Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Discussion : voir son enfant en dehors de visite médiatisé

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je me retourne vers vous à nouveau concernant la garde de mon fils.
    Pour rappel, nous sommes séparé avec le papa et il a un droit de garde médiatisé. Pour le moment nous attendons le premier RDV avec la structure qui aura lieu mi-juillet.
    Cependant, le père de mon fils, nous fait la vie dure. Je vous avais, il me semble raconté qu'il venait sonner à notre porte pour voir I. je me contentais de ne pas répondre.
    Puis un jour, il nous attendait devant l'école. Il a attrapé de force son fils pour le "câliner" avant qu'il aille en cours.
    Deux semaines plus tard nous l'avons retrouvé à la sortie de l'école.
    Y a 4 jours au téléphone il a annoncé a son fils qu'ils se verraient tous les jours. Depuis tous les matins il est devant chez nous et vient avec nous jusqu'à l'école. Le soir idem, il est à la sortie de l'école et marche a côté de nous.
    Dimanche, nous sommes sortis faire des courses et jouer au parc, il était devant chez nous, nous as suivi jusqu'au parc et a jouer avec son fils, qui était pétrifié de peur!!!

    il doit également nous suivre car un mercredi nous l'avons retrouvé qui nous attendait devant la bibliothèque. Pour information nous n' habitons pas la même ville et vu la distance géographique qui nous sépare ce n'est absolument pas une coïncidences qu'il soit là.

    Mon avocat ne répond pas à mes messages, la structure de médiation reste très vague.
    j' ai donc été voir une juriste qui m' a dit qu'il était tout à fait dans son droit PENALEMENT! mais la situation ne peux plus durée. I. le vit très mal et son père ne veux pas comprendre ou plutôt prend un malin plaisir à jouer ce jeu!
    La juriste m' a également alerté sur le fait que j' étais dans l'obligation de dire au père ou nous partons en vacances et quand, les dates des sorties scolaires, des spectacles d'école, des tournois de foot. En gros de lui donner tous les éléments pour que monsieur puisse mieux nous traquer, de nous intimider de nous faire peur. De nous montrer que jamais on ne pourra lui échapper

    Que puis-je faire?


    Par avance merci

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Un juriste vous as dit tout cela ?, votre avocat ne répond pas ? La médiation reste vague ?
    1)Ecrivez en RAR a votre ex en lui rappelant que en dehors des visites médiatisé conformément au jugement, il n'a pas le droit de rentrer en contact avec son fils, sinon vous allez porter plainte. Et si vous le voyez autour de votre fils, surtout avec des témoins, portez plainte en allant chez les FDO avec la copie du jugement.
    2)Prenez RV avec votre avocat.
    3) mi juillet dans la structure, parlez en au personnel qui vous reçoit.

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Trabant,

    oui la juriste m' a dit ça compte tenu du fait que mon ex à encore l autorité parentale conjointe. cela l' autorise a être présent dans la vie de son fils.
    Au commissariat, on m' a prit une main courante mais pas de plainte car on m' a dit comme à dit la juriste qu'il n'enfreint aucune loi. Tant qu'il n'essaye pas de prendre son fils et qu'il respecte la garde médiatisé rien ne l'empêche de venir voir son fils et pour eux l'emmener à l' école venir au spectacle de l'école ou au parc c'est simplement participer à son éducation...
    la structure de médiation reste vague car ils me disent de voir avec mon avocat. J' ai tenté d'avoir un RDV avec lui mais 3 fois que je l' appelle je tombe sur sa secrétaire qui me dit qu'il a bien eu mes mails que je deviens pénible et l'empêche de travailler....

