Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Rechercher dans la communauté

Thème 'Locataire & Bailleur' : les questions juridiques.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Le Droit au Quotidien
    • Travail & Organismes Sociaux
    • Droit Immobilier & Logement
    • Finances, Fiscalité, Assurances
    • Entreprise & Droit des affaires
    • Droit Civil, Personne et Famille
    • Relations avec la Société
    • Relations avec la Justice
    • Droit de la consommation
    • Droits & Libertés
    • Droit de la Santé
    • Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
  • Débats et Analyses Juridiques
    • Débats et interprétations
    • Entraide aux étudiants en droit
    • Vos Droits
  • La Communauté de Net-iris
    • Aide aux utilisateurs des forums

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Domaines de compétence


Expérience professionnelle


Profession


Formation


A Propos de Moi


Centres d'intérêt


Localisation


Mon Site

  1. Bonjour, J'ai une question dont le titre sera à préciser. Donc voilà, j'ai signé un bail de location le 30 octobre pour une entrée dans les lieux le 1er décembre avec état des lieux le jour même. Entre temps j'ai trouvé une location qui me conviens mieux, dans du neuf. Je compte envoyer mon préavis à réception pour le 1er dans le logement initial, la durée du préavis de 1 mois (pour handicap) peut elle se faire du 1/12/21 au 1/1/22, autrement dit le mois de préavis peut il se faire le mois d'entrée? Merci pour vos réponses.
  2. [Bonjour] Un locataire qui résilie son bail par lettre RAR ( de mon studio loué en non meublé et qu'il occupe ) en spécifiant dans sa lettre que le préavis est de 1 mois en faisant référence à la loi de 89 et de 2020 , qui est aux abonnés absents pour fixer le rendez vous de l'état des lieux à la date d'expiration du préavis , qui ne va pas chercher ses lettres recommandées, et qui partirait sans rendre les clés ni faire l'état des lieux , ai-je le droit , dés le lendemain de la date d' expiration du préavis, de rentrer dans mon studio ? Merci à celles et ceux qui connaissent la réponse et qui pourraient m'éclairer.
  3. Bonjour je suis locataire et j'ai constaté après plusieurs années que mes voisins ont la même adresse que moi. Je l'ai découvert quand j'ai tenté de faire un contrat avec un FAI et qu'il m'ont dit que j'étais déjà raccordé. J'ai fait des recherche et il se trouve que l'entreprise de mon propriétaire à pour siège également à mon adresse. Je voulais savoir si c'était normal. Je trouve ça très étrange et je me pose des questions. Merci
  4. Bonjour je suis locataire d’un logement depuis 9 ans. Ma propriétaire étant désormais trop âgée, c’est un de ses fils qui prend en charge la gestion du logement. J’ai récemment contacté le fils de ma propriétaire pour l’informer de mon départ du logement avec les 3 mois de préavis prévus sur le bail. Ce jour, le fils de la propriétaire m’informe qu’il a consulté le bail et qu’il est prévu une revision du loyer : « le loyer sera révisé automatiquement et de plein droit chaque année à la date anniversaire du bail ou à la date stipulée aux conditions particulières, en fonction de la variation de l’Indice de Référence des Loyers (IRL) publiée par l’INSEE ou en fonction de l’indice, ou du taux d’évolution qui lui serait substitué. Or ma propriétaire ne m’a jamais adressé de demande de majoration du loyer, en 9 ans, et n’a émis aucune reclamation d’aucune sorte. A vrai dire je découvre cette clause ce jour, ou du moins depuis la signature de ce bail je n’avais jamais eu l’occasion de le relire. Ainsi, peut on me réclamer les sommes jamais réclamées ?
