Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Un élève nous dévoile ses sous-vêtements au lycée


Messages recommandés

Bonsoir,

 

Tout d'abord, je tiens à signaler que je suis nouveau (inscrit hier soir) et que mon inscription est bien due à un intérêt pour le droit positif, et non simplement pour vous parler de ce problème, qui, depuis une semaine, commence à me causer de plus en plus de tort ...

 

Je m'explique. Je suis lycéen et voilà que depuis le début de l'année, un élève principalement (et ses deux acolytes s'y sont mis par la suite) s'amuse à montrer son caleçon à tout le monde, professeurs et surveillants compris.

En effet, il sert son pantalon grâce à une ceinture au niveau du haut de ses cuisses et nous laisse voir, à tout moment de la journée, y compris lors du déjeuner, les motifs de ses sous-vêtements.

Un ami lui ayant mentionné une première fois que d'un point de vu respectueux, cela ne se faisait pas dans la société d'aujourd'hui (sans réponse, il est parti, sans même remonter son pantalon), nous avons tenté de le lui faire comprendre une seconde fois, sans réussite. Il est même allé jusque se plaindre à la Conseillère Principale d'Education de mon lycée. Afin d'éviter de tomber rapidement dans le harcèlement, nous ne lui avons plus adressé une seule fois la moindre parole ni le moindre regard, et j'ai expliqué la situation à la Conseillère Principale d'Education, citant le paragraphe du règlement du lycée : "Tenue vestimentaire décente". (l'élève aurait-il compris "Tenue vestimentaire descendante" ?) Elle m'a dit d'un ton sec (et notant mon nom sur son petit carnet des élèves rebelles :mad:) que je n'avais pas à me mêler de cela et que c'était au lycée de s'en charger... Quand le lycée agira-t-il ? Cela fait déjà plusieurs mois que cette situation malsaine et répugnante dure, et l'élève n'a jamais été inquiété la moindre fois !

Bref, ceci s'est passé jeudi dernier.

Imaginez donc ma surprise lorsque lundi j'ai remarqué que l'élève portait son pantalon encore plus bas que d'habitude ! Je n'ai rien dit, pensant que l'information n'avait pas encore été véhiculée.

Mardi, je croise l'élève en question, et afin d'éviter tout soucis, j'évite son regard. J'ai donc aussi évité de voir sa main m'arriver en pleine figure, résultat, je me suis retrouvé avec une marque bien rosée sur la joue. A deux doigts de lui rendre la pareille, je me suis souvenu que la CPE m'interdisait de faire la loi tout seul. Je suis donc retourné la voir, lui expliquer l'incident (oui, lopette jusqu'au bout :( mais je n'avais pas le choix...) Elle me dit une fois de plus qu'elle va s'en charger, or... Mercredi je vais en cours et qui vois-je ? Ce même élève, et son caleçon. Aujourd'hui, de même ; il est même venu se mettre volontairement avec ses amis devant moi pour me faire part de son nouvel objet de collection (pensant certainement que je lui ferais une remarque, et qu'il aurait de quoi se plaindre). Autant vous dire que ce "petit jeu" commence à dépasser les limites de la tolérance.

Par respect pour vous, lecteurs, je vous passe le descriptif de chacun de ses caleçons.

 

Je me suis renseigné auprès de quelqu'un qui s'intéresse au droit, et il m'a suggéré de menacer le lycée de déposer une plainte pour outrage à la pudeur. M'étant renseigné sur Internet, je trouve cette définition : "délit consistant à causer publiquement scandale par des gestes ou des exhibitions obscènes". Il ne s'agit pas vraiment d'exhibition obscène. Alors que faire ? Pourquoi la CPE ne comprend-elle pas qu'il est désagréable non seulement, de manger et de voir un caleçon aller chercher son plat devant soi... mais surtout de voir que certains élèves peuvent se soustraire au règlement du lycée ainsi !

 

C'est quand même un comble que moi, élève, je réclame que le règlement soit respecté...

 

Ce que je vous demande donc, c'est simplement si d'un point de vue légal l'élève est en tort. Et concernant le lycée (où il est clairement en tort, je n'ai pas besoin de précisions, c'est écrit dans le règlement :)) s'il y a moyen de le forcer à faire respecter le règlement. Je ne demande pas que l'élève soit sanctionné, simplement qu'il nous épargne les détails de ses sous-vêtements.

