Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

reprise du travail avec un plâtre


Invité Azukiyo

Messages recommandés

Invité Azukiyo

un salarié dans le platre pour 2 mois1/2 veut reprendre son trvail avant la date .

il aura un platre au pied mais celà ne l'empechera pas de faire son travail de cadre sedentaire.

le gros problème sera de se rendre sur son lieu de travail

voyez vous une solution autre que la négociation avec l'employeur ou le co voiturage.

 

2eme question, si ce n'est pas possible, il reprendra son travail mi juillet( son absence aura été pénible pour l'entreprise!)

ses congés initialement prévus en aout et accordés, pourront ils etre refusés ( sachant qu'un voyage avec toute sa famille est déja réservé ( amérique))

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 46
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour il va falloir essayer de le raisonner d'abord on ne reprend pas ainsi,

 

il faut voire sont médecin et le médecin conseille avant quoi que se soit,

 

toute reprise d'en d'autre condition peut amener aux remboursements de tous se que déjà perçue a amendes ou divers,

 

aux moindre soucis supplémentaire San avoir averties c'est lui qui pourrait payeras tous les soins future en plus.

 

 

En se qui concerne les congés en théorie le contrarc est suspendues en toutes c'est dispositions incluant les congés,

 

la pratique resserve toujours des surprises, sous divers mauvais prétexte les congés ne sont pas toujours la aux retour .

 

 

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un salarié dans le platre pour 2 mois1/2 veut reprendre son trvail avant la date .

il aura un platre au pied mais celà ne l'empechera pas de faire son travail de cadre sedentaire.

le gros problème sera de se rendre sur son lieu de travail

voyez vous une solution autre que la négociation avec l'employeur ou le co voiturage.

 

2eme question, si ce n'est pas possible, il reprendra son travail mi juillet( son absence aura été pénible pour l'entreprise!)

ses congés initialement prévus en aout et accordés, pourront ils etre refusés ( sachant qu'un voyage avec toute sa famille est déja réservé ( amérique))

merci

Bonsoir,

Est ce une maladie ou un AT?

Sinon je ne vois pas d'autre solution ou alors prendre le bus, mais en tout état de cause il lui faudra l'autorisation de la médecine du travail pour pouvoir reprendre son poste.

Concernant les CP, ils ont été accordé et ne peuvent pas être refusé sans motif valable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

ce n'est pas un AT

pour le bus impossible

pour la medecine du travail je sais bien mais pour les congés je croyais que l'employeur pouvait les modifier un mois anvant le départ

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui effectivement, il peut modifier un mois avant (mais des conventions peuvent prévoir un délais plus long) la date initialement prévue et pour être plus complet il peut également le faire dans le mois qui précède la date de départ mais pour des raisons impérieuses de services.

J'ai été un peu vite dans ma réponse pardon....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RECTIFICATIF

Contrairement à ce qui a été écrit précédemment, il ne faut pas l'autorisation du médecin du travail ou conseil pour reprendre avant la fin de son arrêt

1/Il faudra si l'arrêt a dépassé 21 jours, une visite de reprise

La cour de cassation du 9 avril 2008 (cass. soc n° 07-40.832) admet qu’une visite médicale réalisée avant la fin de l’arrêt peut être qualifiée de visite de reprise si les trois conditions suivantes sont remplies :

-l’initiative de la visite revient au salarié.

-le salarié en a averti l’employeur.

-l’intervention du médecin s’inscrit en vue de la reprise du travail.

- l’employeur est en droit de s’opposer à une reprise prématurée du travail en l’absence de toute pièce médicale justifiant de la guérison de l’intéressé. (cass.soc. 3 octobre 1980, n°79-40.272).

- le salarié doit donc demander A SON MEDECIN TRAITANT qui a établi le premier arrêt de travail de refaire un arrêt qui remplace le précédent. Sur ce nouvel arrêt, la date de fin sera modifiée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas bien la problématique. Si c'est le salarié qui veut reprendre son travail avant la fin de son arrêt et avec son platre, la façon dont il se rendra à son poste, c'est son problème, pas celui de l'employeur. S'il reprend, c'est qu'il est capable d'assumer son poste...

