Et il serait plus facile pour lui d'avoir un lien avec chacun des enfants si ils sont moins nombreux en même temps !

 

Bon courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse

 

l idée de prendre seulement deux enfants pendant quelques heures pour habituer tout ce petit monde l un à l autre vient de moi, mais lui veut uniquement les plus jeunes et à un rythme décidé par lui - il vient, deux mois plus tard il se manifeste et moi je dois me taire sinon... il me fait du chantage/pression à cause d un litige que j ai avec lui à l étranger (très longue histoire)! :(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vu le contexte, je ne vois pas d'arrangement amiable possible...

 

j'ai moi même essayé... au résultat, cela ne fonctionne pas... on culpabibilise... les enfants sont paumés.... et on ne vit plus sereinement !

 

dans votre situation, faites intervenir quelqu'un d'extérieur. Le JAF a pris une décision temporaire, si j'ai bien compris. Il me semble me rappeler que le délai entre la non-conciliation et le divorce est rapide. Profitez-en pour reparler de ces difficultés de garde. Si je peux vous conseiller par expérience, ne rentrez pas dans les arrangements qui n'arrangent que lui, sinon vous n'en finirez jamais. Vous en êtes au tout début de votre procédure. Soyez ferme dès le départ sur les horaires, jours de garde, etc. C'est le moyen de tester si la décision temporaire du JAF fonctionne, et dans quelques semaines, vous pourrez ainsi reparler au juge de l'expérience...

 

Et si vous avez des contentieux avec votre ex, passez outre. Il s'agit de vos enfants. Votre orgueil doit passer après (si je puis me permettre)...

 

Courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre interet !

 

J espère que ce rendez-vous chez le juge se fera bientot...!

 

J ai compris son manège: il ne veut prendre que les deux plus jeunes pour les emmener en Asie chez sa copine et à partir de là faire pression sur moi pour retirer ma plainte contre lui et madame pour escroquerie... et le temps qu on les retrouvent...rien à voir avec mon orgueuil !

 

J attend que de l eau coule sous le pont durant quelques semaines

Merci de votre soutien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre interet !

 

J espère que ce rendez-vous chez le juge se fera bientot...!

 

J ai compris son manège: il ne veut prendre que les deux plus jeunes pour les emmener en Asie chez sa copine et à partir de là faire pression sur moi pour retirer ma plainte contre lui et madame pour escroquerie... et le temps qu on les retrouvent...rien à voir avec mon orgueuil !

 

J attend que de l eau coule sous le pont durant quelques semaines

Merci de votre soutien.

 

Si vous craignez qu'il emmène vos enfants en Asie et ne les ramène pas, si vous pensez qu'ils sont en danger, parlez-en à votre avocat.

Il pourra déposer une requête en référé (urgence) sans attendre l'audience prévue.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Ephelide, je vais relancer mon avocat et lui faire part (à nouveau) de mes craintes.

 

Mais si d ici là il vient et ne veut prendre que les plus jeunes je suis donc en droit de refuser... tous ou rien ! Cela peut se retourner contre moi (il pourra toujours porter plainte pour non présentation d enfant, il n en est pas à une entrouloupe près!)?! Je vais essayer à chaque fois d avoir des voisins aux fenêtres pour témoigner au cas où, c est la seule solution que je vois pour l instant.

 

:( grosse fatigue !

 

---------- Message ajouté à 15h39 ---------- Message précédent posté à 15h09 ----------

 

... et puis faire part de mes craintes au juge, je ne suis pas persuadée que les déclarations des enfants, la mienne soient valables, c est parole contre parole !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Ephelide, je vais relancer mon avocat et lui faire part (à nouveau) de mes craintes.

 

Mais si d ici là il vient et ne veut prendre que les plus jeunes je suis donc en droit de refuser... tous ou rien ! Cela peut se retourner contre moi (il pourra toujours porter plainte pour non présentation d enfant, il n en est pas à une entrouloupe près!)?! Je vais essayer à chaque fois d avoir des voisins aux fenêtres pour témoigner au cas où, c est la seule solution que je vois pour l instant.

 

:( grosse fatigue !

 

---------- Message ajouté à 15h39 ---------- Message précédent posté à 15h09 ----------

 

... et puis faire part de mes craintes au juge, je ne suis pas persuadée que les déclarations des enfants, la mienne soient valables, c est parole contre parole !

 

Vous pouvez contacter votre avocat dès demain, et s'il juge qu'un référé est recevable parce que justifié, il pourra déposer une requête immédiatement.

Faudra-t-il pour ce faire qu'il dispose d'éléments et d'arguments réels et sérieux.

 

Vos déclarations seront prises avec beaucoup de recul. Quant à celles des enfants, le JAF n'en tiendra pas compte, ils ne sont pas "parties" dans la procédure.

