Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion : Désistement urgent vis à vis d'un enfant adulte handicapé lourd depuis l'étranger

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis Patricia. Je suis de nationalité suisse, j'ai 55 ans, je suis gravement malade du cœur et je vis en Bulgarie, je dois normalement avoir une vie calme pour ne pas que la maladie ne m'emporte trop vite. Je suis invalide à 100 %.
    J'ai un fils autiste lourd. Son père est de nationalité française, mon fils aussi. Nous sommes divorcés depuis son diagnostic dans les premiers mois de sa vie. Le père n'a jamais cherché à voir son fils, il a été condamné à verser une pension alimentaire, il ne la paye plus depuis 10 ans. Comme il vit en Suisse, la plainte que j'ai faite en France en 2008 n'a abouti à rien. Je suis donc seule depuis toujours pour élever mon fils autiste.
    En grandissant, la violence chronique de mon fils est devenue plus problématique, il fait des crises plusieurs fois par semaines, il peut aller jusqu'à me frapper et me blesser, il peut tout casser dans la maison : vitres, électroménager, portes, murs, meubles, et déchire souvent ses vêtements. Tout cela a un coût financier en surplus de son entretien. Il peut m'agresser au volant de la voiture, or je ne peux pas le laisser seul à la maison sans risque, il peut m'agresser partout, dans la rue, dans un magasin, etc. Il est également arriéré mental (il regarde [une emission enfantine] à 18 ans), ne peut pas travailler et ses progrès sont extrêmement lents. Il faut être là pour tous les actes du quotidien comme avec un petit enfant : toilette, repas, habillage. Il ne dort pas beaucoup et peut me solliciter ou déclencher une crise violente à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Il fait énormément de bruit, ne connaît aucune limite, n'a aucune conscience du bien ou du mal, ni de la souffrance infligée à ses proches. Du fait des nuisances, il est impossible pour nous de vivre en appartement. J'ai déjà été expulsée pour cette raison en Suisse, enfant handicapé ou pas.
    Si je suis allée en Bulgarie c'est pour plusieurs raisons : 1. j'ai pu trouver une maison à mon budget, chose impossible pour une pensionnaire en France ou en Suisse, condamnée dans ces pays-là à louer des maisons, donc hors de prix pour moi. 2. La Bulgarie m'a apportée beaucoup de calme et de respect vis à vis de ma situation. 3. J'avais les moyens d'embaucher une aide à domicile.
    Or maintenant mon fils atteint sa majorité et la Suisse refuse de payer quoi que ce soit pour un enfant qui ne fait pas d'études. Je me retrouve dans l'impossibilité financière de maintenir une aide à domicile.
    Du fait de ma maladie et de l'âge, je me sens incapable de continuer ainsi, je n'ai plus la force nécessaire, et de toute façon,tôt ou tard je serai décédée. La Suisse ne veut pas m'aider, alors je me tourne vers la France, vu que mon fils est français. Je dois me résoudre à confier mon fils à la France, après 18 années à me battre seule pour lui et à subir.
    J'aimerais savoir ce que je dois faire pour confier mon fils à la France. Je signale que je ne veux pas "l'abandonner", que je ne suis pas responsable de son état, ni de ma maladie, que mes besoins sont urgents, je ne peux pas continuer seule sans risques, je veux juste pouvoir être libérée de mes responsabilités pour les dernières années de ma vie. Dans mon état, mon fils risque de me blesser ou de me tuer, ou de se faire du mal à lui-même gravement, il risque de fuguer ou de nous couler financièrement. C'est donc un problème urgent, j'ai été très surprise d'apprendre que la Suisse n'aidait que ses ressortissants productifs à l'étranger et que je faisais les frais de cette politique eugéniste. Je signale que la Bulgarie n'aide pas les gens dans ma situation, l'autisme est là bas un problème nouveau, et je ne vois pas pourquoi ce pays déjà pauvre, aurait à supporter un adulte français. En plus en Bulgarie, pratiquement tous les soins sont à ma charge et je n'en ai pas non plus les moyens. Par exemple les frais dentaires pour un adulte autiste (anesthésie obligatoire) coûtent 1000 euros, même avec un revenu français, payer ce genre de soins est difficile, surtout si c'est plusieurs interventions par an.
    En bref, j'aimerais savoir ce que j'ai le droit de faire, quelles démarches je peux entreprendre, quelles sont mes obligations en tant que mère, est-ce qu'on peut se retourner contre le père (qui vit lui une petite vie tranquille en Suisse depuis 18 ans pendant que moi je vis l'enfer).
    Merci de me répondre.
    Dernière modification par Modérateur 01 ; 07/09/2018 à 17h01. Motif: anonymisation

  2. #2
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    Bonjour fleurdepat et bienvenue sur Net-Iris

    Je vous suggère d'aerer un peu votre pavé par quelques retours à la ligne si vous voulez avoir plus de lecteurs et donc repondeurs potentiels...
    Tel quel, c'est un peu rebutant

  3. #3
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour Patricia,
    Votre histoire est très touchante et je me permets de vous répondre, même si je n'ai pas beaucoup de réponses à apporter.
    Vous êtes-vous rapprochée d'associations françaises de parents d'enfants autistes ? Malheureusement, les médias font plutôt écho d'un niveau d'accompagnement très insuffisant pour les personnes qui souffrent de ce type de handicap...
    Je n'ai pas compris si vous vouliez une aide financière pour maintenir l'aide à domicile de votre fils ou si vous vouliez qu'il revienne en France pour y être pris en charge.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Quels sont vos revenus, actuellement ? D'où proviennent-ils ?
    "On ne sort de l’ambiguïté qu'à son propre détriment". Cardinal de Retz

    Z'avez 3 heures.



  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir
    Je ne suis pas juriste mais parent d’enfant handicapé . En pratique je ne connais pas les obligations de chaque pays en matière d’handicap .
    Je vous conseillerais de prendre contact avec une assistante sociale française ainsi que les institutions françaises c’est à dire les maisons départementales pour le handicap . Je sais qu’il existe une aide médicales d’état pour les personnes venant de l’étranger . J’espere Avoir pu vous aider un peu . Bon courage à vous

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je repose ma question : Quelle est la nature de vos revenus ?
    "On ne sort de l’ambiguïté qu'à son propre détriment". Cardinal de Retz

    Z'avez 3 heures.



Discussions similaires

  1. [Assurances] Soucis indemnisation suite sinistre moto avec poids lourd étranger
    Par JCB85 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/04/2014, 16h32
  2. [Citoyens et Administration] Droit à l'Aide Adulte Handicapé (AAH) et études à l'étranger.
    Par Flex dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/05/2013, 21h12
  3. [Succession, Donation] deces adulte handicapé
    Par Eve83 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/05/2007, 17h24
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2006, 13h38