A moins que ce désir de reprendre avant la fin de l'arrêt soit en fait du à une certaine pression de l'employeur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Comme le dit Je Rigole, sauf s'il y a au moins 21 jours d'arrêt, pas besoin d'abis médical.

Et s'il y a moins de 21 jours, l'employeur ne peut a priori s'opposer au retour du salarié avant la fin de l'arrêt. C'est sa liberté.

Quant au moyen de se rendre au travail, c'est son problème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

non c'est beaucoup plus simple que celà

- il n'y a pas vraiment de pression mais juste un besoin des 2 parties

- pour le salarié ( il ne se voit pas rester chez lui 2 mois sans rien faire) car meme si il a un emploi a responsabilité, il ne oeut pas tout faire de chez lui, il lui faut le matériel, les dossiers etc...

- Pour l'employeur, cette absence longue certes personne n'est irremplaçable est tres préjudiciable

 

les 2 parties auront tres envie je pense que l'arret soit le plus court possible

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Permettez-moi une question : seriez-vous un salarié pas si sûr que son employeur ne peut se passer de lui ?

 

Ou mais cela m'étonnerait un employeur qui veut pousser son salarié à revenir ?

 

Car si comme vous le dites les deux sont OK d'emblée, votre question est sans objet véritable : vous savez comme tout le monde qu'il n'y a aucune règle !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

oh non il ne faut pas aller chercher la petite bete ou elle n'est pas.un copain a eu un accident en velo

sa femme m'a simplement dit qu'il voudrait reprendre son boulot avant c'est tout

 

ensuite possible ou pas

negociation ou pas

accord de la secu des 2 parties ou pas

 

c'était juste un questionnement car il a changé volontairement d'employeur il y a moins d'un an et cette situation le gène voilà!

en plus quelqu'un qui n'a pas l'habitude d'etre inactif chez lui devant la TV commence déja a se dire qu'il ne supportera pas de rester 2 mois sans rien faire

 

mais ne voyez pas de sous entendu dans ma demande

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toute façon, le choix de reprendre avant la fin de l'arrêt ne peut venir que du salarié. L'employeur, lui, ne peut que prendre note de l'arrêt et faire avec...

 

---------- Message ajouté à 09h52 ---------- Message précédent posté à 09h51 ----------

 

Et une chose qui n'a pas encore été dite, c'est que si les médecins lui ont donné un arrêt, on peut supposer que le salarié en a besoin pour se rétablir, même si cela ne lui semble pas évident (il ne doit pas être médecin)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

La question vient donc indirectement d'un salarié pas si sûr que l'employeur ne soit partant.

 

Cela dit, lorsque plus haut je précisais que le salarié est libre de reprendre, ce n'est pas totalement exact : à mon sens, si jamais un remplaçant est embauché avec une date minimale ou une date fixe, l'employeur pourra exiger qu'il attende cette date.

 

Par ailleurs, en Alsace Moselle, il y a je crois un régime différent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

dans des postes a responsabilité difficile d'embaucher un remplaçant pour 2 mois!!

 

mais là n'est pas le problème!!

 

un platre a la cheville necessite au moins 2/3 mois de travail voire... 6 mois pour certains métiers c'est vrai ( une femme de menage, un conducteur de bus etc...) mais pas pour une personne qui travaille dans un bureau.

 

effectivement il ne pourra pas se rendre sur les chantiers mais le reste il pourra le faire.

effectivement il y a une grande partie de son travail qu'il pourrait faire de chez lui mais ce ne sera pas possible pour tout, dossier materiel spécifique de sa profession, trvail en équipe, réunion etc... et puis aussi et chacun a le droit de faire ce choix, l'envie de bosser de sortir de chez soit d'etre ACTIF

 

pourquoi est ce si mal perçu une personne qui veut reprendre son emploi avant la fin d'un AT.

a force de vivre dans un monde d'assisté, on devient hors la loi lorsque l'on veut bosser c'est dingue ça

 

je suis certaine qu'il fera tout en regle, avec accord secu medecin employeur.

ma question initiale ne portait que sur un moyen légal qui existerait pour avoir un moyen de transport pour se rendre sur le lieu de travail c'est tout

 

Quant aux vacances, c'est mon amie ( son epouse) qui se posait cette question au cas ou!!!!!! car elle avait peur si l'employeur le demande, que son mari accepte ( et oui les dingues du boulot il y en a )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne me semble pas qu'on ait dit ici que c'était mal perçu...