  4. #4
    Pilier Cadet

    Infos >

    bonjour je pense que vous voulez parler d'un droit de visite médiatisée? et pas de droit de garde? le père aurait donc possibilité de rencontrer son enfant en compagnie d'une personne neutre dans un endroit neutre
    le juge a donc estimé que pour diverses raisons l'enfant ne devait voir son père que dans ce lieu et avec un travailleur social
    pour ma part j'estime qu'il outrepasse ses droits en vous accompagnant le matin , c'est limite du harcèlement vous n’êtes pas non plus dans l'obligation de donner votre adresse durant vos vacances :l'enfant pourrait être en colonie de vacances ou chez ses grands parents sans qu'il en soit informé ... je ne suis pas d'accord avec votre juriste .... demandez l'avis à un autre avocat spécialisé dans le droit de la famille... demandez un rendez vous au JAF pour bien expliquer les droits et les devoirs de chacun sur papier
    pour l'instant il n'a que ce droit de visite médiatisé et rien d'autre

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par jodelariege Voir le message
    bonjour je pense que vous voulez parler d'un droit de visite médiatisée? et pas de droit de garde? le père aurait donc possibilité de rencontrer son enfant en compagnie d'une personne neutre dans un endroit neutre
    le juge a donc estimé que pour diverses raisons l'enfant ne devait voir son père que dans ce lieu et avec un travailleur social
    pour ma part j'estime qu'il outrepasse ses droits en vous accompagnant le matin , c'est limite du harcèlement vous n’êtes pas non plus dans l'obligation de donner votre adresse durant vos vacances :l'enfant pourrait être en colonie de vacances ou chez ses grands parents sans qu'il en soit informé ... je ne suis pas d'accord avec votre juriste ....
    La juriste a tout faux. La mère a aussi droit au respect de sa vie privée et à ne pas se coltiner son ex 3 fois par jour. C'est même le but de la séparation... Et si vraiment on pouvait faire ce qu'on voulait en terme de garde, s'immiscer dans la vie de son ex, prendre les gamins quand on veut, être présent à tout instant, on ne passerait plus jamais devant un JAF.
    Quant à l'adresse en vacances, c'est du grand n'importe quoi ! comme ça il pourrait même venir planter sa tente à côté !


    demandez l'avis à un autre avocat spécialisé dans le droit de la famille... demandez un rendez vous au JAF pour bien expliquer les droits et les devoirs de chacun sur papier
    pour l'instant il n'a que ce droit de visite médiatisé et rien d'autre
    droit dont il ne cherche pas à profiter.
    http://forum-juridique.net-iris.fr/p...mediatise.html

    Et interdiction que la famille cherche à contourner
    http://forum-juridique.net-iris.fr/p...s-parents.html

    Il parait très urgent de contacter l'avocat, et d'agir contre ce qu'on peut qualifier de harcèlement (envers la mère) et de maltraitance envers l'enfant (que peut il comprendre de la situation : son père séparé vivant dans une autre ville est quand même présent quoi qu'il fasse, le matin, à l'école, à la bibli, dans les magasins ! Et on s'étonnerait qu'avec une telle personnalité, un droit de visite médiatisé ait été instauré... il semble que l'enfant est perturbé)

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour vos réponses.
    Je vous avoue que cela est tellement à l' opposé de ce que la police et la juriste m'ont dit que je suis totalement perdue.

    J' ai tenté de rappeler l' avocat, je suis tombée sur sa secrétaire. Il doit me rappeler, en espérant qu'il le fasse!
    Mais il est au courant de la situation, je lui ai déjà envoyé 3 mails pour le prévenir. La secrétaire m'a confirmé qu'il avait pris connaissance de mes mails....

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ce que vous a dit ce "juriste" est totalement erroné. Vous n'avez pas de comptes à rendre au père concernant vos vacances, les dates des sorties scolaires, des spectacles d'école, des tournois de foot...etc. Si le père n'a qu'un droit de visite médiatisé, c'est que le JAF a estimé qu'il ne pouvait voir l'enfant en-dehors de ce cadre, et je ne comprends pas pourquoi on n'a pas voulu prendre votre plainte, d'autant que vous suivre tous les jours confine à du harcèlement.


