Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion : Obstacles dangereux mis en place sur piste cyclable par le maire de la commune

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour à tous,



    Sur une piste cyclable dépendant de la communauté urbaine où j'habite, le maire de la commune (décisionnaire sur un certain nombre de points puisque la piste se trouve sur sa commune) a fait poser de gros rochers destinés à empêcher l'implantation de camps de nomades.



    Voici quelques vues d['un logiciel spécialisé] :


    https://goo.gl/maps/rAksj7QowxS2

    https://goo.gl/maps/eAnytMazhu42
    https://goo.gl/maps/3Rj5Q2xWuJJ2



    Les rochers semblent petits mais ce sont de gros blocs pesant plusieurs centaines de kilos. Ils obstruent la piste cyclable sur plus de la moitié de la surface, parfois plus, et ne sont pas signalés par un marquage. Cela représente un réel danger pour la circulation des cyclistes, notamment nocturne, bien que la voie soit éclairée.

    Malgré plusieurs demandes réitérées via le service de la voirie de l'agglomération, le maire de la commune refuse d'enlever ces rochers.

    La présence de ces obstacles ne peut même pas être fondée sur une quelconque utilité : aucun nomade ne s'installerait sur un terrain de 2 km de long et 3 m de large. Les terrains recherchés par ces personnes ont une forme compacte permettant le stationnement groupé des caravanes et une circulation aisée des personnes et des véhicules. Ce n'est absolument pas le cas ici.

    Par ailleurs, en plusieurs endroits, il serait très facile de contourner ces obstacles et d'accéder à la piste avec un véhicule et une caravane, rendant la mesure totalement inefficace.

    Y a-t-il un texte légal ou réglementaire qui proscrive la mise en place d'obstacles à la circulation ? S'il est parfois utile d'installer ce type de dispositif, des règles de taille, forme, disposition, signalement existent-elles ?

    La collectivité peut-elle être mise en cause pour mise en danger de la vie d'autrui ou autre motif avant qu'un accident ne se produise ? Ce serait peut-être la seule façon de faire changer le maire d'avis.


    Merci de votre aide sur le sujet.
    Dernière modification par Modérateur 01 ; 15/06/2018 à 12h04. Motif: Typo et anonymisation

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour

    Votre a priori concernant l'implantation de Jean du voyage est erroné. 3m de large est suffisant pour implanter une caravane mais là n'est pas le sujet. A qui appartient la voie ? Communauté ? commune ? département ? Il vous faut écrire au patron de ladite voie (maire, président de communauté ou départemental) en LRAR pour signaler les choses avec copie au préfet et au directeur de la DDT. En effet, il existe des chargés de mission liaison douce dans les DDT qui travaillent avec le pole sécurité routière qui dépend de la préfecture.
    Change ton regard et le monde changera

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Pour avoir longtemps connu les "invasions" de caravanes de gens du voyage dans mon secteur de résidence, je peux vous confirmer que les craintes de votre maire ne sont pas erronées : vous avez la chance d'avoir des pistes cyclables bien large, pouvant largement accueillir des caravanes et cela leur évite de se retrouver sur des terrains boueux avec la météo actuelle.

    En revanche, il est vrai que ces rochers sont un obstacle dangereux pour les cyclistes, et arrêteraient peu les gens du voyage s'ils avaient l'intention de s'installer : ils sont souvent équipés de matériels leur permettant de bouger des obstacles bien plus lourds.

    Si votre maire ne veut rien entendre pour enlever ces rochers et si ces pistes sont propriété de la commune, serait-il possible, dans un premier temps que ces rochers soient peints en blanc, ce qui le rendrait plus visibles de nuit ? Et ensuite intervenir auprès de la préfecture comme conseillé par StéphaneB.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,
    certains obstacles comme des blocs de béton ont également été mis en place pour des raisons de sécurité anti-terroriste pour éviter que des véhicules puissent foncer dans la foule.
    concernant les gens du voyage, malheureusement, je confirme les craintes du maire.
    j'ai lu justement dans mon journal, que pour accéder à un terrain justement protégé par des grosses pierres, les gens du voyage n'ont pas hésité à traverser une propriété privée malgré l'opposition de son propriétaire.
    le comble, c'est que pour éviter qu'ils retraversent cette propriété privée, la commune a déplacé les grosses pierres.
    dans l'attente d'une décision de justice ordonnant l'évacuation.
    salutations

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    ce type d'obstacle a un effet très simple : mise en danger de la vie d'autrui
    que répond le maire aux demandes de la communauté de commune, certainement gestionnaire des voies que vous présentez ?

