Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Discussion : Attitude policière sur infraction routière

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour

    Au mois d’avril dernier, j’ai commis une infraction relative au téléphone au volant. Ce que je ne nie pas. Par contre, l’utilisation qui en a été faite (et qui n’est pas indiquée) sur le P.V. est le mode GPS.
    En effet, j’étais bloqué sur un boulevard et j’ai décroché du pare-brise mon GPS pour voir s’il n’y avait pas une route alternative.
    Ce que je n’avais pas remarqué, c’est que deux motards remontaient la file des véhicules (sans sirène et sans gyrophare). Donc, je ne me suis pas déporté vers la droite de la route pour les laisser passer. Cela n’a pas plu à l’un d’entre eux qui après avoir tapé à ma vitre, m’a demandé d’un geste agressif de baisser ma vitre. Puis, il a tapé dans mon rétroviseur en me disant « ça, ça se regarde ».
    Je lui ai donc montré que je regardais mon téléphone en mode GPS pour lui indiquer ma bonne foi sur le fait que je ne l’avais pas laissé passer et donc pas vu.
    Sur ce, il m’a dit « Je vais vous coller 3 points en moins et 90 euros d’amende » (ce sont ses termes).
    Il m’a donc puni pour ne pas l’avoir laissé passer et ne m’a, en fait, pas vraiment sanctionné pour l’utilisation du téléphone.
    Il a fait les contrôles de rigueur sur le véhicule et les papiers puis et il est revenu plus apaisé en m’indiquant mon nombre de points restants.

    Ma question est la suivante : En tant que fonctionnaire de l’État moi-même (enseignant), ma parole a-t-elle un poids face un policier. En effet, avec du recul, je pense qu’il est anormal qu’un policier se comporte de la sorte (dans sa façon d'être et de parler) et je voudrais pouvoir le lui signifier ou à sa hiérarchie puisque j’ai maintenant son numéro verbalisateur.
    Y a-t-il un moyen pour lui signifier son mauvais comportement. Je ne parle pas forcément d’une plainte mais d’une action qui remonterait vers lui et que quelqu’un (un supérieur) puisse lui dire de faire attention la prochaine fois dans la manière d’interpeller les gens.
    Merci pour votre aide.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    Dans votre véhicule, vous devez être maître de votre véhicule : c'est à dire voir et anticiper .
    Et c'est bien pour cela que vous avez cette condamnation, normale ,pour l'usage que vous avez fait de votre téléphone au volant puisque vous ne contestez pas regarder autre chose que vos rétroviseurs ou la route, et que vous prouvez avoir votre téléphone en main.
    Dés que vous avez votre téléphone en main, en mode GPS ou non, allumé ou non, vous êtes en infraction.
    Article R412-6-1

    L'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit.
    Est également interdit le port à l'oreille, par le conducteur d'un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d'émettre du son, à l'exception des appareils électroniques correcteurs de surdité.
    Les dispositions du deuxième alinéa ne sont pas applicables aux conducteurs des véhicules d'intérêt général prioritaire prévus à l'article R. 311-1, ni dans le cadre de l'enseignement de la conduite des cyclomoteurs, motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur ou de l'examen du permis de conduire ces véhicules.
    Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

    Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.
    A savoir que normalement c'est 135e d'amende ( il a été gentil...) et qu'on parle de durcir la sanction prévue.
    Dernière modification par kang74 ; 11/09/2019 à 15h57.

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    Votre parole a le même poids que n'importe quel citoyen de ce pays.

    GPS ou pas vous utilisiez votre téléphone ce qui est interdit. Donc je ne vois pas de débat.
    Savez-vous que c'est exactement la même chose pour avoir utilisé un GPS inclut dans la voiture ?
    Vous n'avez pas le droit de manipuler autre chose que les équipements de conduite quand vous roulez.
    Pour recalculer une route vous devez donc vous arrêter.

    Je suppose qu'il vous a verbalisé car votre voiture roulait un peu en diagonale du fait que vous étiez accaparé par votre téléphone.
    De ce fait vous étiez un danger pour les motards (et pas seulement les policiers). Voire même avec cette situation prolongée pour les voitures roulant sur la voie de gauche.

    De ce que vous nous racontez je vois mal ce que vous pourriez avoir à faire remonter...
    Si c'est faire acte de vengeance, honnêtement... Passez à autre chose...

