Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 46

Discussion : harcellement parent enfant

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Je viens à vous pour des renseignements

    Actuellement je suis en couple avec une fille, qui a un enfant, le soucis, c'est qu'elle vie chez ces parents par ordre du juge.
    Ayant 10 ans de décalage entre elle et moi, le tribunal, pensent que notre relation est dangereuse pour le bien de son enfant ( qui pour moi est mon enfant, car le petit n'a aucun père, et que moi je le tiens à c½ur comme mon propre fils, que je connais depuis ça naissance )

    Le soucis qu'on vie actuellement, surtout elle ( qui ne peux pas faire ce genre d'appel vous comprendrez pourquoi ) elle se fait harceler tout les jours par son père et ça mère, entre insulte, rabaissement moral ( a l'insulté de grosse et tout , je ne citerai pas les nom de fille qui travail tard le soir ).
    Ils essayent de rentrer dans ça chambre sans toquer,
    Regarde sans cesse a la fenêtre de ça chambre
    regarde dans son ordinateur
    fouille ces comptes bancaire
    la rabaisse moralement au quotidien avec insulte
    sans compter qu'ils s'amusent a dire des bêtises au service sociaux, pour pas qu'ils lui laisse la vie tranquille afin qu'elle puisse prendre son indépendance,
    Ils essaient de la mettre en couple avec n'importe qui, du moment que ce n'est pas avec moi.
    et quand elle sort, son père s'amuse a la suivre comme un espion pour mieux s'en prendre a elle quand elle rentre....

    Je ne peux rien faire, car si je fais quoi que ce soit, ça joue sur la garde de l'enfant, et après elle perdra ça garde, mais voilà tout ça joue sur son enfant et sur notre couple.

    Aujourd'hui je viens a vous afin de savoir qu'elles sont les meilleurs possibilités qui peuvent nous être proposé car je pensent que tout le monde pourrait comprendre, que pour notre famille ( elle le petit et moi même ) on vie quelques chose de difficile .

    JE vous remercie pour vos réponses, et désolé pour ce dérangement.

    Signé, Vie-Difficile

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Une première question : quel âge a votre amie ? Parce que pour qu'un juge l'oblige à vivre chez ses parents, c'est qu'elle doit être mineure, non ? Ou bien la justice a pensé que son enfant serait dans une situation plus stable en étant hébergé chez ses grands-parents ?

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    non elle a 20 ans, l e juge en a pensé de la sorte sauf que je l'à vois tout les jour en video appel vu qu'on a pas trop le choix pour le moment, et on se voit 1 semaine dans le mois avec le petit car cest parents partent en vacances, et quand ils sont la ca crie ya de la violence verbal, moral et rare fois physique
    Dernière modification par vie-difficile ; 26/06/2019 à 11h20. Motif: manque de complément dinfo

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Mais pourquoi a t-elle été "condamnée" à vivre chez ses parents ? Elle a commis un délit quelconque ? Pendant combien de temps doit-elle y rester ? Est-elle suivie par une assistante sociale ou autre ?
    Je ne pose pas ces questions par indiscrétion, mais pour que d'autres intervenants puissent vous répondre plus précisément. Parce que ce n'est pas une situation courante : en principe, à partir de 18 ans, on fait ce que l'on veut et personne ne peut vous obliger à cohabiter avec vos parents.
    Mais comme dans son cas il y a un enfant (quel âge ?), on peut supposer que votre amie n'a pas pu s'en occuper correctement et que la justice a estimé qu'il était dans l'intérêt de l'enfant d'assigner la mère à résidence, en attendant qu'elle démontre sa capacité à prendre sa vie en mains ?

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    elle a eu une séparation avec le père de son enfant et de la elle est retournée chez ces parents, un avocat a tranché avec la justice pour la garde du petit comme il se doit lors d'une séparation ( surtout quand le père ne répondait pas pressent a une quelconque convocation, aujourd'hui personne a de ces nouvelle), depuis qu'elle est repartie chez c'est parents car ces parent ont dit a la juge qu'elle n'était pas responsable d'ou la grossesse de bonheur ( a ces 18 ans, le petit a 2 ans ) c'est parents ont dit qu'elle était immature irresponsable, chose qui est entièrement faux, elle doit y rester encore 1 ans 1/2, elle a un suivi avec une assistance social et pmi, le soucis c'est qu'a chacun de ces rdv le père insiste pour y participé et y met son grain de sel .
    quand elle a son petit sans ces parents, il est bien, il écoute, il est brave, quand c'est parents rentrent il devient infernal, car le père crie et ça joue sur l'humeur du petit.
    De plus la mère de ma conjointe est aussi la nourrisse légal du petit a savoir, qu'elle ne s'en occupe pas, elle paye ça mère pour garder son enfant car la justice veux qu'elle ai une nounou, mais a la finalité c'est elle méme qui s'en occupe. J'essai de vous fournir au maximum de ces info afin d'avoir de meilleurs reponse/ résultat pour nous.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    C'est à l'assistante sociale que votre amie doit parler de l'ambiance qui règne chez ses parents. A t-elle un emploi ? Pourrait-elle vivre de son côté financièrement ?

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    lass n'écoute pas ma conjointe, elle écoute son pere, elle suit une formation et oui elle peut mais la justice ne veux pas

    - - - Mise à jour - - -

    Et en plus la pmi n'hadere pas lage qu'elle a pour etre mère, du coup ça joue avec le juge aussi, car le tribunal a ordonné un suivi ass, pmi, vous voyez le soucis?

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Oui, je comprends bien que cela soit frustrant pour votre amie et vous, mais si la justice et la PMI sont d'accord, c'est probablement que votre amie n'est pas encore considérée comme en mesure de s'occuper d'elle et de son enfant correctement.
    Le mieux que vous ayez à faire, c'est de la soutenir pendant le temps qu'il lui reste à supporter cette situation, la pousser à finir sa formation et à chercher un travail. Ensuite, elle pourra prendre un logement et quitter ses parents en emmenant son enfant.
    Et vous-même, dans quelle situation êtes-vous ? Avez-vous un travail et un logement, puisque vous êtes plus âgé qu'elle ?
    Pourquoi la justice pense t-elle que votre relation est dangereuse pour son enfant ?
    On ne pourra pas éternellement l'empêcher de vous voir, mais on pourra lui retirer la garde de son enfant si on estime que ce n'est pas dans son intérêt. C'est pourquoi, il vaudrait mieux serrer les dents et prouver aux différents intervenants que vous êtes stables et aptes à élever ensemble cet enfant à l'avenir.
    Quant à l'attitude des parents, on peut comprendre qu'ils aient envie de lui serrer un peu la vis, car un enfant à 18 ans sans formation, l'avenir n'est quand même pas rose, ils auraient sûrement espéré autre chose pour elle (et pour eux). Si vraiment ils sont odieux, il ne reste plus qu'à supporter le temps qui reste et tâcher de fuir dès que possible légalement.

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    Toutes les jeunes filles de 18 ans qui ont un enfant n'ont pas un suivi social et de compte à rendre à qui que ce soit .
    Si cela a été mise en place c'est qu'il y a de mesures de protection pour l'enfant, qui sont assez tenues pour que le simple fait d'habiter chez ses parents ne suffisent pas à les rassurer .
    Je doute que le simple fait que ses parents la dénigrent soit en cause ; vous ne savez probablement pas tout .

    Vraisemblablement votre copine n'est pas obligée d'habiter chez ses parents, mais si elle veut que l'enfant ne lui soit pas retiré il faut des garanties de stabilité; effectivement suivre une formation, être autonome est une piste .

    Et surtout que ses décisions soient orientées par rapport à l’intérêt de son enfant , qui ne vont pas forcement dans le même sens que les siens .