    Il faut retourner au commissariat et insister pour déposer plainte, légalement, on ne peut pas vous le refuser. Si c'est le cas, vous leur dites que vous déposerez plainte par courrier RAR auprès du procureur de la république, en signalant ce refus.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    au commissariat ce matin avec de nouvelles personnes on me répond la même chose:

    "il a l' autorité parentale donc pas de faute pénale cela ne relève pas d'une plainte, par contre cela le desservira pour le prochain jugement."
    le prochain jugement aura lieu dans 1 ans environ je ne me vois pas attendre jusque là. On me dit que la seule faute pénale ce serait qu'il prenne I. seul. Mais si je suis la y a pas de faute c'est juste un papa qui cherche a s'impliqué auprès de son enfant! du coup je comprends pas a quoi sert la garde médiatisé, si dans mon département on pense de la sorte?

    ce matin il n' était pas là, mais c'est angoissant de savoir que du jour au lendemain il peut être la présent devant l' école, au match de foot ( car il appelé le club pour avoir les renseignement), à la fête de l' école (car pareil il appelle l' école pour avoir le renseignement)... etc du coup je prive mon fils de ces évènements pour qu'on ai pas a subir son père Vu ce que dit la police, l'absence de réponse de l' avocat... j' ai pas le choix

    Comme prévu mon avocat n'as pas répondu ni même rappelé. Je désespère et me sens seule. Qu'est ce que je peux faire? changer d'avocat? écrire au tribunal des affaires familiale? Je sais plus quoi croire, ce qu'il a le droit de faire ou pas. Ce qu'il fait me parait gros et en effet ce que vous dites me parait logique. Mais la juriste, les FDO me disent pareil et mon ex-compagnon à son oncle qui est magistrat marié a une avocate. Donc je me dis il doit être très bien renseigné sur les lois.

    Pour le harcèlement, j' ai déjà posé 2 plaintes pour harcèlement envers mon ex. Une fois au tout début de notre séparation il m' appelait plus de 50 fois par jours, passait devant chez moi, se renseignait sur ma vie auprès de tierces personnes. Une deuxième fois car déjà il me suivait partout (nous n' avons pas encore de jugement pour la garde de I.). Mais cela n'avais pas abouti, le juge avait considéré que comme je n' avais pas perdu mon emploi, ni la garde de I. Je n' avais pas été lésée donc il n' y avait pas harcèlement. Je n' avais pas encore d'avocat à l' époque et lui si. Je pense que cela m' a desservit malheureusement. Et le juge à levé l'interdiction d'approché de mon domicile....ça plus d'autres plaintes qui n'ont jamais aboutie vous imaginez bien que mon ex se sens tout puissant!

  9. #9
    Pilier Cadet

    Infos >

    bonjour ;vous avez eu des réponses:
    -changer d'avocat
    -déposer plainte auprès du procureur de la république
    que vous dire de plus? vous avez votre vie en main ... c'est à vous de décider...

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Jodelariege, en effet prendre ma vie en main! Ceci dit cela est facile à dire:
    Sauf que quand on a vécu plus de 14 ans manipulée, battue, humiliée par un homme qui continue a essayer d'être dans ma vie c'est très difficile de distingué le vrai du faux, d'avancé et de prendre des décisions sans avoir peur des répercussions!

    Si cela était facile pour moi cela fait longtemps que je l' aurais fait et je ne demanderais sans doute pas conseils et soutien à de parfait inconnus sur un forum. Je ne cherche pas a me donner des excuses et je vous remercie pour le temps que vous prenez a me répondre.

    Combien de fois j' ai eu envie de lui envoyé une LRAR pour lui demandé de respecter le jugement d'arrêter de venir au match de foot. Et après j'ose pas, je me dit et s'il utilisait mon courrier contre moi? Pour prouver ce qu'il cherche a démontrer depuis le début que je suis une saleté de mère égoïste qui veut le priver son fils!

    Je vais tout de même dans l' après midi contacter un avocat.

  11. #11
    Pilier Cadet

    Infos >

    bonjour ,je veux dire que vous avez eu un maximum de conseils ,dans un sens ou dans un autre...donc après c'est à vous de décider ...

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    J'ai du mal à comprendre si il y a une ordonnance d'éloignement ou pas .
    Des droits dans un espace médiatisé ne l’empêche pas d'aller dans les lieux publics, même si vous y êtes ; je comprends donc la position des FDO et de l'avocat, qui n'a peut être pas fait tout ce qu'il faut à ce niveau là .
    Sans ordonnance d’éloignement, nul l'interdit d'aller aux matchs de foot et à l'école .

    Par contre je rejoins tout le monde pour dire que nul vous oblige à donner votre emploi du temps.

    Je ferais quand même un courrier lui rappelant que le cadre du jugement a été fait dans l’intérêt de l'enfant et que le fait de vous suivre chaque jour ( vous pouvez détailler les faits par jour/heures) est très perturbant .
    Je vous incite à vous protéger en faisant constater auprès d'un psy en quoi c'est perturbant pour lui, pour vous ; en effet les délits rentrent dans des cadres; celui de harcèlement le détermine à partir d'une deterioration de ses conditions de vie( PREUVE)

    Pour le reste changez d'avocat est une bonne idée .
    Dernière modification par kang74 ; 06/06/2018 à 13h27.

  13. #13
    Membre Benjamin

    Infos >

    Il y avait un mesure d'éloignement provisoire par rapport à mon domicile suite à mes plaintes pour violences, mais lors du jugement j' ai été débouté de ma demande de conserver la mesure d'éloignement...

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Donc les forces de l'ordre sont dans le vrai .
    Les mesures d'éloignement sont souvent provisoires si cela n'est pas assortie d'autres mesures .

    Seul un avocat pourrait vous conseiller selon l'ensemble du dossier pour apprécier ce qu'il y a lieu de faire ... pas dit qu'il y ait grand chose car pour le moment, rien ne constitue un délit .
    Donc mise à part vous faire ponctuellement accompagnée par une personne neutre pour avoir des attestations, faire un courrier pour qu'il connaisse officiellement votre position, tant qu'il ne franchit aucune ligne cela semble délicat .

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    Les policiers n'ont pas à se prononcer sur la recevabilité ou pas d'une plainte, et surtout sur la qualification pénale des faits. Ce n'est pas leur rôle et leur pouvoir. C'est n'importe quoi !!!


    Déposez plainte directement auprès du procureur par courrier RAR. Dites que vous avez peur, que c'est urgent. Ecrivez au JAF également qui a prononcé la décision de DV médiatisé. Prévenez l'association aussi.


    Bref, remuez ciel et terre.
    J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances.
    Oscar Wilde

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    L'association a été prévenue des faits. Ils m'ont dit ne pas savoir quoi faire, ils ne sont pas juriste. Leur seul ressort c'est d'encadrer les droits de visite et faire un compte rendu au juge.
    Je réuni tout de même les preuves et leur présenterait lors de notre rendez vous de juillet.

    J'ai contacté un nouvel avocat. Cependant par téléphone, il m' a déconseillé tout démarche pour écrire au JAF ou au père de mon fils. Etant donné que le père est dans le légalité et que le jugement semble autorisé le père a participer activement à la vie de son fils, toute démarche a son encontre lui donnerait du "grain à moudre" pour me couler au prochain jugement.

    Pouvez vous m'éclairer par rapport au jugement, plus je le lis moins je le comprends vis a vis de ce que fait mon ex :

    sur l'exercice de l' autorité parentale conjointe:
    - prendre ensemble les décisions importantes concernant la santé la religion ou l'éducation
    - s'informer réciproquement sur l'organisation de la vie de l'enfant ( vie scolaire, positive, culturelle, vacances, traitement médicaux, loisir)
    - Permettre les échanges avec l'enfant dans le respect du cadre de vie de chacun

    dit que le parent chez lequel réside l'enfant est habilité a prendre toutes les décisions d'urgence ou sur la vie courante de l'enfant

    Autorise Melle Kamile a prendre seule les décisions de santé sur l'enfant I.

    fixe la résidence de l'enfant I. au domicile de Melle Kamile

    Instaure au profit de monsieur un droit de visite en lieu neutre. ce droit de visite sera exercé au sein de l'espace de rencontre, sans possibilité de sortie extérieure au minimum 1 fois par mois pendant 1 ans.

    Selon le premier avocat (qui ne répond plus) quand nous avions lu le jugement ensemble, il m' avait dit que le droit de visite était en lieu neutre donc monsieur ne pourra voir son enfant uniquement à l'espace de rencontre.
    Selon l'avocat contacté hier, le paragraphe sur l' autorité parentale prime sur le reste. Il m' a expliqué que je devais donné les dates des fêtes d'école, des match de foot etc. I. voulait faire du piano l'année prochaine, je dois visiblement en informé son père et lui répondre sur les heures de cours, quitte a le retrouver au conservatoire... Sinon je marque de mauvais point et je donne du grain a moudre a la partie adverse pour affirmer que je veux l'exclure de son rôle de père.

    en bref je ne comprend pas la visite médiatisé en quoi cela consiste réellement. elle a été mis en place parce que I. souffre énormes du comportement de son père a mon encontre, à son encontre. La visite médiatisé a été établie a cause de cela. au final I continue de subir le comportement de son père et ce au quotidien. Je ne refuse pas que I voit son père mais qu'il subisse son comportement. et voir son père équivaut à subir son comportement. Seulement dire a un enfant "ta mère t'habille mal", "j 'ai vu ton bulletin tu es nul a l' école" cela ne vaut rien pour la justice... donc en gros on continue a subir pendant 1 an jusqu'au prochain jugement

  17. #17
    Pilier Cadet

    Infos >

    Je comprends que les visites médiatisées sont pour ne pas que le père soit seul à seul avec l'enfant, avec l'ajout d'un regard extérieur et neutre sur leur relation, par la présence de professionnels de l'enfance.

  18. #18
    Pilier Sénior

    Infos >

    Instaure au profit de monsieur un droit de visite en lieu neutre. ce droit de visite sera exercé au sein de l'espace de rencontre, sans possibilité de sortie extérieure au minimum 1 fois par mois pendant 1 ans.
    Votre 1 er avocat est une truffe ; si vous en vouliez la preuve, vous l'avez .
    Cela veut dire que dans le cadre des visites médiatisées, il ne peut pas aller se promener seul avec l'enfant dehors .
    Cela ne veut pas dire qu'il doit s’empêcher de le rencontrer dans la rue ; rencontrer son enfant ce n'est pas une sortie avec lui .
    Si il n'avait pas le droit à de contact avec l'enfant hors visite médiatisée, je suppose que vous vous dispenserez de lui passer au téléphone .
    Votre problématique ne relève pas du JAF, mais plutôt d'une plainte lambda de harcèlement ... et vous ne rentrez pas dans le cadre ( mais cet avocat peut vous conseiller en ce sens?)
    Et éventuellement de la protection de l'enfance si vous amenez des éléments qui prouve que votre enfant est en danger ( mais bon, ça peut aussi se retourner contre vous ...)

  19. #19
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci kang, j' ai donc pris RDV avec le deuxième avocat pour ses conseils.

    c'est vraiment dur comme situation, je vois mon fils souffrir (boulimie, dépression, mal être pour lesquels il est suivi) et je ne peux rien faire pour le protéger car son père décider de jouer avec la loi.
    Cela fait plus de 3 ans que je me bats, pour lui pour nous, et au vu de ces nouveaux élément je n' ai qu'une envie c'est d'abandonner.

    je viens de donner au père les dates de spectacle scolaire etc... sa réponse, "c'est bien tu progresses, encore un effort et tu finiras par faire une demande potable par rapport à la garde de I. au juge". comment vous dire à quel point je suis a bout de souffle.

    Si encore je savais que son comportement le dessert pour le prochain jugement, y aurait une lueur d'espoir. mais la visiblement d'après le deuxième avocat il ne fait que gagner des point pour reprendre la garde de I.
    Dernière modification par Kamile ; 07/06/2018 à 14h49.