( On m'a proposé de me ramener avec un string et le pantalon aux genoux. Peut-être comprendraient-ils ? Malheureusement je ne me prête pas à ce genre de bêtises, et je ne tiens pas à me rabaisser au niveau de l'élève fautif. )

 

J'ajouterais aussi que le pantalon de l'élève ne tombe pas par erreur, ni par manque d'une ceinture, inutile de plaider le "il n'a pas de quoi s'acheter une ceinture peut-être" car effectivement, il a une ceinture qui lui sert sûrement à ce que son pantalon ne remonte pas... et je l'ai déjà vu, plus d'une fois, redescendre son pantalon de lui-même ! C'est ... son style ... pour plaire aux filles sûrement :cool:Toujours est-il qu'une telle négligence du règlement est, au goût de plusieurs personnes, purement intolérable.

 

Enfin, sachez que pour le moment, la seule solution convenable et envisagée serait de faire signer une pétition aux élèves et professeurs (oui, l'un de mes professeurs aussi trouve cela aberrant, mais évite de se fâcher avec la CPE, donc je ne peux malheureusement faire remonter la requête par lui...) qui, comme moi, trouvent cela grossier et irrespectueux.

 

Merci à tous ceux qui voudront apporter leur lumière sur ce sujet.

 

PS : Ce n'est pas la première fois que la CPE de mon établissement fait du "grand n'importe quoi". Ayant déjà déposé une plainte contre quelqu'un pour "avoir fait le kéké" (c'est mot pour mot les termes employés par l'officier de police qui lui a donné l'amende de ... 90€), elle enchaîne les informations mensongères, diffamations... et j'en passe. Autrement, elle fait du bon boulot, inutile donc d'en faire son procès dans ce message, là n'est pas le sujet abordé ;)

 

PPS : Si ce message n'est pas au bon endroit, n'hésitez pas à le déplacer, je tâcherai de le retrouver. Pour moi, "société" était le sujet le plus approprié que j'ai trouvé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 18
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Azukiyo

Que dire!!

tout d'abord contacter la federation des parents d'élèves

envoyer une LR au directeur du lycée en expliquant la situation comme tu viens de le faire

 

et en déposant plainte pour la giffle reçue

 

j'imagine bien la scène et effectivement une tenue décente est une tenue décente mais de là a parler de pudeur non( le caleçon de ce jeune homme n'est pas pire que les strings de ces demoiselles qui décorent allègrement nos estrades!!):eek:

 

ce qui me gène c'est surtout la proportion que celà va prendre et je pense qu'il faut surtout te protéger physiquement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour

Honnêtement je pense que votre post est un canular. D'une part vous vous exprimez de façon très correcte ce qui me fait un peu douter de votre statut d'élève, d'autre part je ne vois pas en quoi la CPE devrait être impliquée. Il y a un directeur/proviseur qui doit être responsable de la bonne tenue des élèves. Soit vous montez en épingle qqchose de vraiment insignifiant, soit comme je le pense, vous êtes un joyeux plaisantin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hum, je ne sais par quelle réponse commencer ... Faisons dans l'ordre :

 

Je demandais des avis sérieux sur la question. J'ai du mal à comprendre que cela ne vous dérange pas de voir des sous-vêtements vous passer devant le nez à l'heure du repas... Essayez un peu de vous mettre à ma place. Je ne veux pas non plus tomber dans la caricature de la victime, simplement demander à ce qu'un règlement soit appliqué. Je voudrais rester dans une simple discussion, que ce règlement auquel je me soumets soit respecté par tous. Il n'est nullement question de porter plainte, je demandais simplement ce qu'il était possible de faire, d'un point de vue social, pour que ce "jeune homme" se sente concerné par le respect, valeur qu'apparemment tout le monde oublie aujourd'hui...

Pour ce qui est du directeur, je compte lui parler de ce soucis dès que je le verrai, mais il est assez occupé comme cela pour que je vienne le déranger. La "fédération des parents", ce serait peut-être les parents délégués ? Ils n'en ont que faire, quand on voit le respect que leurs enfants ont envers les autres... L'OGEC ? Est-ce à une organisation bénévole de faire respecter le règlement que chacun doit - et j'insisterai sur ce terme ! - ne serait-ce que par simple respect moral, s'obliger à suivre ? J'en doute sincèrement ...

Pour la gifle, je ne l'ai pas faite constater par un médecin, et si mes souvenirs sont bons, l'appui simple de témoins ne suffit pas à déposer une plainte.

 

Pour la seconde réponse, je suis honoré par votre flatterie, mais je suis bel et bien un élève de Terminale, simplement respectueux de la langue française, et respectueux de ceux qui liront mon message, comme les 5% (soyons larges...) de Français qui savent encore s'exprimer. Il n'y a pas d'âge pour respecter les autres, dommage que certains croient encore au contraire... Mais là n'est pas le débat.

Il me semblait que c'était à la "vie scolaire" de s'occuper de faire respecter le règlement du lycée, tâche déléguée par le directeur de l'établissement. S'il en est différemment, alors je m'adresserai au directeur.

Je passerai au travers de la désignation "joyeux plaisantin" qui m'est faite ... en espérant que vous ne le pensiez pas vraiment, au quel cas vous prouverez que vous êtes capable d'un peu plus de réflexion qu'il n'y paraît...

 

 

 

Cordialement,

 

Un élève de Terminale

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sincèrement, je doute que ce soit plus utile... Le bac, à moins d'être gravement malade ou bien que je n'arrive pas à l'examen à l'heure, je devrais l'avoir sans trop de soucis (ce qui ne m'empêche pas de réviser pour tenter les félicitations du jury)

 

J'ai fait de la notion de respect un point essentiel de mon "existence de lycéen". Non une revendication de jeune hystérique comme nous en voyons à la télévision, simplement un projet qui devrait TOUS nous mobiliser. Pendant que certains manifestent au nom de la liberté et prive les autres de leur liberté par des blocus et autres manifestations extrémistes, je tente de me battre pour que chacun puisse prétendre à sa propre liberté, dans les limites fixées par les rapports sociaux que nous nous devons de défendre. Mais je pense que je n'appartiens pas au bon siècle pour cela. Non seulement la plupart des élèves n'ont que faire du respect, mais maintenant nos responsables, adultes s'en moquent et vont jusqu'à défendre le non-respect d'un règlement qui n'aurait même pas lieu d'être, tant le fait de montrer ses sous-vêtements devrait être, pour toute "substance pensante", plus qu'intolérable. Je vous assure que je fais le maximum pour me montrer le plus tolérant possible, mais voyons, un peu de tenu ! Iriez-vous à un entretien d'embauche avec un pantalon arrivant en haut des cuisses ? N'est-ce pas pendant qu'il est jeune qu'on doit former l'enfant ? Ne pas lui éduquer le respect, c'est le condamner à foncer droit dans le mur dans les relations sociales qu'il aura plus tard. Quel employeur voudrait d'un tel irrespect ?

Soit nous jouons la carte de la tolérance à fond, et dans ces cas là nous autorisons les élèves à s'habiller comme ils veulent, soit nous appliquons le règlement ; mais une situation intermédiaire n'est pas envisageable pour une telle situation. Je ne demande pas l'obligation de porter l'uniforme, mais simplement que chacun s'habille, selon ses besoins, selon ses moyens, dans une tenue que la culture et la société acceptent. Nul conservatisme, juste une question de respect... Est-ce là plus clair ?

 

J'ai peur que l'on s'éloigne doucement du sujet ... :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sincèrement, je doute que ce soit plus utile... Le bac, à moins d'être gravement malade ou bien que je n'arrive pas à l'examen à l'heure, je devrais l'avoir sans trop de soucis (ce qui ne m'empêche pas de réviser pour tenter les félicitations du jury)

 

J'ai fait de la notion de respect un point essentiel de mon "existence de lycéen". Non une revendication de jeune hystérique comme nous en voyons à la télévision, simplement un projet qui devrait TOUS nous mobiliser. Pendant que certains manifestent au nom de la liberté et prive les autres de leur liberté par des blocus et autres manifestations extrémistes, je tente de me battre pour que chacun puisse prétendre à sa propre liberté, dans les limites fixées par les rapports sociaux que nous nous devons de défendre. Mais je pense que je n'appartiens pas au bon siècle pour cela. Non seulement la plupart des élèves n'ont que faire du respect, mais maintenant nos responsables, adultes s'en moquent et vont jusqu'à défendre le non-respect d'un règlement qui n'aurait même pas lieu d'être, tant le fait de montrer ses sous-vêtements devrait être, pour toute "substance pensante", plus qu'intolérable. Je vous assure que je fais le maximum pour me montrer le plus tolérant possible, mais voyons, un peu de tenu ! Iriez-vous à un entretien d'embauche avec un pantalon arrivant en haut des cuisses ? N'est-ce pas pendant qu'il est jeune qu'on doit former l'enfant ? Ne pas lui éduquer le respect, c'est le condamner à foncer droit dans le mur dans les relations sociales qu'il aura plus tard. Quel employeur voudrait d'un tel irrespect ?

Soit nous jouons la carte de la tolérance à fond, et dans ces cas là nous autorisons les élèves à s'habiller comme ils veulent, soit nous appliquons le règlement ; mais une situation intermédiaire n'est pas envisageable pour une telle situation. Je ne demande pas l'obligation de porter l'uniforme, mais simplement que chacun s'habille, selon ses besoins, selon ses moyens, dans une tenue que la culture et la société acceptent. Nul conservatisme, juste une question de respect... Est-ce là plus clair ?

 

J'ai peur que l'on s'éloigne doucement du sujet ... :D

 

:D:DMerci, franchement vous égayez ma soirée!

 

Non allez, franchement! c'est une blague?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Yaka-de-retour
:D:DMerci, franchement vous égayez ma soirée!

 

Non allez, franchement! c'est une blague?

 

Bien sûr, et il a récidivé sous le pseudo Stallu mais celà détend.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai l'impression de ne pas être compris... Sans importance, je sais désormais qu'il vaut mieux baser un discours sur le non-respect que prôner le respect, apparemment valeur démodée aujourd'hui...

Merci pour vos "conseils". Je m'y tiendrai, et vais de ce pas préparer mon oral de latin :o Je vous tiendrai au courant de mes résultats au bac, et vous constaterez aisément que j'aurais mieux fait de m'occuper de condamner l'irrespect ...

Une dernière question. Si vous saviez que vos enfants partent de chez vous bien habillés, le pantalon bien serré par une ceinture rigidement accrochée à la taille et qu'une fois arrivés au lycée ils baissent leur pantalon devant tout le monde, n'auriez-vous pas l'impression que le lycée ne fait pas intégralement son travail ? Tâchez d'y réfléchir, et comprenez ma détresse ;)

 

PS : C'est très agréable d'être pris pour un "joyeux plaisantin". Je ne vois vraiment pas comment on peut passer à côté d'une telle aberration ! Est-ce de l'inconscience ou êtes-vous de ceux qui n'ont aucune notion du respect ? Où est donc passé le temps où les gens dotés d'un cerveau le faisait fonctionner ?

Puis-je savoir qui est ce Stallu ? Internet ne donne aucune réponse convenable ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une dernière question. Si vous saviez que vos enfants partent de chez vous bien habillés, le pantalon bien serré par une ceinture rigidement accrochée à la taille et qu'une fois arrivés au lycée ils baissent leur pantalon devant tout le monde, n'auriez-vous pas l'impression que le lycée ne fait pas intégralement son travail ? Tâchez d'y réfléchir, et comprenez ma détresse ;)

 

Ah ba attaquez l'État, ou écrivez au Président de la République, prévenez les médias!

:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Est-ce possible de montrer si peu d'intérêt à une cause qui devrait être commune ?

J'ai compris à quel étage volait la mentalité sur ce forum, et je vous prie d'excuser mon inscription.

Pour votre gouverne, les médias ne sont que source de déformations et de désinformation, et ne sont qu'exploités par ceux qui s'opposent aux réformes de l'Etat ;) J'aurai au moins pu laisser dans votre esprit une pointe d'information...

 

Merci pour cet amas d'ironie, heureux d'avoir pu égayer votre soirée. Je tâcherai de consulter des gens sérieux - et respectueux - la prochaine fois.

Des excuses pourront êtres attendues de la part de ceux qui n'étaient pas dans un état habituel ce soir...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Est-ce possible de montrer si peu d'intérêt à une cause qui devrait être commune ?
La cause de toute une nation...