Pour ma part, ma première réaction fut le doute de savoir si ce désir de reprise venait vraiment du salarié ou un peu poussé par l'employeur. Si c'est uniquement le salarié qui veut reprendre et que son employeur ne s'y oppose pas, pas de problème...

En revanche, comme je l'ai déjà dit, s'il veut reprendre, le transport, c'est son problème...

Et surtout, que la reprise du boulot ne lui coute pas une rechute, parce que là, il obtiendrait l'effet inverse...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Apparemment, la question est bien celle que je subodorais : l'employeur n'est probablement pas chaud car il va devoir payer quelqu'un qui ne travaillera que partiellement.

 

Mal perçu, non, je l'ai fait à mon initiative après une opération du genou, avant l'époque Internet.

De toute manière, le travail m'aurait attendu, intact, à mon retour, donc....

L'employeur m'a offert quelques taxis, pas tout le temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RECTIFICATIF

Contrairement à ce qui a été écrit précédemment, il ne faut pas l'autorisation du médecin du travail ou conseil pour reprendre avant la fin de son arrêt

1/Il faudra si l'arrêt a dépassé 21 jours, une visite de reprise

La cour de cassation du 9 avril 2008 (cass. soc n° 07-40.832) admet qu’une visite médicale réalisée avant la fin de l’arrêt peut être qualifiée de visite de reprise si les trois conditions suivantes sont remplies :

-l’initiative de la visite revient au salarié.

-le salarié en a averti l’employeur.

-l’intervention du médecin s’inscrit en vue de la reprise du travail.

- l’employeur est en droit de s’opposer à une reprise prématurée du travail en l’absence de toute pièce médicale justifiant de la guérison de l’intéressé. (cass.soc. 3 octobre 1980, n°79-40.272).

- le salarié doit donc demander A SON MEDECIN TRAITANT qui a établi le premier arrêt de travail de refaire un arrêt qui remplace le précédent. Sur ce nouvel arrêt, la date de fin sera modifiée.

 

 

 

Bonjour pas si c'est un AT c'est 8 jours / 9 jour commencement des problèmes

 

 

ou maladie ordinaire 20 jour / 21 jour commencement des problèmes

 

Article R4624-21 du code du travaille

3) et 4) il c'est passer plus de 8 ou vingt jours d'arrêt donc visite obligatoire

 

Détail d'un code

 

 

 

 

cordialement

 

---------- Message ajouté à 17h12 ---------- Message précédent posté à 17h02 ----------

 

Permettez-moi une question : seriez-vous un salarié pas si sûr que son employeur ne peut se passer de lui ?

 

Ou mais cela m'étonnerait un employeur qui veut pousser son salarié à revenir ?

 

Car si comme vous le dites les deux sont OK d'emblée, votre question est sans objet véritable : vous savez comme tout le monde qu'il n'y a aucune règle !

 

 

Bonjour dans se genre de contexte, je dit toujours que la paye ou les éléments de paye on intérêt a être a la hauteur,

 

les gents indispensable sa se paye a la proportion du fait en question.

 

 

D'un point de vue personnelle je n' est jamais vue personne d'indispensable je serait curieux d'ailler qu'on me le montre et que l'on me dise pourquoi. :confused:

 

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Relisez donc le code que vous m'avez mis en lien :D

21 jours si maladie ordinaire et non 20

Et on ne parlait pas d'accident du travail puisque notre internaute précisait bien qu'il ne s'agissait pas de ceci

Pour le reste, et comme pour la plupart de vos messages, je ne comprends pas grand chose. Je ne sais pas si vous êtes d'origine étrangère, si vous avez des problèmes avec la syntaxe française, mais vos messages sont totalement incompréhensibles pour moi, désolé :o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je ne comprends pas grand chose. Je ne sais pas si vous êtes d'origine étrangère, si vous avez des problèmes avec la syntaxe française, mais vos messages sont totalement incompréhensibles pour moi, désolé

Pareil pour moi ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans des postes a responsabilité difficile d'embaucher un remplaçant pour 2 mois!!

