Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : Injures d'un enseignant en faculté

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Je vous écris à propos d'un événement qui s'est déroulé dernièrement, j'assistais à un cours en amphithéâtre. Peu de temps avant la fin de celui-ci, l'enseignant m'a pris à parti avec véhémence devant tout le monde, pour des raisons que j'ignore toujours. Il a dit qu'étais un "niqué", est-ce que c'est une injure d'après la loi ? J'ai voulu porter plainte au commissariat de police, ils n'ont pas voulu prendre ma plainte, on m'a conseillé d'écrire au président de mon université pour lui signaler les faits, c'est que j'ai fait aujourd'hui.
    Je vous remercie d'avance.

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    la première chose à faire est de caractériser les faits. Vous pouvez déjà demander à vos amis ce qu'ils ont pensé de cette histoire. Parfois une situation peut nous échapper et leur version sera peut être différente que celle que vous croyez.

    Si toutefois il y a eu insulte, demandez leur de mettre cela sur papier. A noter qu'il n'y a pas de définition d'insulte. "Ver de terre" ou "jambon" peuvent devenir des insultes en fonction du contexte. A voir aussi s'il n'y a pas de circonstances particulières (si vous êtes de couleur, d'une certaine religion, ...).

    Pour ma part, fort des témoignages de mes camarades, je réglerais le problème au sein de l'école comme cela vous l'a été conseillé.

    Dans le fond, porter plainte ne mènera pas loin, je peux donc comprendre la Police. Toutefois, le commissariat n'a pas à refuser de prendre une plainte, c'est le procureur qui décide des suites à donner et pas l'agent qui est à l'accueil du commissariat. Donc si vraiment ils s'y opposent, prenez le matricule, puis portez plainte directement par courrier auprès du procureur en précisant qu'on a refusé de prendre votre plainte au commissariat.

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonjour,
    Je vous remercie de votre réponse, c'est très aimable.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    le délai de prescription est, sauf élément non donné, de 3 mois. une plainte adressée au procureur n'interrompt pas la prescription. si vraiment vous voulez que le professeur se retrouve devant un tribunal, c'est une plainte avec constitution de partie civile auprès du juge d'instruction qu'il faut faire, plainte qui doit respecter certains points, sous peine de nullité.

Discussions similaires

  1. Faculté de droit d'Aix en Provence ?..
    Par marionnetta dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/01/2013, 21h40
  2. [Copropriété, Syndic & ASL] Faculté de transformer en parties privatives certaines parties communes
    Par Pokemoon94 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/05/2010, 14h52
  3. faculté droit Angoulême
    Par gogogadget dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/09/2009, 22h17
  4. [Consommation] Vente à domicile, faculté de renonciation
    Par Thom dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/11/2007, 01h39
  5. [Propriétaire et Locataire] compromis avec faculté de substitution
    Par Mizzi dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/12/2006, 21h00