Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 1 2 3 ... FinFin
Résultats 1 à 12 sur 49
Arborescence des messages utiles11Message(s) Utile(s)

Les parents de mon ex ont essayé de m'avoir

Question postée dans le thème Parents et Enfants sur le forum Personne et Famille.

  1. #1
    Membre Cadet
    Ancienneté
    décembre 2017
    Messages
    33
    Bonjour à tous et merci d'avance pour l'aide que vous pourrez m'apporter.

    Ce Mercredi je devais passer voir les parents de mon ex avec nos 3 enfants.

    Résumé : le père de mes 3 enfants ne s'est jamais occupé d'eux et a un droit de visite médiatisé 2h tous les 15 jours qu'il n'exerce pas car ne supporte pas d'être surveillé.

    J'ai toujours gardé des liens avec les grand parent des petits car eux n'y sont pour rien, mais ce Mercredi, je me suis sentie trahie...

    Ils avaient compris que je leur rendais visite, déposait les petits et repartait chez moi.
    Ils en ont profité pour prévenir leur fils - le père des petits - qui du coup a fait le voyage jusqu'ici (il est partit à plus de 600km de chez nous - pour vous dire qu'il ne comptait pas respectez son droit de visite).

    En somme, j'ai croisé mon ex par hasard, j'appelle immédiatement la grand mere pour lui demander si il serait là et qui me réponds "il passera dans l'après midi mais dépose les enfants on te les ramenera, il n'est pas là".

    Je me suis sentie trahie dans le sens ou ils connaissent le jugement, ils savent qu'il m'a fait des menaces d'enlèvement d'enfant... Et il aurait pu se passer un drame si on se serait croisé... Il est violent, agressif, compulsif... Mais vu que c'est le fils unique, on lui pardonne tout (enfin sauf moi, qui devient la méchante de l'histoire).

    Je me demande, si juridiquement, je peux refuser de les voir à LEUR domicile, qu'on se voit dans un endroit neutre, sans que cela me porte préjudice ?

    Puisqu'ils ne veulent pas respecter le jugement vu que leur fils l'exige... Est-ce que je suis en droit de demander ça ?

    Merci d'avance.

  2. #2
    Pilier Cadet Avatar de Sophia2
    Ancienneté
    mai 2017
    Localisation
    Haute-Garonne
    Messages
    519
    En fait, c'est plus votre ex que vous êtes fondée à attaquer puisqu'il ne respecte pas le principe du jugement qui ordonne des visites médiatisées (qui sont rarement données sans raisons). Les grands-parents ne sont pas liés par le jugement qui ne les concerne pas, ils peuvent confier les enfants à qui ils veulent durant leur temps de garde (sauf si ils sont mentionnés au jugement ?).

    Donc, si vous voulez partir sur une voie judiciaire : c'est l'ex que vous devez attaquer pour le non-respect de son droit de visite.

    En revanche, si vous souhaitez "juste" ne plus confier les enfants aux grands-parents chez eux, vous le pouvez puisque vous avez l'autorité parentale. Informez-les par courrier recommandé (pour être sûre si jamais ils protestaient en justice contre votre décision), que vous avez constaté que malgré qu'ils soient au courant du jugement, ils ont confié les enfants au père seul, malgré les risques que cela comportait (détaillez) ; et que par conséquent, vous ne leur confierez plus les enfants chez eux, la confiance étant rompue ; mais que par souci de ne pas rompre les liens de vos enfants avec leurs grands-parents, vous accepterez qu'ils les voient à vos conditions, à telle fréquence (à vous de définir).

    Rappelez-vous que juridiquement, les enfants ont le droit d'entretenir des relations avec leurs grands-parents ; vous ne pouvez donc pas rompre ces liens, sous peine de vous exposer à une demande en justice des grands-parents. Mais les entretenir à vos conditions, oui vous le pouvez !
    Dernière modification par Sophia2 ; 12/01/2018 à 09h39.