  10. #10
    Membre Cadet

    Infos >

    ils sont d'accord car ils écoutent que le père, comme je cité, un père violent dans tout les sens du terme, je serai le premier à lui dire a ma conjointe si elle s'y prends mal avec son enfant, car je suis issu d'une famille ou j'ai vécu de la maltraitance physique ( beaucoup) et moral, et je ne veux pas que notre ( si je puis le dire ) enfant, donc quand les administration n'écoute que le mensonge comment faire? Je me demande même si je devrai pas enregistrer les son quand je suis en vidéo avec elle, pour que tout le monde puisse voir ce qu'elle vit :/
    Pour ma part, j'ai un logement, un travail, je m'auto-gère comme n'importe qu'elle humain censé ( cela reste mon avis ). µLa justice pensent que pour elle sortir avec une personne avec une différence d'age suffit pour justifier le danger vis-à-vis du petit, ils ne me connaissent pas, en revanche les parents ont entendu parler de moi via son ex, quand elle était avec, en disant juste que de mon age, célibataire, c'était pas normal, que j'étai bizarre et que je pouvais être un danger pour elle, alors qu'au final, je n'ai jamais eu de soucis avec la justice, comme tout enfant quand on est mineur cette on fait des bêtises, mais rien qui peux mener à dire que je suis dangereux ou même mauvaise fréquentation.
    La pour le moment notre seule solution a connaissance, c'est d'attendre que la justice dise ok madame vous pouvez prendre votre logement, attendre qu'ils voient qu'elle peux gérer le petit et après on déménage loin de ça famille, mais ça reste une vie chacun chez soit pendant 1ans 1/2 voir 2 ans, c'est pour cela que je me renseigne au mieux de partout pour avoir de meilleur résultat que ce qu'on a déjà maintenant.

    - - - Mise à jour - - -

    et quand je dis que le tribunal ne me connaisse pas , c'est mon nom prenom, mais le pere a parlé d'une connaissance avec un homme de 30 ans

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous parlez beaucoup de votre situation ; vous n’êtes qu'un tiers dans la vie de son enfant .
    Votre amie a besoin d'avoir sa propre situation pour prouver sa stabilité : formation, travail, intérêt et activités avec son enfant.
    Le problème n'est pas ce qu'elle vit mais ce que son enfant vit et ce qu'il a vécu pour qu'on statue d'une mise en danger quand il est avec sa mère .
    Vous n’êtes donc pas en cause non plus; donc cela ne sert à rien de prouver quoi que ce soit, vous êtes étranger à cette problématique .

  12. #12
    Membre Cadet

    Infos >

    et de son harcellement au quotidien joue sur l'humeur de son petit personne merite de vivre ce qu'ils vivent... Il faut aussi que la justice ecoute ce qu'elle vie ressent subit .. je suis daccord pour qu'elle prouve toute seule qu'elle peux tout gérer, mais elle vie un calvaire au quotidien, même vous, vous vivrez la meme chose, comment le supportez vous? se faire insulté rabaisser, meme violenté... et le pire c'est qu'on vous dis" vous devez restez la bas.... et votre enfant.... subit aussi... aimeriez vous ce vécu? non

    - - - Mise à jour - - -

    apres la oui je parlai de moi, car je répond au questions qui me sont posés

    - - - Mise à jour - - -

    et si, elle est obligé, sinon elle perds la garde

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Elle est majeure , elle est libre , elle a fait des choix qui n'ont pas été les bons par rapport à son enfant .
    Ce n'est pas la faute de ses parents ou la votre si les services sociaux ont mis des mesures de protection pour SON enfant .
    Les seules personnes qui savent pourquoi cette mesure a été mise en place ce sont ses parents, les services sociaux et elle : elle a mon avis un jugement à ce sujet si vous voulez en savoir plus, et voir un peu plus loin le problème dans sa globalité .
    Si elle continue à se plaindre de ses parents, qui à mon avis se sont portés garant pour que cet enfant ne soit pas placé, il n'y aura pas 36 solutions à prendre pour les services sociaux .
    Donc un conseil : essayez d'adopter une autre position avec eux ...
    Dernière modification par kang74 ; 26/06/2019 à 12h53.

