Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Discussion : Bloqué sur une ligne de transport parisienne

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour à vous toutes et tous,

    Je me permets d'ouvrir cette discussion afin de vous relater un problème que nous avons eu sur la ligne B du [transport parisien] (côté [transporteur Parisien]).
    En effet, nous devions nous rendre à Paris (pour assister à un concert) par les transports en commun (ici [ligne X]). Le "hic" est que ce train est resté un long moment bloqué à une gare car un accident grave d'une personne s'est produite à la station suivante (information signalée par le conducteur du train). Ce même conducteur de train nous a indiqué qu'il valait mieux revenir sur nos pas : pour cela prendre un bus et ainsi récupérer un autre train.
    Toutes ces modifications de trajet font qu'il était impossible pour nous d'arriver à l'heure (la salle de spectacle fermant à une heure bien précise (20h30), nous serions arrivés plus d'une heure après cette fermeture).
    J'ai donc envoyé une lettre expliquant tout cela au département juridique de la [société de transport Parisienne] (info et adresse données par le service commercial de la [société de transport]).

    J'ai reçu hier une lettre m'indiquant que la perturbation (d'après la lettre "un accident grave de voyageur à la gare de XXX") est connue mais mon interlocutrice "(...) regrette que vous vous soyez trouvé dans l'impossibilité d'utiliser notre moyen de transport mais vous comprendrez sans peine que ce fait constitue un cas de force majeure pour la [société de transport Parisienne] l'exonérant de sa responsabilité"...

    Donc ils ne sont pas responsable de l'accident (évidemment, je ne dis pas le contraire) mais tout ce qui en découle n'est pas sous leur responsabilité... Pourquoi pas mais n'ont-ils pas une assurance pour ce genre d'accident/incident ?... Dois-je m'arrêter là et me dire que j'ai perdu un peu plus de 100€ ???

    Voilà voilà... Si quelqu'un peut m'aiguiller (sans mauvais jeu de mot )...
    Peut-être reste-t-il le médiateur ?...

    Cordialement.

  2. #2
    Membre Sénior

    Infos >

    bonjour,

    j'ai exactement le meme probleme avec la [société nationale de transport ferroviaire] !
    le train a eu + de 3 heure de retard !! il refuse de rembourser sous prétexte de cas de force majeur !

    par contre mon mari a loupé son train la dernière fois , il a pris le suivant , il a eu contravention de 45 euro !! il avait un titre de transport , pour le même voyage juste 1 h d'écart ... et il c'est présenté spontanément au contrôleur

    j'ai fait réclamation en disant que forcement il reconnaissait avoir voyager dans le mauvais train , mais qu'il c'était présenté au contrôleur , qu'il avait louper son train et qu'il fallait bien qu'il rentre ...

    j'expose donc aussi le fait du 1er voyage arrivé avec 3 heures de retard en disant qu'un cas de force majeur peut arriver a tout le monde ...et leur demande indulgence .

    Rien a faire ! il ne veulent rien savoir !
    en gros eux ont le droit d'être en retard mais pas nous !

    et juste pour la forme : le train de mon mari (celui qu'il a loupé ) etait a 17h50 , l'agent [de la société de transport] n'a pas trouvé mieux a dire qu'il fallait que mon mari arrive avant 17h40 a la gare si il voulait changer son billet gratuitement ....
    forcement si on arrive 10 minute avant ....on ne le loupe pas le train !!

    Nakos , j'ignore ce que vous pouvez faire nous nous avons décidé d'attendre que notre contravention soit présenté au procureur , pour lui expliquer les faits ... cela remonte au mois d'avril ... et nous avons deja deux voyages supplémentaires arrivé a + de 45 minute de retard ... (pour lesquelles bien sur il évoque aussi cas de force majeur )

    c'est le principe du pot de terre contre le pot de fer ...

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Mylene__04 Voir le message
    bonjour,

    j'ai exactement le même problème avec la [société nationale de transport ferroviaire] !
    le train a eu + de 3 heure de retard !! il refuse de rembourser sous prétexte de cas de force majeur !

    (...)
    Merci, effectivement il s'agit d'une histoire vraiment incroyable.

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nakos Voir le message
    ...

    Il n'y a personne pour un petit avis ?...