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour vos contributions.

    Je confirme la totale inadaptation des terrains "protégés" au stationnement de plus d'une caravane. Il n'y a pas de place en largeur pour circuler, stationner et en plus disposer des tables et chaises. La preuve: en 11 ans, pas une caravane ne s'y est installée alors, que comme précisé plus haut, le dispositif est incomplet, donc une passoire aisément contournable.

    Je comptais bien interpeller la présidente de l'agglomération, mais j'aurais bien aimé ajouter à mon argumentaire un rappel des dispositions légales et/ou réglementaires. Les élus apprécient peu de se faire traîner devant les tribunaux, une invitation à jeter un coup d’œil sur les petits livres rouges serait peut-être instructif.

    Donc, qui saurait pointer les textes susceptibles d'être invoqués dans mon interpellation ?

    Merci et bonne soirée !

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    sortez de cette discussion sur les caravanes...
    restez-en à la dangerosité des voies cyclables.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Patch051 Voir le message
    Je comptais bien interpeller la présidente de l'agglomération, mais j'aurais bien aimé ajouter à mon argumentaire un rappel des dispositions légales et/ou réglementaires. Les élus apprécient peu de se faire traîner devant les tribunaux, une invitation à jeter un coup d’œil sur les petits livres rouges serait peut-être instructif.

    Donc, qui saurait pointer les textes susceptibles d'être invoqués dans mon interpellation ?

    Merci et bonne soirée !
    Contactez le service mobilité durable, mission déplacement mode doux à la DDT ou DDTM. Ils vous communiqueront tous ce qu'il faut.
    Change ton regard et le monde changera

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    La conversation sur les caravanes est tout à fait pertinente ici car :

    Elle est initiée dans le post original ;
    Elle est l'unique motivation de la décision du maire.

    On peut toujours se désinscrire du sujet.


    Suite aux avis exprimés ici Je pense déjà alerter la présidente de l'agglo par écrit, avec copie au service compétent de la DDT. Une dernière question toutefois : la présidente peut-elle être poursuivie *à titre personnel* en cas d'accident lié à la présence de ces rochers ?

    Merci à tous pour votre temps. Je reviendrai ici vous donner des nouvelles dès que possible.

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Patch051 Voir le message
    La conversation sur les caravanes est tout à fait pertinente ici car :

    Elle est initiée dans le post original ;
    Elle est l'unique motivation de la décision du maire.
    mais elle n'a aucun intérêt juridique car votre question relève de la police de la voirie publique et de la règlementation de la circulation
    On peut toujours se désinscrire du sujet.
    c'est juste : je n'y manque d'ailleurs pas...
    le droit s'accommode mal de la polémique : dans votre cas, mélanger les deux sujets, c'est précisément faire le jeu de votre contradicteur !
    en gros, à vous de voir

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Pour info, j'ai vu dans un journal très récent que la mairie de Rennes va refaire (d'elle même ?) des voies cyclables en raison d'obstacles à la circulation.
    Je pense que des infos sont disponibles depuis votre moteur de recherche.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] accident vélo contre piéton sur piste cyclable
    Par Laroque dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 15
    Dernier message: 02/10/2015, 10h37
  2. [Travaux et Construction] Projet Construction piste cyclable sur mon terrain
    Par Zora40 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/01/2012, 23h18
  3. [Consommation] accident sur piste cyclable
    Par Lybrain dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 12
    Dernier message: 03/02/2008, 14h45
  4. [Pénal et infractions] stationnement sur 1 piste cyclable, quel recours ?
    Par Tealc dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/10/2007, 17h49