  3. #3
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    25 374
    Bonjour,

    Oui, vous pouvez très simplement leur proposer de continuer à voir les enfants à votre domicile. L'idéal est que vous leur fassiez cette proposition par écrit en courrier RAR, en leur rappelant ce qui s'est passé, et les modalités du jugement.
    Au moins, ils ne pourront pas arguer que vous refusez qu'ils voient les enfants.

    A votre place, je ne leur donnerais plus les enfants.

    Cdt

    ---------- Message ajouté à 10h40 ---------- Précédent message à 10h38 ----------

    Citation Envoyé par Sophia2 Voir le message
    Les grands-parents ne sont pas liés par le jugement qui ne les concerne pas, ils peuvent confier les enfants à qui ils veulent durant leur temps de garde (sauf si ils sont mentionnés au jugement ?).
    Oui et non. Ils connaissent la teneur du jugement. Et cette situation doit pouvoir leur être opposée.
    " Quis custodiet ipsos custodes?"
    Juvénal

  4. #4
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    octobre 2008
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 492
    Bonjour,
    En fait, c'est plus votre ex que vous êtes fondée à attaquer puisqu'il ne respecte pas le principe du jugement qui ordonne des visites médiatisées
    Non : un droit de visite n'est jamais une obligation. Si le père ne souhaite pas voir ses enfants, quelles que soient les raisons, il ne peut rien lui être reproché.
    Une LRAR rappelant aux grands-parents les modalités du droit de visite du père et leur indiquant que, la confiance étant rompue, vous ne souhaitez plus leur confier les enfants pour l'instant est indispensable.
    Par la suite, si les enfants les réclament ou si vous le jugez bon, vous pourrez toujours proposer une sortie en votre présence, par exemple, ou les inviter chez vous.
    Dernière modification par Biloba ; 12/01/2018 à 10h02.

  5. #5
    Membre Cadet
    Ancienneté
    décembre 2017
    Messages
    33
    Le père souhaite voir les enfants, mais ne supporte pas d'être surveillé.

    Il voudrait les voir sans surveillance mais impossible, puisque, comme vous l'avez dit, si le juge a ordonné un droit de visite surveillé ce n'est pas sans motif.

    Je ferais cette LRAR car j'imagine bien les futurs reproches comme "tu nous empêches de voir les enfants" alors que, juré, ce n'est pas le cas ! Au contraire j'ai TOUJOURS entretenu des liens, la preuve JE ME DEPLACE même ! Je n'ai jamais refusé qu'ils voient les enfants, je veux juste qu'ils respectent le jugement comme il se doit.

    Je ne pense pas attaquer mon ex pour non respect du droit de visite...
    Je ne vois pas ce que je pourrais obtenir de plus... Enfin j'ai peur de la suite si jamais je ré attaquais car il ne veux pas suivre le droit de visite médiatisé mais qu'il veux les voir (ou les avoir chez lui, soit à plus de 600km).

  6. #6
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    octobre 2008
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    5 492
    car il ne veux pas suivre le droit de visite médiatisé mais qu'il veux les voir
    Non, il ne veut pas vraiment les voir, sinon il se plierait au jugement. Etant donné ses antécédents et le fait qu'il est parti vivre loin des enfants, soyez ferme : appliquez strictement le jugement et rien que lui.
    Plus de visites aux grands-parents puisqu'ils l'ont prévenu de votre venue. S'ils veulent voir les enfants, ce sera chez vous (si vous êtes prête à les recevoir). Sinon, une sortie au parc de temps en temps, en votre présence. Vous ne devez pas mettre vos enfants en danger alors que vous avez obtenu la protection de la justice, ce serait trop bête.
    Hel4 a trouvé ce message utile.