    Cordialement.

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    A mon avis, tout seul, vous partez au casse-pipe.

    Par contre, il y a peut-être déjà une association qui se bagarre dans la même direction que vous ? Avez-vous cherché sur le web ?

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Toto333 Voir le message
    A mon avis, tout seul, vous partez au casse-pipe.

    Par contre, il y a peut-être déjà une association qui se bagarre dans la même direction que vous ? Avez-vous cherché sur le web ?
    J'avoue ne pas avoir cherché... Cependant, une recherche rapide mais fait tomber sur la notion de Médiateur (Transports en Île-de-France)... Peut-être serait-ce une bonne idée de les contacter.
    A propos de médiateur, il y a même un site dédié : Les liens du Médiateur de la République : ministères, médiateurs des entreprises publiques.

    Avant de faire quoi que ce soit, je vais appeler la personne qui m'a envoyé le courrier pour me dire que ce n'est pas possible de me rembourser Ensuite... On verra

    Cdt.

    ps: Terrible !... Les liens internet sont modifiés pour laisser seulement apparaître le titre... C'est la grande classe...

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nakos Voir le message
    ps: Terrible !... Les liens internet sont modifiés pour laisser seulement apparaître le titre... C'est la grande classe...
    C'est le nouveau service minimum !

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nakos Voir le message
    Bonjour à vous toutes et tous,

    Je me permets d'ouvrir cette discussion afin de vous relater un problème que nous avons eu sur la ligne B du transport parisien (côté [transport parisien]).
    En effet, nous devions nous rendre à Paris (pour assister à un concert) par les transports en commun [ligne de transport parisie]. Le "hic" est que ce train est resté un long moment bloqué à une gare car un accident grave d'une personne s'est produite à la station suivante (information signalée par le conducteur du train). Ce même conducteur de train nous a indiqué qu'il valait mieux revenir sur nos pas : pour cela prendre un bus et ainsi récupérer un autre train.
    Toutes ces modifications de trajet font qu'il était impossible pour nous d'arriver à l'heure (la salle de spectacle fermant à une heure bien précise (20h30), nous serions arrivés plus d'une heure après cette fermeture).
    J'ai donc envoyé une lettre expliquant tout cela au département juridique de la [société de transport parisienne] (info et adresse données par le service commercial de la [société de transport elle -même]).

    J'ai reçu hier une lettre m'indiquant que la perturbation (d'après la lettre "un accident grave de voyageur à la gare de XXX") est connue mais mon interlocutrice "(...) regrette que vous vous soyez trouvé dans l'impossibilité d'utiliser notre moyen de transport mais vous comprendrez sans peine que ce fait constitue un cas de force majeure pour la [société de transport parisienne] l'exonérant de sa responsabilité"...

    Donc ils ne sont pas responsable de l'accident (évidemment, je ne dis pas le contraire) mais tout ce qui en découle n'est pas sous leur responsabilité... Pourquoi pas mais n'ont-ils pas une assurance pour ce genre d'accident/incident ?... Dois-je m'arrêter là et me dire que j'ai perdu un peu plus de 100€ ???

    Voilà voilà... Si quelqu'un peut m'aiguiller (sans mauvais jeu de mot )...
    Peut-être reste-t-il le médiateur ?...

    Cordialement.
    Soyons clairs, s'ils ne sont pas responsables du retard, ils ne peuvent pas non plus être responsables des conséquences du retard !! C'est du bon sens.

    Imaginez que demain vous partiez en vacances. Il y a des bouchons sur l'autoroute du Sud. Vous prenez une heure de retard ou deux sur votre itinéraire. La société concessionnaire de l'autoroute est-elle responsable des bouchons et donc du retard ? Non. Si à cause de ce retard, vous ratez un bateau qui devait vous emmener en Corse par exemple, est-ce que vous allez considérer que la même société concessionnaire doit vous indemniser du billet de ferry voire de la nuit d'hôtel sur le continent et de celle ratée en Corse ? Pas sûr personnellement... Et pourtant, ça monte à largement plus de 100 euros...

  9. #9
    Membre Sénior

    Infos >

    marsu ;

    oui sauf que la [société nationale de transport ferroviaire] ou [société de transport parisienne] ou même compagnie aérienne ont un engagement contractuelle , il nous emmène du point A au point B de telle heure a telle heure , il s'y engage !!!
    l'autoroute non, c'est différent on paye pour l'accès pas pour le transport !

