Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Discussion : droit des parents face aux enfants majeurs

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonjour,

    je me permet de vous exposer mon problème, qui commence à être de plus en plus difficile à vivre pour moi et ma famille.

    voilà, nous sommes une famille de 6 (2 adultes, et 4 enfants de famille recomposée) et depuis plusieurs années, nous avons des difficultées avec notre 2ème enfant: celui ci n'a pas de respect des règles ou que se soit (lyçée, maison, respect des règles, respect des autres, respect de la famille....) mais cela a empiré depuis qu'il est devenu majeur. celui ci ne respecte pas nos règles, nous insulte, nous stress, nous harcèle moralement, bref nous passons notre temps à se prendre la tête, à crier, et cela ne sert jamais à rien car malgré els compromis que nous fesons, il ne se passe rien de son coté... lorsque nous disons oui à ces demandes, presque pas de soucis mais si nous avons le malheur de dire non à une de ces demandes, cela recommence. nous sommes partis en vacance sans lui et son grand frère (à leur demande car ils souhaitaient travailler) et nous ont rendu la maison dans un état déplorable... on aurait dit un squat. il a même voulu faire un feu dans le jardin avec la canicule et les interdits que nous avons actuellement... son frère, voyant ça a pris les papiers entrain de bruler dans l'herbe et les a mis dasn le barbecue. nous lui avons expliqué que c'était dangereux, mais lui ne veut pas nous entendre ,et nous explique uniquement qu'il a géré, aucun risque, et la preuve, il n'est rien arrivé. bref, il est complètement immature, et ne se rend pas compte de ce qu'il fait actuellement à sa famille, mais aussi à lui.

    pour finir, il a encore 2 jeune frères dont le plus jeune est en élémentaire... toutes ces prises de tête, ces engueulades, et ce stress n'est pas bon pour lui (et pour nous 6) car il le dit lui même qu'il est attristé, il dit de + en + de gros mots (il répète son frère)... bref, nous commençons à avoir peur de ce qui peut se passer vers notre enfant, et vers les autres.

    dernière chose, aujourd'hui, encore au sujet de nos prise de tête (alors que nous avions fait un max de comm et de compromis), il a recommencé à nous prendre la tête et à être arrogant...malgré nos demandes d'arrêter, celui ci à insister pour avoir le dernier mot... il m'a fait sortir de mes gonds, et je l'ai pousser contre une porte et mis à terre puis mis une tape à l'arrière de la tête.

    naturellement, je me suis excusé 10 min après car je n'aurais pas du rentrer dans son jeu, mais ces paroles contre moi et ma femme m'ont fait perdre la tête. naturellement, les excuses sont le minimum, maisce la n'excuse rien. suite à cela, il a pris des affaires et est encore partis de la maison (la 3 ou 4ème fois depuis 2 mois, car il voulait dormir chez un ami avec sa copine), il reviendra surement comme d'habitude dans 2 ou 3 jours quand il aura besoin de nous...

    voici ma question, maintenant que j'ai essayé d'expose au max ce problème: nous sommes arrivé malheureusement à la déduction que nous n'y arriverons pas. nous essayons de l'aider, ou de lui expliquer les choses depuis au moins 5 ans, mais n'en fait qu'à sa tête. aujourd'hui, il est majeur, ne respecte ni notre maison, ni les règles de la maison, ni les membres de sa famille. nous lui avons expliqué qui si c'était cela qu'il voulait, si nous lui demandions quelque chose et qu'il souhaitait forcément autre chose, nous serons toujours en conflit. nous lui avons demandé de voir avec la mairie pour un logement d'urgence ( 2 de ces copains qui ont été virés de leurs parents ont déjà eu accès à ça). il ne veut pas et veut obligatoirement que ça soit nous qui le virions(avec ce que ça engendre).

    comment faire pour être protégé vis à vis de lui? y'a t'il une loi contre ce harcèlement qu'il nous fait vivre? nous ne vivons plus, je ne me sens plus chez moi actuellement avec tout ce qu'il fait... quelqu'un de ma famille m'a dit d'aller à la gendarmerie pour expliquer le problème et qu'il peut y avoir un rappel à la loi... mais je veux qu'il comprenne, et je veux qu'il nous laisse tranquille. je ne veux pas de problème pour lui, malgré tout ce qui se passe, nous lui répétons que nous l'aimons, mais nous ne pouvons pas continuer comme cela...nous sommes 2 adultes démunis, avec le petit au milieu de tout ça, et le 2ème + ado, aussi au milieu.

    j'ai peur d'être parti dans tout les sens dans ce début d'explication, car naturellement, cela n'est qu'1/10 de ce qui nous arrive...

    merci de votre aide, et de savoir quels sont nos droits (et nos obligations, naturellement) et savoir comment faire pour avoir le droit de ne plus le laisser rentrer chez nous dans ces conditions.

    merci d'avance pour votre aide.