  5. Bonjour J'ai loué une maison à un couple non marié, chacun paie la moitié du loyer; l'un paie régulièrement sans problème, le second paie souvent avec retard et il faut le relancer. Tous deux perçoivent l'APL directement et tous les deux ont une caution. Cette année, le mois de novembre n'a pas été règlé par le second , je n'ai pas eu de réponse à mon message de relance et en plus, l'entretien de la chaudière n'a pas été réalisé d'où mes questions: - dois-je attendre 2 mois d'impayés pour lui envoyer une LRAR - dans quel cas existe t-il une solidarité obligée entre les 2 locataires? - dois-je exiger un justificatif d'entretien de la chaudière de chauffage? Que me conseillez-vous? je vous remercie d'avance.
  6. bonjour ma fille est locataire d'un logement social (villa) attribué depuis plusieurs années Au tout début du printemps, elle a été averti qu'elle avait une fuite d'eau. Cette fuite se trouve sous la maison ,sans vide sanitaire Le compteur se trouvant a l’extérieur , elle n'avait aucun moyen de s'en rendre compte. La fuite était donc âpres le compteur d'eau. Le bailleur a mit presque 5 mois pour intervenir, entre faire intervenir un plombier qui n'a rien put faire, faire un devis ,faire intervenir une société........ Et pendant ce temps la , l'eau s’écoulait. D'autant plus que le robinet d’arrêt était défectueux et impossible a fermer Mais voila qu'elle reçoit la facture d'eau correspondant a ce qu'elle payait habituellement et multiplié par 2, ainsi que pour l'assainissement pouvez vous me dire quels sont nos droit a ce sujet merci d'avance
  7. Bonjour, lorsqu'un locataire entre dans un logement, il doit assurer ce logement et remettre au propriétaire le jour de la remise des clefs une attestation. Il n'y a pas de problème si la remise des clefs a lieu un ou plusieurs jours après la signature du bail. Mais lorsque la signature du bail a lieu le même jour que la remise des clefs, j'ai un petit doute sur la chronologie des évènements. Est-ce que le locataire doit souscrire à l'assurance avant même de signer (est-ce bien légal, alors qu'officiellement l'appartement n'est pas encore à lui ?) , ou bien assurer le logement dès qu'il a les clefs, auquel cas il ne peut pas remettre immédiatement d'attestation ? Je vous remercie pour vos conseils.
  8. Bonjour, l'agence immobilière à perdu mon état des lieux d'entrée de la maison établi il y a 15 ans. Suis je en droit de réclamer une copie du document sur lequel elle s'est basée pour faire mon état des lieux de sortie ce mercredi 24 novembre alors que j'occupais encore les lieux, je suis certaine qu'elle s'est servie de celui du locataire précédent.. Quittant la Belgique ce 30 novembre j'attends une réponse rapidement. Merci de votre compréhension. Il faut savoir que cette personne m'a gentiment retenu 1500 euros sur ma garantie alors que la maison est nickel. Dans l'attente, déjà un tout grand merci
  9. Bonjour, Je suis propriétaire d’un appartement T3 locatif nu, deux chambres, que je n’habite pas. (ce T3 est fortement équipé et meublé, mais pas de LMNP) Via un prêt à usage signé entre nous (sans notaire), je « loue » gratuitement à mon fils étudiant une chambre privative et les pièces communes de cet appart. Via un contrat bail classique de location nu «6 juillet 1989...», je loue financièrement à un locataire étudiant (L1) l’autre chambre privative et les pièces communes de cet appart. (Ce n’est à priori pas de la colocation, détrompé moi…) Mon fils quittera probablement cet appart l’an prochain et mon locataire L1 quitte les lieux maintenant. Je dois donc faire un nouveau bail pour un nouveau locataire L1. Je peu partir sur le même type de contrat, mais que faire lors de l’arrivé d’un futur locataire L2 qui remplacera mon fils ? Là on parle obligatoirement, je suppose, de colocation. Pour cet appartement en locatif nu, je souhaite faire des contrats de colocations individuels, un par (co)locataire. Des contrats non solidaires donc. J’aurai aimé faire des contrats du même type que je connais. Ce type de contrat «6 juillet 1989…» à pour titre « Contrat type de location ou de colocation de logement nu ». MAIS les premières lignes de ce contrat sont : « Le présent contrat type de location est applicable aux locations et aux colocations de logement nu et qui constitue la résidence principale du preneur, à l'exception : des colocations formalisées par la conclusion de plusieurs contrats entre les colocataires et le bailleur » ???!! Donc je ne peux pas faire des baux individuels pour des colocataires ?? Si certainement ! Comment ? Merci Bien.
