Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

nos seniors


Fromagebleu

Messages recommandés

bonjour,

Je suis horrifiée par le sort que connaissent nos seniors. Je veux parler de la maltraitance physique et morale qu'ils subissent sans que nous ne réagissions pas plus que ça.

Je n'ai plus de parents âgés malheureusement. Mais je sais que si j'en avais, ils n'auraient jamais connus le mouroir de la maison de retraite , ni le milieu hospitalier.

Faudra-t-il une nouvelle canicule ou fléau divers pour supprimer nos anciens ?

Notre gouvernement, quel qui soit, ne fait rien ni sur leur pouvoir d'achat ni sur leur condition d'existence dans ces milieux de vie. (vignette sur auto payée pour nos anciens et dont ils n'ont jamais vu la couleur) aujourd'hui 1 jour (grâce à la canicule) dont on ne connaît pas la répartition.......

Nos dirigeants sont à l'abri sur cet avenir, leurs protections (que nous payons) les protègent jusqu'à leur dernier jour.

Mais vous, demain vous atteindrez ce bel âge qui sont le 3ème et le 4ème. Dans quel état ? avec quels moyens ?

Posez-vous la question, et réagissons tous ensemble d'une seule voix pour ne plus jamais entendre ou voir cette abomination.

Vous les enfants, petits-enfants pour vos anciens restez près d'eux, gardez les avec vous (avantantages fiscaux vous seront donnés)

Nous pourrions prendre des leçons sur ce sujet auprès des pays méditerrannéens ou ce problème n'existe pas ou très peu. La famille pour eux c'est sacrée et la personne âgée est synonyme d'expérience, de valeur.

N'oublions jamais que si aujourd'hui nous sommes là et que nous vivons bien, quoiqu'on en dise, c'est grâce au combat de nos anciens.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse
  • Moderateurs

Bonjour Bressebleu,

 

J'ai déplacé votre post sur ce forum, puisqu'il ne comporte pas de question, il y est plus à sa place.

Vous pouvez ici débattre d'un sujet de société tel que celui que vous soulevez.

 

---------

Je rappelle juste qu'un débat n'est pas une mise en accusation, mais un échange d'idées et de ressentis, merci à tous les intervenants de savoir garder raison et courtoisie dans les propos échangés :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La famille méditerrannéenne que vous citez, c'est quel exemple ? Celui de pays du sud ouest de la Méditerrannée ? Si oui, il ne faut pas non plus en voir un seul élément. Il ne faut pas non plus oublier que dans ce modèle les enfants ne quittent pas la maison des parents jusqu'au mariage (et encore...). Il faut aussi voir que la religion dominante dans cette région place les parents à une place toute particulière (je pourrais rentrer dans les détails si vous le souhaitez, mais je ne suis pas sûr que ce soit exactement le sujet...). Est-ce aussi ce que vous envisagez ? Prendre un modèle, pourquoi pas. Demander plus d'humanité dans le traitement des personnes âgées, bien entendu et évidemment. Mais si vous prenez un modèle, il faut aussi comprendre qu'il ne fonctionne qu'à cause d'un certain nombre de choses...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne nommais personne en particulier mais au vu des gens méditerrannéens qui vivent sur notre territoire seulement. et c'est beau.

Bien sûr il y a toujours des particularités ou exceptions mais chez eux elles sont minoritaires.

Chez nous aussi, à cause des études qu'ils font, bien des enfants ne quiittent plus le domicile familial jusqu'à leur mariage et plus encore faute de moyens.

Malheureusement, après c'est très différent dans leur relationnel souvent lié à ce que l'on appelle couramment "la pièce rapportée". C'est dommage

Entièrement d'accord avec vous pour plus d'humanité envers nos "vieux" mais faut-il agir tout de suite pour que le triste constat d'aujourd'hui ne devienne plus qu'un lointain souvenir

Aujourd'hui 14 millions de retraités qui tous ensemble pourraient essayer d'apporter une solution aidés par leur entourage.

je suis triste d'être impuissante devant cet état de faîts décrits par la télé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Entre ne pas partir de chez les parents faute de moyens et ne pas en partir même en ayant les moyens, j'y vois une grande différence en termes de valeurs, en l'occurrence largement fondée sur la religion (désolé, mais c'est un fait: sur ce point, l'islam est plus humain que beaucoup d'athées... ;).

 

Je comprends votre tristesse et votre sentiment d'impuissante, mais rappelez-vous, il y a eu il n'y a pas si longtemps des causes nationales pour les personnes âgées etc... Je crois que la réponse est plus dans les valeurs générales de la société. Et ça, ce n'est pas une loi, un décret ou je ne sais quoi qui va le changer... C'est, à ce qu'on peut constater, une tendance lourde de la société occidentale...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je m'étais dit il y a longtemps que ne mettrais jamais un de mes parents dans une maison de retraite. Et pourtant j'ai du m'y soumettre. Certes le séjour n'a pas été très long du fait de la maladie, les garder et s'en occuper chez soi si c'est possible mais quand l'état nécessite des soins lourds il faut bien s'y résoudre.

Dans les maisons de retraite, il n'y a pas que des personnes âgées qui sont abandonné par la famille et qui s'y trouve mal. On doit (la famille, les amis) s'y rendre le plus souvent possible et faire en sorte que la personne ne se sente pas abandonné.

Il y a peut être aussi quelque chose à faire sur le recrutement du personnel de ces établissements.

Pour travailler dans ce milieu à mon avis il faut avoir la vocation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je sais bien que la maladie oblige le placements de nos anciens.

Mais ne me dites pas qu'il n'y a pas de personnes qui y souffrent. Par surprise j'ai visité des malades en milieu hospitalier et en milieu médicalisé spécialisé. Ma surprise a été grande et douloureuse. Le constat était navrant. Il est certain que le personnel trop peu nombreux, est submergé. Mais doit-on accepter que nos anciens passent des heures dans leurs excréments ou très peu nourri par manque de temps ?

Qui doit-on infléchir pour parer à de telles conditions de travail pénible ? et surtout comment les obliger à embaucher pour de meilleures conditions d'hospitalisation ?

Ce que j'écris a été dévoilé cette semaine sur la une - le titre Maltraitance de nos personnes âgées -

Mon message n'est fait que pour ouvrir les yeux à ceux qui font une totale confiance à ces organismes et qui devraient sans prévenir aller voir leur famille placée et ce le plus souvent possible.

 

---------- Message ajouté à 13h45 ---------- Message précédent posté à 13h35 ----------

 

Je les connais les moyens mis en place pour les personnes âgées - En ont-ils vus la couleur ? Je ne pense pas ! Si les maisons de retraite ou médicale ont augmenté, la pension n'a pas suivi. Vous parlez de croyance moi je ne veux parler que du coeur. Tout être humain en possède un, il suffirait d'arrêter de se regarder le nombril et d'ouvrir son coeur. On sait répondre à tous les manifestations(téléthon, sinistrés de là et d'ailleurs et autres) par un chèque mais ce qui est simple comme un bonjour (sourire, écoute, tenir une main etc) là c'est plus compliqué Ce qui peut à la limite me permettre d'espérer c'est que la maltraitance des enfants commencent à être entendue, pour nos seniors j'espère la même chose demain

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...