Bonjour

J'ai signé dans le magasin X pour une prestation d'installation de salle de bain prévue mi-décembre 18 pour un devis signé en juin 2018 mais je n'ai encore aucune date d'intervention malgré des relances.
Je vais donc envoyer un courrier selon l'article L 216-2 après consultation d'une association de consommateur pour demander au professionnel de s’exécuter dans un délai raisonnable.
Mais je ne suis pas d'accord avec le juriste que j'ai rencontré sur le 1er courrier a envoyer au vendeur.

On m'a établi rapidement un courrier d'après les articles L 216-1 et suivants mais en me précisant que ce n'est pas une mise en demeure mais un courrier a envoyé en recommandé AR pour débuter le délai raisonnable supplémentaire (les mots mise en demeure ou mettre en demeure n'apparaisse pas dans le courrier).
Je suis étonné car d'après le site internet de l'association et la lettre type de la DGGCCRF il faudrait envoyer une première mise en demeure pour donner ce délai supplémentaire puis une seconde pour annuler la vente et demander le remboursement en cas de défaut d'exécution.
Je ne voudrais pas me tromper dans la procédure vu les sommes engagées (environ 6000 euros au total).
Est-ce que les 2 lettres recommandées à envoyer pour pouvoir annuler la vente doivent être toutes les 2 des mises en demeures ?
merci des précisions que vous pourrez m'apporter .