  10. Bonjour, j’étais locataire d’une maison depuis 15 ans (a l’échéance du bail) et on propriétaire m’a signifié son intention de récupérer sa maison pour sa fille dénommée précisément sur LR reçue. J’ai donc en pleine pandémie du faire appel à un professionnel du déménagement lorsque j’ai eu une opportunité courant 2020 de partir. Aujourd’hui j’ai confirmation que la personne qui occupe en fait la maison n’est pas cette qui était mentionnée explicitement sur le courrier recommandé qui annulait le renouvellement de mon bail.quelles sont les réclamations que je peux faire car j’ai été abusé. Merci d’avance
  11. Bonsoir, Mon fils est sous locataire à Berlin. La locataire en titre souhaite quitter la location pour aller vivre avec son petit ami. Ils cherchent un autre appartement mais rencontrent des problèmes pour en trouver. Elle demande à mon fils de quitter l'appartement (alors qu'il ne le souhaite pas) car elle veut faire un échange avec deux autres personnes occupant un appartement qu'ils veulent quitter et qui les intéresse (elle et son copain). Oui je sais c'est un peu tordu!!! Quels sont les droits de mon fils? Il a un contrat de sous location, il paye son loyer régulièrement, il a versé une caution, il ne veut pas quitter ce logement son travail est à 5 mn à pied de là et s'y plait beaucoup. Merci de nous aider pour trouver une solution.
  12. Bonjour, Je demenage à la fin du moi, la propriétaire fait venir un huissier pour l'EDLS, il n'y en a pas eut lors de l'EDLE, ce n'est pas non plus écris dans le contrat de location. A qui reviennent les frais du huissier? Cordialement.
  13. Bonjour, quand j'ai signé le bail de location pour mon restaurant, le cabinet immoblier ne m'a pas dit qu'il y allait y avoir un ravalement, pourtant il est le syndic de l'immeuble et ne pouvait pas ne pas le savoir. Je n'ai aucune information sur la durée des travaux et l'échafaudage a été installé un beau matin sans que je sois prévenu. Depuis, on ne voit plus mon établissement et j'ai une perte de revenus. Quels sont mes moyens d'actions pour au moins obtenir une diminution du loyer ? Est-ce que je peux demander à la copropriété qu'il fasse faire une banderole à leurs frais pour indiquer que mon établissement reste ouvert pendant les travaux ? Merci d'avance.