  7. #7
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    25 374
    Citation Envoyé par maman-detresse Voir le message
    car j'imagine bien les futurs reproches comme "tu nous empêches de voir les enfants" alors que, juré, ce n'est pas le cas !
    Ce courrier va couper le pied à tous les reproches, et les empêcher de demander un DVH à leur profit.
    Il ne faut surtout pas oublier de rappeler dans ce courrier que vous avez toujours entretenu ces liens, y compris en vous déplaçant, etc...
    " Quis custodiet ipsos custodes?"
    Juvénal

  8. #8
    Membre Cadet
    Ancienneté
    décembre 2017
    Messages
    33
    Merci beaucoup pour vos conseils, je vous publierais la lettre si jamais vous voulez me faire quelques remarques / conseils, je suis toujours preneuse.

  9. #9
    Pilier Cadet Avatar de Sophia2
    Ancienneté
    mai 2017
    Localisation
    Haute-Garonne
    Messages
    519
    Citation Envoyé par Biloba Voir le message
    Bonjour,
    Non : un droit de visite n'est jamais une obligation. Si le père ne souhaite pas voir ses enfants, quelles que soient les raisons, il ne peut rien lui être reproché.
    En fait, je parlais de la plainte non vis à vis du fait qu'il ne visitait pas ses enfants, mais qu'il les visitait en dehors des "clous", c'est à dire la médiatisation imposée par le jugement.

    Le non-respect du DVH, ça peut autant être un parent qui :
    - a la garde un jour J et ne vient pas chercher son enfant
    - n'a pas la garde un jour J et vient quand même chercher son enfant
    - ne respecte pas les règles relatives au jugement de garde, dont les visites médiatisées ordonnées pour de bonnes raisons généralement...

    Toutes ces choses sont des non-respects du DVH : mais sauf erreur de ma part, seuls les 2 derniers peuvent faire l'objet d'une plainte, le premier peut seulement s'accompagner d'une main courante car effectivement, on ne peut pas forcer un parent à voir son enfant...
    Dernière modification par Sophia2 ; 12/01/2018 à 11h55.

  10. #10
    Membre Cadet
    Ancienneté
    décembre 2017
    Messages
    33
    Voici le brouillon



    Comme vous le savez, votre fils et moi même sommes passés devant le juge aux affaires familiales, je cite :

    « Mr X exercera un droit de visite médiatisé au sein de la structure – bip – à bip ; 2h tous les 15 jours. »

    Vous savez aussi que votre fils refuse dorénavant de voir ses enfants dans cette structure car il ne supporte pas l'inconfort d'être surveillé. Mr X a par ailleurs prouvé son désintérêt pour ce mode de visite en déménageant à plus de 600km du domicile des enfants.

    Cependant je suis en droit de vouloir que l'on respecte le jugement prononcé !

    Je tiens à préciser que « structure médiatisée » a renvoyé un bilan plutôt négatif concernant le comportement de X; notamment qu'il ne s'occupe pas des enfants et qu'il a un comportement agressif.

    Malgré cette décision de justice, vous soutenez votre fils pour qu'il puisse voir ses enfants comme il le désire et vous me l'avez prouvé ce Mercredi 10 Janvier 2018. En effet, je devais venir avec les enfants à votre domicile, sachant que ce n'est pas la première fois que vous voulez aller contre notre jugement, je vous demande confirmation par texto que votre fils n'est pas chez vous. Vous me répondez qu'il viendra peut être dans l'après midi ; je vous annonce alors ma décision de reporter la visite et vous insitez en me disant que je peux emmener les enfants et que vous me les ramenerez.

    Je n'ai pas eut le temps de répondre à ce texto que vous m'appelez en me demandant « quel est le problème » ;

    Le problème c'est que vous connaissez les différents entre votre fils et moi même, vous savez qu'il est violent et impulsif, surtout envers moi et que ça ne le dérange pas que les enfants assistent à ce genre de scène. Vous savez pertinament qu'il m'a fait des menaces d'enlèvement d'enfant (je vous ai envoyé les captures d'écran par texto) et vous n'en tenez pas compte. Vous savez qu'il a déménagé a plus de 600km, que je n'ai aucune adresse et que si il décidait de mettre ses menaces à exécution, je ne saurais même pas où chercher les enfants. Vous savez qu'il y a un jugement concernant son droit de visite et que le juge n'a pas demandé à ce que ce soit médiatisé sans raison, vous savez aussi que si il voulait vraiment voir ses enfants il prendrait la peine de suivre le jugement pour obtenir mieux à l'avenir.