  14. #14
    Membre Cadet

    Infos >

    C'est ça le problème, c'est que depuis toute petite elle vie cette maltraitance, c'est parents sont quand même fautifs du resultat d'aujourd'hui, qui est qu'elle est obligé, le mot et pesé, car cest parents aiment la mettre dans le m... ( ca existe oui ), encore que la justice disent vous devez rester chez vos parents juste le temps de vous remettre comme il faut oui je comprend et on accepte, le soucis principal, cest que l'humeur et la violence de ces parent ( ces surtout là ou je viens a vous ) joue sur l'éducation du petit, il vie et subit une ambiance horrible, il faut le voir pour le comprendre. je comprends ce que vous me dites, mais il y a des limite pour elle .... sont fils vois ça mere se faire taper..... la nourrisse ( donc ça mere ) ne s'occupe pas comme il se doit de son petit fils, elle ne peux pas faire ça formation ( a domicil ) car on lui demande de jouer la cendrillon, ce n'est pas une vie, et juridiquement parlant, c'est inadmissible. Aimeriez vous etre obliger de vivre chez vos parent, vous faire taper, vous faire traiter plus bah qu'une m... et en plus entendre que des menssonge de la part de vos parent via les administration? non, personne ne veux ça... voyez tout les détails et non juste un bout. je comprends que la juge veuille le bien etre du petit, mais alors le bien etre et de la laisser prendre son indépendance, car elle a ça formation rémunéré elle peux financierement gérer un logement, avec son fils, sauf qu'à être chez ces parents elle ne peux guerre faire ça formation comme il se doit, car elle est toujours demander

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je répète : vous n'avez que sa version à elle ( et à priori la vérité ou la vision des autres vous importe peu ...)

    Avez vous lu le jugement ?

    Juridiquement elle a le droit de partir de chez ses parents quand elle le veut .
    Mais elle n'a plus de droit concernant son enfant qui est géré par ses parents et les services sociaux : c'est pour cela que ses parents participent aux entrevues et c'est pour cela que c'est sa mère qui s'en occupe .

    Si il n'y avait pas ses parents, cet enfant serait placé .

  16. #16
    Membre Cadet

    Infos >

    alors je répete aussi, je la vois au qu'otidien, en vidéo, car on a les pc h24 de co en video, hormis quand je travail ( de nuit ) je l'a vois, je les entends. tout ces documents du jugement m'ont été montré, car elle a voulu me faire rentrer dans ça vie au complet. tout ce que je mentionne n'est guerre basé sur des priori, mais sur de la réalité. Oui elle peut partir, mais qui voudrait laisser son enfant a des bourreau? Hormis un parent indigne de ce nom, elle ne l'es pas

    - - - Mise à jour - - -

    Mais alors pour résumé, si je saisi bien, la seule solution qui lui reste c'est de supporte la violence, se faire taper, se faire traiter, et voir son enfant grandir dans un milieu peux hostile ? Si la réponse est oui, vive la justice française alors...

    - - - Mise à jour - - -

    et ce n'est pas que la vision d'autrui m'importe peux, comme je dis j'entends ce qui m'ai dit, juste que on a pas le droit de faire subir ça à quiconque, et que la justice ne dis rien et qu'elle laisse faire c'est honteux

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    tout ces documents du jugement m'ont été montré,
    Donc vous avez le cadre de la mesure de protection et ses raisons?
    Quel est il?

    Comme dit précédemment, si il n'y avait pas les parents, l'enfant aurait été placé .
    Si elle considère son enfant en danger chez ses parents, elle joue son rôle de mère , elle en informe les services sociaux , qui lui trouveront une autre famille d'accueil .
    Suivant l'histoire, que je ne connais pas, il est possible que son avis manque de crédibilité .

    Après, vous pouvez voir avec un avocat, si il peut vous aider .