  14. Bonjour, J’habite depuis un an 1/2 dans une copropriété en tant que locataire. Désolé si c'est un peu long Au bout de six mois, rencontrant des difficultés à stationner au bas de l’immeuble car il y a peu d’emplacement de parking, je me suis adressé au syndic pour réclamer un emplacement handicapé avec ma carte CMI. Depuis cette demande, je suis harcelé par des résidents qui habitent depuis quelques années dans le lotissement. Dès je trouve un emplacement, on me serre contre ma voiture (j’ai des photos) et suis obligé d’entrée ou sortir par les portes arrières de mon véhicule (les portent arrières sont coulissantes) ces anciens résidents, ont étaient même trouver le syndic et mon agence immobilière qui font la sourde oreille sur ma demande d’emplacement handicapé? Début Octobre 2021, j’ai commencé a avoir des infiltrations pluviales dans le logement par les fenêtres qui a grillé mon convecteur situé sous la fenêtre. J’en avise l’agence immobilière car le bailleur ne figure pas sur mon bail ? Face au silence, je lui adresse une LR/AR, l’agence fait la sourde oreille de nouveau. Heureusement j’ai fait une déclaration auprès de mon assurance et lors de la venu de l’expert venu le 17/11 l’agence me dit : que cet appartement revient trop cher au bailleur, donc au terme de mon bail il VENDRA !! Il me reste 1 an 1/2. Je dois vous dire que les fenêtres ne sont plus étanches ni à l’air ni à la pluie, elles datent des années 1980, j’ai 70 ans et actuellement en chimiothérapie. Depuis cette annonce, je suis désemparé du fait qu’il faut que je ré déménage, ma santé en prend un coup aussi. Par ce qu’on est locataire, on ne doit pas se plaindre sur des demandes et des faits vétustes qui se présentent au fur et à mesure? Lors de l’entrée dans les lieux c’était la VMC qui ne fonctionnait pas ,cela a été signalé à l’agence et au syndic qui n’ont pas bougé. Il a fallu au bout de trois mois sans VMC faire une pétition générale et adressé au syndic avec mise en demeure. Quels seraient vos conseils ? Merci pour votre aide
  15. Bonjour, J’ai signé un bail pour une location non meublée il y a quelques mois, aujourd’hui l’agence s’occupant de la location souhaite que je signe un avenant au bail mentionnant que l’électroménager (plaque de cuisson, machine à laver et four) est laissé à titre gracieux et qu’il ne sera pas remplacé en cas de panne. L’électroménager actuel étant déjà assez vétuste, je n’ai pas souhaité signé cet avenant car il est probable que tout soit à remplacer assez rapidement et je n’en ai pas les moyens même si je suis conscient que je pourrais l’emporter avec moi. Rien n’est mentionné dans le bail « original » quant au fait que je doive remplacer l’électroménager, il est simplement mentionné « cuisine équipée ». L’électroménager n’est pas non plus mentionné dans l’état des lieux. Ai-je le droit de refuser cet avenant ? Si oui sur quel article cela s’appuierait-t’il , car pour l’instant l’agence « refuse mon refus » et me harcèle presque pour cette signature, mentionnant que la présence d’électroménager n’était pas indiqué sur l’annonce (a laquelle je n’ai plus accès) ni décrit clairement sur le bail. Si jamais je refusais, le proprio peut-il faire pression (en augmentant le loyer par ex) ? Merci par avance
  16. Bonjour, je suis locataire d'un studio loué non-meublé, dont l'eau chaude est chauffée par ballon électrique. 1) Lors de mon emménagement il y a un an, le ballon fonctionnait. Depuis le début de l'été, le ballon a cessé de chauffer, et je me lave à l'eau froide. L'hiver arrivant, je commence à sentir le besoin de prendre le problème à bras le corps... Ayant ouvert le capot électrique du ballon pour diagnostiquer avec un multimètre la présence ou non de courant électrique, il se trouve que le ballon n'est plus alimnté en électricité, absence de tension dans les fils censés l'alimenter, et ce malgré les disjoncteurs on positions "ouvertes" et le connecteur en permanence en marche forcée (je n'ai pas les heures pleines/creuses). >>>Il s'agit donc bel et bien d'un problème au niveau soit du tableau électrique (disjoncteurs HS et à changer?), soit au niveau