Affichage des rsultats 1 10 sur 10

Discussion : Maman divorce et soucis de garde

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,
    Je suis nouvelle sur ce forum et j'espre que quelqu'un pourra m'aider.
    Voici mon histoire.
    Je suis maman d'un garon formidable de 7ans et divorce depuis 2017. Lors de ma sparation avec mon ex mari nous avons convenu que notre fils resterait chez moi et qu'il irait voir son pre un week-end sur deux et la moiti des vacances. Lors du jugement du divorce cela a t maintenu.
    L't dernier, lorsque le petit tait chez son pre, au bout de 2 jours l bas, il est tomb malade et a demand a rentrer chez moi. Je suis alle le rcuprer et l mon ex mari a pt les plombs. Il voulait que j'explique au petit que mme s'il est malade il doit rester chez son pre.... mais le petit voulait rentrer. Lorsque nous tions sur le point de partir, mon ex a saut devant la voiture en arrachant l'essuie glace. Je prcise qu'il tait sous l'emprise de l'alcool. Notre fils tait dans la voiture et a t choqu. Je suis alle porter plainte et pris un avocat pour lancer une procdure.
    J'ai d faire suivre le petit par une psy au sein d'un CMP car il faisait des cauchemars rptition, avait peur de traverser le village o habite mon ex de peur de le croiser et me disait "si on le voit promets moi d'aller te cacher, pas qu'il nous fonce dans la voiture".
    Aprs plusieurs sances, il allait mieux, mais la psy m'a dit qu'il y avait un autre traumatisme plus ancien et que je devais aller voir une consoeur a elle pour une thrapie dite EMDR.
    Chose que nous avons fais.
    Le petit pouvait lui parler de tout, mais lorsqu'ils abordaient le sujet du pre il se bloquait et ne voulait rien dire.
    Aprs plusieurs sances, cette psy m'a dit que le gamin savait ce qu'il veut et ne veut pas et qu'il fallait lui laisser du temps et ne pas s'acharner vouloir le faire absolument revoir son pre.

    Je parle d'acharnement, car lors de l'audience suite au ptage de plomb de mon ex, mon avocate demand une mdiation afin que l'on puisse trouver une solution pour que pre et fils puisse se revoir. Autant dire que cela n'a servi rien et qu'aucun accord a t trouv. J'avais l'impression de faire un monologue. Mr coutait et n'avait jamais rien a dire. La seule solution qu'il m'a propose, c'est que si la thrapie EMDR prenait trop de temps, je devais aller voir un hypnotiseur avec le petit. Pour ne pas avoir le mauvais rle j'en ai contacts qui m'ont dit que si le petit ne veut pas, cela ne sert rien . Je prcise que je suis alle en tout chez 3 psy avec le petit et que l il en a marre. Et je le comprends.
    Le juge avait ordonn que le temps de la mdiation le droit de garde et de visite soit suspendu pour le pre.
    Lors d'une mdiation j'ai propos mon ex mari qu'on prenne en compte les demandes du petit et qu'on maintienne cette suspension et que le jour o il serait prt il me le dirais et j'en informerait son pre. A cela mon ex ainsi que la mdiatrice m'ont rpondu que dans ce cas si le gamin dcide de ne plus aller l'cole je serais d'accord avec lui. C'est 2 choses compltement diffrentes. L il en va de son bien tre.

    En gros la mdiation se termine car aucune solution n'a t trouve.

    J'ai fourni mon avocate une attestation de la psy qui dit que le petit est panoui au sein du domicile maternel et qu'il lui faut du temps et de la rassurance pour envisager un lien de confiance avec son pre. Elle me dit que cela ne suffira pas au juge et que de toute faon ce n'est pas au gamin de dcider. Mais c'est de son bien encore une fois dont il est question.
    Elle me disait que lors de la prochaine audience (j'attends encore d'avoir la date) si je viens et que le juge me questionne je dois faire attention a ce que je dis et surtout ne pas lui laisser entendre que c'est le petit qui ne veut pas retourner chez son pre. Au final aprs les diffrentes sances psy nous ne savons toujours pas ce qui a pu se passer chez son pre pour que le petit ne veuille plus y aller.
    Selon mon avocate, il faudrait que j'aille chez un psychiatre pour qu'il arrive faire cracher le morceau au petit. Mais il en a marre et j'avoue que moi aussi. Ce n'est pas un rat de laboratoire.
    Donc je ne sais plus quoi faire.
    Face la justice le petit n'a aucun droit, il ne compte pas.

    Je suis dsespre car je ne sais pas ce qui va m'attendre lors de la prochaine audience. Tout ce que je veux c'est qu'on prenne en compte le dsir du petit, savoir ne pas retourner chez son pre et lui laisser le temps de dcider lui mme de quand il se sentira prt a retourner le voir.
    Tout ce que je souhaite c'est qu'on laisse le petit tranquille. Il n'a que 7 ans et a dj vu 3 psy. a suffit.

    Est ce que parmi vous quelqu'un s'est retrouv dans la mme situation ou similaire et pourrait me dire comment cela s'est termin ?
    Dernire modification par Animateur Communautaire ; 07/10/2019 11h54. Motif: signes cabalistiques

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonsoir,
    Dj, votre ex avait raison au dbut, vous n'aviez pas reprendre votre fils mme malade sur son temps de garde. Mais il n'avait pas ragir ainsi non plus. Il aurait pu porter plainte par contre.
    Pour maintenant ce que vous pouvez demander ce sont des droits de visite mdiatises afin que votre fils et son pre renouent des liens sous surveillance. Mais sachez que si le jaf l'accorde ce ne sera que pour un temps limit, votre fils devra aller chez son pre ensuite. A 7 ans, il ne peut dcider de lui mme.

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonjour, merci pour votre rponse, mais en mme temps il est le pre et a une compagne qui a 2 enfants. Donc s'il voulait que le petit reste chez lui il n 'avait pas besoin de m'appeler. Le soucis pour les visites mdiatises c'est que le petit refuse pour le moment de voir son pre. La psy m'a dit qu'il faut lui laisser du temps. Mais c'est au niveau juridique que a ne passera pas. Comment puis je faire pour que le souhait du petit soit entendu et respect? Voir un avocat spcialis dans le droit des enfants ?

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Le petit a 7 ans. Il n'est pas en ge de discernement. En ne faisant rien pour le convaincre, et donc encore moins pour l'amener voir son pre, vous allez passer pour une personne voulant un conflit avec le pre, entranant le petit dans un conflit de loyaut et l'alinant. Et tout a devant un juge, cela peut vous faire trs mal.
    Change ton regard et le monde changera

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Merci pour votre rponse. Le petit a vu un psy justement pour dmontrer qu'il est assez mature pour qu'on prenne en compte ses dires. J'essaye de le convaincre mais il est ttu et ne veut rien savoir. Il a retrouv un certain quilibre depuis qu'il ne va plus chez son pre. Dj avant cette histoire chaque fois qu'il devait y aller il n'tait pas bien.
    Je cherche une solution pour qu'on prenne en compte les dsirs du petit pour son bien. Depuis le dbut je ne cesse de lui dire que s'il veut retourner voir son pre je ne l'en empche pas.
    Au niveau des psy la situation est trs claire, il faut laisser du temps au petit. Mais c'est au niveau du tribunal que cela ne va pas passer et comme vous le dites, cela risque de mal se passer pour moi, chose que mon avocate m'a aussi dit.
    Mais pourquoi personne ne prend en compte le dsir du petit? C'est quoi cette justice? J'ai une attestation psy pour appuyer les dire du petit

    - - - Mise jour - - -

    Je prescise que le pre ne montre pas grand intrt pour son fils non plus. Il prend toutes les 3 semaines des nouvelles de son fils par SMS.

  6. #6
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour, le problme est que comme vous le dites, au niveau juridique a ne passera pas. Un enfant de 7 ans ne peut pas dcider de ne plus voir son pre. Pour viter de devoir reprendre des dvh standards de suite la solution des droits de visite mdiatises est l meilleure solution. Ces visites seront encadres par un ducateur qui permettra votre fils de reprendre confiance . Si vous partez devant le jaf en disant mon fils ne doit pas voir son pre s'il ne le veut pas, vous risquez dans le meilleur des cas de perdre et dans le pire , le juge pourrait penser que vous manipulez votre fils et d'en perdre la garde.

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Bonjour, merci pour votre rponse. Je suis consciente que la situation pourrait se retourner en ma dfaveur. Mon avocate me l'a aussi dit. Mais c'est quand mme incroyable qu'il ne soit pas possible de prendre en compte les demandes du petit. Je ne demande pas la lune. Simplement qu'on le laisse tranquille. Il a assez souffert et a t assez perturb. Je vais tenter un arrangement avec mon ex mari. Je ne vois plus que cette solution.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoy par Tweety57670 Voir le message
    Merci pour votre rponse. Le petit a vu un psy justement pour dmontrer qu'il est assez mature pour qu'on prenne en compte ses dires.
    Il ne s'agit pas de ses dires, mais de sa volont de voir ou non son pre. Il faut faire la diffrence entre sa capacit discerner le vrai du faux et sa capacit prendre des dcisions.
    Et dsole, mais non 7 ans on n'a pas vraiment son mot dire sur ce qu'on fait de sa journe ; on doit suivre le programme dcid par les adultes et on donne son avis s'il est demand, mais jamais sur des lments structurels (voir son pre, aller l'cole...). Et on suit, l'cole, au centre ar, la cantine, aux activits, avec maman, avec papa... C'est un enfant, qui n'a pas grand chose dcider par lui mme en dehors de la couleur de ses feutres et de ses t shirts et le parfum des glaces...

    Et quand il tait malade, son pre devait tre plus ferme. Et vous aussi... vous n'auriez jamais du venir (laisser le pre se dbrouiller) et encore moins cder au souhait de l'enfant de rentrer chez vous.
    Il voulait que j'explique au petit que mme s'il est malade il doit rester chez son pre.... mais le petit voulait rentrer.
    C'est vous qui cdez tout ! Tous les enfants veulent leur maman quand ils ne sont pas bien... et pourtant maman n'est pas toujours prsente !

    Maintenant vous vous cachez derrire l'histoire d'un traumatisme ancien que la psy aurait dtect... et vous cherchez toutes les preuves de cela. (et si a se trouve le problme est plus avec la nouvelle compagne ou les 2 enfants qu'avec le pre !!)
    Arrtez de l'envoyer chez le psy, et faites en sortes qu'il vous voie avec son pre en train de discuter avec lui normalement, entre adultes censs. Et ne tentez pas d'enlever l'enfant quand il est chez son pre comme si son pre reprsentait un danger pour lui quand il a de la fivre... bien sr que le pre a pt un plomb, mme si cela n'excuse pas la violence.
    Et non, tenter une mdiation avec le pre pour lui faire admettre que l'enfant ne le reverra que lorsqu'il sera prt est srement une trs mauvaise ide !

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoy par Hel4 Voir le message
    Il ne s'agit pas de ses dires, mais de sa volont de voir ou non son pre. Il faut faire la diffrence entre sa capacit discerner le vrai du faux et sa capacit prendre des dcisions.
    Et dsole, mais non 7 ans on n'a pas vraiment son mot dire sur ce qu'on fait de sa journe ; on doit suivre le programme dcid par les adultes et on donne son avis s'il est demand, mais jamais sur des lments structurels (voir son pre, aller l'cole...). Et on suit, l'cole, au centre ar, la cantine, aux activits, avec maman, avec papa... C'est un enfant, qui n'a pas grand chose dcider par lui mme en dehors de la couleur de ses feutres et de ses t shirts et le parfum des glaces...

    Et quand il tait malade, son pre devait tre plus ferme. Et vous aussi... vous n'auriez jamais du venir (laisser le pre se dbrouiller) et encore moins cder au souhait de l'enfant de rentrer chez vous. C'est vous qui cdez tout ! Tous les enfants veulent leur maman quand ils ne sont pas bien... et pourtant maman n'est pas toujours prsente !

    Maintenant vous vous cachez derrire l'histoire d'un traumatisme ancien que la psy aurait dtect... et vous cherchez toutes les preuves de cela. (et si a se trouve le problme est plus avec la nouvelle compagne ou les 2 enfants qu'avec le pre !!)
    Arrtez de l'envoyer chez le psy, et faites en sortes qu'il vous voie avec son pre en train de discuter avec lui normalement, entre adultes censs. Et ne tentez pas d'enlever l'enfant quand il est chez son pre comme si son pre reprsentait un danger pour lui quand il a de la fivre... bien sr que le pre a pt un plomb, mme si cela n'excuse pas la violence.
    Et non, tenter une mdiation avec le pre pour lui faire admettre que l'enfant ne le reverra que lorsqu'il sera prt est srement une trs mauvaise ide !
    Pour faire simple, par rapport ce que je pense et ce que je comprends de vos crits et de Hel4 ainsi que des autres intervenants, vous ne mettez pas de limite votre enfant, c'est un enfant roi. C'est ce que je ressens. Dsol si cela vous vexe. Maintenant, si tel est le cas, l'avenir ne s'annonce pas radieux pour lui et pour vous.
    Change ton regard et le monde changera

  10. #10
    Pilier Cadet

    Infos >

    L'hypnose et l'EMDR ne sont pas des thrapies "psy" officielles.
    Elles marchent beaucoup sur l'effet placebo, quand elles marchent. Et parfois elles peuvent faire des dgts (comme implanter des faux souvenirs de faux traumatismes).

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] maman qui a perdu la garde de son fils
    Par jenk dans le forum Personne et Famille
    Rponses: 15
    Dernier message: 23/12/2013, 16h04
  2. [Parents et Enfants] maman qui a perdu la garde
    Par Pceline dans le forum Personne et Famille
    Rponses: 59
    Dernier message: 17/06/2013, 14h55
  3. [Parents et Enfants] maman en dtresse , maman en danger moral
    Par poupinette69 dans le forum Personne et Famille
    Rponses: 17
    Dernier message: 14/01/2011, 11h02
  4. [Parents et Enfants] SOS Maman perd la garde de son enfant de 3 ans
    Par Vronnie dans le forum Personne et Famille
    Rponses: 3
    Dernier message: 25/01/2010, 16h06
  5. [Succession, Donation] la garde de ma maman
    Par Dorina dans le forum Personne et Famille
    Rponses: 1
    Dernier message: 07/10/2008, 21h53