Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Discussion : plainte pour infection nosocomiale

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonjour,

    suite a une banale hystèrectomie voie basse,j'ai du être réopéré pour une reimplation d'uretère entrainant infection nosocomiale,ensuite nouvelle chirugie (plus de muscle, éventration)pose de prothèse je suis aujourd'hui en invalidité catégorie 2. je voudrais savoir si je peux déposer plainte contre l'établissement sachant que c'est arrivé il y a 4 ans,comment procéder?

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Et bien ce n'est pas de chance.
    Pour vous faire indemniser de votre infection nosocomiale, il faut saisir l'ONIAM (office Nationale et infections et des accidents médicaux). Tapez oniam sur [un moteur de recherche] et vous tomberez sur le site où toute la procédure de saisine est expliquée.
    La prescription est de 10 ans, (que l'infection ait été contracté dans un etablissement public ou privé. - Attention toutefois, la prescription court non pas à compter du jour de l'acte incriminé mais à partir de la date de la consolidation de la victime - )
    Il faut encore que l'infection nosocomiale soit causée par un acte de prévention, de diagnostic ou de soins réalisés après le 5 septembre 2001 pour que vous envisagiez la saisine de l'ONIAM sous l'angle de la loi du 4 mars 2002. Mais si cela fait 4 ans, c'est bon.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 26/11/2006 à 16h10.

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonjour
    merci beaucoup pour la rapidité de votre réponse, je vais donc aller voir ça,merci encore

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    La responsabilité de l'établissement est automatique, vous n'avez aucune faute à prouver.

    Je vous conseille l'assistance d'un avocat, dans la mesure om vous risquez sinon de vous faire rouler dans la farine concernant l'indemnisation. Il s'agit d'un calcul assez complexe.

    Cleyo

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Effectivement les calculs sont complexes mais découlent d'un barême, téléchargeable, il me semble, sur le site de l'ONIAM. Plutôt que d'en venir à un avocat dès maintenant, qui ne va pas forcément avoir l'habitude de ce genre de calculs, faîtes vous dans un premier temps assister par une association spécialisée, cela vous coûtera moins cher. Ensuite, si vous n'êtes pas d'accord avec l'indemnisation proposée, ayez recours à un avocat spécialisé

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    merci beaucoup pour vos informations. elles me seront très utiles

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Tout le monde n'est pas d'accord avec les barèmes proposés.... et comment comprendre les termes ITT, ITP, IPP, pretium doloris, prejudice d'agrément, savoir quels documents présenter....

    Pour ce type d'affaire, les sommes en jeu ne sont pas négligeables. Combien de fois ais-je vu des gens perdrent gros parce qu'ils ont voulu faire l'économie d'un avocat ????

    Enfin, ne pas être d'accord avec l'indemnisation.... c'est bien, mais comment savoir si elle est correcte ou non ? Comment discuter son mode de versement ? Rente viagère ? Capital ?

    Cleyo

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Bribri
    bonjour,

    suite a une banale hystèrectomie voie basse,j'ai du être réopéré pour une reimplation d'uretère entrainant infection nosocomiale,ensuite nouvelle chirugie (plus de muscle, éventration)pose de prothèse je suis aujourd'hui en invalidité catégorie 2. je voudrais savoir si je peux déposer plainte contre l'établissement sachant que c'est arrivé il y a 4 ans,comment procéder?
    Bonsoir,
    Je vous conseille de vous entourez d'avis, comme le conseille Cleyo. En effet, la situation n'est pas si simple:
    1) Plaie de l'uretère au cours d'une hystérectomie: faute ou non ?
    2) Est-ce vraiment une infection nosocomiale (acquise au cours des soins) ?
    La CRCI peut débrouiller les choses, bien sûr.
    Cordialement.
    ml44

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour
    parce que le parapluie est de rigueur dans tout le système médical, il convient de défendre votre dossier avec lucidité.
    il existe de très rares structures maitrisant l'aspect médico légal et n'ayant aucun lien ni subordination avec le "système".
    cela s'appelle des médecins de recours INDÉPENDANTS,
    Il est évident qu'il ne s'agit pas de l'affirmer pour l'être. le contrôle de ce paramètre est indispensable
    c'est toute la difficulté de notre système très largement vérolé où la technicité du sujet permet de rouler d'aucun dans la farine.


  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour:

    Au lieu de critiquer aussi fortement notre système de santé, que le monde entier nous envie pourtant, il eut été préférable de répondre à un sujet récent (Celui-ci datant de 2006) en apportant des information juridques, puisque nous sommes sur un site "Juridique". !
    Votre intervention est un jugement de valeur inutile , qui ne répond pas à la question initiale.
    Vous avez voulu tuer Charlie Hebdo ! Vous l'avez rendu " immortel"

  11. #11
    Membre Benjamin

    Infos >

    monsieur,
    c'est que vous devez bien mal connaitre le système pour pouvoir affirmer ce que vous affirmez.
    pour apporter la preuve, et affirmer l'imputabilité, il faut autre chose que des bons sentiments mais de vrais professionnels capables de faire fi d'un nombre incalculable de barrage, comme la sacro-sainte déontologie, entre autres, qui n'est autre qu'un parapluie confraternel.

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par hadrien69 Voir le message
    monsieur,
    c'est que vous devez bien mal connaitre le système pour pouvoir affirmer ce que vous affirmez..
    Jeune homme ! Vous êtes bien prétentieux en affirmant "savoir" mieux que d'autre comment fonctionne une institution que je sers depuis plus de trentes ans !
    Vous nous seriez agréable de ne pas préjuger de notre proféssionnalisme gratuitement.

    D'autre part, je vous rappel que vous êtes sur un site juridique pour apporter vos connaissance juridiques, si vous en avez. Pas pour critiquer sans lien avec le post initial.
    Vos états d'âme ne sont pas de mise ici et vous avez validé une charte qui vous oblige à un certain respect des regles.
    Vous avez voulu tuer Charlie Hebdo ! Vous l'avez rendu " immortel"

  13. #13
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Cleyo Voir le message
    La responsabilité de l'établissement est automatique, vous n'avez aucune faute à prouver.

    Je vous conseille l'assistance d'un avocat, dans la mesure om vous risquez sinon de vous faire rouler dans la farine concernant l'indemnisation. Il s'agit d'un calcul assez complexe.

    Cleyo
    je remarque que vous étiez moins prompt à sortir le fouet de la censure

  14. #14
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    bonjour Hadrien69,

    bienvenue sur notre forum mais je vous fais aimablement remarqué que vous avez déterré une discussion de 2006 ce qui n'a absolument aucun interet.
    je vous demande donc de faire attention aux dates des fils sur lesquels vous répondez.
    par conséquent, je ferme celui-ci qui n'a plus aucun interet.
    bonne continuation

Discussions similaires

  1. [Citoyens et Administration] manque d'information des hôpitaux infection nosocomiale
    Par Richiko dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/01/2016, 07h41
  2. [Rapport avec les pros du droit] indemnité pour cause d'infection nosocomiale
    Par Domi.13120 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/10/2010, 08h16
  3. [Rapport avec les pros du droit] Avocat spécialisé accident et infection nosocomiale
    Par Chamalo52 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/11/2007, 21h13
  4. [Consommation] maladie nosocomiale
    Par Patrickjosse dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2007, 13h00
  5. [Consommation] Indemnisation infection nosocomiale
    Par Isabelle dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/09/2003, 16h00