 

mais là n'est pas le problème!!

 

un platre a la cheville necessite au moins 2/3 mois de travail voire... 6 mois pour certains métiers c'est vrai ( une femme de menage, un conducteur de bus etc...) mais pas pour une personne qui travaille dans un bureau.

 

effectivement il ne pourra pas se rendre sur les chantiers mais le reste il pourra le faire.

effectivement il y a une grande partie de son travail qu'il pourrait faire de chez lui mais ce ne sera pas possible pour tout, dossier materiel spécifique de sa profession, trvail en équipe, réunion etc... et puis aussi et chacun a le droit de faire ce choix, l'envie de bosser de sortir de chez soit d'etre ACTIF

 

pourquoi est ce si mal perçu une personne qui veut reprendre son emploi avant la fin d'un AT.

a force de vivre dans un monde d'assisté, on devient hors la loi lorsque l'on veut bosser c'est dingue ça

 

je suis certaine qu'il fera tout en regle, avec accord secu medecin employeur.

ma question initiale ne portait que sur un moyen légal qui existerait pour avoir un moyen de transport pour se rendre sur le lieu de travail c'est tout

 

Quant aux vacances, c'est mon amie ( son epouse) qui se posait cette question au cas ou!!!!!! car elle avait peur si l'employeur le demande, que son mari accepte ( et oui les dingues du boulot il y en a )

 

Bonjour pour votre question de L'AT de la maladie en général, c'est une histoire de sécurité pour tous, aussi bien pour lui, que l’employeur, c'est d’ailleurs ainsi qu’effectivement si l'employeur croie qu’il est en danger il peut obliger les gents a ne pas travailler.

 

La Sécurité maximal justifier et la seul chose qui n’enfreins jamais les droits de L’homme, plus elle est prouver ou maximal et mieux sa passe,

 

l’absence de sécurité prouver même minimum peut importe sa formes et c’est d’office le contraire.

 

 

 

 

 

Pour reprendre brièvement les propos de

Gudule Apparemment, la question est bien celle que je subodorais : l'employeur n'est probablement pas chaud car il va devoir payer quelqu'un qui ne travaillera que partiellement.

 

 

A un endroit si votre êta ne permet pas non plus rien d’exploitable, que voulez vous qu’il vous donne ?

 

 

Pour les transports la sécurité sociale ne prend que les soins sur justificatif,

il ne reste plus qu’a trouver un accord avec l’employeur,

 

a un endroit c’est aussi a çà que serve les arrêts c’est les périodes ou pour les transports ce n’est vraiment pas possible.

 

 

 

Il y a certaine société de transport spécialiser pas trop cher en général c’est pour handicaper reconnue MDPH a 80%,

 

toutefois demander, voyer ceux de votre région, je sais qu’il fond des facilitées, souvent par contre c’est sur rendez vous, pas tous les jours non plus,

seul le responsable pourras vous renseigner validement.

 

 

PagesJaunes : Annuaire des professionnels

 

 

Cordialement

 

---------- Message ajouté à 18h00 ---------- Message précédent posté à 17h50 ----------

 

Pareil pour moi ;)

 

 

les deux je dirait, même trois, je pense être autiste non déclarait, mais autiste comme mon fils,

 

il me faut plus qu'un ordinateur avec correcteur perfectionner pour ecrire, il me faut une aide humaine, c'est comme çà que je fait pour des conclusions,

 

sur internet ce n'est pas possible, bizarrement pour le reste ça ne veut rien dire, c'est en plus aléatoire, indépendant de ma volonté comme les couleurs d'ailleurs il faut éviter les couleur avec mois :rolleyes: ;) :D

 

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Bonjour dans se genre de contexte, je dit toujours que la paye ou les éléments de paye on intérêt a être a la hauteur,

 

les gents indispensable sa se paye a la proportion du fait en question.