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Vous ne dites pas l'âge de votre fils ni sa situation actuelle (Étudiant, salarié, chômage...?).
    Vous n'avez pas d'obligation d'héberger votre fils majeur. Si celui-ci refuse de se plier aux règles familiales, vous êtes en droit de lui demander de partir. Donnez-lui un ultimatum avec un délai par exemple, pour se trouver un logement.

    Un bémol, si celui-ci n'a pas de ressources, il pourra peut-être vous demander une pension alimentaire
    Doit-on encore verser une pension alimentaire a un enfant devenu majeur ? | service-public.fr

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Peppeermint.
    le fils avec qui nous avons des différents à 18 ans et 2 mois.il a eu son bac cette année avec pas mal de difficultés.
    il va à la FAC en Septembre dans un diplôme qui ne l'intéresse pas( seul choix qui a été validé)…
    les 3 autres ont 20,14 et 6
    oui, je men doutais bien pour la pension… cela change quelque chose s'il part de lui même? car je pense que c'est pour cela qu'ils cherchent à nous énervé, pour qu'on lui paie un logement et une pension.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    S'il ne respecte pas les règles en famille, comment va-t-il respecter les règles de vie dans un logement loué à l'extérieur ?
    Il va falloir une bonne conversation avec lui pour valider sa motivation et lui expliquer les engagements qu'il devra prendre pour faire preuve de la maturité nécessaire... ce qui n'est pas gagné !

  5. #5
    Pilier Cadet

    Infos >

    En fait, qu'il parte de lui-même ou pas ne changera rien à votre obligation alimentaire. Il peut très bien ne rien vous demander mais si l'envie lui en prend...
    Il est quand même trés jeune...d'un point de vue juridique, vous pouvez le mettre dehors. Après, tout le reste ne dépend pas de ce forum. Il n'y a pas de solution miracle: ce qui va marcher pour l'un ne marchera pas pour un autre.

    Mais je pense qu'un ultimatum peut éventuellement marcher; s'il refuse les régles de l maison, pas de soucis, mais il a 2 mois pour se trouver un appartement et de quoi le financer (A la fac, il peut avoir un boulot à côté). Puis demandez lui régulièrement s'il a trouvé quelque chose car la date butoir approche. Organisez son futur déménagement (n'oublie pas de prendre tes affaires d'hiver! et mettez lui en évidence).
    Qui sait si ça ne le réveillera pas...impossible de savoir, vous seul connaissez votre fils.

    En tout cas, bon courage, ce n'est vraiment pas une situation facile.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    A 18 ans il peut être aidé par les services sociaux et bénéficier d'une "protection" jusqu'à ses 21 ans ; une aide sociale,psychologique, financière, peut lui être proposée pour l'aider dans son autonomie.

    Vous pouvez vous faire aider en ce sens par rapport à la protection des plus jeunes enfants ( car oui, les services sociaux, pensent aussi que dans certains cas un autre membre de la famille,même mineur, peut mettre en danger les autres)
    Vous dites qu'il va à la FAC : il ne sera donc plus chez vous?
    Vous pouvez aussi lui prendre une chambre dans un foyer ou une cité U.

    En tout cas, quelque soit la décision que vous prenez vous ne pouvez laisser les chose en l'état, vous devez vous faire aider .

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour y a pas de quoi.
    oui, je suis tout à fait d'accord, mais cela fait environ 6 ou 7 ans que nous le prévenons de cela... le respect des règles ou autres. cela était très dur à faire respecter, mais depuis ces 18 ans, c'est fini et c'est prise de tête après prise de tête.concernant les engagements, nous avons fait un "contrat" en septembre dernier, et un autre en Juin après les 1ers nouveaux problèmes...rien ne change. nous tenons nos engagements mais pas lu.
    Peppermint, oui je sa et malgré tout ce qu'l nous fait et ce que je peux laisser transparaitre dans mes messages, on ne lui veux pas de mal. on veut juste se défendre, et défendre les autres enfants de ne pas le suivre. et à part la gendarmerie je ne sais pas quoi faire...cela fait 3 ans que je souhaite qu'il voit un psy, et est OK mais ne veut jamais le moment venu. ll voulait faire l'école de la gendarmerie ce qui était bien pour lui et le respect des règles, mais à tout arrêter 2 jour avant les v½ux.
    je vous confirme que cela n'est pas facile, mais arrivé à plusieurs années de problème, nous estimons que nous devons protéger notre famille.
    bonjour kang74,
    oui, il doit aller à la fac, et son frère leur cherche un appartement... mais nous essayons de dissuader celui ci, car nous aurions moins de problème, mais pas lui.
    avez-vous des idées vers qui me tourner pour chercher de l'aide? gendarmerie, mairie? j'avoue que nous sommes perdu, et perso, je suis vraiment perdu dans mon rôle de père ou beau père pour lui, et remet mes valeurs en question.

