Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion : Garde d'enfant; violence.

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Je me permets de vous consulter car ma mère se situe dans une situation des plus difficiles. Dans un premier temps, permettez-moi de vous expliquer la situation initiale: Mon demi-frère est père d'un garçon de 5 ans. La mère n'est plus en relation, ni en contact avec son enfant et n'a aucun droit de garde sur lui depuis, il me semble, 2015 ou 2016. Mon demi-frère vit depuis chez notre mère qui loge et nourrit son petit-fils, ainsi que son propre fils âgé de bientôt 30 ans qui refuse de travailler et qui ne dépense que très peu d'argent pour les besoins de son enfant. Elle élève également son petit-fils, son père ne s'occupant presque jamais de lui. Ma mère est employée dans un école maternelle où mon neveu est scolarisé. Ils sont donc très proches; ma mère est, en fait, comme une mère pour mon neveu.

    Chose à savoir également, et c'est la raison pour laquelle je vous écris d'urgence, c'est que mon demi-frère est psychologiquement instable, cela peut être prouvé par son médecin qui lui fourni son traitement, mais refuse de suivre une thérapie. Il est paranoïaque, ment beaucoup et est très violent. Aujourd'hui, pour la seconde fois, il s'en ai pris à ma mère, il l'a frappée d'une manière que je ne décrirais pas pour des raisons évidentes.

    Ma mère m'a contacté ne sachant plus quoi faire. Elle n'ose pas agir par peur d'être séparée de son petit-fils. Elle sait à quel point mon neveu est attaché à elle et à quel point il ne supporterait pas d'être séparée d'elle.

    J'aimerais savoir s'il y avait espoir, selon vous, que ma mère puisse obtenir la garde de son petit-fils. Et aussi, quelles seraient les meilleures démarches à entreprendre?

    Pour information, elle se rendra demain, si tout va bien, chez son médecin afin de montrer les photos de ses blessures afin de constituer des preuves de l'assaut.

    Mes remerciements pour le temps que vous accorderez à ce cas.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Citation Envoyé par sA1004 Voir le message
    Pour information, elle se rendra demain, si tout va bien, chez son médecin afin de montrer les photos de ses blessures afin de constituer des preuves de l'assaut.
    Montrer des photos à son médecin ne servira de preuve en aucun cas : pour que le médecin puisse faire un diagnostique, il devra examiner votre mère et non pas les photos qu'elle lui présentera !

    Et quitte à aller chez son médecin, autant qu'elle lui montre ses blessures et non pas des photos qui peuvent dater de plusieurs semaines ou plusieurs mois... un médecin sérieux n'établira jamais aucun diagnostique que ce soit à partir de photos !!!

    Et si votre mère veut avoir une preuve "officielle" de ses blessures, il faut qu'elles soient constatées le plus rapidement possible par un médecin légiste (demandez leurs coordonnées dans le commissariat ou la gendarmerie la plus proche), dans les 24 ou 48h00 maxi pour que le médecin en question puisse avoir un diagnostique le plus précis possible...
    Pluie en novembre, Noël en décembre...

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonsoir,

    Oui, bien sûr qu'elle sera examinée par son médecin. Je ne pense pas qu'il omette cette étape, tout de même. Elle ne comptait pas y aller uniquement pour montrer les photos.

    Je lui ferai part de votre conseil quant au médecin légiste.

    Merci de votre réponse.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    En ce qui concerne l'enfant, celui ci est aussi en danger car pas à l'abri d’être dans ce milieu de violences subies par votre mère et surtout pas à l'abri, qu'un jour, il les subisse aussi .
    Il vaudrait mieux que votre mère alerte les services sociaux à ce sujet, pour protéger l'enfant, en mettant des mesures qui soient dans son intérêt ; ce serait un bon point pour la suite et pouvoir garder des liens les plus larges possibles.
    Cela sera peut être long avant que des choses soient officialisées, cela sera peut être pénible d'avoir un tiers observateur , mais si elle aime vraiment l'enfant, ce sera le seul moyen de le protéger de ce qu'il subit psychologiquement dans ce contexte , et de ce qu'il subira si un jour le père décide de s'en aller avec lui .

    Et enfin je rejoins Wilma, pour la sécurité de votre mère,mais aussi pour l'enfant, car si elle ne défend pas ses intérêts dans cette histoire, elle prouvera qu'elle ne pourra pas le faire à propos de son petit fils : donc le faire a une double utilité .

    Sans ces démarches, elle ne pourra pas espérer avoir la responsabilité de son petit fils puis qu’à la base, seul les parents ont des droits à ce sujet .
    Elle peut aussi décider de se faire aider par un avocat.

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Les démarches que vous avez proposé ont bien été prises et il semblerait que ça l'ait rassuré. Elle rencontrera un avocat spécialisé très prochainement.

    Merci pour vos conseils,
    Cordialement.

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Passage de garde classique à garde principale ou garde elargie
    Par Steev59 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/10/2017, 18h53
  2. [Parents et Enfants] Violence conjugale et garde
    Par Lita dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/10/2015, 11h10
  3. [Parents et Enfants] Droit de garde et violence volontaire aggravées
    Par Pralinette91 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/07/2012, 12h07
  4. [Parents et Enfants] garde d' enfant/pension et violence
    Par Juste-haa dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/03/2008, 08h48
  5. [Parents et Enfants] garde enfant, fausse declaration violence
    Par Meshun dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/11/2007, 07h29