  4. #4
    Membre Cadet

    Infos >

    J'ai oublié de préciser que la voiture était à l'arrêt total dans un embouteillage avec le frein à mains mis. Je ne roulais donc pas.
    La "punition" a été mise parce que je ne l'ai pas laissé passer. D'ailleurs, c'est moi qui voulant me justifier de ne pas l'avoir vu qui lui ai montré mon téléphone portable en mode GPS.
    Ce que je déplore, c'est plus l'attitude et le ton utilisé et pas l'infraction (que j'assume).

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ceci dit, il ne me semble pas, mais je peux me tromper, que les automobilistes ont l'obligation de déporter leur véhicule pour laisser passer les motards qui remontent les files, policiers ou pas...
    Imaginez d'ailleurs que vous soyez encadré à droite ET à gauche par des motards.... vous vous déportez où pour les laisser passer ?????
    D'ailleurs, avec tout le respect que je dois aux forces de l'ordre, j'ai bien souvent constaté que les seuls motards qui ne remercient pas (en levant leur pied) quand on les laisse passer, ce sont les gendarmes et les policiers...

    Evidemment, s'ils ont le pin-pon allumé, c'est autre chose !!!!!!
    Il vaut mieux une couverture bien posée qu'un plaid de travers !!!!

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous avez la possibilité de contester en ligne >> ici <<
    Ils sont assermentés, pas vous. Donc peu de chance que cela aboutisse en votre faveur. Mais qui ne tente rien n'a rien…

    Vous expliquez les faits, et vous attendez le retour.
    La circulation des motards entre les files de véhicule se font à leur risque et péril. Et s'il y a franchissement de ligne continue c'est une infraction au code de la route.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par July Voir le message
    Vous avez la possibilité de contester en ligne >> ici <<
    Ils sont assermentés, pas vous. Donc peu de chance que cela aboutisse en votre faveur. Mais qui ne tente rien n'a rien…

    Vous expliquez les faits, et vous attendez le retour.
    La circulation des motards entre les files de véhicule se font à leur risque et péril. Et s'il y a franchissement de ligne continue c'est une infraction au code de la route.
    Merci.
    Je pense que la contestation pour ma part, ne servira à rien puisque je ne conteste pas les faits
    C'était juste la manière dont cela s'est passé (gestuelle et parole).
    Mais si j'ai bien compris, pas grand chose à faire face à un policier.
    Je ne parlerai pas d'impunité mais bon...
    Si vidéo, il y avait eu sur le boulevard, je pense que là, la situation aurait été tout autre.

    Faut-il maintenant posséder une Dashcam intérieur pour se prémunir de cela?

    oui, je sais, j'exagère mais pas tant que cela.
    Je vais essayer de passer à autre chose, comme on me l'a conseillé.
    Merci
    N'hésitez pas à réagir.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    Ceci dit, il ne me semble pas, mais je peux me tromper, que les automobilistes ont l'obligation de déporter leur véhicule pour laisser passer les motards qui remontent les files, policiers ou pas...
    Je veux bien l'article dans le code de la route...
    Qu'on laisse passer les FDO en intervention, ok.
    Les autres, je ne pense pas qu'on demande à des gens en circulation de risquer l'accrochage par la droite pour leur faciliter ce qui reste pour l'heure une infraction et une expérimentation dans certains départements ! C'est juste que si on peut laisser la place, on la laisse.
    L'experimentation de la circulation inter-files | Securite Routiere


    Bon de toute manière, même à l'arrêt, on n'a pas le droit de tripoter un écran ou un clavier. Gps, téléphone, etc c'est pareil.
    Je ne vois pas ce qu'il y a à contester, le PV porte sur cet usage.

    Et justifier qu'on ne s'est pas poussé pour laisser passer un motard des FDO parce qu'on pianotait, c'est aberrant !
    C'est sûrement rageant de se faire pincer pour quelquechose de pas très risqué, mais c'est comme ça, c'est la loi.

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Hel4 Voir le message
    Je veux bien l'article dans le code de la route...
    Qu'on laisse passer les FDO en intervention, ok.
    Les autres, je ne pense pas qu'on demande à des gens en circulation de risquer l'accrochage par la droite pour leur faciliter ce qui reste pour l'heure une infraction et une expérimentation dans certains départements ! C'est juste que si on peut laisser la place, on la laisse.
    L'experimentation de la circulation inter-files | Securite Routiere


    Bon de toute manière, même à l'arrêt, on n'a pas le droit de tripoter un écran ou un clavier. Gps, téléphone, etc c'est pareil.
    Je ne vois pas ce qu'il y a à contester, le PV porte sur cet usage.