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous êtes son père , ou son beau père?
    C'est quand même une différence de taille au niveau de vos droits et devoirs .
    C'est auprès des services sociaux , pour la protection de vos enfants que vous aurez de l'aide ( puisque je ne pense pas qu'avoir un casier l'aide vraiment ...)
    mais arrivé à plusieurs années de problème
    C'est là l'erreur : ne pas avoir profiter de sa minorité pour les régler avec toutes les aides médicales, sociales que vous pouviez espérer .
    Une fois majeur, c'est quand même plus compliqué pour lui ...

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    kang74,
    merci pour votre aide.
    je suis le beau père des 2 grands( 20 et 18) depuis 10 ans, et je suis bien avec leur mère.
    concernant les années passées, nous ne l avons pas regardé sans rien faire. nous avons dialogué, communiqué, souhaité des rendez vous psy, mais rien n'y fait,et il n' a jamais voulu y aller le jour J. et jamais il n' a manqué de respect à ce point du point de vue "règle" et "famille" que depuis 3mois(et ces 18 ans).

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par kimagure Voir le message
    kang74,
    merci pour votre aide.
    je suis le beau père des 2 grands( 20 et 18) depuis 10 ans,[...]
    Et le père de ces 2 jeunes ?

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Donc ce qui veut dire qu'il a aussi un père : bien évidemment la mère l'a averti de ce comportement qui existe depuis 7/6 ans ? ou qui existe depuis 2 ou 3 mois ( c'est un peu confus à ce sujet ...)

    Et à 12 ans, vous lui laissiez le choix concernant un suivi psy?

    Pensez qu'à la majorité, certains adolescents ont des réactions très variées : on peut déprimer, angoisser, se révolter de ce passage à l'age adulte officiel du jour au lendemain qui n'a plus de sens, de rituel etc ...
    La fac, un logement autonome, peut tout changer ; je rappelle que vous avez des obligations financières à ce niveau là pendant quelques temps encore .

    Après bien sur, c'est la mère qui décidera suivant le contexte qui est un peu confus pour moi : pensez que si la violence dont les autres peuvent être témoin nuit, le fait de voir jeter dehors aussi leur frère du jour au lendemain de sa majorité, en coupant tous les ponts peut avoir un impact psychologique sur les enfants , leurs comportements entre eux et envers vous .
    D’où peut être une analyse globale de la situation par des intervenants extérieurs.

  12. #12
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Hel4,
    le père de ces 2 jeunes hommes est aux abonnés absent depuis 10 ans (problème d'alcool, ne voit les gars que 10 X 4h par an, n'a jamais payé de pension car ne voulait pas travailler pour nous donner de l'argent...)

    et bien sur il est au courant de ces problèmes depuis le début mais dit que c'est normal... je parle aussi des 3 derniers mois car il rompt toutes tentatives de dialogue depuis ce laps de temps.

    concernant le suivi PSY, nous lui demandions d'y réfléchir à ces 12 ans, et le forcions à y aller vers ces 16ans mais fesait tout pour fuir.

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Que pense, dit et fait votre épouse devant cette situation ? C'est tout de même elle la plus concernée (êtes vous mariés ou vivez vous maritalement ?).

    Pour un jeune de cet âge, l'autorité d'un père est souvent difficile à supporter ; alors d'un beau-père…

    Vous répétez plusieurs fois qu'il ne respecte pas vos règles : que fait-il exactement en dehors de contester verbalement vos règles ? N'est-ce pas vous qui manqueriez un peu de souplesse dans "vos règles" ?
    S'il a obtenu son BAC, va aller en FAC et s'il voulait travailler pendant ses vacances, ce jeune n'est peut-être pas aussi mauvais que vous le laissez entendre.

    dernière chose, aujourd'hui, encore au sujet de nos prise de tête (alors que nous avions fait un max de comm et de compromis), il a recommencé à nous prendre la tête et à être arrogant...malgré nos demandes d'arrêter, celui ci à insister pour avoir le dernier mot... il m'a fait sortir de mes gonds, et je l'ai pousser contre une porte et mis à terre puis mis une tape à l'arrière de la tête.

    naturellement, je me suis excusé 10 min après car je n'aurais pas du rentrer dans son jeu, mais ces paroles contre moi et ma femme m'ont fait perdre la tête. naturellement, les excuses sont le minimum, maisce la n'excuse rien.
    Ce jeune aurait très bien pu déposer plainte contre vous pour ce geste de violence. Et si par la suite il attaque sa mère pour obtenir une pension alimentaire, cela pourrait être un argument en sa faveur devant le juge.