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Mylene__04 Voir le message
    marsu ;
    oui sauf que la [société nationale de transports ferroviaire] ou [société de transport parisienne] ou même compagnie aérienne ont un engagement contractuelle , il nous emmène du point A au point B de telle heure a telle heure , il s'y engage !!!
    l'autoroute non, c'est diffèrent on paye pour l'accès pas pour le transport !
    Je pense qu'il y a effectivement un engagement pour vous emmener d'un point A à un point B mais y a-t-il une contrainte de temps ?...

    Citation Envoyé par Marsu Voir le message
    Soyons clairs, s'ils ne sont pas responsables du retard, ils ne peuvent pas non plus être responsables des conséquences du retard !! C'est du bon sens.

    Imaginez que demain vous partiez en vacances. Il y a des bouchons sur l'autoroute du Sud. Vous prenez une heure de retard ou deux sur votre itinéraire. La société concessionnaire de l'autoroute est-elle responsable des bouchons et donc du retard ? Non. Si à cause de ce retard, vous ratez un bateau qui devait vous emmener en Corse par exemple, est-ce que vous allez considérer que la même société concessionnaire doit vous indemniser du billet de ferry voire de la nuit d'hôtel sur le continent et de celle ratée en Corse ? Pas sûr personnellement... Et pourtant, ça monte à largement plus de 100 euros...
    Je suis d'accord avec vous ou encore avec la [société de transport parisienne] sur le fait qu'ils ne sont pas responsables. Cependant, ils ([la société de transport parisienne]) ont bien une assurance pour ce genre de désagrément (enfin... j'imagine) ? Je vais même être un peu cynique... L'assurance de la [société de transport parisienne] pourrait même se retourner vers l'assurance de la personne qui a causé l'accident non ?...
    De plus je pense que votre exemple n'a pas trop de rapport avec mon exemple. En effet, si je souhaite prendre le bateau qui m'emmène en Corse je prendrais mes dispositions et prendrais en compte le fait qu'il risque d'y avoir des bouchons. A noter que pour le train que j'ai pris, j'avais pris également ce type de disposition et nous étions partis bien plus tôt (histoire d'arriver bien à l'heure)... En plus (et comme le dit Mylene), on paie pour l'accès à l'autoroute et non plus le transport...

    Cordialement.

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je crois que vous ne m'avez pas compris... Engagement de vous emmener d'un point A à un point B, s'il y a un cas de force majeure, juridiquement, cela exonère celui qui aurait été responsable (et débiteur d'une indemnité) de toute responsabilité !!

    Qu'ils aient une assurance ou pas, ça ne compte pas. Si vous n'êtes pas responsable, je ne vois pas quelle assurance verserait une indemnité à des clients d'une personne qui n'est pas responsable d'un préjudicie subi. Tout simplement.

    Pour continuer avec mon parallèle sur l'autoroute: vous payez l'accès mais aussi l'entretien et la possibilité de réaliser un trajet donné en sécurité. Si demain, changeons un peu l'exemple, une voiture brûle sur l'autoroute et détériore le revêtement et détruit le rail de sécurité. La responsabilité de la société concessionnaire sera-t-elle engagée si vous avez un accident 2 minutes plus tard au même endroit parce que vous rouliez à 130 au lieu des 90 (voire moins) qui auraient été prudents dans ce genre de circonstance, que vous sortez de l'autoroute et tombez dans un fossé ou rentrez dans un talus haut et que votre famille meure et que vous finissez dans un fauteuil roulant? Ben non...

    Mais de toute façon, en absence de responsabilité d'un assuré, aucune assurance ne versera quoi que ce soit. Déjà qu'on a beaucoup trop souvent du mal à les faire payer quand l'assuré est responsable ...