 

 

D'un point de vue personnelle je n' est jamais vue personne d'indispensable je serait curieux d'ailler qu'on me le montre et que l'on me dise pourquoi. :confused:

 

 

Cordialement

 

Moi pas tout comprendre.

L'orthographe, c'est une blague ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi pas tout comprendre.

L'orthographe, c'est une blague ?

 

 

bonjour non pas du tous les couleurs avec en fait c'est se que vous avez vue aux dessus je suit en mode rapide systématiquement un peut comme une voiture emballer , qui ne peut rétrograder,

 

je réfléchit bien mais étant en mode rapide je fait de léger erreur pas grave aux fond sa ne change rien surtout en droits,

 

par contre en écriture en général c'est une autre perd de manche San une personne tierces c'est même pas envisageable ,

 

je n'est pas de tierce personne pour ecrire sur le net, vous avez compris les reste des soucis il me semble tous seul il en est ainsi.

 

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je vis ce cas actuellement

une salariée cadre a une entorse à la cheville

2 mois d'arrêt

tournant en rond chez elle, elle a demandé à reprendre + tôt

 

organisation retenue : 2 jours / semaine au bureau, avec organisation pour tt le monde à respecter : réunion pdt ces 2 jours, on lui donne les dossiers à traiter à ce moment là, etc.

les 3 autres jours elle travaille à domicile et reste joignable

l'entreprise lui paye le taxi pour ses AR.

 

tout le monde est content.

 

elle a du juste demandé à son médecin un nouvel arrêt avec date de reprise modifiée que nous avons envoyé à la sécu. Cela n'a pas posé de Pb (elle a repris moins de 21 jour aprés son arrêt)

 

pour certain, une jambe dans le platre , ce n'est pas être malade, mais être géné ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par M_elle
      Bonjour :),
       
      Je ne sais pas si je suis dans la bonne section du forum mais je ne vois pas trop où placer cette conversation :
       
      Souhaitant développer davantage des compétences dans le milieu du soin animalier, j'ai trouvé, [date]une formation [en médecine douce] mais je n'y connaissais absolument rien dans ce milieu de médecine douce. La formation me semblait sérieuse "sur le papier" comme on dit. Il a fallu payer des frais de dossier et d'inscription à hauteur [tarif] puis la formation se déroulait en week-end de séminaire payant. Il y avait normalement [plusieurs]week-end séminaires.
       
      Au bout de deux week-end de séminaire, je me suis très vite aperçue de ce que la formation était.... déjà[cette médecine douce ]reconnue par l'Etat mais il existe quand même une Fédération[...]qui réglemente la pratique et les écoles or ce soi-disant centre de formation n'en fait pas partie et la "formatrice" est une ancienne élève d'une de ses écoles qui s'est mise à son compte mais en aucun cas une "formatrice" qui s'avère être un vrai métier : les cours étaient dispensés de façon très aléatoire, rien de construit mais plutôt à l'image d'un puzzle dont la formatrice disait que nous rassemblerions les morceaux à la fin de l'année et que ça n'était qu'au dernier moment que nous comprendrions, la pratique était très approximative et rien de bien concret, les attestations de présence fournies avec un numéro de SIRET sont au nom de son mari -osthéopathe équin- ne correspondent en aucun cas à une école, ni à un centre de formation et n'ont donc aucune valeur.... plein d'autres détails mais je ne suis pas là pour tout exposer (sauf si nécessaire)
       
      Bref, j'ai décidé de cesser cette formation et comme j'ai appris que [cette médecine douce] en fait, issue de la médecine chinoise car c'était exactement le même principe transposé de l'humain à l'animal, je suis allée voir si l'herbe était plus verte ailleurs : je me suis donc rendue aux portes ouvertes d'une des écoles reconnues [...]qui dispense des cours sur l'humain (finalement, c'est mieux que je commence par moi-même et le mode de fonctionnement chez l'humain avant de vouloir soigner un animal...mais la finalité de mon projet restera l'animal, ça me prendra plus de temps mais ça n'est pas grave), entendre le discours qui s'y tenait et la philosophie qui allait avec et j'ai été conquise car là nous étions dans un discours (oral donc.. et non un "papier") plein de vie, très positif et qui correspondait tout à fait à ce que j'attendais d'une école bien cadrée, bien structurée avec un règlement intérieur....
      De ce fait, je me suis inscrite et j'ai commencé le premier week-end de formation récemment qui n'a strictement RIEN A VOIR avec le premier que j'avais fait dans ma précédente formation.
       