    Malgré les agissements de votre fils, j'ai toujours fait en sortes de garder de bon rapport avec vous, pour ne pas rompre les liens avec les enfants. Je me déplaçais même jusqu'à votre domicile, comme je m'apprêtais à le faire ce fameux Mercredi. Je ne vous ai jamais empêché de voir les petits, et ai toujours fait de mon mieux pour que tout se passe bien. Seulement je ne peux pas fermer les yeux sur vos intentions de laisser les enfants seuls avec leur père alors qu'une décision de justice s'y oppose, moi également.

    Par conséquent, par la présente, je vous fais part de mon souhait de ne plus vous faire visiter les enfants à votre domicile, nous nous verrons 1 fois par mois dans un lieu neutre (parc intérieur ou extérieur selon la météo ; petite restauration etc...) sur votre demande. Contactez-moi sur mon portable comme on l'a toujours fait quand vous souhaitez voir les enfants et nous fixeront une date et un lieu de rendez vous ensemble.
    Dernière modification par Modérateur 01 ; 12/01/2018 à 16h16. Motif: anonymisation

  11. #11
    Membre Sénior
    Ancienneté
    septembre 2017
    Messages
    355
    Bonjour
    Vous écrivez dans le dernier paragraphe que c'est un souhait de votre part. C'est une sage décision que vous avez prise - en conséquence n'ayez pas la crainte d'écrire que c'est une décision parce que vous ne pouvez plus dorénavant avoir un rapport de confiance avec eux. Faites leur ce courrier en R.A.R. . Montrez vous ferme, il faut qu'ils comprennent qu'en agissant ainsi ils ne vont pas seulement à l'encontre du jugement mais également qu'ils pouvaient par leur attitude mettre vos enfants en danger. Que ses parents n'aient pas compris que jusque là c'est vous qui faisiez l'effort de leur amener leurs petits enfants, ils ont profité de votre désir de maintenir un lien malgré tout est très dommage. Pour la date et le lieu cela vous appartient, c'est à eux de se rendre disponibles sauf s'ils ont des contraintes d'horaires pour le travail. Nul doute que vos rapports seront différents moins "cordiaux" donc ménagez vous la preuve que vos enfants ont bien rencontré leurs grands parents.
    Prenez également contact avec le centre médiatisé pour avoir un récapitulatif des jours où le papa de vos enfants est venu - ou pas. Le droit de visite est comme son nom l'indique un droit, pas un devoir mais cela peut vous être utile pour le cas échéant prouver que le papa de vos enfants ne vient pas à ces rendez-vous.

    Bon courage
    Dernière modification par ALBANE33 ; 12/01/2018 à 16h41.

  12. #12
    Membre Cadet
    Ancienneté
    décembre 2017
    Messages
    33
    Merci beaucoup.

    Comment pourrais je apporter une preuve que je les vois régulièrement ? À part les messages ou l'on se donnera RDV... Mais ca ne prouve pas que j'y sois allé.

    Pour le centre mediatisé y a eut 4 visites dont j'ai eut le bilan puis plus rien, car il a arreté les visites avec mon accord car justement de toute facon il voyait les petits via ses parents mais vu qu'il s'est montré menacant je l'ai informé que je voulais suivre le jugement que j'avais été assez gentille ! Ca va faire 8 mois qu'il ne les a pas vu...

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 1 2 3 ... FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. essaye de me punir pour avoir contesté le SDTC
    Par Naroa Hisae dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/08/2012, 21h54
  2. Baisse de salaire et essaye de me débouter
    Par balignette dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/11/2011, 09h21
  3. on essaye d'ettouffer 30 jours ITT
    Par Moi45 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/03/2007, 08h46
  4. vices cachés sur un véhicule non essayé...
    Par Pepino91 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 22
    Dernier message: 14/12/2006, 14h02

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum