Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion : Partage autorité parentale

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour à tous,
    Je me permets de solliciter vos bons conseils.
    La mère de mes enfants me sollicite pour établir un partage de l'autorité parentale avec son mari.
    En effet, celui-ci souhaite participer aux conseils de classe et visiblement, son statut est bloquant.
    Son intention est bonne et je souhaiterais qu'il puisse assister aux conseils de classe mais je ne voudrais pas que cela puisse m'être préjudiciable par la suite. Je n'ai rien en tête mais la démarche n'étant pas anodine, il y a peut-être des points auxquels on ne pense pas forcément.
    Par avance, je vous remercie de vos réponses.
    Bien cordialement

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Il serait peut-être plus facile de demander à l'établissement où sont scolarisés vos enfants si une attestation de votre part permettrait au mari de la mère de vos enfants d'assister aux conseils de classe ?

    Parce que, pour la délégation d'autorité parentale...

    Si les parents se désintéressent manifestement de leur enfant (constaté par une déclaration judiciaire de délaissement parental) ou sont dans l'impossibilité d'exercer partiellement ou totalement leur autorité parentale, celle-ci peut être déléguée à un tiers. Ce tiers peut être un organisme ou une personne.

    Les personnes ou institutions suivantes peuvent demander à déléguer l'exercice de l'autorité parentale :



    Toutes les infos sur cette page : Delegation de l'autorite parentale | service-public.fr
    Pluie en novembre, Noël en décembre...

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour votre retour, je sentais bien que la démarche était disproportionnée au regard des enjeux.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour - d'une part ce n'est pas au nouveau mari de votre ex d'assister aux conseils de classe mais à vous et à leur mère- seuls vous et votre ex avez l'autorité parentale sur vos enfants. Désolée de vous le dire mais vos enfants ne sont rien pour lui même s'il participe au quotidien à leur éducation. Ca ressemble à une façon de vous évincer de la vie de vos enfants. Leur mère a le droit de l'autoriser à aller chercher les enfants à l'école ou les déposer mais c'est tout, en aucun cas il n'es dépositaire d'un quelconque droit concernant leur scolarité !!!
    Dernière modification par ALBANE33 ; 13/01/2020 à 15h58.

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Albane, vous me semblez bien vindicative .... Si le papa est d'accord (c'est ce qu'il dit dans le premier post) , si la maman et le papa ne peuvent pas se rendre aux réunions, il me semble bien qu'au moins un "adulte" soit présent.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il y a quand même une nuance de taille entre "assister à un conseil de classe" pour représenter la maman qui n'est ponctuellement pas disponible (elle peut par exemple faire une lettre de procuration pour cette réunion) et "partager" l'autorité parentale.

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    oui et Wilma a bien montré les conséquences et Papapoupoule semble avoir compris. La solution me semble passé par une attestation des deux parents permettant au "beau papa" de les représenter aux conseils de classe

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ashél Voir le message
    oui et Wilma a bien montré les conséquences et Papapoupoule semble avoir compris. La solution me semble passé par une attestation des deux parents permettant au "beau papa" de les représenter aux conseils de classe
    les parents ne sont pas conviés au conseil de classe (en dehors des élus les représentant)
    Il s'agit plus sûrement de réunions parents -prof...
    Le mari de la mère n'a absolument pas à être tenu informé de la scolarité d'enfant qui ne sont pas les siens. Il n'est pas décisionnaire, n'a pas autorité sur ces enfants, même s'il les aide parfois à faire les devoirs.



    Il est écrit "La mère de mes enfants me sollicite pour établir un partage de l'autorité parentale avec son mari."
    A moins d'avoir de gros problèmes sociaux, j'ai du mal à comprendre le cadre de cette demande !
    je trouve cela plutôt choquant de vouloir se débarrasser de son autorité au profit de quelqu'un qui n'est pas le père des enfants.
    Si c'est juste pour assister aux réunions parents prof, c'est ... futile !

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Ou la maman veut que son mari ait davantage de "droits" parce qu'il participe à la vie des enfants. Quoiqu'il en soit c'est je le maintiens le rôle des parents. Mon époux ne va pas aux rencontres parent-profs au collège de ma fille. Il n'est pas son père. De même c'est lui qui gère son fils bien qu'il vive à la maison. A ce moment là on peut aussi demander au voisin ...

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Albane, j'ai temporisé à vous répondre pour éviter d'être grossier...
    Pour résumer, mes enfants habitent à 800 km, j'ai mal géré ma vie, je le paye aujourd'hui et vos bons conseils me le rappellent.

    Je vois que dans votre échec, contrairement à moi, vous avez su vous organiser à la perfection.

    Nous nous sommes entendu pour rédiger une lettre de délégation.
    Merci encore aux personnes qui ont été constructives et qui ne se sont pas empressées de jeter leur venin.

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    papapoule je ne vous ai pas jugé vous n'avez pas compris le sens de ce que j'ai écrit et votre attitude est très louable mais j'en reste à dire que "déléguer" au mari de votre ex peut vous porter préjudice à vous en qualité de père.
    Ce n'est pas une question d'organisation c'est juste que chacun doit pouvoir garder ses prérogatives. Et cette délégation peut n'être que ponctuelle parce que la maman pas disponible.
    Dernière modification par ALBANE33 ; 14/01/2020 à 00h37.

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par papapoupoule Voir le message
    Albane, j'ai temporisé à vous répondre pour éviter d'être grossier...
    Pour résumer, mes enfants habitent à 800 km, j'ai mal géré ma vie, je le paye aujourd'hui et vos bons conseils me le rappellent.
    C'est vous qui le dites qu'elle est mal gérée... D'un point de vue extérieur, vous êtes séparé de la mère de vos enfants et à bonne distance. Comme beaucoup d'autres familles sont séparées... a un moment chacun fait avec les cartes qu'il a en main.
    Votre vie et les réunions parents profs sont 2 choses qui n'ont rien à voir.

    Vous n'êtes pas le seul parent à ne jamais assister à ces réunions, même en habitant avec ou, à 10, 20, 30km de leur enfant.
    La mère est sûrement apte à recevoir les informations données, apte à répondre et apte à réagir vis à vis du gamin en fonction de ce qui s'est dit... De fait, je ne connais pas une seule personne qui se rende en couple à ces réunions ! (et les mères séparées gèrent seules leur planning de rendez vous avec les profs et les autres qui sont en couples se partagent le planning de rendez-vous collège lycée...)

    Quant à décider comment se passe au sein du foyer, l'intervention de ce monsieur, qui est de fait plus présent que vous au quotidien, est fonction de la place qu'elle lui laisse ou plutôt qu'elle lui donne.
    Est-il autorisé à "donner des ordres" aux enfants, etc. Si 2 adultes font front face à des enfants, il n'y a pas de faille. Père ou pas père... Comme avec la nounou, le prof, le mono, l'enfant obéit à qui son parent a donné l'autorisation de le diriger ! pour ce genre de chose, on ne fait pas de papelard de délégation.


    Je vois que dans votre échec,
    Qui vous dit qu'elle vit sa séparation comme un échec ?
    contrairement à moi, vous avez su vous organiser à la perfection.

    Nous nous sommes entendu pour rédiger une lettre de délégation.
    Merci encore aux personnes qui ont été constructives et qui ne se sont pas empressées de jeter leur venin.
    Vous faites comme vous voulez, mais pourquoi donc la mère a t'elle besoin d'une présence d'un autre adulte pour aller à ces réunions... telle est la question ! et comme vous le disiez dans votre 2e message, la demande est effectivement disproportionnée au regard des enjeux.


    Delegation de l'autorite parentale | service-public.fr
    -> demande légitime si la mère avait par exemple des difficultés importantes avec l'enfant.

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Autorité parentale exclusive et déchéance de l'autorité parentale
    Par Adam1383 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/08/2018, 18h23
  2. [Parents et Enfants] partage de l'autorité parentale mais désaccord pour le recours à un pédopsy
    Par luuciie dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/10/2014, 13h02
  3. [Parents et Enfants] autorité parentale partagé et internat
    Par thony83 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/06/2012, 16h37
  4. [Vie commune, Rupture] autorité parentale
    Par Louise dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2004, 14h45
  5. [Vie commune, Rupture] autorite parentale
    Par Mikmac dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/04/2004, 04h23