Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 27

Discussion : mensonge

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je me permets de venir sur ce forum pour expliquer mon problème.

    Il y a quelques mois, j'étais en couple avec une fille.

    A un moment, nous nous sommes disputés, et le lendemain elle est venue chez moi.

    On a parlé etc, on s'était réconciliés, et vient le moment d'avoir un rapport sexuel. Avant le rapport elle me dit un truc du genre : "tu trouves pas que c'est bizarre ce qu'on fait ? On s'est disputés hier et là on va coucher ensemble".

    Je lui ai dit que si elle ne voulait pas le faire, qu'on ne le ferait pas et elle m'a dit "si si t'inquiète".

    Là, je reçois une convocation du commissariat car apparemment elle n'était pas consentante alors qu'elle l'était.

    Elle a porté plainte pour "abus de faiblesse" et je me demande si l'abus de faiblesse est clairement justifé...

    Merci à ceux qui prendront la peine de me répondre.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour

    Cette fille est-elle sous tutelle ?
    A-t-elle un problème psy à votre connaissance ?
    Quel âge a-t-elle ? Le vôtre ?
    Change ton regard et le monde changera

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai 21 ans et elle 17 ans.

    Hmm... Problème psy... Difficile à dire, elle voit un psychologue à cause d'une phobie scolaire, elle complexe beaucoup sur son physique (veut être la perfection, en quelques sortes), peur du regards des autres...

    Elle a fait une anorexie à cause des gens qui l'insultaient à cause de ses "formes" il y a quelques années de cela, mais elle n'est plus dans la maladie depuis 3 ans maintenant.

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Personne pour m'éclairer ?...

  5. #5
    Pilier Cadet

    Infos >

    Malheureusement c'est une affaire de la parole de l'un contre la parole de l'autre.
    Si les auditions sont bien menées et que vous de déviez pas de votre version comme quoi elle était clairement consentante, et si elle est "fragile" les enquêteurs devraient pouvoir faire la part des choses, voire la faire "avouer" qu'elle était bel et bien d'accord pour avoir ce rapport avec vous. Normalement ils ont l'habitude.
    Mais rien n'est jamais joué d'avance dans ce genre d'affaires.
    Dernière modification par Anarys95 ; 18/03/2020 à 01h31.

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Anarys95 Voir le message
    Malheureusement c'est une affaire de la parole de l'un contre la parole de l'autre.
    Si les auditions sont bien menées et que vous de déviez pas de votre version comme quoi elle était clairement consentante, et si elle est "fragile" les enquêteurs devraient pouvoir faire la part des choses, voire la faire "avouer" qu'elle était bel et bien d'accord pour avoir ce rapport avec vous. Normalement ils ont l'habitude.
    Mais rien n'est jamais joué d'avance dans ce genre d'affaires.
    Elle a clairement avoué avoir été d'accord mais insiste sur le fait que je lui ai faite de l'abus de faiblesse... Je ne sais pas quoi...

  7. #7
    Pilier Cadet

    Infos >

    En droit affirmer n'est pas prouver. Pour faire très simple et très résumé.
    Si elle estime avoir été consentante (c'est déjà çà) mais se victimise d'un "abus de faiblesse" qu'elle le PROUVE.
    De votre côté restez clair et net, et ne déviez pas de votre version des faits que cous estimez être la vérité. Répondez de manière simple et brève aux questions, calmement, sans mentir ou risquer de vous contredire. Là ce serait ennuyeux.

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir,

    Je reviens vers vous avec des nouvelles...

    La fille me poursuit en justice aussi pour "violence psychologique"...

    En fait, je lui ai interdit d'aller en soirée où y a de l'alcool et de boire. Et à chaque fois qu'elle voulait boire je lui faisais un scandale avec des menaces de ruptures etc. Je tiens à informer que sa mère sait qu'elle boit de l'alcool et d'ailleurs lui achète de la Vodka.