de l'installation (les fils). Qui doit prendre en charge la venue de l'electricien/diagnostic poussé et réparation: moi ou le bailleur? Qui doit appeler l'electricien? Lui ou moi? Mon bail stipule: "OCCUPATION/JOUISSANCE (...) Le bailleur s'engage à (...) -entretenir les locaux en état de servir à l'usage prévu et y faire toutes les réparations nécessaires autres que locatives (...) Le locataire s'engage à (...) prendre à sa charge l'entretien courant du logement, des équipements mentionnés au contrat et les menues réparations ainsi que l'ensemble des réparations locatives, sauf si elles sont occasionnées par la vétusteté, malfaçon, vice de construction, cas fortuit ou de force majeure." Au contrat, rien n'est mentionné: parle-ton des items renseignés dans l'état des lieux? Le panneau electrique n'y est pas mentionné non plus, juste le ballon d'eau chaude, dont l'état est "bon". 2) Aussi, depuis plusieurs mois la plaque électrique fait disjoncter le panneau électrique quand je l'allume, signe qu'une fuite existe sur son circuit à elle: si l'electricien vient pour ça: propriétaire ou locataire? Merci pour vos lectures et réponses, Cordialement
  17. Bonjour, Je vis depuis 3 ans dans des conditions difficiles relatif à mon logement chez le plus grand bailleur social à Paris qui n'a pas bonne réputation. Il y a un réel problème d'isolation acoustiques (on entend tout ainsi que les grincements et on ne peut pas se reposer la journée et très peu la nuit, dés que le voisin du dessus se lève la nuit et pose le pied au sol j'entends le pas). L'environnement au niveau de l'hygiène est mauvais également, il y a une invasion de pigeons. La situation n'étant plus tenable j'ai du retourné chez ma mère et pendant ce temps mon balcon a été pris d'assaut par les pigeons come d'autres balcons. Je souhaitais déposer plainte contre le bailleur social ou me regrouper peut être auprès d'autres car rien n'est fait pour arranger les choses et ma santé s'est dégradé et que je suis en situation de handicap. J'ai récemment trouvé(par moi-même) un pauvre locataire du même bailleur qui veut changer de logement et j'ai accepté depuis début aout. Mais depuis ce laps de temps, je n'ai toujours pas de réponses. Sur le site "échanger habiter" la procédure est en commission depuis 2 mois et les seules fois où les responsables me contactent c'est suite à un recommandé envoyé début septembre où je leur demandais d'accélérer la procédure déchange en raison des nuisances cités ci-dessus. Cependant, je sais que les échanges doivent respecter des histoires de plafonds de revenus et je ne sais pas encore si le locataire qui veut échanger ne gage pas trop... C'est scandaleux que nos impôts aillent financer certains bailleurs qui ne font aucunes rénovations qui ont un impact (on s'en fiche des décorations de noël ou de la pelouse quant on ne peut pas dormir ni respirer sans chopper la grippe H1N1). Alors c'est terrible aussi bien pour le nouveau locataire que pour moi. Je ne sais pas si je peux déposer une plainte contre ce fameux bailleur ? Et surtout faire venir un expert contre la nuisance auditive pour qu'il témoigne de l'enfer ? Connaissez vous une association ? Dois-je plutôt attendre d'avoir une réponse relative à l'échange que je crains de faire "foirer" avec une plainte bien qu'officiellement ca ne doive rien changer et que dans une certaine mesure ca puisse favoriser ma demande d'échange(bien que ca ne change rien à l'invavibilité de ces logements!). J'ai un handicap et mon généraliste peut constater l'impact que ca a eu sur ma santé. Voyez les photos en laissant mon appartement seulement 1 mois, c'est une honte. https://ibb.co/jwJdmh3 https://ibb.co/55pBzNS https://ibb.co/fp9hGYG https://ibb.co/ZRrhKdK Merci d'avance
  18. Bonsoir je suis locataire depuis 1985 d’un appartement de 3 pièces à [une ville]. En 2017, [un organisme HLM] rachète ma résidence. Jusqu’à présent je bénéficiais de conditions locatives du droit privé. Desormais je deviens locataire d’un logement social soumis à la réglementation HLM. Mon statut est modifié. QUELS SONT MES DROITS ????? Merci de m'aider à connaître mes droits.