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je sais que c'est une situation compliquée pour l'avoir vécu indirectement pendant 8 ans pour mon beau fils ( Placement Dass de l'enfant à 3 mois, découverte d'une paternité et reconnaissance dans la foulée,troubles psychiatriques graves de la mère exacerbées par la douleur de "perdre" son bébé)

    8 procédures à chaque sortie d'HP en 8 ans avec enquête sociale et expertise psy à chaque fois pour un DVH qui a évolué quand même ; y a un moment on espère juste qu'elle se mettra dans l'erreur même si à chaque sortie d'école on a peur qu'elle soit là... ou que l'enfant n'y soit plus ( même avec aucune autorité parentale, tout est possible) .
    La sérénité n'est arrivée uniquement parce que cette mère l'aimait, et que le regard de son fils qui grandissait (9 ans), et comprenait petit à petit qui elle était, était une vraie torture pour elle .
    Faites ce qu'il faut pour faire suivre votre enfant, le but n'étant pas de se battre contre votre ex ... mais pour lui .

    Parfois les mères font l'erreur de vouloir protéger trop les enfants de la vérité ; sauf que si ils ne prennent pas conscience des choses, ils les fantasment et bizarrement c'est toujours au détriment de la personne qui fait tout pour les protéger .

    Ce qui ne vous empêche pas d'avoir un coup d'avance sur lui, en vous faisant accompagner par exemple, en limitant les contacts à l'écrit à une fois par semaine ; astuce les photos cela ne mage pas de pain c'est sympa comme idée ... et cela donne le minimum d'info ;-)
    Pour le reste scan de certains éléments que vous transmet l'école, des ordonnances, du carnet de santé ... et le tour est joué pour rentrer dans les clous en vous préservant.

    Parlez bien à l'avocat du fait qu'il est toujours là ( que vous n'avez donc plus de moment privilégiée avec votre fils hors de chez vous) et que vu le passif ( amener jugement plainte et ordonnance d’éloignement) cela vous panique .

    N'hésitez pas à vous faire aider, je pense que le CIDFF doit avoir des psy ; ce n'est pas en faisant la Wonder Woman qu'on va croire que vous êtes harcelée ;-) .
    Votre fils a besoin de vous ... bien .
    Dernière modification par kang74 ; 07/06/2018 à 16h32.

  21. #21
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci kang pour votre message. Il est juste en tout point.
    Au début de la séparation. Le papa de I. men a séparé pendant 6 mois. 6 longs moins où je me suis axée a me battre contre mon ex. Et un jour, malgré que nous n avons pas encore de jugement la police est intervenue et m a aidée. J ai pu revoir mon fils. Pas beaucoup mais assez pour comprendre sa détresse a lui. Pendant 6 mois on lui a dit que je l avais abandonné et plein d horreur sur moi. Et depuis je me bats pour lui. Il avait que 5 ans quand il m a dit "maman la vie c est trop dur je veux aller au ciel". Je me bats pour qu'il aille mieux qu'il soit hors de danger.
    Et vous avez raison je dois moi aussi prendre soin de moi pour l aider au mieux. Le psychologue de I. me l a dit aussi. Car I a vécu des événements traumatisant et des violence qu'il garde en lui mais cela ressurgira et il faudra que je sois épaulé pour accepté ce qu'il a vécu et continuer à l aider.
    Parfois je suis tétanisée par la peur que son père le récupère et puisse a nouveau lui faire du mal. Mais je dois avant tout penser à I. et pas me focaliser sur son père.
    Lors de l enquête sociale, l enquêteur m a dit qu'il n y avait rien à tirer de droit médiatisé. Mais j ai insisté dans l espoir que son père fasse primer l amour qu'il a pour I. au conflit qu'il veut instaurer avec moi. Son père est un très mauvais compagnon mais il a toujours été un père génial avant de faire de I une arme de conflit. Je voudrais qu'il redevienne ce père pour son fils

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Droit de visite en lieu médiatisé
    Par peppermint dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 35
    Dernier message: 02/05/2019, 16h35
  2. [Parents et Enfants] Droit de visite médiatisé
    Par Dimitri888 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2019, 15h48
  3. [Parents et Enfants] droits de visite médiatisé
    Par Kamile dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 14
    Dernier message: 14/03/2018, 22h49
  4. [Parents et Enfants] Empecher son pere de voir son enfant
    Par cassou dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/11/2015, 09h01
  5. [Vie commune, Rupture] droit de visite mediatisé
    Par Grimm5 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/06/2006, 19h46