Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Discussion : Etre reconnu par son père biologique adulte

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Je souhaiterais juste savoir s'il est possible pour mon fils, adulte (48 ans) et qui a été reconnu, enfant, par mon compagnon, de demander la reconnaissance de son père biologique.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    Non il n'est plus dans les délais imposés par la loi ( 10 ans après sa majorité) et cela n'est pas possible du tout de contester une filiation, si le père qui l'a reconnu , l'a élevé pendant au moins 5 ans .

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Merci pour votre réponse. Donc, si je comprends bien, il ne peut plus entreprendre de démarche pour être reconnu par son père biologique parce qu'il y a des délais pour ce faire et qu'ils sont très largement dépassés ?

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Et personne ne pouvait entamer des démarches, même dans les délais, si le père "officiel" l'a élevé pendant 5 ans ...

  5. #5
    Membre Junior

    Infos >

    Merci encore. Y compris si son père est américain ?

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    En France c'est comme cela .
    Vous pouvez vous rapprocher d'un avocat spécialisé en droit international pour savoir le cadre législatif aux USA et voir si entamer une démarche au Etats Unis vous convient.
    Sachant qu'une reconnaissance aux USA n'a pas le meme impact sur la succession qu'en France ( on peut déshériter ses enfants)
    Mais cela ne changera rien en France ; c'est d'ailleurs pour cela que les enfants qui naissent de GPA ont des soucis .
    Dernière modification par kang74 ; 08/09/2019 à 08h27.

  7. #7
    Membre Junior

    Infos >

    Un très grand merci pour toutes vos précisions. Bonne journée.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ishawana Voir le message
    Un très grand merci pour toutes vos précisions. Bonne journée.
    et sinon, s'il s'agit d'un problème de succession, en France, on peut réaliser une adoption simple.
    Adoption simple par une personne a titre individuel | service-public.fr

  9. #9
    Membre Junior

    Infos >

    Merci beaucoup. Non, il ne s'agit pas d'une question de succession. Le père biologique ne souhaite pas reconnaître son fils ni même avoir de contact avec lui. Mais son fils, lui, souhaite rencontrer son père et nous nous demandions si un test de paternité pourrait servir à contraindre le père, mais apparemment, non.

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ishawana Voir le message
    Merci beaucoup. Non, il ne s'agit pas d'une question de succession. Le père biologique ne souhaite pas reconnaître son fils ni même avoir de contact avec lui. Mais son fils, lui, souhaite rencontrer son père et nous nous demandions si un test de paternité pourrait servir à contraindre le père, mais apparemment, non.
    Comme déjà dit, peut-être aux états unis...

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Quel intérêt pour un homme de 48 ans de vouloir forcer son père biologique à le reconnaitre quand il sait très bien que ce père ne veut pas le reconnaitre ni avoir le moindre contact avec lui, si ce n'es pour faire valoir ses droits sur héritage ?

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Merci beaucoup. Non, il ne s'agit pas d'une question de succession. Le père biologique ne souhaite pas reconnaître son fils ni même avoir de contact avec lui. Mais son fils, lui, souhaite rencontrer son père et nous nous demandions si un test de paternité pourrait servir à contraindre le père, mais apparemment, non.
    Une reconnaissance n'a jamais forcé une personne à rencontrer son enfant.

  13. #13
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Bonsoir - faire faire un test de paternité à un citoyen américain ? Même s'il est en france il a le droit de ne pas s'y soumettre. Les délais sont passés et aucune chance qu'il obtienne quelque chose avant ou après la mort de cet homme car aux USA il n'y a aucune réserve héréditaire.
    Dernière modification par ALBANE33 ; 09/09/2019 à 23h39.

  14. #14
    Membre Junior

    Infos >

    Merci encore à tous pour vos réponses. Au moins je sais que ce n'est pas la peine de tenter quoi que ce soit.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Yooyoo Voir le message
    Bonjour,

    Quel intérêt pour un homme de 48 ans de vouloir forcer son père biologique à le reconnaitre quand il sait très bien que ce père ne veut pas le reconnaitre ni avoir le moindre contact avec lui, si ce n'es pour faire valoir ses droits sur héritage ?
    L'intérêt ? Il est affectif, juste affectif. Les liens du sang, les racines, quelque chose d'éminemment psychologique sans doute mais qui compte pour mon fils.

  15. #15
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Bonjour on peut comprendre mais vous n'avez aucun moyen légal - même aux USA sans parler du coût, que cet homme qui n'a pas reconnu son enfant et jamais pris contact de quelque façon que ce soit ou se soit intéressé à lui le fasse 48 ans après et vous ne pouvez en aucun cas le forcer. Si vous avez ses coordonnées. Vous savez s'il vit en france ou s'il est retourné dans son pays auquel cas ça me semble très compromis et que votre fils n'aille devant une grande déception. Pour cet homme votre fils malheureusement n'existe pas.
    Dernière modification par ALBANE33 ; 10/09/2019 à 13h40.

  16. #16
    Membre Junior

    Infos >

    Il vit aux États-Unis. Oui, je l'ai contacté, mon fils, surtout, l'a contacté nombre de fois. Il sait qu'il est le père de mon fils et est venu le voir quelques jours après sa naissance. A cette époque, je n'ai pas voulu ni épouser le papa, ni qu'il reconnaisse son fils, ainsi qu'il me le proposait. C'était donc il y a quelque 47 ans... Je voulais m'assurer qu'il n'existait aucun moyen légal, et j'ai bien compris que non.
    Merci pour votre réponse :-)

  17. #17
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ishawana Voir le message
    Il vit aux États-Unis. Oui, je l'ai contacté, mon fils, surtout, l'a contacté nombre de fois. Il sait qu'il est le père de mon fils et est venu le voir quelques jours après sa naissance. A cette époque, je n'ai pas voulu ni épouser le papa, ni qu'il reconnaisse son fils, ainsi qu'il me le proposait. C'était donc il y a quelque 47 ans... Je voulais m'assurer qu'il n'existait aucun moyen légal, et j'ai bien compris que non.
    Merci pour votre réponse :-)
    C'est donc à vous de le convaincre que vous avez changé d'avis...
    Mais à l'époque, il a fait sa vie tenant compte du fait qu'il n'avait pas d'enfant. C'est sûrement compliqué de remettre 47 ans de choix en question !

  18. #18
    Membre Junior

    Infos >

    Ainsi que vous le dites, il a fait sa vie, a deux enfants (adultes à présent), et il ne veut certainement pas remettre quoi que ce soit en question. Mais s'agit-il de remise en question quand tout ce que voudrait mon fils, c'est pouvoir rencontrer son père ?

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il peut accepter de le rencontrer sans engagement, non ? Pas besoin de "reconnaissance" pour çà.
    Toutefois, pour se rencontrer il faut être 2 : à vous et à ce fils de le convaincre que c'est possible.

  20. #20
    Membre Junior

    Infos >

    Bien entendu, si j'ai demandé conseil et suis allée aussi loin qu'imaginer une reconnaissance de paternité imposée, c'est que jusqu'à présent ni moi ni mon fils n'avons obtenu la moindre réponse de sa part.

  21. #21
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Ishawana vous avez fait un choix - c'est la conséquence. Cet homme ne répond pas - il a fait sa vie. Il a une famille - Il n'a je suppose aucune envie d'avoir un fils qui arriverait pour revendiquer quoi que ce soit 47 ans après. Vous n'avez aucun droit d'imposer cela à ce monsieur. Il n'a rien à voir avec la justice française - ni aux USA. On peut se mettre à sa place il n'a surement pas envie que vous et votre fils resurgissiez dans sa vie pour réclamer un "droit aux origines". S'il se sent harcelé votre fils risque de se retrouver en très mauvaise situation.
    Dernière modification par ALBANE33 ; 10/09/2019 à 17h08.

  22. #22
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ishawana Voir le message
    Ainsi que vous le dites, il a fait sa vie, a deux enfants (adultes à présent), et il ne veut certainement pas remettre quoi que ce soit en question. Mais s'agit-il de remise en question quand tout ce que voudrait mon fils, c'est pouvoir rencontrer son père ?
    Cet homme a fait sa vie sans cet enfant. Il a fait une croix dessus quand vous avez refusé le mariage et la reconnaissance du petit (vous pouviez toujours accepter la reconnaissance sans le mariage ?).
    Donc oui, 47 ans plus tard, se dire qu'on a un bambin de 48 ans... alors qu'on en a par ailleurs 2 autres qui ont peut être des âges similaires, qu'on est peut être grand père, etc, c'est sûrement pas facile ! Le passé qui ressurgit quand on n'a rien demandé n'est en général pas une chose qu'on attend ou qu'on souhaite (sans parler du fait qu'il a peut être mis beaucoup de temps à digérer votre histoire à l'époque. Qui sait comment ce genre de "camouflet" peut être vécu). Et s'il ne veut pas de reconnaissance, il n'a peut être aussi pas du tout envie d'entendre parler de vous, de votre enfant commun qui légalement n'est que le votre de votre fait.

    Vous avez fait un choix pour vous et votre enfant. Vous avez décidé que cet homme ne serait pas le père de votre enfant, juste un géniteur. Donc ni légalement, ni financièrement, ni affectivement. C'est plus à vous d'assumer ce choix qu'à cet homme. Et concernant votre fils, c'est peut être un manque pour lui, mais c'est votre choix de l'époque.