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Yooyoo,
    nous sommes tout les 2 à penser la même chose, et nous somme soudés. par contre je ne considère pas que c'est elle la plus concernée (sauf d'un pt de vue juridique) car c'est notre famille entière qui en patit.
    nos règles son uniquement dans le respect de tous, et de la famille: tu sors ou? tu manges avec nous? tu dors ou? donne un coup de main à la famille et respect la famille.
    si on lui demande d'être présent 1 soir, qu'l le soit. fréquemment, il nous dit oui mais a tjs un empêchement (copain qui a eu un accident, un autre entrain de mourir... alors que tout ça est faux) il refuse juste qu'on lui demande des comptes car il a 18 ans. mais que je sache, il est tjs chez moi! si accepter qu'il sorte 5 jours sur mais qu'il soit un peu là avec sa famille est synonyme de manque de souplesse, si être fâcher après avoir laisser une maison nickel et récupérer un taudis 5 jours après est synonyme de manque de souplesse, alors oui, j'accepte cela. pour le moment, la maison ne set que comme supermarché gratuit, ou hotel en cas d'urgence.
    concernant son bac, il l'a eu, mais après des heures de bachotage mais il l'a eu, et pour le travail pdt les vacances, nous lavons forcé,mais il n'a pas fait 1 semaine entière sur 1 mois (panne de réveil, mensonge pour sortir plus tot et téléphoner à sa copine,se porte malade... bref, je ne dis pas que c'est un "mauvais", mais il lui arrive de "péter un cable" face à une autorité quine dit pas la même chose que lui.
    concernant la plainte, je lui ai demandé de le faire en lui rappelant que lui aussi avait des obligations légales, et que le harcèlement moral et verbal que nous recevons depuis plusieurs mois était aussi interdit... nous aurions eu tout 2 un rappel à la loi, et c'est ce que je veux pour lui...que la plus haute autorité lui dise ce qu'on lui dit depuis plusieurs mois.

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par kimagure Voir le message
    Bonjour Yooyoo,
    nous sommes tout les 2 à penser la même chose, et nous somme soudés. par contre je ne considère pas que c'est elle la plus concernée (sauf d'un pt de vue juridique) car c'est notre famille entière qui en patit.
    nos règles son uniquement dans le respect de tous, et de la famille: tu sors ou? tu manges avec nous? tu dors ou? donne un coup de main à la famille et respect la famille.
    si on lui demande d'être présent 1 soir, qu'l le soit. fréquemment, il nous dit oui mais a tjs un empêchement (copain qui a eu un accident, un autre entrain de mourir... alors que tout ça est faux) il refuse juste qu'on lui demande des comptes car il a 18 ans.
    ça s'appelle l'émancipation et comme à cette âge on n'est pas sorti de la crise d'adolescence (le cerveau comme le reste du corps n'a pas terminé sa croissance...), on rejette toute négociation, question en bloc. Tout est pris pour du flicage... les "tu sors où" ou "c'était qui" après un coup de fil forcément, ça passe mal.
    Et je confirme qu'on finit par mentir quand on a trop de question qu'on juge inquisitrices (même si la vérité est tout à fait avouable).

    avec un ado qui répond mal, la seul chose que vous pouvez demander c'est qu'il réponde poliment. Mais là, majeur, il n'est plus obligé de répondre, alors ne posez pas (trop) de question puisque vous savez qu'il risque d'être odieux et grossier ou de sortir des mensonges exaspérants.