  19. Bonjour, Je viens de me voir attribuer un logement social par la commission. Lors de la visite, j'ai constaté l'état de vétusté du papier peint dans deux pièces (traces d'humidité). Lorsque je l'ai mentionné au bailleur, celui-ci m'a répondu que le papier peint était "en état d'usage" et qu'il n'était pas endommagé ( donc pas de changement à prévoir) et que les autres pièces (cuisine et sdb) avaient été restaurées. Je précise que j'ai accepté le logement mais que je n'ai pas encore signé le bail, ni même effectué d'état des lieux. J'ajoute également que le logement date d'une 20aine année et a été occupé par la même locataire pendant cette période. Mes questions sont les suivantes : Est-il possible d'insister auprès de mon bailleur afin qu'il prenne en charge les changements de papier peint? Si oui, comment puis-je faire reconnaitre le caractère vétuste du papier peint. Me suggérez-vous d'entamer mes démarches en ce sens dès maintenant ou d'attendre la signature du bail (etat des lieux et remise des clés?) Merci par avance
  20. Bonjour, Je souhaiterais avoir des conseils sur les procédures que je peux mettre en place suite à un virement erroné. En effet, j’ai effectué un virement à la mauvaise personne. Je devais le faire à mon assistante maternelle. C’est une somme bien précise déclarée à pajemploi. Or, la bénéficiaire du virement qui l’a reçu indûment est mon ancienne propriétaire d’il y a plus d’1 an. Elle refuse de me rendre la somme au motif que je lui aurais rendu un logement sale, elle accepte de me rendre 145,08€ sur les 345,08€ mais à conditions que je signe une lettre de dédommagement. Il y a plus d’1 an elle avait signé l’état des lieux de sortie (qu’elle a conservé et ne m’a jamais renvoyé malgré mes demandes par mail) et m’a redonné entièrement le dépôt de garantie. Elle ne m’a jamais recontactée depuis pour me signaler cela. l’article 1376 du Code Civil qui stipule que « celui qui reçoit par erreur ou sciemment ce qui ne lui est pas dû s’engage à le restituer à celui de qui il l’a indûment reçu ». Elle est donc obligée de me rembourser. Ma banque a également fait une demande de recall auprès de sa banque mais je n’ai pas de nouvelles et elle ne voudra jamais me les rendre. Que faire ? Merci
  21. Bonjour, J'ai emménagé en juillet 2015 dans l'appartement dans lequel je me trouve et pour lequel j'ai envoyé un préavis qui se termine le 4 janvier 2022. C'est une maison sur 3 niveaux, je suis au second étage, 3 logements au total. Loyer 430 euros (de mémoire) , 500 euros avec provision sur charges (eau, chauffage, entretien des communs et poubelles)Au moment de l'emménagement j'étais au chauffage central au gaz collectif (radiateurs). En 2017 la propriétaire a décidé de supprimer le chauffage central au gaz et le remplacer par de l'électrique. Le problème c'est que depuis je paie toujours les mêmes charges et qu'elle a augmenté le loyer de 10 euros une fois les travaux finis. Le temps où j'ai été au gaz je n'ai jamais reçu d'état des charges, ni consommation, ni de rappel de quoi que ce soit. Les trous dans les plintes n'ont jamais été rebouchés et les chauffages électriques étant plus petits que les précédents aucun travail de décoration n'a été mené pour remettre en état. Cela ne m'a pas spécialement perturbé plus que ça pour être très honnête. Je vais quitter effectivement l'appartement le week-end du 27 novembre et je les sens "mous" pour relouer, probablement qu'ils attendent que je l'ai quitté pour faire les travaux puisque je suis encore tenu jusqu'au 4 Janvier 2022. J'envisage de lui demander d'arrondir les angles pour le mois de décembre au vu des sommes indument perçues durant ces années et de son attitude depuis qu'elle sait que je vais vider les lieux, qu'en pensez-vous ? Cela semble-t-il déplacé ? Anecdotiquement la cave est devenue un dépotoir du fait des autres locataires. Elle menace de faire vider la cave et nous le facturer. D'abord je n'ai aucun objet m'appartenant dans cette cave et il n'est fait mention nulle part d'une cave dans mon bail, si encore elle fermait à clefs et qu'il y avait des box individuels... Ils se plaignent que ça va être la 3ème fois qu'ils la vident, au bout de la première fois j'aurais pris de mesures Merci de m'avoir lu Cordialement, Stéphane
  22. Bonjour, Nous sommes locataires de notre résidence principale (appartement en copropriété) en bail nu loi 1989 depuis le début de cette année. Nous avons reçu par courrier de l'agence mandataire un "décompte ordures ménagères", "à payer dès réception", d'un montant de 300 euros (à ajouter aux 2200 euros annuels de provisions sur charge, qui manifestement n'intégraient pas cette charge-ci). Ce montant est-il réellement dû maintenant (le propriétaire a payé sa taxe foncière en novembre, certes, mais c'est une charge prévisible), ou bien pouvons-nous refuser de le payer jusqu'à la régularisation annuelle des charges locatives ? Merci à vous tous.
