Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 21
Arborescence des messages utiles4Message(s) Utile(s)

séparation et résidence des enfants en cas de désaccord de la mère

Question postée dans le thème Parents et Enfants sur le forum Personne et Famille.

  1. #1
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    Bonjour
    Ma copine et moi avons décidé de nous séparer.
    Nous avons un appartement en indivision .
    La cohabitation n'étant plus possible, sa maman est parti avec nos enfants chez son père. De mon coté, j'ai laissé libre l'appartement pour qu'elle puisse revenir si elle le désire.Comme c'est elle qui décide de tout, elle m'accorde la garde des enfants le mercredi de 17h à 19H30 ; je lui est dit que je voulais les garder le soir et que je les conduirais le jeudi matin à la crêche , mais elle ne veut rien savoir.Ell refuse également que je les prenne 15jours en Aout et ne m'accorde seulement 3 jours trois jours en alternance pendant 2 semaine juillet en Bretagne ou j'ai une résidence secondaire, elle prenant une location.
    Elle m'accorderait une semaine en Aout à condition que je reste chez mon père et refuse que je parte en vacance dans ma résidence secondaire avec mes filles
    Voici comment ça c'est passé mercredi soir lorsqu'elle est revenue chercher nos deux petites filles.Ce sont deux soeurs jumelles.
    Les petites n'avaient pas fini leur dessert et elle a commencé à se faire entendre . Mon père a essayé de discuter avec elle. Mais elle n'avait pas envie. Lorsque je suis allé à la porte pour lui rendre nos filles , les deux filles ne voulait pas partir. l'une d'elle s'est mise à pleurer, mais n'a pas offert de résistance. Par contre l'autre s'est accroché à moi en pleurant en disant qu'elle voulait rester avec moi chez son papy.J'ai bien tenté de lui remettre ma fille, mais ma fille ne voulait pas et lorsque la maman a voulu la prendre , ma petite fille s'est agrippé plus fort et s'est mise à crier.La maman l'a alors arrachée de mes bras et elle est partie. Mercredi prochain ça va recommencer, ça ne peut pas durer comme ça.J'envisage donc de la mettre devant le fait accompli , de lui dire que je gardai mes filles et qu'elle pourra les reprendre à la crêche . Si elle vient tout de même les chercher,comme c'est probable , es ce que je peux refuser de lui ouvrir la porte ?
    Es ce judicieux?
    J'ai besoin de vos conseil. Un papa qui ne sait plus comment faire.

  2. #2
    Membre Sénior
    Ancienneté
    août 2012
    Messages
    353
    Bonjour,


    Dans cette situation, le plus urgent est de déposer une requête auprès du Juge aux Affaires Familiales afin qu'il statue sur :
    -La résidence des enfants (fixée chez l'un ou l'autre des parents ou alternée)
    -Les Droits de Visite et d'Hébergement (si pas de RA)
    -L'éventuelle contribution financière relative à l'entretien et à l'éducation des enfants

    L'assistance d'un avocat n'est pas obligatoire mais vivement recommandée.


    Dans le cas qui est le votre, si vous avez reconnu les enfants avant leur premier anniversaire, vous exercez conjointement l'autorité parentale avec la mère, et chacun d'entre vous a autant de droits et de devoirs.

    Si la mère refuse de vous les laisser puisqu'elles vivent à priori actuellement avec elle, vous ne pourrez (ni les forces de l'ordre), strictement rien faire sans jugement statuant sur les éléments précités.

    Le reste, les tentatives de communication de votre père, les pleurs des enfants lors des échanges etc, ce n'est pas du juridique, et çelà risque de ne pas s'arranger sans cadre défini.

    Cdt.
    Stéphane B a trouvé ce message utile.

  3. #3
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    mer(ci
    mais on est dans l'immédiat
    les enfants souffrent ce cette séparation brutale du mercredi.. C'est du délire .
    la maman m'a même reproché d'aller les chercher une demi heure plus tot à la crêche le mercredi
    ça montre bien qu'elle fait tout ce qu'elle peut pour que je les ai le moins de temps possible. Mon avocat m'a conseillé de garder mes filles du mercredi jusqu'au jeudi et de ne pas lui ouvrir la porte si elle venait les chercher. Mes filles sont petites , mais elle se rendent bien compte de ce qui ce passe. Ce n'est peut être pas du droit
    , mais c'est inhumain.
    Si j'ai bien compris , vous me dites d'attendre que le juge décide. Mais le juge pour le moment , c'est la maman. et je ne pourrais rien faire?
    si je m'impose en ne lui ouvrant pas la porte qu'es ce qui m'en empêche"?