    Du coup j'ai l'impression d'avoir mal agi envers elle, d'avoir été un monstre... Elle me dit qu'elle pense au suicide etc...

    J'aimerais savoir si j'ai vraiment fait de la violence psychologique en lui interdisant d'aller en soirée et de boire de l'alcool (je rappelle qu'elle est mineure)...

    Merci à ceux qui m'aideront.

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    En fait, vous n'avez rien à interdire : vous n'êtes pas son parent. Si vous commencez dès qu'elle est mineure à lui interdire des choses, oui, je trouve ça ultra choquant. Une relation entre adultes (même si l'une des adultes est mineure) n'a pas à être composée d'interdits imposés par l'autre sur ses propres critères. Si elle veut boire, voire se mettre la tête à l'envers en buvant, c'est son problème : et si ça ne vous convient pas, vous la quittez et c'est tout.

    De plus, oui, tel que vous le racontez, le "scandale avec des menaces de rupture", le "fais pas çi ou je te quitte", oui, ça s'appelle du chantage affectif. Reste à voir si cela sera poursuivi en justice, vu l'intérêt que notre justice porte au droit des femmes (encore que ça c'est légèrement amélioré récemment je trouve).

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Ca y est, on ramène le féminisme cette fois-ci.

    Sinon, moi j'ai essayé de protéger ma copine et apparemment c'est mal, mais si sa mère lui fournit de l'alcool, là c'est pas grave, hein.

    Alalalah, la justice en France... Parce que la justice, je la connais, on pourrait me juger pour "non assistance à personne en danger" surtout si c'est un/unemineur(e). Ouaip, je ne comprendrai jamais la justice Française.

  11. #11
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,
    Eh bien disons qu'on peut faire de la pédagogie en lui expliquant les risques qu'elle prend en buvant régulièrement de l'alcool si jeune, au lieu de la menacer de rupture, d'ailleurs on ne voit pas le rapport entre une rupture amoureuse et une addiction, ni ce qui vous attire chez une fille de 17 ans visiblement paumée, à part la mettre sous votre emprise. Préparez mieux que ça votre défense, car on risque de vous demander ce que vous avez fait auprès de la mère pour préserver sa fille, si la réponse est "rien", ça peut être compliqué de justifier que vous la menaciez pour son bien.

  12. #12
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Annegret Voir le message
    Bonjour,
    Eh bien disons qu'on peut faire de la pédagogie en lui expliquant les risques qu'elle prend en buvant régulièrement de l'alcool si jeune, au lieu de la menacer de rupture, d'ailleurs on ne voit pas le rapport entre une rupture amoureuse et une addiction, ni ce qui vous attire chez une fille de 17 ans visiblement paumée, à part la mettre sous votre emprise. Préparez mieux que ça votre défense, car on risque de vous demander ce que vous avez fait auprès de la mère pour préserver sa fille, si la réponse est "rien", ça peut être compliqué de justifier que vous la menaciez pour son bien.

    Malheureusement je n'ai rien fait auprès de sa mère, elle est acoolique, fait peine à voir...

    Je suis vraiment perdu. De plus, j'ai même interdit à ma copine de fumer de la drogue et apparemment, selon elle, ça ne se fait pas que je lui interdise de fumer de la drogue. Donc la question est : suis-je vraiment censé protéger ma copine, ou la laisser faire ce qu'elle veut au péril de sa vie ?

  13. #13
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par marc112 Voir le message
    Donc la question est : suis-je vraiment censé protéger ma copine, ou la laisser faire ce qu'elle veut au péril de sa vie ?
    La réponse est : étant mineure elle est sous la responsabilité de sa mère et non de la vôtre ; si elle était majeure elle serait sous sa propre responsabilité. Vous n'êtes pas le chien de garde de votre copine...

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Sophia2 Voir le message
    La réponse est : étant mineure elle est sous la responsabilité de sa mère et non de la vôtre ; si elle était majeure elle serait sous sa propre responsabilité. Vous n'êtes pas le chien de garde de votre copine...
    Donc je dois prendre le risque d'être condamné pour "non assistance à personne en danger" ou "mise en danger d'une mineure" ? Elle est belle la France.

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par marc112 Voir le message
    Donc je dois prendre le risque d'être condamné pour "non assistance à personne en danger" ou "mise en danger d'une mineure" ? Elle est belle la France.
    quel rapport avec la France ? Vous n'avez aucune autorité sur cette personne (France, pays de liberté, y compris celle de la décrier justement) ; c'est parce qu'on est dans un pays libre que la femme n'est pas soumise à un homme (meme pour son bien), que cette personne n'a pas a subir votre harcèlement (meme pour son bien) et la France n'est pas responsable de comportements destructeurs individuels ; parce que justement,la France permet qu'on ait des comportements individuels (et individualistes), peut etre trop, mais on s'est battu pour cette liberté
    Vos propos sont déplacés et vexants pour les gens comme moi qui nous battons pour le quotidien des gens qui trouvent qu on en fait pas assez (mais qui sont contre dès que ca ne leur convient plus ...)
    Cette personne et sa mère ont un mode de vie qui est le leur, personne n'a le droit d'intervenir : non assistance en personne en danger oui, si elle conduit par exemple et que vous la laissez faire, mais est ce le cas ?
    Dernière modification par Ashél ; 25/03/2020 à 15h57.

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Ashél Voir le message
    quel rapport avec la France ? Vous n'avez aucune autorité sur cette personne (France, pays de liberté, y compris celle de la décrier justement) ; c'est parce qu'on est dans un pays libre que la femme n'est pas soumise à un homme (meme pour son bien), que cette personne n'a pas a subir votre harcèlement (meme pour son bien) et la France n'est pas responsable de comportements destructeurs individuels ; parce que justement,la France permet qu'on ait des comportements individuels (et individualistes), peut etre trop, mais on s'est battu pour cette liberté
    Vos propos sont déplacés et vexants pour les gens comme moi qui nous battons pour le quotidien des gens qui trouvent qu on en fait pas assez (mais qui sont contre dès que ca ne leur convient plus ...)
    Cette personne et sa mère ont un mode de vie qui est le leur, personne n'a le droit d'intervenir : non assistance en personne en danger oui, si elle conduit par exemple et que vous la laissez faire, mais est ce le cas ?
    Donc la laisser conduire (ce que je ne fais pas, n'ayant même pas le permis d'ailleurs) est une mise en danger d'une mineure mais la lui interdire de boire, de détruire sa santé en fumant de la drogue c'est du harcèlement ? Ah ouais vous allez loin vous...

  17. #17
    Pilier Junior

    Infos >

    si elle veut se détruire, si sa mère qui est la personne dépositaire de l'autorité la laisse faire, oui elle peut
    dans certains pays moins "libres" que la France, ce comportement amènerait a un internement d'office, donc laissez la France telle qu'elle est
    et je voudrai savoir comment on en est arrivé d'une accusation de viol ou d'abus de faiblesse à des propos insultant notre pays ?

  18. #18
    Membre Junior

    Infos >

    Je trouve que vos questions sont plus d'ordre psychologique que juridique. Et vous savez, si le chantage à la rupture était un moyen de soigner les addictions, ça se saurait. Et on ne sauve pas les gens malgré eux.
    Vous avez 2 options devant un juge : Prétendre que rien n'est vrai, qu'elle raconte n'importe quoi et la faire passer pour folle. Ou assumer en faisant profil bas, et reconnaître que vous n'avez pas vu la portée de vos injonctions. C'est effectivement minimiser les faits, mais pas en prétendant comme ici que vous n'avez rien fait de mal, que c'était pour son bien et tout ce discours. Je vous déconseille évidemment l'option 1, car si la jeune fille est allée porter plainte, c'est qu'elle est moins fragile qu'il n'y paraît et elle a un gros avantage sur vous : elle est mineure.
    Dernière modification par Annegret ; 25/03/2020 à 16h55.

