Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 46

Discussion : Médecin refuse de me laisser partir

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Le matin, au boulot, je me sentais vraiment très mal, je décide d'allé voir un médecin qui consulte sans rdv l'après-midi.

    Je suis à 400 km de mon médecin traitant, je viens de trouver du travail dans le coin. Je suis logé chez des amis provisoirement à 40 km de la ville de mon lieux de travail.

    En début d'après midi, j'arrive chez le médecin, je suis le premier patient.

    Il m'examine, et me trouve une simple grippe. Il me fait une ordonnance, et un arrêt de travail.

    Il me demande 32 euros (je ne sais pas d'ou sort cette somme étant donné qu'il se trouve en zone 1 ...) mais voila, je n'avais pas suffisamment d'argent sur moi (Je prend juste de quoi manger le midi), et ni ma carte vital.

    Il devient limite agressif, et refuse de me donner l’ordonnance si je le paye pas.

    Il exige que je rentre chez moi chercher de l'argent pour me donner l’ordonnance, chose que je ne peux pas, puisque je me sentais vraiment très mal (fièvre courbature...). J''en avais quand même pour 120 bornes (40 aller 40 retour et 40 pour rentrer à nouveau).

    Par chance, j'ai toujours mon passeport sur moi, je lui propose donc de faire une photocopie, et de venir le payer quand je reprend le travail (qui est dans la même ville que ce médecin).

    Il refuse sauf si il me garde mon passeport, une photocopie l’intéresse pas. C'est le seul papier que j'ai sur moi, je ne peux pas me permettre de lui laisser évidement.

    Du coup, je suis parti sans mon ordonnance, j'ai du allé à l’hôpital pour avoir une consultation.

    Trouvez vous cela acceptable ?

    A l’hôpital j'ai été examiné plus sérieusement, il m'ont trouvé une angine ....


    Que puis-je faire contre cette personne ? je trouve cela lamentable.

    Avec un passeport, une preuve de mon identité, ne pas vouloir me délivrer une ordonnance, c'est inacceptable le comportement de se monsieur.

  2. #2
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    bizarre votre histoire car si vous etes allé chez un medecin c'est que vous aviez au moins 23 euros!! il n'en manquait que 9!!! et il n'a pas voulu vous donner une ordonnance pour 9 euros!!!!!

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Non, je devais avoir une quinzaine d'euros, je suis allé en urgence dès qu'il consultait sans rdv.

  4. #4
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par nico__68 Voir le message
    Non, je devais avoir une quinzaine d'euros, je suis allé en urgence dès qu'il consultait sans rdv.
    si vous n'aviez pas d'argent il fallait aller directement a l'hopital ou demander a ce que l'on vous prete de l'argent !! que voulez vous reprocher a ce medecin, vous n'etiez pas a l'article de la mort il ne faut pas exagerer non plus

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Citation Envoyé par tididi Voir le message
    si vous n'aviez pas d'argent il fallait aller directement a l'hopital ou demander a ce que l'on vous prete de l'argent !! que voulez vous reprocher a ce medecin, vous n'etiez pas a l'article de la mort il ne faut pas exagerer non plus
    C'est votre avis.
    Pour ma part, je préfère laisser la place aux urgences pour des cas plus graves qu'une angine.
    Il me fallait juste un avis médical pour avoir de quoi me soigner rapidement.

  6. #6
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par nico__68 Voir le message
    C'est votre avis.
    Pour ma part, je préfère laisser la place aux urgences pour des cas plus graves qu'une angine.
    Il me fallait juste un avis médical pour avoir de quoi me soigner rapidement.
    et il devait donc bosser gratuitement??????
    si ce n'était pas si grave vous auriez pu attendre le lendemain et avoir de quoi payer( ou aller a la pharmacie)

    ça vous arrive de rentrer dans un magasin ou vous n'avez jamais mis les pieds, de vous servir et de dire , je n'ai pas d'argent je repasserai demain!!!!

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Citation Envoyé par tididi Voir le message
    et il devait donc bosser gratuitement??????
    si ce n'était pas si grave vous auriez pu attendre le lendemain et avoir de quoi payer( ou aller a la pharmacie)

    ça vous arrive de rentrer dans un magasin ou vous n'avez jamais mis les pieds, de vous servir et de dire , je n'ai pas d'argent je repasserai demain!!!!
    Bosser gratuitement ? il avait mon identité, il sait très bien que je serai repassé.

    Je préfère prendre le nécessaire rapidement pour pouvoir me soigner rapidement que de laisser traîner pendant 1 semaine.

    Je vais pas chez le médecin comme si j'allais dans une grande surface...

  8. #8
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par nico__68 Voir le message
    Bosser gratuitement ? il avait mon identité, il sait très bien que je serai repassé.

    .
    et comment le savait il? il vous connait
    je n'ai pas l'impression que vous cernez vraiment la situation
    la confiance de nos jours est une notion qui n'existe plus

    il vous a osculté
    vous n'etiez pas a l'agonie
    il ne vous a pas donné d'ordonnance puisque vous n'avez pas payé
    a la sortie de toute manière il a bossé pour rien c'est lui qui est perdant pas vous

  9. #9
    Pilier Cadet

    Infos >

    Vous auriez du lui dire que vous n'aviez pas de quoi le payer. Vous avez été malhonnête.

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Hé bien certains n'ont peur de rien !! Vous auriez dû expliquer la situation tout de suite au médecin...

    Quand bien même il était conventionné secteur 1 (comment le savez vous ?) vous n aviez même pas l argent pour le payer c'est effectivement très malhonnete

  11. #11
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    ouf j'ai eu peur!! j'ai cru a un moment que j'étais cinglée

  12. #12
    Himawari
    Visiteur
    Citation Envoyé par tididi Voir le message
    et il devait donc bosser gratuitement??????
    Oui, il aurait du. Je ne partage pas les avis précédents. Le fait de ne pas pouvoir payer dans l'immédiat ne peut pas être un motif de non remise de l’ordonnance.

    « Au moment d'être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité.
    Mon premier souci sera de rétablir, de préserverou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.
    Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité.
    J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.
    Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.
    Admis dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs.
    Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.
    Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.
    J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité.
    Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque. »
    Pour moi, et selon les seuls faits qui sont relatés ici, autrement dit sur les seuls éléments de l'intervenant :ce médecin n'a clairement pas respecté son serment et sa conduite m'indigne.

    Je vous suggérè d'en aviser l'ordre des médecins.
    Dernière modification par Himawari ; 10/04/2014 à 21h27.

  13. #13
    Pilier Cadet

    Infos >

    C'est du droit positif ?

    Je ne vois rien de tel dans le Code de déontologie .

  14. #14
    Himawari
    Visiteur
    Bien que la pratique médicale moderne soit régie par des lois, des règlements et bien souvent par un code de déontologie ou d’éthique, les facultés de médecine ainsi que les collèges et associations de médecins font encore généralement réciter un serment aux nouveaux médecins. Ce serment moderne, le plus souvent nommé serment d’Hippocrate même s’il s’en éloigne, s’inspire généralement du texte d’origine et a pour principal objectif de rappeler aux nouveaux médecins dans un cadre solennel qu’il est lié à des obligations légales, morales et éthiques.
    Je réitère, à mon sens ce médecin a failli à sa mission.

  15. #15
    Pilier Cadet

    Infos >

    Vous citez qui là ?

