Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion : Abandon domicile conjugal et refus de dialogue

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Mon épouse a abandonné le domicile conjugal il y a 14 jours, et m'a indiqué par SMS son intention de divorcer. A plusieurs reprises je lui ai indiqué par SMS que j'acceptais sa décision mais que je souhaitais que nous échangions rapidement sur le choix du type de procédure, la chronologie de la vente de notre maison (seul bien commun car nous sommes mariés sous contrat de séparation de biens) par rapport à la procédure, et les différentes choses à régler (transfert courrier etc). Elle ne répond pas aux SMS et ne décroche pas son téléphone lorsque je l'appelle. J'ai déposé une main-courante pour l'abandon du domicile (elle n'a emporté avec elle que très peu de vêtements).
    Que me conseillez-vous de faire et quelle possibilité ai je pour amorcer le processus de divorce, dont par ailleurs je n'étais pas à l'initiative sachant que je n'ai pas son adresse ?
    Autre question, quelqu'un connait-il un avocat spécialisé "droit des familles" sur la région Nantaise ?
    Merci par avance de vos suggestions.

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bjr je pense que vous savez qu'il existe plusieurs types de divorces , savoir lesquels est adapté a vous est très difficile, tout dépend a la fois de votre relation avec votre épouse, de ce que vous vous voulez par rapport a votre bien immobilier, acheté avant, après le mariage ? Type de contrat de mariage ? votre épouse travaille elle?
    D'autres part avez vous des enfants ?

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Mon épouse a abandonné le domicile conjugal il y a 14 jours,
    Cela fait peut être un peu tôt pour parler divorce , abandon du domicile conjugal et transfert de courrier ( surtout si elle n' a pris que peu d'affaire)
    Après pour mettre en route une procédure de divorce, il faut voir avec un avocat dans tous les cas .
    C'est suivant l'évolution des choses qu'on pourra partir sur tel ou tel type de divorce, qui ne changera pas grand chose au fait de devoir gérer les conséquences de la rupture de toue façon .

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Si vous n'avez pas d'enfant cela peut même se conclure devant notaire. Vous avez eu la prudence et l'intelligence d'un mariage en séparation de bien ce qui si la procédure va au bout, va faciliter les choses.
    En revanche si vous avez des enfants il est plus prudent de passer devant un jaf.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour, Merci et pour répondre à vos questions :
    . Mariage en séparation de biens
    . Maison achetée après le mariage à 50/50
    . Pas d'enfants communs (2 chacun mais de mariages précédents)
    . Nous sommes tous les deux en retraite
    . Nous vendrons la maison

  6. #6
    Pilier Cadet

    Infos >

    Donc si tous les deux sont d'accords, un divorce par consentent mutuel semble être une solution, chacun un avocat et passage devant un notaire en particulier pour assurer le 50/50 du bien

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci, c'est ce que je pensais également.

Discussions similaires

  1. qu'entend-on par abandon du domicile conjugal ? quels sont les "risques "
    Par Nedelka dans le forum Débats et interprétations
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/07/2008, 15h26
  2. [Vie commune, Rupture] abandon domicile conjugal
    Par Amme dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/12/2007, 12h23
  3. [Vie commune, Rupture] divorce et abandon domicile conjugal
    Par Amme dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/11/2007, 11h06
  4. [Parents et Enfants] Abandon du domicile conjugal
    Par Merson dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/11/2007, 07h46
  5. [Vie commune, Rupture] Abandon domicile conjugal
    Par Pouic26 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/08/2007, 09h32