  18. #18
    Membre Cadet

    Infos >

    celon cest documents, il a été dit, que les parents devvait avoir la garde de l'enfant que la mere devait etre presente dans le logement de ces parents, pour la raison suivante : de son age a laquelle a eu l'enfant, qu'en se mettant avec le pere biologique elle s'était mise en danger ( par rapport au vecu du pere) qu'elle devait rester 1 ans 1/2 chez ces parents, afin de prouver qu'elle peux s'occuper du petit et de ça vie professionnel ( tout ca n'est pas les dire exacte mais ca résume à ca ) qu'il fallait qu'elle ai un suivit au pres de la pmi et de l'ass. apres oui ca manque de credibilité......vu que son pere raconte de la *****

  19. #19
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par vie-difficile Voir le message
    celon cest documents, il a été dit, que les parents devvait avoir la garde de l'enfant que la mere devait etre presente dans le logement de ces parents, pour la raison suivante : de son age a laquelle a eu l'enfant, qu'en se mettant avec le pere biologique elle s'était mise en danger ( par rapport au vecu du pere) qu'elle devait rester 1 ans 1/2 chez ces parents, afin de prouver qu'elle peux s'occuper du petit et de ça vie professionnel ( tout ca n'est pas les dire exacte mais ca résume à ca ) qu'il fallait qu'elle ai un suivit au pres de la pmi et de l'ass. apres oui ca manque de credibilité......vu que son pere raconte de la *****
    donc vous avez une fille qui a un enfant à 18 ans alors qu'elle n'a pas de travail, pas de qualification, et qui part se mettre en couple avec un homme apparemment dangereux pour elle (on n'en sait pas plus).
    Bref, quelqu'un qui n'a aucune autonomie et fait n'importe quoi avec sa vie et pire avec celle d'un innocent.
    Elle est "condamnée" à "faire ses preuves" (voyez les guillemets) : montrer qu'elle est capable de s'occuper de son enfant (avec sa mère dont c'est le métier et ui a officiellement la garde de l'enfant...), se former, à terme trouver un emploi, et faire le mieux pour son enfant. Se mettre en couple et passer de chez papa maman au domicile du copain est tout sauf une preuve de maturité et d'autonomie.

    Et ça ne vous plait pas. Tant pis pour vous on va dire... comme dit, vous pouvez consulter un avocat.
    Vous dites "notre famille". Vous n'êtes pas une famille, vous n'êtes pas le concubin de la mère, juste son petit ami, et vous n'êtes pas le père de l'enfant, même si vous le connaissez depuis sa naissance.

    Peut être que son père la surveille parce qu'il a peur qu'elle lui en ramène un 2e qu'il devra aussi prendre en charge. Les insultes c'est autre chose, mais la confiance semble rompue envers leur fille (fouille de l'ordinateur, des comptes, espionnage ont peut être une raison profonde...). ça viole son intimité, mais les parents ont sûrement peur de la prochaine catastrophe.
    Ce qui est mis en place est aussi une manière d'éviter que ces enfants soient tout simplement placés en foyer ou en famille d'accueil avec visite de leur mère 1 fois tous les 15 jours dans un milieu médiatisé (jusqu'à ce qu'elle change de région pour suivre son nouveau mec).
    Dernière modification par Hel4 ; 26/06/2019 à 14h12.

  20. #20
    Membre Cadet

    Infos >

    on ne demande pas à pouvoir s'installer ensemble directement, elle veux quitter ces parents, pour vivre seule avec son enfant et montrer à la justice que seule elle peux y arriver justement, on aimerai qu'elle puisse elle et son petit avoir leur logement propre, de ce qui et de nous, on attends juste que la justice la laisse enfin tranquille pour qu'apres par la suite on puisse s'installer ensemble, on sait que ca ne se fera pas du jour au lendemain.
    Si c parents auraient étés honnête elle n'en serait pas la et je ne serai pas la a demander conseil. son pere l'a surveille.
    apres prendre un avocat, cela ne servira a rien hormis a ce qu'elle perde la garde du petit...mauvais conseil... apres pour du pere du petit, elle ne savait pas son passé... comme on dit, avec des si on referai le monde, elle aurait su quel mec il était, elle ne se serait pas mise avec, connaissez vous les pervers narcissique? vous savez ceux qui savent jouer double jeu et faire en sorte de garder les gens pres d'eux... j'en dis pas plus vous avez compris. Enfin bon, j'ai bien lu tout ce qui m'a été dit aujourd'hui la seule solution donc est d'attendre sagement

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    apres prendre un avocat, cela ne servira a rien hormis a ce qu'elle perde la garde du petit
    Vous n'avez pas compris : elle n'a déjà plus la garde de son fils .
    La mesure lui permet de garder des liens avec lui, en vivant chez ses parents, histoire d'avoir plus de chance de pouvoir le récupérer un jour : il faut aussi qu'elle se donne à fond aussi au niveau de sa formation ou en cherchant du travail et surtout qu'elle s'occupe de son enfant ... plus que de sa relation avec vous.
    C'est pas de bonne augure si elle est branchée sur sa webcam avec vous, toute la journée ; si vous voulez l'aider c'est en ce sens .

    Un avocat cela sert à protéger l'enfant de ses parents si ceux ci sont violents avec lui et à presenter des arguments, des preuves, qui sont reçus par la justice .

  22. #22
    Membre Cadet

    Infos >

    juste aussi, je n'ai jamais dis qu'a ces 18 ans jusqu'a aujourdhui elle n'avais pas de travail, je n'ai jamais dis qu'elle n'avais pas de qualif, oui elle c'est mise en danger avec lui, et a su partir avant même que le petit naisse du domicile du pere biologique

    - - - Mise à jour - - -

    comment voulez vous qu'elle face ça formation, si ils l'en empeche?

    - - - Mise à jour - - -

    comment prouver quand
    1 on l'empeche de faire ça formation
    2 on lui demande de tout faire, meme le travail de la nourrisse
    3 quand ils harcelent au quotidien
    4 qu'on joue avec son fils sur son éducation ( oui c'est normal de vouloir coucher un enfant a 22h avec la télé
    5 quand on raconte des menssonge au administration
    enfin j'en passe des mille et des cents

  23. #23
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je ne comprends pas ...
    Comment voulez vous qu'ils l’empêchent de faire sa formation? Elle a bien le temps de communiquer avec vous !
    Mais il faut aussi qu'elle prenne le temps de s'occuper de son fils et de s'occuper de ranger, nettoyer etc ... Comme elle devra le faire, quand elle habitera seule, en fait .
    De plus ne pas avoir de formation n'est pas un argument : les boites d'interim regorgent d'annonces non pourvues en ce sens .

  24. #24
    Membre Cadet

    Infos >

    je veux bien aller dans votre sens mais il y a des limites au betises ..

    - - - Mise à jour - - -

    la video nest pas forcément la communication... ca permet de voir et de comprendre, on parle le soir 1 h avant que je parte ( quand le petit est au lit et le matin quand je rentre du travail avant qu'elle doit donner le biberons

  25. #25
    Pilier Sénior

    Infos >

    2 on lui demande de tout faire, meme le travail de la nourrisse
    Euh ... Elle n'a pas compris que le travail de nourrice c'est tout simplement le rôle normal d'une mère?

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Quels sont les devoirs d'un parent envers l'autre parent lorsqu'il emmène son enfant en vacances ?
    Par Xavier3394 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/06/2018, 22h05
  2. [Parents et Enfants] harcellement moral sur enfant pendant procédure de divorce
    Par kelle dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/10/2012, 10h18
  3. [Parents et Enfants] solution pour garantir un foyer d'accueil à un enfant de parent solo, en cas de décès du parent
    Par Trisss dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/12/2008, 12h42
  4. [Vie commune, Rupture] séparation de corps en cour et harcellement de la belle famille
    Par Feline62 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/04/2006, 01h19
  5. [Vie commune, Rupture] Enfant quittant le domicile du parent pour celui de l'autre parent
    Par Psyché dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/03/2006, 00h39