    Et justifier qu'on ne s'est pas poussé pour laisser passer un motard des FDO parce qu'on pianotait, c'est aberrant !
    C'est sûrement rageant de se faire pincer pour quelquechose de pas très risqué, mais c'est comme ça, c'est la loi.
    Je me répète : je ne conteste pas l'infraction.
    Juste le ton utilisé et la manière de faire de certains se croyant tout permis et se permettant de mal parler aux personnes lambda.

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    nous sommes en septembre.
    vous pensez qu'un policier vous a parlé irrespectueusement en avril alors que vous êtiez , je crois que nous sommes tous d'accord y compris vous, en infraction puisque téléphone à la main.
    y a-t-il un passager qui a constaté cette attitude irrespectueuse du policier à votre égard?
    pourquoi pensez-vous qu'une réclamation d'un enseignant (ou d'un autre fonctionnaire) devrait avoir plus de prise en considération que celle d'un coiffeur ou d'un boucher ?
    d'accord je suis dure avec vous mais enfin , vous ruminez depuis six mois sur quelque chose qui n'en vaut sûrement pas la peine
    et c'est à vous que vous faites le plus de tort

  11. #11
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par perplexe0 Voir le message
    nous sommes en septembre.
    vous pensez qu'un policier vous a parlé irrespectueusement en avril alors que vous êtiez , je crois que nous sommes tous d'accord y compris vous, en infraction puisque téléphone à la main.
    y a-t-il un passager qui a constaté cette attitude irrespectueuse du policier à votre égard?
    pourquoi pensez-vous qu'une réclamation d'un enseignant (ou d'un autre fonctionnaire) devrait avoir plus de prise en considération que celle d'un coiffeur ou d'un boucher ?
    d'accord je suis dure avec vous mais enfin , vous ruminez depuis six mois sur quelque chose qui n'en vaut sûrement pas la peine
    et c'est à vous que vous faites le plus de tort
    Je vous avouerai que crédule comme j'étais, je pensais que le policier avait fait son "mea culpa" et s'était rendu compte de lui-même de son irrespect. Donc je n'ai pas ruminé mais je pensais que cela était passé aux oubliettes
    passager oui: femme et enfants.
    J'ai précisé ma fonction juste pour savoir si un enseignant avait un "privilège" comme un policier où sa parole fait foi. C'est tout. C'était juste à titre d'information pour peut-être m'aiguiller différemment. Rassurez-vous, je ne me sens pas au-dessus des personnes.

    Vous avez raison, je devrais passer à autre chose mais c'est juste cette impunité qui ne passe pas quand on a affaire avec les mauvaises personnes des forces de l'ordre.
    Comme quoi, cela peut arriver à n'importe qui et peut dépendre de l'humeur des agents. Manque de peau pour moi, c'était une fin d'après-midi dans les bouchons. Il voulait passer vite. Je l'ai bloqué de manière non intentionnelle mais il a quand même pris le temps de me verbaliser (pour quelqu'un qui à la base remontait la file par la droite pour dépasser tout le monde sans gyrophare ou autres).

    Voilà.

  12. #12
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,
    lorsque l'on est pris en faute, on a souvent l(impression que l'autre est agressif; pensez donc aux élèves que vous avez, et selon la tranche dans laquelle ils se situent, à savoir la période rebelle.
    Même si on leur parle de façon correcte, ils ont l'impression qu' "on les agresse".
    Nous n'avons ici que votre version.
    Dans le cas d'un recours, c'est pareil.
    Peut être ce policier n'a-t-il pas pas été agressif, mais simplement un peu ferme ? (et parler fort à cause de la circulation)

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,

    N'empêche que vous avez la rancune tenace…

    pour quelqu'un qui à la base remontait la file par la droite pour dépasser tout le monde
    Ce que je n’avais pas remarqué, c’est que deux motards remontaient la file des véhicules (sans sirène et sans gyrophare). Donc, je ne me suis pas déporté vers la droite de la route pour les laisser passer.
    Il remontait par la droite ou par la gauche ? S'ils remontaient par la droite et que vous vous soyez déporté vers la droite, cela aurait pu passer pour de la provocation
    J'ai précisé ma fonction juste pour savoir si un enseignant avait un "privilège"
    Non, car un enseignant n'est pas assermenté, mais en revanche, un enseignant devrait éviter cela :
    Manque de peau pour moi,
    Pas bien pour un enseignant ...

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Yooyoo Voir le message
    Pas bien pour un enseignant ...
    Mais comportement typique : même quand ils admettent qu'ils sont en faute, il faut encore qu'ils essaient de donner des leçons.
    Et je n'aurai pas aimé avoir celui-là comme prof, vu le caractère vindicatif.

    Et histoire d'enfoncer le clou : oui, dans leur domaine (la sécurité individuelle et collective) les forces de l'ordre ont des "privilèges" que n'a nul autre citoyen.
    C'est le cas de bon nombre de fonctionnaires dans leur registre d'activité ; une des raisons (même si c'est hors sujet) pour lesquelles la contractualisation des emplois est une plaie, en accordant ces "privilèges" pour une faible durée à des personnes sur lesquelles aucun pouvoir de sanction ne peut s'exercer sur la durée.
    Car elle est là, la limite des "privilèges" : le contrôle exercé par l'autorité (hiérarchique et/ou pénale) : un enseignant peut punir un élève dans le cadre des textes ; quant bien même une bonne mandale serait plus efficace et bien plus pédagogique (par l'efficacité et l'exemplarité), elle vaudra bien souvent une sanction.

    Par ailleurs, je n'ai jamais vu un quelconque texte stipulant qu'un fonctionnaire doit être déférent, poli ou même aimable dans l'exercice de ses fonctions. Il est juste tenu de ne pas pas de ne pas entrer dans le cadre où les sanctions sont prévues (en encore : il peut être parfois préférable de se voir appliquer un avertissement ou un blâme que de supporter certains usagers )
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Bonnevolonté Voir le message
    Mais comportement typique : même quand ils admettent qu'ils sont en faute, il faut encore qu'ils essaient de donner des leçons.
    On peut se passer de ce genre de remarques.
    Et je ne suis pas enseignant.

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    Concernant la faute de grammaire, je n'aurais pas fait la remarque si l'intervenant ne s'était pas vanté à plusieurs reprise d'être enseignant pensant que cela lui accordait des privilèges (sur ce forum, nous sommes habitués aux fautes, et moi-même, il m'arrive d'en faire )

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Qm11 Voir le message
    On peut se passer de ce genre de remarques.
    Et je ne suis pas enseignant.
    Parce que vous êtes Rakim9671 ?
    Ceux qui sont nombreux dans leur tête, rien à redire, mais deux identités sur ce forum, il est notoire que c'est mal vu.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  18. #18
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Bonnevolonté Voir le message
    Parce que vous êtes Rakim9671 ?
    Ceux qui sont nombreux dans leur tête, rien à redire, mais deux identités sur ce forum, il est notoire que c'est mal vu.
    Si je vous dis que je ne suis pas enseignant, c'est que je ne suis pas Rakim9671, soyez logique.
    Pas besoin d'être directement concerné pour trouver ce type de généralisations absolument consternantes et il est notoire qu'elles sont également mal vues sur ce forum ; tout comme ces insinuations sorties du chapeau d'ailleurs.
    Dernière modification par Qm11 ; Hier à 17h16.

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Qm11 Voir le message
    Si je vous dis que je ne suis pas enseignant, c'est que je ne suis pas Rakim9671, soyez logique.
    Pas besoin d'être directement concerné pour trouver ce type de généralisations absolument consternantes et il est notoire qu'elles sont également mal vues sur ce forum ; tout comme ces insinuations sorties du chapeau d'ailleurs.
    C'est votre intervention dénuée de connexion avec le fil de discussion qui me fait vous demander si vous êtes un doublon de Rakim.
    Vous avez fréquemment affaire à des enseignants, pour dire qu'il s'agit d'une généralisation ?
    Moi oui, relativement souvent, et je qualifierai plutôt ce comportement de trait distinctif. Ou d'idiosyncrasie ; je vous conseille de consulter la définition avant de faire un commentaire.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  20. #20
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Bonnevolonté Voir le message
    Vous avez fréquemment affaire à des enseignants, pour dire qu'il s'agit d'une généralisation ?
    Moi oui, relativement souvent, et je qualifierai plutôt ce comportement de trait distinctif. Ou d'idiosyncrasie ; je vous conseille de consulter la définition avant de faire un commentaire.
    A peu près quotidiennement depuis quelques décennies.
    Vous pouvez garder votre ton méprisant pour vous en plus du reste, merci.

Discussions similaires

  1. [Rapport avec les pros du droit] Document de jugement infraction routière / Erreur dans le nom de la personne / vice ?
    Par EricGr dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/01/2012, 10h01
  2. [Pénal et infractions] infraction routière en espagne
    Par Antoine D dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/05/2008, 14h46
  3. Infraction routière et présomption d'innocence
    Par Jujuj dans le forum Débats et interprétations
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/04/2007, 16h46
  4. [Pénal et infractions] infraction routière
    Par Pepelle dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/04/2006, 14h14
  5. [Pénal et infractions] infraction routiere : contestation quelle procedure ?
    Par Petit Beurre dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/01/2006, 15h37