  4. #4
    Membre Sénior
    Ancienneté
    août 2012
    Messages
    353
    Ce que je vous préconise dans l'immédiat, c'est de saisir le JAF, sachant que les délais d'une région à l'autre peuvent longs de plusieurs mois, plus vous tarderez à officialiser les choses, plus les problèmes s'éterniseront.

    Sur un plan juridique (ce qui est le but de ce forum), c'est je pense, le conseil qui vous sera donné par tous.

    Dans cette attente, je vous le répète, ayant autant de droits et de devoirs l'un que l'autre, la porte est ouverte à tout les coups bas.

    C'est la maman, vous êtes le père, un partout, la balle au centre, et???

    Votre question, est "si je m'impose en ne lui ouvrant pas la porte qu'es ce qui m'en empêche"

    Rien!
    Vous faites ce que vous voulez, et quand elle aura vos filles, elle pourra en faire tout autant.
    Et en attendant de régler ces conflits, ce sont vos filles qui souffrent d'assister à toutes ces scènes.

    Soyez plus intelligent, actez les choses, et déposez une requête au plus vite. Proposez même une médiation pour afin de gérer la situation transitoire.

    N'importe quel avocat vous conseillera la même chose.

    Si vous souhaitez des conseils sur l'aspect affect et psychologique, vous n'êtes effectivement pas au bon endroit...

  5. #5
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    Elle refuse même un contact téléphonique avec mes filles et se contente de mettre des photos.
    Je ne vois pas pourquoi si je décide de les garder une nuit pour éviter le clash alors que ce sont mes filles qui le réclament , celles ci souffiraient.
    Ce dont elles souffrent c'est de devoir me quitter le mercredi soir ce qui leur fait subir un trajet de 20km et donc une heure tardive pour dormir.
    Je crains même ne pas les avoir pour la fête des pères.
    Si c'était la maman qui sollicitait des conseils que lui répondriez vous?
    Ce qui m'inquiète , c'est que si je n'use pas suffisamment de mon autorité parentale , le juge considère cette situation comme normale et acceptée par moi.
    Mon avocat me conseille de ne pas lui ouvrir la porte et c'est bien parce que je ne sais plus que faire et que je sollicite l'aide de ce forum

  6. #6
    Pilier Sénior Avatar de Bonnevolonté
    Ancienneté
    avril 2005
    Localisation
    Entre les toilettes et la machine à café, tout le confort à portée de main
    Messages
    10 937
    La solution vous a été donnée : saisissez le JAF.


    Définissez ce que vous voulez, et tenez vous-y.


    Et cessez de vouloir discuter. Sauf dans le cadre d'une médiation.
    A faire avant de passer devant le juge, si par miracle il y a des points d'accord, il n'aura qu'à entériner. Mais vu vos propos, c'est une procédure qui ne mènera pas loin.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  7. #7
    Membre Sénior
    Ancienneté
    août 2012
    Messages
    353
    Citation Envoyé par Lecannrostrenen Voir le message
    Si c'était la maman qui sollicitait des conseils que lui répondriez vous?
    Bonjour,
    Si c'était la maman qui avait sollicité des conseils, je lui aurait répondu mot pour mot la même chose (en accordant au genre).
    Vous avez consulté un avocat, celui-ci ne vous a pas indiqué qu'il fallait déposer une requête?
    Salutations.
    Dernière modification par liloudax ; 11/06/2018 à 07h03.