  19. #19
    Membre Benjamin

    Infos >

    Donc je peux être condamné pour avoir interdit ma copine à ne pas boire de l'alcool, à ne pas aller en soirée car dans ces soirées y avait des gens louches, et à lui interdire de fumer de la drogue c'est bien ça ce que je dois comprendre ?

  20. #20
    Pilier Junior

    Infos >

    Si vous ne voulez pas comprendre le problème, personne ne peut rien pour vous.

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par marc112 Voir le message
    Donc je peux être condamné pour avoir interdit ma copine à ne pas boire de l'alcool, à ne pas aller en soirée car dans ces soirées y avait des gens louches, et à lui interdire de fumer de la drogue c'est bien ça ce que je dois comprendre ?
    Non vous ne comprenez toujours pas : Vous pouvez être condamné pour être intervenu dans sa vie de manière inappropriée. N'étant pas investi de l'autorité parentale vos recommandations auraient du se borner à de simples recommandations, pas à du chantage ni du harcèlement.

    Et il va falloir vous poser des questions sur votre positionnement dans un couple : vous ne pouvez pas tenir vis à vis de votre partenaire le rôle de "parent" et de "compagnon". Mais ce n'est plus du juridique.

  22. #22
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par yapasdequoi Voir le message
    Non vous ne comprenez toujours pas : Vous pouvez être condamné pour être intervenu dans sa vie de manière inappropriée. N'étant pas investi de l'autorité parentale vos recommandations auraient du se borner à de simples recommandations, pas à du chantage ni du harcèlement.

    Et il va falloir vous poser des questions sur votre positionnement dans un couple : vous ne pouvez pas tenir vis à vis de votre partenaire le rôle de "parent" et de "compagnon". Mais ce n'est plus du juridique.
    La messe est dite, amen.

    Un conseil: arrêtez de faire du social, vous vous en porterez mieux et vous n'aurez plus de problème.
    Change ton regard et le monde changera

  23. #23
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par yapasdequoi Voir le message
    Non vous ne comprenez toujours pas : Vous pouvez être condamné pour être intervenu dans sa vie de manière inappropriée. N'étant pas investi de l'autorité parentale vos recommandations auraient du se borner à de simples recommandations, pas à du chantage ni du harcèlement.

    Et il va falloir vous poser des questions sur votre positionnement dans un couple : vous ne pouvez pas tenir vis à vis de votre partenaire le rôle de "parent" et de "compagnon". Mais ce n'est plus du juridique.
    Et je peux savoir où j'aurais fait du harcèlement à ma copine ?

  24. #24
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ici par exemple :
    à chaque fois qu'elle voulait boire je lui faisais un scandale

  25. #25
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par yapasdequoi Voir le message
    Ici par exemple :

    Donc faire un scandale c'est faire du harcèlement ? Et bientôt draguer une personne dans la rue ou même aborder une femme dans la rue ce sera du harcèlement ? Ah mais bien sûr, tout ce qui se passe c'est du "harcèlement"...

    Et quand je disais que je lui faisais un scandal, je le faisais en lui rappelant simplement que je ne suis pas content qu'elle touche à ça, qu'elle mette sa santé en danger, qu'elle joue avec sa vie. Donc si ça c'est du harcèlement, j'imagine pas les plaintes portées à ceux qui ont essayé de protéger leurs proches.

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Déroulement du procès] mensonge devant le tribunal
    Par Jeanpierre dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/08/2006, 05h21
  2. [Propriétaire et Locataire] Urgent, maison rénovée et mensonge
    Par Sara dans le forum Immobilier
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/07/2006, 17h30
  3. [Propriétaire et Locataire] mensonge du vendeur
    Par Maison59 dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/04/2006, 22h27
  4. [Mon Employeur] Mensonge de l'employeur pour des congés[/B]
    Par Cathyvan dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/07/2005, 08h09