Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Syndic/Changement de serrures


Bataleon

Messages recommandés

Bonjour,

Je souhaiterais avoir votre avis concernant un mésaventure récente...

 

En rentrant chez moi hier, je suis locataire, je découvre que la serrure pour accéder à ma résidence depuis le parking a été changée. Personne et surtout pas le syndic n'a songé à prévenir les locataires, ni à nous fournir une nouvelle clé. Mon agence de location ne semblait pas plus au courant que moi. J'ai donc contacté le syndic, où il m'a été répondu qu'ils avaient contacté les propriétaires (ce que dément le mien), et de toute façon ils estiment ne pas avoir à me prévenir, car je suis "simple locataire".

Est-ce légal de changer les serrures sans prévenir les occupants des lieux, même "simples locataires"?

 

Ils ont fermé leurs bureaux pour le week end, je dois donc attendre lundi pour récupérer la clé, et donc ressortir dans la rue par la porte du garage qui ouvre avec une télécommande pour entrer à nouveau dans la résidence. Tous les locataires sont dans le même cas, l'un d'entre nous s'est même retrouvé bloqué à l'extérieur sur le parking après avoir sorti les poubelles.

 

Au delà du droit il me semble anormal d'avoir autant de mépris pour les locataires. Je précise que je suis toujours à jour pour mes loyers.

En vous remerciant pour vos conseils et vos remarques.

B.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

Malheureusement, en tant que locataire, vous n'avez aucun rapport avec le syndic. De ce coté là, ils vous ont dit la vérité. Pour vous, le seul interlocuteur est votre bailleur ou son mandataire, donc c'est à eux qu'il faut vous adresser.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en conviens. Cependant, le syndic n'a-t-il pas une obligation d'information lorsqu'il fait effectuer des travaux dans les parties communes, même un simple affichage ?

Qu'en est il de leur devoir d'information des propriétaires? Nos bailleurs (propriétaire ou agence) n'étaient pas informés de la date de cette intervention.

 

Il se trouve que ce n'est pas la première fois que le problème se pose : remplacement des serrures des caves, changement des télécommandes pour ouvrir le garage... A chaque fois, nous, les occupants des lieux tous locataires, nous découvrons les travaux en essayant de rentrer chez nous, parfois en vain.

 

Alors que pour d'autres travaux (ascenseur, peinture, ravalement de façade), un affichage est mis en place surtout si le syndic a besoin de la contribution des locataires, ne serait ce que pour ouvrir la porte aux artisans.

 

B.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si le syndic doit avertir quelqu'un, ce sont les copropriétaires. Les travaux sont surement discutés en AG, les copros sont donc déjà au courant...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils étaient au courant de l'intervention mais pas de la date. Je repose ma question : le syndic a-t-il commis une faute s'il n'a pas prévenu les propriétaires par lettre recommandée avec accusé de réception, de la date de l'intervention?

 

Si un courrier RAR a bien été envoyé aux propriétaires pouvons nous, nous retourner contre eux?

 

Dans tous les cas le syndic ou le propriétaire a manqué à son devoir d'information.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils étaient au courant de l'intervention mais pas de la date.

 

Je repose ma question : le syndic a-t-il commis une faute s'il n'a pas prévenu les propriétaires par lettre recommandée avec accusé de réception, de la date de l'intervention?

 

 

réponse claire : NON.

disons qu'il ne fait pas bcp d'efforts ... :cool:

 

  • protestez TOUS (locataires) auprès de vos bailleurs respectifs,
  • faites une pétition en donnant les désagréments,
  • et envoyez chacun une copie à vos bailleurs, en leur demandant d'insister à la prochaine AG, que le syndic affiche les travaux à venir.

c'est la seule chose que je vois, à faire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Merci pour vos réponses.

 

En somme, le locataire a le devoir de payer son loyer et de s'écraser face au syndic...

 

Une dernière question : existe-t-il un instance professionnelle qui fixe les règles de fonctionnement des professionnels de l'immobilier et des syndics en particulier, l'équivalent du conseil de l'Ordre pour les médecins ou les avocats?

 

Si oui, je serais heureux d'en connaître les coordonnées nationale ou locale ( je vis dans le 64).

 

Encore merci.

B.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En somme, le locataire a le devoir de payer son loyer et de s'écraser face au syndic...

On vous l'a déjà dit, pour le locataire, le syndic n'existe pas et pour le syndic, le locataire n'existe pas. Vous ne payez pas votre loyer au syndic mais au bailleur, votre seul interlocuteur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A ma connaissance, il n'en existe pas ! ce n'est pas une profession réglementée comme celle des médecins ou avocats/notaires .... comme il n'y a pas de conseil de l'ordre pour un plombier ou un boucher, ou le vendeurs d'assurances.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...