  12. #12
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nakos Voir le message
    je prendrais mes dispositions et prendrais en compte le fait qu'il risque d'y avoir des bouchons.
    Je pense que vous avez résumé la situation , surtout pour ce genre de prestataires ([sociétés de transport ferroviaire nationale et d'ile de france] ... ) , je prends gravement mes dispositions : J'arrive toujours une heure minimum avant , au cas où ...il y ait grève , imprévu ...
    C'est regrettable mais c'est l'expérience qui apprend cela .
    Et du point de vu légal , s'ils remboursaient tout les aléas de leur retard , vous imaginez les conséquences financières pour eux ?
    Donc c'est prévu pour qu'ils soient protégé en cas de problèmes .
    Et au pire , il y a le médiateur qui transige de temps en temps avec les plus récalcitrants

  13. #13
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Marsu Voir le message
    (...)
    Qu'ils aient une assurance ou pas, ça ne compte pas. Si vous n'êtes pas responsable, je ne vois pas quelle assurance verserait une indemnité à des clients d'une personne qui n'est pas responsable d'un préjudicie subi. Tout simplement.
    Euh... J'ai été cynique une fois, je peux l'être une autre fois. Je serais tenté de penser que c'est l'assurance de la personne qui s'est jetée (c'est peut-être un accident d'ailleurs, je ne sais pas...) sur la voie (ou qui a causé l'arrêt du trafic) qui doit prendre en charge tous les "effets secondaires"...
    (Soyons toujours cynique) Puisque nous sommes dans les exemples, imaginons qu'une personne veuille se suicider et décide d'ouvrir le gaz dans son appartement. Si l'appartement explose et que des débris viennent endommager les voitures environnantes ou même les apparts autour, à mon avis il est difficile de dire que personne n'est responsable...

    Citation Envoyé par Marsu Voir le message
    Pour continuer avec mon parallèle sur l'autoroute: vous payez l'accès mais aussi l'entretien et la possibilité de réaliser un trajet donné en sécurité. Si demain, changeons un peu l'exemple, une voiture brûle sur l'autoroute et détériore le revêtement et détruit le rail de sécurité. La responsabilité de la société concessionnaire sera-t-elle engagée si vous avez un accident 2 minutes plus tard au même endroit parce que vous rouliez à 130 au lieu des 90 (voire moins) qui auraient été prudents dans ce genre de circonstance, que vous sortez de l'autoroute et tombez dans un fossé ou rentrez dans un talus haut et que votre famille meure et que vous finissez dans un fauteuil roulant? Ben non...
    (...)
    Peut-être que je m'avance un peu mais si la personne roulait à une vitesse "normale" (ie 90 km/h dans votre exemple) alors oui je pense que la société concessionnaire reste responsable (ou en partie) de l'accident.

    Citation Envoyé par Binney Voir le message
    Je pense que vous avez résumé la situation , surtout pour ce genre de prestataires ([société de transport nationale et d'île de france]... ) , je prends gravement mes dispositions : J'arrive toujours une heure minimum avant , au cas où ...il y ait grève , imprévu ...
    Évidemment... Pourtant c'est ce que j'ai fait ce soir là puisque je suis parti avec beaucoup d'avance... Cela ne suffit pas toujours...

    Citation Envoyé par Binney Voir le message
    C'est regrettable mais c'est l'expérience qui apprend cela .
    Et du point de vu légal , s'ils remboursaient tout les aléas de leur retard , vous imaginez les conséquences financières pour eux ?
    Donc c'est prévu pour qu'ils soient protégé en cas de problèmes .
    Et au pire , il y a le médiateur qui transige de temps en temps avec les plus récalcitrants
    Concernant le médiateur (mais je ne sais pas si vous prenez cela sur le ton de la plaisanterie), j'avoue que j'y pense fortement. Des exemples de médiations sont donnés sur le site de la [société de transport d'Ile de France] (Ici par exemple : Transports en Île-de-France) : peut-être devrais-je tenter ma chance

    Cordialement.

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous pouvez prendre contact avec le médiateur, mais il ne vous reste que la voie de la négociation à l'égard de la société de transport.

    Pour continuer dans le cynisme que vous avez initié: pourquoi cherchez vuos une responsabilité ou une prise en charge de la part de l'assureur de la société de transport si vous pensez que le responsable est en fait celui qui s'est retrouvé sur la voie ?