  23. #23
    Membre Junior

    Infos >

    On fait des choix stupides à 20 ans. Un jour je me suis réveillée en réalisant que j'avais privé un père de son enfant et cet enfant de son père. Mon fils avait quelques mois quand j'ai rencontré le père de mes autres enfants, qui a donc reconnu mon premier enfant. Mon fils a eu un père aimant toute sa vie et la question n'est pas là. Simplement connaître ses origines a son importance. Quoi qu'il en soit, je reconnais mes torts et je suis bien obligée de les assumer. C'est fou ce qu'on peut avoir tendance à juger et condamner vite. Qui n'a pas pris des décisions stupides quand il était jeune ? J'ai au départ posé une question juridique et voilà que tout ça tourne à la réaction émotionnelle, semble-t-il. Quoi qu'il en soit, merci encore de vous être penchés sur ma question. Il me semble que j'ai eu toutes les réponses souhaitées (et non souhaitées).

  24. #24
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Ishawana votre fils a eu un père qui l'a surement aimé comme ses autres enfants. Votre fils sait ce qu'il doit savoir - on ne vous condamne pas mais vous avez la "non" réponse à vos courriers. Ce monsieur a aussi fait des choix. Vous avez évoqué 47 ans après la possibilité d'une reconnaissance forcée .. Vous comprendrez que ça soulève des réactions.

  25. #25
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ishawana Voir le message
    On fait des choix stupides à 20 ans.
    Oui, tout le monde. Cf des faits divers récents dans la presse au sujets d'écrits antisémites.
    Cf tous les gens qui font des études qui ne les mènent à rien d'autre qu'au chômage.
    C'est comme ça pour absolument tout le monde, on fait des choix, certains sont mauvais, et ce , à tous les âges, et on ne peut pas se cacher derrière ça pour changer le futur ou chambarder la vie des autres qui eux aussi ont parfois subi les conséquences des choix qu'on a fait.
    Certains choix sont définitifs, immédiatement : exemple la ligature des trompes. Pour d'autres, vous avez un délai pour changer d'avis. Concernant votre fils, vous avez eu 18 ans pour changer d'avis, donc jusqu'à l'âge de 38 ans. Vous avez décidé de rester dans ce choix.


    Un jour je me suis réveillée en réalisant que j'avais privé un père de son enfant et cet enfant de son père. Mon fils avait quelques mois quand j'ai rencontré le père de mes autres enfants, qui a donc reconnu mon premier enfant. Mon fils a eu un père aimant toute sa vie et la question n'est pas là. Simplement connaître ses origines a son importance. Quoi qu'il en soit, je reconnais mes torts et je suis bien obligée de les assumer. C'est fou ce qu'on peut avoir tendance à juger et condamner vite. Qui n'a pas pris des décisions stupides quand il était jeune ? J'ai au départ posé une question juridique et voilà que tout ça tourne à la réaction émotionnelle, semble-t-il. Quoi qu'il en soit, merci encore de vous être penchés sur ma question. Il me semble que j'ai eu toutes les réponses souhaitées (et non souhaitées).
    je ne vois pas de réaction émotionnelle.
    Vous avez fait un choix, vous dites que vous devez l'assumer : vous avez donc tenté de reprendre contact avec cet homme. Très bien. C'est fait, vous avez fait ce qui était en votre pouvoir et heureusement la loi ne vous en donne pas plus.
    Vous ne pouvez pas exiger de cet homme d'en faire plus. (et heureusement que la loi le protège d'un tel chambardement !)
    Notez que lui aussi a fait un choix, il n'était pas obligé de vous demander votre accord pour reconnaitre l'enfant et assumer ce qu'il y avait à assumer (financer en partie l'éducation de cet enfant commun) !
    Donc vous n'avez pas privé cet homme de son enfant, apparemment... ou bien il était trop ### pour aller contre votre volonté, et du coup, c'est son choix, qu'il assume lui même aujourd'hui (on ne sait pas s'il vous avéz viré un amoureux transi de votre vie, ou bien si vous avez refusé de poursuivre une histoire sans importance pour vous deux). Mais en aucun cas vous avz privé cet homme de quoi que ce soit. En 1970 il pouvait le reconnaitre, même sans le mariage, ça aurait juste été un enfant "naturel".

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] bonjour,moi,27ans et bâtard incestueux voudrais être reconnu par son père-grand-père,que faire?merci
    Par Épiméthée dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2016, 08h01
  2. [Parents et Enfants] être reconnu comme grand-parent quand son fils n'a pas reconnu ses enfants , comment prouver ?
    Par elise55 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2014, 14h12
  3. [Succession, Donation] droits à la succession d'un père biologique par enfant naturel reconnu
    Par Amila dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/01/2012, 12h43
  4. [Parents et Enfants] Pére non biologique m'ayant reconnu
    Par Mika60180 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 45
    Dernier message: 10/05/2010, 09h09
  5. [Parents et Enfants] comment faire pour etre reconnu par son père?
    Par Cin.k dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/01/2007, 11h49