Par contre, selon leur âge, il peut demander à les auditionner.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir par rapport aux suspicions de cette maman, j'ai une question pratique :

si lors du DVH le père ne prend qu'une partie des enfants et refuse de prendre les autres, y a t il des recours ? ou est ce comme si il ne prenait pas son DVH ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour rebondir par rapport aux suspicions de cette maman, j'ai une question pratique :

si lors du DVH le père ne prend qu'une partie des enfants et refuse de prendre les autres, y a t il des recours ? ou est ce comme si il ne prenait pas son DVH ?

 

Il n'y a aucun recours possible, le DVH est un droit et non une obligation.

Personne ne peut obliger qui que ce soit à l'exercer. Totalement ou partiellement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ! là il s'agit de tout autre chose.

 

Vos petits ont quel âge ? Sont-il en âge d'utiliser un portable ? (c'est une question bête, mais peut vous permettre de retracer où ils sont, et eux d'appeler en cas de souci).

 

Le conseil d'Ephelide me semble plus que judicieux... Là il y a sortie de territoire sans votre autorisation !

 

Courage

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

 

le père vit à l étranger, son adresse est connue de tous et il n y a pas d adresse d hébergement de signifié sur le jugement, de toute facon les deux seules fois où il les a pris il les a trimballé dans un vieux camping-car (stress énorme pour les enfants) et non emmené à son domicile.

 

Je comprend bien que ce droit est un droit et pas une obligation mais cela lui donne t il la possibilité (ou le droit) d en faire usage comme bon lui semble, car pour lui il ne sagit pas du bien etre des enfants mais du sien et si je n entre pas dans son jeu (vu que la fin du divorce approche) c est a dire sourire au juge et dire que monsieur utilise son droit de visite sans faille et s investi etc. il "s occupera de mon cas en forcant un peu".

Et puis je ne vois aucune raison pour mentir au juge... je ne peux pas, je ne veux pas etre en discussion avec une autorité aussi importante et lui rigoler dans la face en mentant, no way !:eek:

 

Et si je ne suis pas d accord pour lui donner seulement les deux enfants de son choix il ira directement porter plainte à la gendarmerie en disant que j ai refusé de lui remetre les enfants alors qu il est parti sans en prendre aucun!

 

Le portable est une bonne solution.:D la diplomatie aussi mais là je perd les pédales

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

 

le père vit à l étranger, son adresse est connue de tous et il n y a pas d adresse d hébergement de signifié sur le jugement, de toute facon les deux seules fois où il les a pris il les a trimballé dans un vieux camping-car (stress énorme pour les enfants) et non emmené à son domicile.

 

Je comprend bien que ce droit est un droit et pas une obligation mais cela lui donne t il la possibilité (ou le droit) d en faire usage comme bon lui semble, car pour lui il ne sagit pas du bien etre des enfants mais du sien et si je n entre pas dans son jeu (vu que la fin du divorce approche) c est a dire sourire au juge et dire que monsieur utilise son droit de visite sans faille et s investi etc. il "s occupera de mon cas en forcant un peu".

Et puis je ne vois aucune raison pour mentir au juge... je ne peux pas, je ne veux pas etre en discussion avec une autorité aussi importante et lui rigoler dans la face en mentant, no way !:eek:

 

Et si je ne suis pas d accord pour lui donner seulement les deux enfants de son choix il ira directement porter plainte à la gendarmerie en disant que j ai refusé de lui remetre les enfants alors qu il est parti sans en prendre aucun!

 

Le portable est une bonne solution.:D la diplomatie aussi mais là je perd les pédales

 

Le parent qui exerce un DVH peut emmener les enfants où il veut par le moyen qu'il veut, chez qui il veut.

Ce temps avec les enfants lui appartient.

Il n'a aucune obligation de les recevoir chez lui et a tout à fait le droit de les emmener dans un camping car.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de recevoir une lettre par mon avocat comme quoi monsieur désire faire un divorce à l amiable aux tords partagés (:confused:) en demandant une baisse maximum de la PA (très très bas:eek:), un droit de visite comme prévu en appel, une prestation compensatoire dont le montant est a discuter et en échange de cela je devrais accepter d arreter la procédure contre lui (pour escroquerie)... mais comme il cache ses revenus (frontière aidant) à la justice francaise je ne vois pas pourquoi j accepterais tout ca!

 

Des avantages?... la rapidité de la procédure et de soulagement des pauvres avocats !

 

En attendant ma fille ainée est terrorisée à l idée de passer à nouveau le we avec lui (crise d angoisse , pleurs tous les jours) et moi je ne suis pas plus avancée que ca... viendra-t-il? voudra t-il en prendre un enfant, deux , trois , quatre? en a t il le droit sans que j eu droit à une réaction?.. rester zen est de rigueur!

 

Je pense maintenant à un juge pour enfant ai je raison si pour le bien des enfants cette direction est prise?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...