  23. Bonjour maître je viens vers vous car je suis en burn out depuis que j ai reçu l email de l héritier indirect neveux je vis avec ma mère née en 1932 dans ce logement à Paris 9 nous étions 4 filles et mon Frere et mon père sont décédés dans. Ce lieu beaucoup de souvenirs me reviennent j ai 46 ans et j y suis née .iL veulent visité les lieux avec un agent immobilier je lui ai donc scanner le bail pour pouvoir me dit il pouvoir payer ses impôts. Je ne sais pas si il veut vendre je sais qu il a une Soeur qui vit à Paris nous avons toujours payer nos loyer à temps si il lui arrive quelque chose . Je serais à la rue j y vis et j y suis née que faire. Je panique merci d avance pourriez vous me laisser vos coordonnées en privée
  24. [Bonjour] si je paye une taxe d'habitation, cela veut dire que le propriétaire a donc déclaré le loyer ? ou ce n'est pas systématique ? car je n'arrive pas a avoir les quittances de loyer ?? merci Francette
  25. [Bonjour,] Un homme que je connaissais et que j'avais hébergé car il avait été mis à la rue avec son chien, est resté hébergé chez moi pour environ 3 à 6 mois. Il s'est incrusté et ayant pitié plus de son chien que de lui qui m'a rendu la vie désagréable, je lui ai demandé de s'occuper de son cas social et de faire le nécessaire, et une année après, il a dû partir, car mon fils dont la femme était décédée, devait venir vivre avec moi, aussi , il n'est parti que le 24 Mai 2019, jour d'arrivée de mon fils. Quelques jours avant de partir, il avait acheté une autre voiture d'occasion, me promettant de venir récupérer sa vieille voiture, ce qu'il n'a jamais fait! Il ne m'a laissé ni carte grise, ni les clefs de sa voiture qui est dans un état déplorable... Donc, depuis plus de 2 ans, cette voiture-poubelle, traîne dans mon garage, où je ne peux plus rien ranger ni même nettoyer ! Du coup n'ayant plus de place pour ranger, mon fils ne peut même plus y rentrer sa voiture, et je me retrouve avec un tas de ferraille qu'il est presque impossible de bouger. Je n'ai plus la moindre nouvelle de lui et il n'avait même pas daigné répondre à mon dernier mail. Je ne sais où il est et suis bloquée par cette voiture. Dois-je porter plainte à la gendarmerie ? Ou demander de l'aide à la Mairie afin que cette épave soit enlevée de chez moi ? N'ayant qu'une trop petite pension, je n'ai pas les moyens de payer pour cet homme qui s'est bien fichu de moi ! A bout et en colère, j'ai bien failli m'attaquer à cette épave à coups de masse malgré mes 75 ans ! C'est mon fils qui m'en a empêchée, car on ne sait pas ce qu'il y a encore dans cette voiture comme produit éventuellement dangereux ! Que dois-je faire pour être débarrassée de cet engin pourri ? Nous sommes en campagne et sans aide réelle, à part des assistantes sociales, mais que peuvent-elles faire dans ce cas ? [Merci pour votre aide]
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...