Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion : Différence prix feuille de soins et paiement

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Hier, j'ai récupéré les médicaments que je prends depuis avril 2019 dans la même pharmacie. D'ordinaire, pas de soucis sauf une fois avec le seul monsieur qui y travaille de temps en temps.

    Hier, c'est lui qui m'a reçu. Déjà, désagréables comme le dernière fois.

    Je prends de la morphine et refuse tout générique pour ce type de produit très puissant car dans le passé, j'ai eu des problèmes à cause de génériques.

    Il veut à tout prix me refiler les génériques mais je refuse et il me fait donc payer les originaux alors que les autres de cette pharmacie ne se permettent pas ça.

    Mon médecin note bien le nom original des médicaments pour qu'ils me soient délivrés et à la pharmacie, c'est noté dans l'écran.

    Sauf que ce monsieur, qui m'avait déjà bien embêté une fois, à recommencé. J'ai eu beau protester que ça n'a eu aucun effet.

    Les autres personnes me servent en respectant l'ordonnance, sauf lui.

    J'ai donc payé 39,83¤ ....

    Mais le montant sur la feuille de soins est différent : 36,98¤....

    Cette différence m'étonne car ayant déjà eu des feuilles de soins dans le passé, le montant payé est normalement le montant affiché.

    J'ai écris aux deux personnes qui suivent mon dossier et ma situation à la sécu mais des avis juridiques seraient utiles aussi.

    Je pense qu'il m'a catalogué, il me reçoit très mal et fait tout pour m'embêter.

    Est-ce de l'abus ce montant payé qui ne correspond pas ?

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour




    Il veut à tout prix me refiler les génériques mais je refuse et il me fait donc payer les originaux alors que les autres de cette pharmacie ne se permettent pas ça.
    C'est normal de mettre le prix du médicament que vous achetez, et pas celui des generiques que vous ne voulez pas .
    C'est le contraire qui est anormal .
    J'ai donc payé 39,83¤ ....

    Mais le montant sur la feuille de soins est différent : 36,98¤....
    Normal aussi .
    Il y a un tarif des responsabilité tarifaire que la CPAM prend en charge qui est inférieur au prix du médicament de marque .
    Le surcoût est donc à votre charge .
    Si vous refusez que le pharmacien vous délivre un médicament générique, vous payez le médicament de marque 20 ¤, soit 2 ¤ plus cher que le générique, et vous êtes remboursé sur la base de 18 ¤ au lieu de 20 ¤ après en avoir fait l'avance au pharmacien, puisque vous ne bénéficiez pas du tiers payant.
    Peut-on refuser un medicament generique ? | service-public.fr

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par kang74 Voir le message
    Bonjour





    C'est normal de mettre le prix du médicament que vous achetez, et pas celui des generiques que vous ne voulez pas .
    C'est le contraire qui est anormal .

    Normal aussi .
    Il y a un tarif des responsabilité tarifaire que la CPAM prend en charge qui est inférieur au prix du médicament de marque .
    Le surcoût est donc à votre charge .

    Peut-on refuser un medicament generique ? | service-public.fr


    Bonjour,

    Déjà, un patient est en droit de refuser un médicament pour les raisons qui lui sont propres et par conséquent, payer les frais pour les médicaments originaux,( ce que je n'ai pas contesté ), sauf si sur l'ordonnance il y a bien de précisé qu'il peut être remplacé par son équivalent générique.

    Dans mon cas, comme indiqué dans mon message initial, mon médecin prend soin de noter uniquement le nom du médicament original sans substitution et d'ordinaire, je n'ai aucun soucis à la pharmacie; Seulement des problèmes deux fois avec le même et unique monsieur qui y travaille et qui m'a en plus fait payé plus cher que le montant de la feuille de soins.

    Ayant eu en 2006 des problèmes avec un médicament générique pour soigner un zona, je m'en méfie et pour des médicaments de pallier 3, je n'en veux pas. Mon médecin et les professionnels de santé qui me suivent me comprennent dans mon choix.

    Entre temps :

    Ce matin, j'ai eu contact avec l'une des personnes de la sécu qui s'occupe de mon dossier médical car ma situation est particulière; elle m'a bien indiqué que cet employé de pharmacie n'avait pas à vouloir me refiler des génériques au vu de l'ordonnance qui note bien la délivrance du médicament original, et le fait de m'avoir fait payer un prix différent du montant indiqué sur la feuille de soins est illégal et s'apparente, selon elle, à une fraude et que les services concernés vont faire le nécessaire. Je lui ai indiqué avoir déposé la feuille de soin avec la copie de mon ordonnance et du ticket de paiement par CB ainsi qu'un courrier explicatif, elle m'a indiqué que ma démarche est bonne.
    Dernière modification par Acacia1982 ; 10/07/2019 à 12h49.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Déjà, un patient est en droit de refuser un médicament pour les raisons qui lui sont propres et par conséquent, payer les frais pour les médicaments originaux,( ce que je n'ai pas contesté ), sauf si sur l'ordonnance il y a bien de précisé qu'il peut être remplacé par son équivalent générique.
    Non,si le medecin veut que vous ayez ce médicament et pas un autre, il note "non substituable" .
    Il devra dés 2020 justifier de cette mention en expliquant les raisons médicales .
    Une précaution que vous veillerez à faire appliquer par votre médecin dans votre cas particulier .
    Article L162-16
    En savoir plus sur cet article...Le remboursement des frais exposés par les assurés à l'occasion de l'achat de médicaments est effectué sur la base des prix réellement facturés. Ceux-ci ne peuvent pas dépasser les prix limites résultant de l'application de l'article L. 5123-1 du code de la santé publique.
    Pour les médicaments figurant dans un groupe générique prévu au 5° de l'article L. 5121-1 du code de la santé publique, la base de remboursement des frais exposés par les assurés peut être limitée à un tarif forfaitaire de responsabilité décidé par le Comité économique des produits de santé institué par l'article L. 162-17-3 du présent code, sauf opposition conjointe des ministres concernés, qui arrêtent dans ce cas le tarif forfaitaire de responsabilité dans un délai de quinze jours après la décision du comité.
    Les dispositions du cinquième alinéa du présent article ne s'appliquent pas aux médicaments remboursés sur la base d'un tarif forfaitaire.
    Lorsque le pharmacien d'officine délivre une spécialité sur présentation d'une prescription libellée en dénomination commune, en application du deuxième alinéa de l'article L. 5125-23 du code de la santé publique, la délivrance de cette spécialité ne doit pas entraîner une dépense supplémentaire pour l'assurance maladie supérieure à la dépense qu'aurait entraînée la délivrance de la spécialité générique la plus chère du même groupe.
    Lorsque le pharmacien d'officine délivre, en application du troisième alinéa de l'article L. 5125-23, de l'article L. 5125-23-3 ou de l'article L. 5125-23-4 du code de la santé publique, une spécialité figurant sur la liste mentionnée au premier alinéa de l'article L. 162-17 autre que celle qui a été prescrite, cette substitution ne doit pas entraîner une dépense supplémentaire pour l'assurance maladie supérieure à la dépense qu'aurait entraînée la délivrance de la spécialité générique ou du médicament biologique similaire le plus cher du même groupe.
    En cas d'inobservation des dispositions des cinquième et sixième alinéas, le pharmacien verse à l'organisme de prise en charge, après qu'il a été mis en mesure de présenter ses observations écrites et si, après réception de celles-ci, l'organisme maintient la demande, une somme correspondant à la dépense supplémentaire mentionnée aux cinquième et sixième alinéas, qui ne peut toutefois être inférieure à un montant forfaitaire déterminé par la convention prévue à l'article L. 162-16-1. A défaut, ce montant est arrêté par les ministres chargés de la sécurité sociale, de la santé, de l'économie et du budget.
    Pour son recouvrement, ce versement est assimilé à une cotisation de sécurité sociale.
    Les médicaments dispensés par un pharmacien en application de l'article L. 5125-23-1 du code de la santé publique sont pris en charge par les organismes d'assurance maladie dans la limite d'une seule boîte par ligne d'ordonnance au-delà de la durée de traitement initialement prescrite.
    Les médicaments renouvelés par une infirmière ou un infirmier en application du quatrième alinéa de l'article L. 4311-1 du code de la santé publique sont pris en charge par les organismes d'assurance maladie, sous réserve que ces médicaments soient inscrits sur la liste des spécialités remboursables prévue au premier alinéa de l'article L. 162-17 du présent code.

    Les médicaments dispensés par un pharmacien en application du deuxième alinéa de l'article L. 5125-23-1 du code de la santé publique sont pris en charge par les organismes d'assurance maladie, sous réserve que ces médicaments soient inscrits sur la liste des spécialités remboursables prévue au premier alinéa de l'article L. 162-17 du présent code.
    Par expérience, j'ai toujours tendance à me méfier des connaissances des agents de la CPAM par téléphone ...
    Vous verrez rapidement le montant remboursé .

  5. #5
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par kang74 Voir le message
    Non,si le medecin veut que vous ayez ce médicament et pas un autre, il note "non substituable" .
    Il devra dés 2020 justifier de cette mention en expliquant les raisons médicales .
    Une précaution que vous veillerez à faire appliquer par votre médecin dans votre cas particulier .

    Par expérience, j'ai toujours tendance à me méfier des connaissances des agents de la CPAM par téléphone ...
    Vous verrez rapidement le montant remboursé .


    Bonjour,

    Comme je l'ai déjà précisé, mon médecin note le nom du médicament sans qu'il ne soit substituable pour ne pas avoir le générique, par conséquent dans ce cas, la pharmacie doit respecter à la lettre l'ordonnance.

    Les médicaments que je prends nécessite une ordonnance particulière sécurisée avec déclaration de la délivrance de morphine car ce produit est classé comme stupéfiant et délivré sous conditions particulières quand les raisons médicales le nécessite.
    La prescription de ces spécialités doit être effectuée sur une ordonnance sécurisée (art. R. 5132-5 du Code de la santé publique).

    Si en 2020 j'en prends encore, le médecin saura faire le nécessaire sur l'ordonnance comme elle le fait déjà.

    Je le redis, je prends ces médicaments dans la même pharmacie depuis avril 2019 et je n'ai pas de problèmes, les personnes m'ayant reçue ont respecté l'ordonnance....C'est uniquement avec une seule personne que j'ai des soucis, c'est arrivé deux fois, la seconde fois étant hier sans parler de l'accueil désagréable à chaque fois avec cette personne.

    La personne de la sécurité sociale avec qui j'étais en contact n'est pas un agent mais une déléguée aux droits qui s'est notamment chargé de la mise en route de mes soins et des suivis, de ce fait, les infos qu'elle m'a fourni ce matin ne sont certainement pas faux. Au vu de l'ordonnance, du ticket de paiement et de la feuille de soins, elle suspecte une fraude, ce sont ses mots.
    Dernière modification par Acacia1982 ; 10/07/2019 à 13h44.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Comme je l'ai déjà précisé, mon médecin note le nom du médicament sans qu'il ne soit substituable
    Inscrire le nom du médicament d'origine ne veut pas dire que le pharmacien n'a pas le droit de délivrer un générique ; votre médecin a-t-il écrit clairement "non substituable".

  7. #7
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Yooyoo Voir le message
    Bonjour,


    Inscrire le nom du médicament d'origine ne veut pas dire que le pharmacien n'a pas le droit de délivrer un générique ; votre médecin a-t-il écrit clairement "non substituable".

    Bonjour,

    OUI !

    C'est pourquoi j'ai bien écris que mon médecin note le nom du médicament sans qu'il ne soit substituable. Elle le note clairement.

Discussions similaires

  1. [Consommation] Différence entre prix affiché sur internet et prix facturé
    Par gazougazou dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/05/2017, 10h48
  2. [Assurances] Problème remboursement feuille de soins
    Par Thomasde dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/07/2016, 06h03
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 13/03/2014, 11h17
  4. [Propriétaire et Locataire] Vendeur augmente le prix du bien après offre d'achat à un prix supérieur au prix initial
    Par chicomimi dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/06/2013, 18h35
  5. [Consommation] prélèvement automatique et paiement annuel: 1 différence de prix?
    Par Sylvieestelle dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/08/2010, 12h55