Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : Peut-on parler d'abus de confiance?

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour à tous,

    Votre forum m'ayant été déjà d'une grande aide par le passé, je me permets encore de vous re-solliciter à titre informatif (pour le moment).

    Nous sommes plusieurs clientes à penser que nous avons été victimes d'un abus de confiance mais avons besoin de confirmation pour en être sures.

    Avec le réseau social que nous connaissons tous, ont fleuri ces dernières années des boutiques en ligne, exploitées en nom propre sous forme d'auto-entreprise. Dans notre cas, il s'agit d'une revendeuse d'articles personnalisables: elle est intermédiaire entre différentes marques (ses fournisseurs) et nous. C'est donc à elle que nous payons, elle réceptionne les objets du fournisseurs aprés un certain délai et nous les renvoie ensuite.
    A savoir qu'elle ne possède aucun site internet et que les transactions ne se faisaient que par messagerie privé dudit réseau social. Nous n'avons jamais obtenu ni facture, ni bons de commande, qu'elle semble refuser fournir si on lui en fait la demande.

    Cette revendeuse ayant pignon sur rue sur ce réseau social et se montrant particulièrement agréable avec le client, nous lui avons fait confiance. D'ailleurs, nous échangions régulièrement avec elle par messagerie privée, parlant de tout et de rien.
    Nous avons donc, en toute confiance, passer commande auprés d'elle pour différents articles.

    Alors que cela se passait bien il y a encore un an, les choses se sont dégradées au fur et à mesure. Les délais de livraison devenaient de plus en plus long alors que chez ses principaux concurrents (ayant le même statut et opérant de la même manière avec les mêmes marques), il n'y avait de problème. Nous avons donc commencé à réclamer des explications sur ses délais sans obtenir de réels réponses.
    Après des mois d'attente et la sensation d'être pris pour des pigeons et tournés en bourrique, nous avons été plus insistantes et là, les choses se sont envenimées. S'en sont suivi des propos agressifs de la part de la revendeuse, limite insultants et elle a décidé de nous rembourser les sommes versées.

    Malgré les relances, aucune de nous n'a encore obtenu de remboursement (délai bien supérieur aux 30 jours). Des recommandés de mise en demeure ont été envoyés (non réclamés), des relances par message privé, par mails, laissés sans réponse ou alors suivis par des propos agressifs. Quand on l'interroge sur le délai de remboursement, elle dit ne plus avoir de sous.

    Seulement, nous savons que les commandes que nous avons passés en octobre, novembre et décembre, n'ont jamais été passées auprès des fournisseurs et supposons que cet argent a été "détourné" (si je peux appeler cela comme cela).

    Peut-on parler d'abus de confiance dans ce cas?
    Merci de m'avoir lue.
    Dernière modification par Albane1 ; 28/03/2014 à 12h22. Motif: faute

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Comment pouvez vous affirmer que cette personne, qui ne possède même pas de site internet et ne passait que par la messagerie d'un réseau social, avait "pignon sur rue" ???
    D'après ce que vous décrivez, cette personne n'était pas une professionnelle mais agissait à titre de simple particulier.

    les chefs se sont envenimés.
    Pas compris ???

    Tous les "clients lésés" peuvent tenter de se regrouper pour entamer une procédure contre cette personne, mais quelles preuves avez vous ? Sans bons de commandes, ni engagements écrits de vous livrer ces articles, difficile de savoir quelle sera la décision d'un juge.

    P.S. : avez vous au moins dénoncé les agissements de cette personne auprès du réseau social afin d'éviter qu'elle ne fasse de nouvelles victimes ?

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    J'affirme cela car c'est la simple vérité. Elle est très bien connue sur ce réseau social, elle a une visibilité dans le monde équestre, sur les groupes et forum (publique ou non) qui s'y apparentent. Elle était plutôt bien appréciée de cette communauté avant.

    Elle est bien professionnelle puisqu'elle a un numéro de SIRET. Elle est AE.

    Pardon, je ne voulais pas dire "les chefs" mais "les choses", faute de frappe. J'édite...

    Bien sur que si nous avons des preuves: des conversations sur ce réseau social où clairement nous passons commande détaillée de chaque article (vu que c'est du personnalisable il faut être précis dans les détails), des preuves de virement, des délais de livraison qu'elle nous annonçait lors de conversations privées. J'ai des copies d'écran de chacune de mes commandes et chaque preuve de virement.

    Pour le réseau social, non, à vrai dire je ne sais pas comment faire cela

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Une réponse est-elle possible?

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] abus de confiance ou abus de biens sociaux?
    Par tcheringle dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/09/2011, 10h55
  2. [Rapport avec les pros du droit] victime de plainte pour abus abus de confiance
    Par mllejessy dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/02/2011, 10h04
  3. [Protection des majeurs] Abandon de personnes en danger abus de confiance et abus de faiblesse
    Par SAND83400 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/11/2010, 23h08
  4. [Succession, Donation] Abus de confiance, abus de faiblesse?
    Par Lulu84 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/08/2009, 10h33
  5. [Pénal et infractions] Abus de confiance, abus de faiblesse
    Par Arsi dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/09/2006, 08h27