Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Danyboy

retour de congé sabbatique

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je dois reprendre mon ancien poste fin août après 11 mois de congés sabbatique.

Dans la lettre de mon employeur acceptant mon congé il est mentionné que

je dois avertir de mon retour ou pas 3 mois avant la fin de mon congé.

La loi m'oblige t-elle à informer l'employeur de mon retour ? si oui sous quelle forme ?

Par ailleurs, la notion de "poste similaire" que doit proposer l'employeur au retour du salarié si celui-ci pour des raisons diverses ne peut plus occuper son ancien poste, est-elle définit par la loi. C'est à dire qui définit la similitude d'un poste ? c'est un peu subjectif et relatif comme terme...je peux par exemple estimer que le nouveau poste n'est pas "similaire" à mon ancien alors que l'employeur estime que oui.:confused:

 

Merci pour vos réponses éclairées;)

 

danyboy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

avant tout ces par lettre recomander avec ar que vous devez l'arvertir de votre retour eventuelle ou non noter bien sur cette lettre la date prevu de votre retour ensuite si pour une raison ou pour une autre vous ne pouvez plus occuper votre ancien poste il faut que vous soyez juge inapte a la faire soit par votre medecin qui vos enverais voir le edecin conseil de la securiter sociale soit par la medecine du travail directement en ce qui concerne votre reclasemant il doit le faire dans la mesure ou il peut vous reclaser dans sa societe mais avant tout cela il faut vraiment qu'un medecin examine votre dossier cela ne se fait pas comme cela j'ai eu l'experiance avec ma mere elle a mit 8 ans a etre reconu incapable d'exercer sont poste et a etre reclaser professionnellement

bon courage a vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous ne croyez pas qu'au bout de 11 mois de congé sabbatique, la moindre des politesses ( sans parler de loi) est de prévenir si on revient ou pas ? :cool: Ne serait-ce que par respect et pour l'information de celui ou celle qui éventuellement vous remplace ?

Pour le poste similaire, la loi ne dit rien de plus ( normal, on juge au cas par cas) Si votre poste a été supprimé et si donc on vous remet sur un " poste similaire" à vous de voir si vous le trouvez similaire ou pas et d'éventuellement le contester auprès de votre employeur

Mais vous n'en êtes pas encore là ....

Pour l'intervenant précédent : je ne vois pas ce que l'inaptitude vient faire là dedans :eek:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour la personne qui vient de repondre danyboy marque dans son texte que doit proposer l'employer si celui si pour des raison diverses ne peut plus occuper sont ancien poste ,mais faut t'il encore savoir si il y a une raison a cela?One ne dit pas ne plus pouvoir exercer son ancien poste sur un coup de tete sa serais trop facile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi voir un medecin :confused:

Pourquoi inapte :confused:

 

Je ne comprends pas le raisonnement ...

 

Pour répondre, DanyBoy, un poste similaire s'est censé être un poste de niveau équivalent au précédent (responsabilités équivalentes).

 

Cela ne veux pas néanmoins dire que votre poste est ou sera supprimé. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...