    mais que je sache, il est tjs chez moi! si accepter qu'il sorte 5 jours sur mais qu'il soit un peu là avec sa famille
    dans quelques temps il n'y sera plus du tout car il sera soit en étude éventuellement loin, soit aura quitté le nid.
    A cet âge on n'a pas forcément envie de fréquenter ses "vieux" ou de passer du temps avec eux. C'est comme ça...
    est synonyme de manque de souplesse, si être fâcher après avoir laisser une maison nickel et récupérer un taudis 5 jours après est synonyme de manque de souplesse, alors oui, j'accepte cela. pour le moment, la maison ne set que comme supermarché gratuit, ou hotel en cas d'urgence.
    Il faut adapter les règles qui ne peuvent plus être les mêmes que pour un jeune de 15 ans.
    Si il rentre tard : c'est sans réveiller personne, faire aboyer le chien, sinon, la prochaine fois, la clef ne rentrera pas dans la serrure passé 23h (ou vous mettez un verrou). C'est votre maison, c'est vos règles de contrôle d'accès, par contre, il est majeur, vous ne pouvez le retenir....
    Et si le lendemain d'une sortie il ne se lève pas à une heure que vous jugez raisonnable, vous ne vous gênez pas pour passez l'aspi dans le couloir devant sa chambre, vous vivez normalement. Besoin de percer un mur ? vous percez, même s'il est en train de cuver.
    Il vient se servir dans le frigo, les placards, en fait c'est bien normal qu'il mange, même si c'est en décalé. SI c'est juste un problème de chips, n'en achetez plus ou achetez en plus pour ne pas tomber en panne (vu qu'il ne mange pas de repas en famille, le plus simple est de ne plus acheter de part pour lui et de juste avoir des oeufs et des steak hachés au congélateur...)
    Ne pas lui lasser sa part du repas, ni lui mettre la table. S'il n'est pas là pour manger, tant pis pour lui, il se débrouille ! etc.
    Ne pas lui faire sa lessive. Pas la quand maman ramasse le linge ? tant pis pour lui. ne pas lui plier son linge non plus...
    Si il laisse un taudis, lui faire ranger nettoyer. Et là, vous avez vraiment le droit de piquer une crise. Mais si vous piquez une crise pour tout, quand il y a un vrai problème ça a peu d'impact.
    Si il n'est pas capable de se gérer, c'est peut être qu'on ne lui a pas appris depuis tout petit à ranger, ramasser, nettoyer. C'est le cas de beaucoup de garçons. A 30 ans ça n'a jamais repassé une chemise ni lavé une salade et ça n'a toujours pas compris le fonctionnement de la boite à linge sale.


    Votre problème ne semble pas totalement juridique. Vous êtes juste dans un problème de cohabitation avec un jeune adulte pas très mûr. Et si vous avez des droits, il en a aussi : celui de partir de demander une pension à sa mère et à son père totalement absent (et prendre un job).
    Peut être que la solution est la chambre d'étudiant. il verra si c'est mieux que l'hôtel-restaurant de maman.

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    Et surtout vous vous méprenez quant aux rôles que peuvent tenir le FDO dans votre problématique : ils ne sont pas là pour faire une leçon de morale, un rappel à la loi est une "condamnation"( casier) pour un délit, et ils ont aussi un rôle de protection, notamment en ce qui concerne les enfants mineurs mais aussi les majeurs de moins de 21 ans .
    Non il n'aura pas de rappel à la loi pour ce que vous décrivez...

    Au vu de ce que vous racontez et de votre problématique qui est dans la norme avec un enfant de cet age, ils insisteront juste sur le fait, comme nous le faisons, que personne n'est obligé de vivre avec personne dans le contexte mais que les parents du jeune homme ont encore une obligation financière envers lui .

    Donc si vous jugez la cohabitation impossible, il ne reste plus qu'à lui trouver une chambre d'étudiant .

  17. #17
    Membre Cadet

    Infos >

    La solution serait de lui prendre un logement étudiant. Après c’est lui qui est responsable de l’entretien. Et si c’est trop sale ils peuvent le renvoyer, mais ça c’est son affaire, c’est sa responsabilité.

    Ou alors si il passe un contrat avec l’Ase et qu’il se fait héberger, c’est pareil il ne pourra pas faire n’importe quoi niveau hygiène ou bruit. Et il sera tenu d’assister aux cours ( sinon le département peut rompre le contrat).

Discussions similaires

  1. [Succession, Donation] droit des enfants majeurs lors de la vente d'une maison après décés d'un des deux parents
    Par nono83210 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2013, 10h21
  2. [Parents et Enfants] Droit des parents de mettre dehors des enfants majeurs
    Par Rowena1 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 28
    Dernier message: 06/08/2012, 10h46
  3. [Succession, Donation] Inégalité dans l'entretien des enfants majeurs par leurs Parents
    Par Johannes dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2009, 12h52
  4. [Parents et Enfants] Dettes des enfants majeurs, devoir des parents
    Par Pepette51 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/06/2008, 11h46
  5. [Parents et Enfants] Maison de retraite - aide sur les droits des enfants/petits enfants face aux parents/grands-parents
    Par Velavaru dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/05/2008, 11h48