 

J'ai compris à quel étage volait la mentalité sur ce forum, et je vous prie d'excuser mon inscription.
C'est tout excusé :D

 

J'aurai au moins pu laisser dans votre esprit une pointe d'information...
Bien plus que ça! :D

 

pas dans un état habituel ce soir...

 

Mais ça c'est encore la faute des médias!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une dernière question. Si vous saviez que vos enfants partent de chez vous bien habillés, le pantalon bien serré par une ceinture rigidement accrochée à la taille et qu'une fois arrivés au lycée ils baissent leur pantalon devant tout le monde, n'auriez-vous pas l'impression que le lycée ne fait pas intégralement son travail ? Tâchez d'y réfléchir, et comprenez ma détresse ;)

 

Bonjour,

 

Je crains que, si vous êtes en "détresse" à la seule vue d'un élève qui n'a pas dû surmonter sa période infantile anale correctement, vous n'éprouviez les plus grandes difficulté à affronter l'après lycée.... car la vie va vous réserver d'autres surprises qu'un abruti déculotté. Sauf à être dans un lycée ne comprenant qu'une poignée d'élèves, il vous suffit de passer votre chemin en pensant que le bac constitue un premier tri suivi de nombreux autres, et que plus vous les franchirez, moins vous serez confronté à ce type d'"agression"...

 

Peut-être serait-il sage de travailler, en vue du bac de philo, sur le thème de la relativité des choses ? Ou bien de préparer un devoir (en trois parties, toujours, attention) sur la différence entre l'Important et le Superflu ?

Non pas que j'approuve ce type de tenue vestimentaire, loin s'en faut, ni ce mépris affiché des autres.

 

Mais des imbéciles, il y en a partout, et j'ai, personnellement, toujours laissé de côté ce type de comportement comme ne méritant même pas que j'y consacre plus que le temps d'un regard. Vous y attachez donc une attention étonnante, alors même que le temps de votre délivrance de l'individu arrive bientôt (encore un petit mois à tenir, c'est tout....).

 

Passez donc votre chemin, vous ne risquez plus de le recroiser ensuite dans votre vie, car son comportement ne le destine probablement pas aux mêmes sphères sociales que vous.

 

Et utilisez les mots avec mesure, car l'usage du terme "agression" paraît totalement disproportionné avec la réalité de ce vous vivez, et mérite d'être réservé à de véritables victimes.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je suis bien ravis de voir qu'au moins une personne a eu la gentillesse de répondre intelligemment. Je partage tout à fait votre point de vue : il est vrai que dans un mois je ne croiserai plus jamais cet individu. Mais je n'ai jamais cherché à le faire subir son manque de respect, je m'inquiétais plutôt du statut du lycée vis à vis de cet enfant qui, s'il n'est pas aidé à murir aura du mal à y arriver par lui-même. Lorsqu'un adolescent de bonne famille (j'ai appris ça par la suite) montre ses sous-vêtements en public, qu'à la moindre remarque il s'emporte et gifle sans raison, aveugle serait celui qui ne comprendrait pas que l'enfant est dans une mauvaise passe. La situation ayant été mentionnée au lycée, la question était surtout de savoir pourquoi rien n'est fait, et si le lycée attachait plus d'importance aux résultats au bac plutôt qu'au comportement d'un individu qui devra, même s'il montre aujourd'hui clairement qu'il ne le veut pas, accepter les réalités de la société.

 

Je me rends compte qu'au final, c'est sur un forum psychologique que je devrais poster ce message :rolleyes:

 

Je sais bien qu'il s'agit là d'un soucis mineur, et je vous prie d'excuser le retard que j'ai pu vous faire prendre en me répondant. Je vais essayer tout comme vous de mettre de côté les abrutis, mais à ce rythme là je sens que je vais me retrouver bien seul (je sens monter en moi un complexe de supériorité déplaisant pour tout vous dire...)

 

Dernièrement, où ai-je utilisé le mot "agression" ? Je ne m'en souviens plus et ne le retrouve pas...

 

Encore merci pour votre réponse. Là s'arrêtera le débat qui dépasse le cadre juridique ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Moderateurs
Encore merci pour votre réponse. Là s'arrêtera le débat qui dépasse le cadre juridique ;)

 

bonjour et puisque vous avez donné le mot de la fin et je ferme donc le sujet.

 

Nous vous souhaitons une bonne réussite à votre bac et dans votre prochaine orientation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...