  8. #8
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    il y a une médiation qui avait commencé que la maman n'a pas voulu poursuivre
    elle tente une épreuve de force et m'a assuré qu'elle obtiendrait ce qu'elle désirait car le juge donne toujours raison à la mère.
    Elle prétend que vu leur âge je n'obtiendrai même pas la garde alternée pour les vacances scolaire.Sa demande est qu'elle ne soit pas séparée de ses enfants pendant plus de trois jours et c'est e qu'elle applique actuellement.
    J'ai sollicité mon avocat pour une demande de garde alternée
    Ce serait pourtant la meilleure solution pour mes enfants surtout que mon travail m'offre beaucoup de liberté.
    Mais c'est le juge qui donne le tempo et mon avocat comme moi sommes dans l'attente . Il m'a parlé d'un référé, mais je ne saisi pas trop ou ça mène
    vous pensez donc que m"imposer en les gardant la nuit du mercredi au jeudi comme m'y incite mon avocat n'est pas une bonne idée?

  9. #9
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2014
    Messages
    1 560
    Disons que, hors de tout conseil juridique, je serais plus circonspecte : actuellement, la mère a décidé de prendre une location sur votre lieu de vacances pour que vous ayez les enfants trois jours chacun en juillet ; ce qui semble vraiment une mesure arrangeante (et coûteuse). Si vous gardez les enfants le mercredi soir et ne lui ouvrez pas, pensez vous qu'elle restera aussi arrangeante?

  10. #10
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    vue comme ça , effectivement c'est arrangeant. Seulement cela à été échaffaudé . Mes vacances sont en Aout , pas en juillet ,mon frère et ma soeur y seront avec leurs enfants. tous ces enfants se connaissent et se font un plaisir d'être ensemble dans la maison de leur Mamy qui est décédée il y a un peu plus d'un an.Bien sur que je ferai tout pour prendre une semaine de vacances en juillet. Vous trouvez arrangeant qu'en Aout elle ne me concède qu'une semaine à condition que je reste chez moi alors qu'avec mes frères et soeur nous avions prévu de nous réunir.Ma soeur a pris ses vacances en conséquence.La maman sait tout ça.
    elle me refuse tout contact téléphonique avec mes enfants
    J'ai reçu ce matin un SMS Pathétique.Voici ce qu'elle écrit"Je fais des efforts et je montre même avec enthousiasme en parlant de toi aux filles. C'est dommage que tu les prennent en otage comme ça en leur faisant ressentir ta tristesse et ta haine. Elles ne méritent pas ça."
    "si c'est trop contraignant pour toi, tu ne les auras plus que le week end"
    j'ajouterai que si elle m'accorde le week end , c'est un week end très raccourci ;
    Ce qui l'arrangerait c'est de pouvoir leur parler de leur père comme elle leur parle de leur deux Mamy décédées.
    Je n'ai pas de haine contre elle, je suis passé à autre chose , mais je vis mal qu'elle veuille m'éloigner de mes enfants.

  11. #11
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    je complète ma réponse . L'argent ne fait pas tout. Elle avait d'abord pris une location avec son père qui sert de père de substitution. Le Sud ce n'était pas anodin , c'était pour que je ne les vois pas. Ce n'est pas un gros effort- de sa part puisque c'est son père qui paye et qui va lui payé une maison . Son père a eu le courage de lui dire qu'elle poussait le bouchon trop loin d'une ce changement de destination à Dinard à 30km de la maison que moi, mon frère et ma soeur avons hérité de ma maman ..
    Et le chantage du mercredi, vous en pensez quoi?

  12. #12
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2005
    Messages
    226
    Citation Envoyé par seraphinette Voir le message
    Disons que, hors de tout conseil juridique, je serais plus circonspecte : actuellement, la mère a décidé de prendre une location sur votre lieu de vacances pour que vous ayez les enfants trois jours chacun en juillet ; ce qui semble vraiment une mesure arrangeante (et coûteuse). Si vous gardez les enfants le mercredi soir et ne lui ouvrez pas, pensez vous qu'elle restera aussi arrangeante?
    Je n'avais pas prêté une attention suffisante à votre contribution et je m'aperçois qu'elle est pleine de sous entendu
    Pater d'une mère arrangente quand elle pa

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. La mère des enfants de mon compagnon nous demande de garder les enfants
    Par Marinadu59 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/03/2015, 13h21
  2. Tutorat de la mère par des enfants : droits des autres enfants ?
    Par angelaquaoar dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2014, 10h10
  3. Séparation, résidence des enfants avant jugement tribunal?
    Par jeremydu44 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2013, 16h26
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 05/03/2013, 23h27
  5. désaccord de vente en cas de séparation
    Par Moichut dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/07/2009, 09h17

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum