Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Je suis menacé par ma mère

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    La situation très tendue avec ma mère m’a déjà amené à écrire un message sur ce site.
    Je me tourne à nouveau vers vous pour des précisions. Pour résumer, ma mère était, jusque fin 2018, l’une des personnes ressources pour la garde de mes enfants, à la sortie de l’école notamment.
    Aujourd’hui, je ne souhaite plus qu’elle participe au quotidien et aux obligations telles que les repas, la douche, les devoirs, afin de ne plus être culpabilisé en permanence par « tout ce qu’elle fait pour moi. » Je me charge donc des sorties d’école et de tout le quotidien.
    Pour autant, je ne souhaite pas couper mes filles de leur grand-mère et elles continuent à aller chez elle un week-end de temps en temps. Le rythme de leurs « rencontres » a cependant été bien ralenti. Cela dit, les deux derniers week-ends où je lui ai proposé de les prendre, elle n’était pas disponible, ce qui reporte la prochaine possibilité au mois de novembre.

    Ma mère a demandé à ce que l’on établisse un accord écrit qui stipulerait qu’elle voit ses petites-filles « un soir par semaine, un week-end par demi-trimestre et x jours par vacances scolaires ».
    Je lui ai répondu non, qu’elle n’avait pas de planning de garde de ses petites-filles à exiger.

    Mais elle ne cesse de m’écrire que la relation personnelle petits-enfants /grands-parents est inscrite dans la loi (droit de visite, d’hébergement, de correspondance) et que, en l’absence d’entente amiable, une personne extérieure organisera cette relation.

    Qu’en est-il exactement ? Que peut-elle faire, aujourd’hui, pour me mettre au pied du mur ?
    Par ailleurs, un « droit de visite » est-il réellement obligatoire ?

    Je souhaite éviter une procédure quelconque et je veux donc être bien renseigné sur ce qu’elle avance.

    Je vous remercie par avance pour vos réponses.
    Bien cordialement,

    Luciano

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    La loi diffère un peu de ce qu'elle croit : les grands parents n'ont pas de droits, les enfants en ont à vouloir voir leurs grands parents .
    Article 371-4

    L'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit.

    Si tel est l'intérêt de l'enfant, le juge aux affaires familiales fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers, parent ou non, en particulier lorsque ce tiers a résidé de manière stable avec lui et l'un de ses parents, a pourvu à son éducation, à son entretien ou à son installation, et a noué avec lui des liens affectifs durables.
    En tant que parents vous ne pouvez empêcher vos filles de vouloir voir votre mère ; mais vous pouvez gérer le cadre des entrevues et il faut prouver que vous n'avez jamais fait blocage à ce niveau là .
    Donc par de là, espacez les entrevues, prévoyez les dans le cadre que vous souhaitez et tant pis si elle n'est pas disponible.
    Envoyez donc vos futures propositions en recommandé pour avoir des traces de celles ci ; mieux vaut prévenir que guérir dans une procédure avec frais d'avocat obligatoire.
    Et pensez que tout écrit laissent des traces qui peut être utilisés dans une procédure : donc bien sur, aucun accord à ce niveau là, des propositions, qu'elle accepte ... ou pas .

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    La réponse précédente est exacte.

    Toutefois, il semble que, jusqu'à fin 2018, votre mère voyait très souvent vos enfants, les récupérait à l'école, s'occupait des repas, des douches, des devoirs,.... il est peut-être un peu dur de la priver, du jour au lendemain, de ses relations quasi quotidiennes avec vos enfants pour lui proposer un week-end de temps en temps, selon vos disponibilités (sans tenir compte de ses disponibilités à elle). D'autant plus que, si elle demande à les voir un soir par semaine, c'est qu'elle doit habiter à proximité de chez vous.
    Quels âges ont vos enfants et que souhaitent ils ?

    Il doit y avoir un conflit plus important que vous ne dites pas avec votre mère (il semble que vous même ne la voyez plus) car je doute que ce soit simplement pour éviter d'être culpabilisée par " tout ce qu’elle fait pour vous".
    Il serait dommage qu'elle soit obligée de saisir la justice pour obtenir ce droit de visite et d'hébergement ce qui nuirait à vos relations futures : essayez de négocier en programmant ces visites à l'avance et en tenant compte de ses disponibilités : couper du jour au lendemain des contacts journaliers à un week-end de temps en temps peut être très mal vécu par votre mère.

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Rupture conventionnel ou licenciement ! menace par l'employeur ! help je suis perdu
    Par sallystoire62 dans le forum Travail
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/07/2015, 21h02
  2. [Pénal et infractions] Menace et intimidations depuis 8 mois je suis à bout ...
    Par Auron dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/10/2012, 16h30
  3. [Mon Employeur] Je suis "exploité" et "menacé" par mon employeur
    Par Jayah dans le forum Travail
    Réponses: 20
    Dernier message: 05/10/2011, 11h05
  4. Réponses: 14
    Dernier message: 12/12/2010, 21h00
  5. [Mon Employeur] je suis enceinte et menacé par une collegue
    Par sandrine69 dans le forum Travail
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/10/2010, 19h54