    Pour continuer dans l'exemple des autoroutes, je ne vois pas ce qui vous permettrait d'engager la responsabilité de la société concessionnaire si un fait extérieur à elle vient causer votre préjudice, mais peut être allez-vous éclairer ma lanterne sur la responsabilité de la société concessionnaire en cas d'accident aggrvé par les dégâts causés par un précédent accident (et quand je dis précédent, je pourrais presque parler du même...).

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    il y a hélas des cas où ce sont des étudiants qui n'ont pas pu se présenter à leur cession d'examen... le préjudice est alors quasi inestimable (1 année d'études) et c'est pour cette raison que dans la famille, on part... la veille en train pour aller passer des exams...

    cas de force majeur içi effectivement. Par contre dans tous les autres cas il faut se rapprocher d'1 association de consommateurs pour obtenir réparation du préjudice.

  16. #16
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Marsu Voir le message
    Vous pouvez prendre contact avec le médiateur, mais il ne vous reste que la voie de la négociation à l'égard de la société de transport.

    Pour continuer dans le cynisme que vous avez initié: pourquoi cherchez vuos une responsabilité ou une prise en charge de la part de l'assureur de la société de transport si vous pensez que le responsable est en fait celui qui s'est retrouvé sur la voie ?

    Pour continuer dans l'exemple des autoroutes, je ne vois pas ce qui vous permettrait d'engager la responsabilité de la société concessionnaire si un fait extérieur à elle vient causer votre préjudice, mais peut être allez-vous éclairer ma lanterne sur la responsabilité de la société concessionnaire en cas d'accident aggrvé par les dégâts causés par un précédent accident (et quand je dis précédent, je pourrais presque parler du même...).
    Merci de votre réponse. Tout d'abord, je tiens à préciser que je ne connais que très peu de chose dans ces domaines que sont les assurances, etc. Je me pose (et vous pose) juste quelques questions.

    Pour votre première question, je serais tenté de dire que la [société de transport...] euh la société de transport est ma principale interface. J'en déduis donc que pour tout ce qui touche les conséquences d'un problème survenu sur leur réseau, c'est eux (libre ensuite pour eux de se retourner vers les bonnes personnes) qui me servent d'interface.

    Concernant la société concessionnaire d'une autoroute, je répondrais que je n'en sais strictement rien... Pareil, c'était juste une idée. Je me renseignerai quand même... histoire de mourir moins stupide.

    Cordialement.

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    La société de transport a beau être votre interlocuteur, si elle n'est pas légalement responsable de votre préjudice il faudra trouver un interlocuteur responsable (et il est possible qu'il n'y en ait pas...). Personnellement, je ne connais pas de compagnie d'assurance qui couvrirait les dommages issus d'une tentative de suicide de l'assuré (réussie ou non)...

  18. #18
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Marsu Voir le message
    La société de transport a beau être votre interlocuteur, si elle n'est pas légalement responsable de votre préjudice il faudra trouver un interlocuteur responsable (et il est possible qu'il n'y en ait pas...). Personnellement, je ne connais pas de compagnie d'assurance qui couvrirait les dommages issus d'une tentative de suicide de l'assuré (réussie ou non)...
    Bonjour,

    Quoi qu'il en soit, je vais quand même tenter. Qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Cela dit, je ne suis pas très optimiste puisque j'ai appelé hier le service juridique de la société de transport (coordonnées sur la lettre que j'ai reçue) et ils m'ont indiqué qu'il n'y avait rien à négocier (enfin... ils n'ont pas dit cela comme ça mais l'idée est là).
    A présent, il ne me reste plus (à mon avis) que le médiateur. Je compte bien lui exposer cette "affaire".
    Je trouve cela un peu facile quand même de botter en touche comme ça... M'enfin...

    Cordialement.

Discussions similaires

  1. [Vie commune, Rupture] cherche bon avocat divorce région parisienne
    Par laurence92400 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2010, 20h02
  2. [Pénal et infractions] Société de transport parisienne.
    Par Mechsangoku dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/04/2010, 20h01
  3. [Mon Employeur] Informations sur conges convention metallurgie parisienne
    Par Audia4 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/02/2008, 18h33
  4. [Mon Employeur] traduction pour une societe parisienne
    Par Manu35410 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/12/2007, 09h46
  5. [Mon Employeur] Modele lettre arrêt periode essai cdi ETAM du btp région parisienne
    Par Sabri dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/06/2007, 22h06