Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Rétractation achat véhicule d'occasion auprès d'un professionnel?

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai acheté un véhicule d'occasion chez un professionnel.
    L'achat s'est déroulé à distance (bon de commande + virement de réservation) via un site de petite annonce en ligne. Payé au comptant le jour de la réception chez eux, par chèque de banque. Le bon de commande signé le 05 Février, j'ai récupéré le véhicule le 15 Février.

    Malheureusement, mis en confiance par les réponses qui m'avaient été données, et par le fait que ce soit un professionnel automobile d'une grande marque, je n'ai pas vérifié les dires de mon vendeur (qui n'était d'ailleurs pas là au moment de la livraison). Aussi j'ai constaté quelques jours après que :
    - Je n'ai pas la douille des boulons anti-vols => Le professionnel m'a répondu (oralement!) qu'il était étonné car il avait lui même vérifié la présence de cette douille, et du coup de m'adresser à un concessionnaire à proximité et qu'il prendrait à sa charge la commande de la douille. Sauf que le code des boulons n'est pas reporté (pourtant d'origine) et que du coup seul l'extraction sans possibilité de devis ou de garantie, est possible.
    - Je n'ai aucune facture d'entretien (tous les carnets sont présents mais il n'y a plus de carnet d'entretien sur les véhicules semble t il) => le professionnel m'a répondu (toujours oralement) qu'il appellerait la concession pour m'envoyer l'historique complet.
    L'annonce précisait d’ailleurs que le véhicule était vendu, "Révisé et garanti", véhicule de moins de 2ans, on m'avait expliqué que la garantie constructeur allait jusqu'à 3ans donc CQFD, le véhicule était couvert.

    Sauf que dans mes recherches de douille... j'ai appelé la concession d'origine, qui m'a indiqué n'avoir aucun historique d'entretien du véhicule...
    J'avoue être largement refroidi... en cas de problème => pas de garantie constructeur, et en cas de revente => la valeur du véhicule est forcément impactée (je me vois mal arriver et expliquer que le garage à l'époque me l'a vendu "révisée" et entretenu mais sans preuve) etc.

    J'ai dors et déjà transmis un A/R de rétractation tout en maintenant la possibilité de trouver une solution amiable

    Question : Est ce que cette démarche est défendable?

    Je ne voudrais pas être déplacé, mais comme vous ne me connaissez pas, vous pourriez être amené à croire que je suis juste versatile et que j'essaye de me justifier donc autant essayé de tuer ce doute : j'ai cherché ce modèle pendant quasiment 1an (essayé en concession, rappelé mon concessionnaire régulièrement pour connaitre les dispo d'occasion, laissé mes coordonnées etc.), récemment commandé pour 1000¤ d'accessoire suite à son achat (que je pourrais cependant garder mon beau père ayant le même véhicule), c'est le véhicule cible pour toute mes activités de loisir, bref tout sauf un achat caprice. Mais vu le budget engagé (25k¤ cash) je m'attendais à plus de sérieux.

    Merci de votre lecture

  2. #2
    Membre Cadet

    Infos >

    Aucun des défauts que vous énumérez ne semble pouvoir rentrer dans le cadre d'un vice-caché.

    Il était aisément vérifiable lors de l'achat que la douille anti-vol ou que le carnet d'entretien étaient présents.

    Il me semble fort difficile de faire annuler cette vente.

  3. #3
    Membre

    Infos >

    je me doute que le "vice caché" dans ce genre de cas est difficile à prouver, et que à part pour des faits graves (véhicule accidenté passé au marbre, compteur trafiqué), on parle plutôt de réparation ou de compensation. D'ailleurs je pense que ma décisions serait disproportionnée dans ce cas de figure, quand bien même je considère qu'il y a eu dol (ce qui n'est peut être pas de l'avis de tout le monde. Après je ne suis pas professionnel, je n'avais même pas remarqué la présence des boulons antivol qui n'étaient pas non plus dans l'annonce, ni feuilleté l'entièreté des documents de bord quand les deux vendeurs m'ont confirmé que le véhicule était suivi... "l'avantage d'acheter chez L** R** c'est qu'on est sûr que les entretiens sont fait").

    Ces éléments étaient surtout là pour expliquer le contexte de mon mécontentement (ce qui je l'avoue à un peu noyé ma question)

    Le but étant ici, de s'appuyer sur le droit de rétractation de 14jours qui concerne les ventes à distance. 
    Est ce que dans ce cas, quand bien même j'ai réceptionné le véhicule au garage, je peux considérer cette vente comme de la vente à distance?
    Dernière modification par LRLE ; 28/02/2020 à 08h15.

Discussions similaires

  1. [Consommation] Probleme avec l'achat d'un vehicule d'occasion chez un professionnel
    Par lilolivia dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/08/2016, 21h55
  2. [Consommation] délai de retractation achat véhicule d'occasion à un professionnel
    Par jakhadi dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/02/2015, 05h27
  3. [Rapport avec les pros du droit] Problème d'achat véhicule d'occasion auprès d'un professionnel de la vente
    Par Iovz dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/10/2013, 15h07
  4. [Consommation] achat véhicule d'entrprise d'occasion auprès d'une société
    Par flbb01 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/04/2012, 10h05
  5. [Assurances] Problème lors de l'achat d'une voiture d'occasion auprès d'un professionnel...
    Par Coquillage57 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/08/2009, 14h50