Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Intervention d'un électricien, qui doit payer?


Amandine2901

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'habite depuis janvier 2009 une résidence neuve, je suis la 1ère locataire d'un appartement de type loi robien. Je n'ai jamais vu les propriétaires et je n'aurai jamais contact avec eux. Tout passe par une "entreprise" qui gère tout, de la visite au prélèvement du loyer.

 

Cette résidence a été faite à la va vite et rien ne va. Il y a de gros disfonctionnements :

- les poubelles ne sont pas sorties et elles s'entassent dans le local

- les espaces verts ne sont pas entretenus et la borne incendie va bientôt disparaitre parmi les mauvaises herbes

- les bacs de rétention d'eau sont en permanence pleins et le système d'évacuation ne fonctionne pas

- les interphones sont rarement fonctionnels et celui du portail principal est hors service

- la barrière principale est régulièrement hors service et il faut alors aller avec le bip pour ouvrir lorsque nos invités partent

- le ménage des parties communes est rarement fait

- ... et j'en passe

 

Tout cela est collectif et je ne me pose pas de question quant à ma responsabilité. Ai-je un moyen de pression envers cette entreprise pour que l'entretien soit fait régulièrement?

 

J'ai également un soucis mais d'ordre "individuel" : mardi matin, notre compteur électrique a sauté. Lorsque je l'ai remis, une lampe de notre couloir ne fonctionnait plus. J'ai voulu changer l'ampoule et le plafonnier s'est détaché du plafon, pendant avec les fils, la cheville qui fixait le tout complètement usée et cassée en deux. Lorsque j'ai essayé de retirer l'ampoule, la douille avait foudue et il a été très difficile de l'enlever.

 

J'aimerai savoir qui est responsable de tout ça et qui doit payer l'électricien qui doit venir pour réparer? Sommes nous responsables si les appartements ont été faits en dépis du bon sens et à la va vite?

 

Je vous remercie de vos réponses

 

Amandine

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Pour votre 1 er point, vous devez le remonter à votre propriétaire, car en tant que locataire vous ne pouvez rien faire.

Il vous faut donc trouver l'adresse de votre propriétaire: c'est tout son bien qui se déprecie vitesse grand V.

 

Concernant l'electricien, si c'est vous qui commandez: c'est vous qui devez payer et ce que ce soit de votre ressort ou de celui du propriétaire.

 

Pour éviter cela, envoyer un RAR à votre bailleur en lui demandant d'intervenir sous 10j sous peine d'entamer des poursuites. C'est fort certes, mais pour l'instant on ne peut pas dire que votre installation electrique soit digne de confiance et cela releve du logement décent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

normalement, votre bail doit mentionner le nom et adresse du bailleur (loi du 06/07/89)

 

votre agence est donc obligée de vous communiquer ces renseignements...

 

cependant, si elle refuse ou ne repond pas a vos demandes, contactez le service du cadastre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, sur le bail il est noté "M et Mme Machin" représenté par P et L..." avec l'adresse de l'entreprise qui les représente. On m'a précisé lors de l'état des lieux que je n'aurai jamais affaire à eux.

 

Je vais les contacter lundi, je pense qu'aujourd'hui ils sont en mode week end!!

 

Je vous remercie beaucoup pour vos réponses et je vous souhaite un bon week end!!:)

 

Amandine

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, sur le bail il est noté "M et Mme Machin" représenté par P et L..." avec l'adresse de l'entreprise qui les représente. On m'a précisé lors de l'état des lieux que je n'aurai jamais affaire à eux.

 

 

meme si vous n'avez jamais affaire avec les proprietaires, l'adresse des bailleurs doit figurer sur le bail, avec les coordonnees du mandataire

 

Article 3 En savoir plus sur cet article...

 

Le contrat de location est établi par écrit. Il doit préciser :

 

-le nom ou la dénomination du bailleur et son domicile ou son siège social, ainsi que, le cas échéant, ceux de son mandataire ;

 

-la date de prise d'effet et la durée ;

 

-la consistance et la destination de la chose louée ;

 

-la désignation des locaux et équipements d'usage privatif dont le locataire a la jouissance exclusive et, le cas échéant, l'énumération des parties, équipements et accessoires de l'immeuble qui font l'objet d'un usage commun ;

 

-le montant du loyer, ses modalités de paiement ainsi que ses règles de révision éventuelle ;

 

-le montant du dépôt de garantie, si celui-ci est prévu.

Détail d'un texte

 

 

de plus, il ne sert a rien de "voir" avec l'agence :

faites tout par LRAR...

 

Donc, envoyez votre courrier LRAR a l'agence, en indiquant bien : "a l'attention de M et Mme Machin (bailleur) "

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Pour votre 1 er point, vous devez le remonter à votre propriétaire, car en tant que locataire vous ne pouvez rien faire.

Il vous faut donc trouver l'adresse de votre propriétaire: c'est tout son bien qui se déprecie vitesse grand V

 

Ben si elle paie chaque mois un forfait ou une provision pour charges pour l'entretien des espaces verts et des parties communes, c'est tout de même un moyen de pression, non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le forfait de charge est illegal en location 1989

 

sinon, effectivement, le locataire n'a aucun pouvoir sur le syndic...

seuls les coproprietaires peuvent faire bouger les choses

 

et le fait de verser des provisions n'y change rien : ce sera a la regularisation annuelle que le locataire pourra verifier (et contester) si des charges pour entretien lui sont factures a tort

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...