  16. #16
    Himawari
    Visiteur
    Le Conseil départemental de l'ordre des médecins de Moselle

  17. #17
    Pilier Cadet

    Infos >

    c'est joli

  18. #18
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par OxY69 Voir le message
    Oui, il aurait du.
    Remarquez il l'a fait!!!!!
    ce monsieur avait une angine, il n'était donc pas a l'article de la mort

    de plus le code de deontologie indique: "Je donnerai mes soins à l'indigent....."

    ce monsieur n'en est pas un! il a tout simplement pas d'argent sur lui et pas fait en sorte d'en avoir, il aurait pu avant de partir demander a une personne de son entourage de lui avancer cet argent, il aurait ou aussi prevenir le medecin avant etc......

    juste une question si il n'avait pas non plus sa carte vitale, il a fait comment avec la pharmacie?(sans carte ni argent, pas de medicament!!)
    Dernière modification par tididi ; 11/04/2014 à 06h44.

  19. #19
    Pilier Cadet

    Infos >

    de plus le code de deontologie indique: "Je donnerai mes soins à l'indigent....."
    Ce n'est pas le Code de déontologie mais un texte vieux de 24 siècles que cite Oxy ....

  20. #20
    Membre

    Infos >

    C'est du n'importe quoi. Vous auriez dût le dire à ce médecin avant la consultation. Pourquoi à ce moment là avec l'argent que vous aviez, vous n'avait pas était à la pharmacie pour acheter un sirop et des doliprane, cela vous aurez suffit pour cette journée. Ce médecin n'a rien a se repprocher du tout, c'est plutôt l'inverse. Dans quel monde vie-t-on ?

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par david_dft Voir le message
    C'est du n'importe quoi. Vous auriez dût le dire à ce médecin avant la consultation. Pourquoi à ce moment là avec l'argent que vous aviez, vous n'avait pas était à la pharmacie pour acheter un sirop et des doliprane, cela vous aurez suffit pour cette journée. Ce médecin n'a rien a se repprocher du tout, c'est plutôt l'inverse. Dans quel monde vie-t-on ?
    Merci pour cette réponse juridique que nous apprécions tous à sa juste valeur.

  22. #22
    Himawari
    Visiteur
    Et bien je ne partage pas vos analyses.

  23. #23
    Membre

    Infos >

    Pourtant les faits son là. Cette personne n'aura jamais gain de cause. Le médecin ne peut être mis en cause. De plus, je le rappelle, cette personne avait de quoi ce soigner pour cette journée.

  24. #24
    Himawari
    Visiteur
    Allez oublions toutes obligations (sans parler d'obligation, une simple attitude ... de la part d'un docteur en médecine .... quand même ... ces faits me choquent !) morales !

    Cette chose ne se serait jamais vu il y a 50 ans Le médecin du village, le prêtre, l'instituteur et le maire étaient les notables ... J'ai surement une vision trop archaïque
    Dernière modification par Himawari ; 11/04/2014 à 19h31.

  25. #25
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par OxY69 Voir le message
    Allez oublions toutes obligations (sans parler d'obligation, une simple attitude ... de la part d'un docteur en médecine .... quand même ... c'est faits me choques !) morales !

    Cette chose ne se serait jamais vu il y a 50 ans
    il y a 50 ans personne n'aurait osé aller chez un medecin sans le prevenir avant qu'il n'avait pas de quoi payer!!
    il est aussi bon de rappeler que la personne a eté osculté, donc que le medecin a bossé gratuitement que le malade est reparti sans ordonnance mais ce n'est pas dramatique non plus pour une angine... et surtout sans arret de travail c'est ce que souhaitait notre internaute

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] veut me licencier mais ne veut pas me laisser partir à la date que je souhaite
    Par luckyluke971 dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/07/2017, 21h39
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 08/07/2016, 16h06
  3. [Propriétaire et Locataire] Locataire donne préavis de partir et puis change d'avis et refuse de partir
    Par maougnassou dans le forum Immobilier
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/04/2015, 05h59
  4. [Organismes Sociaux] désaccord entre médecin conseil et médecins traitant et médecin du travail
    Par raiko dans le forum Travail
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/05/2012, 13h27
  5. [Organismes Sociaux] contestation décision médecin-conseil,médecin -expert.
    Par Kémaïs dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/11/2011, 16h46