      Bref, pour conclure, je souhaiterais savoir si je peux récupérer une partie [des frais d'inscription] et de dossier que j'ai payés sur la précédente formation étant donné que je ne suis allée qu'à deux séminaires de formation et que j'ai décidé d'abandonner cette formation sur des faits totalement justifiés.
       
      PS : Il faut aussi savoir qu'à un moment, la formatrice a choisi de m'exclure de la formation au motif que je me suis prise des remarques fortement désobligeantes (à chaque week-end de séminaire où j'étais présente) de la part d'un élève [plus âgé]que moi où j'ai demandé à la formatrice d'intervenir car j'estimais que c'était de son ressort, qu'elle a refusé en prétextant que ça n'était pas son rôle donc j'ai dû régler le problème directement avec lui et qu'ensuite il m'a été reprochée de perturber la bonne ambiance du cours et que je n'ai donc plus été admise en cours à la session suivante, de là j'ai protesté en disant que j'allais demandé à ma conseillère d'insertion professionnelle si c'était "normal" et savoir quel recours, je pouvais avoir et à partir de ce moment-là, la formatrice a décidé de me réintégrer..... uniquement après l'accord de l'élève qui initialement m'avait fait des remarques désobligeantes et pour lequel j'avais sollicité l'intervention de la formatrice qui, de ce fait, s'est transformé en victime (je parle toujours de l'élève) parce que la formatrice s'étant dédouanée de son rôle, j'avais dû régler le souci moi-même et ça s''est retourné contre moi.... mais étant donné tout ce contexte général, j'ai donc fini par choisir de partir.
       
      J'espère avoir été claire et compréhensible
       
      Merci de vos réponses.
    • Par Noyeb
      Mesdames, Messieurs,
       
      Ayant plusieurs sons de cloches concernant les temps de trajet, je me tourne vers vous.
       
      J'ai été employé en intérim pour une boîte de Télécom. Mon lieu de travail se situe sur Dijon (21) Et j'habite Sallanches (74). Le boîte me paie mes frais de transport via la SNCF. J'ai en gros le lundi 6h de train pour me rendre de chez moi sur mon lieu de travail et le vendredi 6h de mon travail à mon domicile.
      Est-ce que ce temps passé dans le train est comptabilisé comme temps de travail effectif ou pas? Cela dépend des conventions collectives?
       
      En vous remerciant par avance.
       
      [...]
    • Par Andromaque
      Bonjour,
       
      Et puisqu’il est encore temps, bonnes fêtes de Pâques.
       
      Je suis en appel contre mon ex employeur.
      Concernant mes demandes et suite à mes lectures est il possible de se référer et aux articles 565 et suivants du code de procédure civil? [EDIT de l'équipe de modération lien hors charte]
       
      Merci de votre aide.
    • Par rom_39
      Bonjour à tous,
      Je déterre le sujet, mais étant dans le même cas, j'aimerais savoir si @MRichard a eu une réponse précise de sa DRH ou de la DIRECCTE.
      Bonne journée à tous
       
      EDIT de l'équipe de modération : référence à cette discussion : Convention cadres de la métallurgie : Position et coefficient pour promotion d'un non diplômé - Travail et prestations sociales - Net-iris
    • Par Clarisse M
      Bonjour, ma responsable ma prévenu d'une réunion le mardi 27 avril à 19h30 mais voilà je fini ma journée à 13h30 et j'habite à 1h aller retour de mon lieu de travail de plus à la dernière réunion l'heure resté en plus ne nous à pas été payé se qui sera encore le cas.  La réunion étant à 19h30 il y en a pour au moins 1h se qui me fera rentré chez moi pas avant 21h ont t'ils ĺe droit de m'y obligé. Merci
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...