Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion : Mon fils de 17 ans et 9 mois ne veut plus vivre chez nous et son père ne veut pas de lui que faire ?

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    je suis actuellement en procédure de divorce, j'ai la garde de mon plus jeune 8 ans et mon fils 17 ans et 9 mois. ces derniers jours il s'est montré tres agressif envers nous car nous lui avons instaurés des régles a respecter pour la rentrée des classes, vu que les resultats de l'année derniere etait tres mauvais. 4,5 de moyenne pour son année BEP en sachant que c'etait un redoublant. il a réussi a avoir son bep avec 12 de moyenne en ayant récupérer des points de l'année derniere.
    donc il est menancant quand on veut le sanctionner pour les betises qu'il fait,
    il veut quitter la maison, mais son père ne veut pas de lui.
    Mon fils voudrai aller en pension mais je n'ai pas les moyens je ne travaille pas et je n'ai que 120 euro de PA pour lui, sachant que la pension coute 1400 euro pour les 10 mois d'école.

    Est-ce que je peux demander a ce que la pension soit revus en urgence ?
    Que faire ??
    Est-ce que le père a l'obligation de payer une partie de cette somme ?

    Mon mari qu'and t'a lui est ravi de savoir que notre fils veut partir de chez nous, car il n'aura plus de pension alimentaire a me verser. il ne veut pas le reprendre mais je dois l'avertir des que mon fils viendrait a partir pour prevenir les avocats pour cette pension.

    Je vous remercie à l'avance pour vos réponses.
    Cordialement

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je pense qu'il faut prendre le temps de discuter avec votre fils en lui posant les chiffres sur la table.

    Si vous n'avez pas les moyens de payer la pension il faudra trouver une autre solution, il faut aussi lui expliquer qu'en internat il aura aussi des règles de vie strictes qui si elles ne sont pas respectées signifieront un renvoi.

    Peut-être lui proposer de rester encore cette année en essayant de trouver un petit boulot lui permettant de se constituer un petit pécule qui permettra de participer à sa "libération" dans un an.

    Et surtout essayer de lui faire dire comment il voit les choses

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci d'avoir pris le temps de me lire.

    nous avons déja discuter mais il veut rien s'avoir, il dit être grand, s'avoir tout et qu'il n'a pas besoin de nous.
    on lui a deja dit de travailler cet été, on l'a aidé a faire des lettres de motivation et un cv, il nous a dit les avoirs portés a differents endroit, et le resultat le jour de sa crise il nous a avoué qu'il ne l'avait pas fait car il veut pas travailler.
    ce qu'il veut c'est passé son bac, avoir sa chambre à l'internat et ne plus nous voir.
    Son père a-t-il l'obligation d'intervenir pour les frais d'internat ?

    Merci à l'avance pour votre réponse
    cordialement.

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Mon beau-fils nous a fait le même coup ! Lui était majeur, déscolarisé depuis 2 ans. Violent physiquement et petit délinquant (vol dans les magasins, etc.). Le jour où sa mère n'a plus accepté qu'il se lève tous les jours à 17 h et passe ses nuits à jouer à la console, il a décrété qu'il voulait un appartement indépendant pour continuer à glander en toute quiétude. Alors il a traîné sa mère et mon mari devant le JAF pour demander la révaluation de la pension. Il a été débouté et touche tout de même la même pension qu'avant (c'est l'obligation alimentaire). Sa mère l'héberge toujours car elle a peur qu'il finisse dans la rue, elle supporte donc ses sautes d'humeur et ses menaces. Par contre, la Mission Locale vient de débourser 1 000 euros pour lui offrir le permis de conduire, afin qu'il fasse semblant de chercher du travail... Permis qu'il n'aura jamais car ses capacités intellectuelles sont malheureusement TRES limitées (il reconnaît lui-même qu'il en est incapable).
    Donc soyez ferme avec votre fils, si vous ne voulez pas vivre ce que nous vivons actuellement. La pension est fixée selon VOS revenus (les parents participants chacun selon leurs propres moyens) et non les desiderata de votre fils, ce serait quand même trop facile ! Quant à votre mari, il est obligé de continuer à verser la pension tant que votre fils n'est pas indépendant financièrement, que votre fils soit majeur ou pas. C'est la loi.
    Dernière modification par Skooter ; 14/09/2007 à 10h16.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    merci pour votre réponse, nous avons essayer hier soir de discuter encore une fois avec lui, il ne dit pas grand chose, nous lui avons autorisé a regarder la télévision jusqu'à 11h pas plus pour ne pas envenimé les choses, c'est ce que les gendarmes nous on expliquer. Au plus la barre est haute au plus il va monter aussi dans sa violence et ses bêtises. Donc on n'essaye cette façon là, on lui a redonner l'autorisation de regarder la télé jusqu'à 11h et rien de plus.
    Nous ne lacherons plus notre garde, si il est pas content et que ca lui convient pas il pourra partir a 18 ans chez sa copine ou ailleurs.
    de toute façon c'est encore un gamin dans la tete, il pense tout savoir nous sommes des Cons à ses yeux. mais en attendant il est nouri logé blanchi et je paye les etudes. il verra si c si facile une fois partis!!!!
    Notre couple en prend un coup quand meme, j'espere que ca va aller.

    merci a toi ca fait du bien de parler a d'autre personne qui malheureusement on eux les memes soucis.

  6. #6
    Shintoku
    Visiteur
    Bonjour,
    Il faut quand même que vous sachiez que même s'il quitte de domicile familiale, il peut vous assigner au tribunal en invoquant l'article 203 (s'il suit des études) ou l'article 205 (s'il ne fait rien). Et........ vous êtes surs à
    99.9 % de perdre et de devoir lui payer une pension pendant X et X années. C'est pour ça que nous nous battons au sein de notre association "ASIPA 203". Les jeunes peuvent aujourd'hui, sous couvert de la loi, faire ce qu'ils veulent, quitter le domicile familial, arrêter leurs études ou les faire en dilettante, sans contrainte et sans obligation.
    Alors, s'il entend parler de ces articles, bon courage à vous !

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    bon courage ! donnez le strict minimum d'argent de poche, petits boulots pour le reste. Instaurez des règles pour éviter les désagréments à vous et votre autre enfant, il est quasi majeur, donc pour le reste laissez le se coller dans la m*, inutile de se battre pour les devoirs ou l'excès de télé.

    s'il n'est pas bien chez vous, laissez le essayer ailleurs, sans fermer la porte et en versant le minimum... il finira par se prendre en main quand il en aura marre de galérer...
    essayez de vous protéger et d'organiser vos loisirs et distractions indépendamment de lui, tout en lui proposant d'y participer à chaque fois.

    votre fils a tout de même une qualification professionnelle, ce qui est loin d'être le cas de tous les "glandeurs", lorsqu'il se ressaisira ça sera plus facile, vous avez fait votre devoir de parent, pensez aussi à vous.

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    mais je ne travaille pas je n'ai pas de revenu sauf une PA et la caf rien d'autre , je me suis mise avec quelqu'un maisj e pense pas que cette personne devra payer pourlui.
    son père n'a t-il pas l'obligation justement de le suivre dans ces etudes ??

  9. #9
    Shintoku
    Visiteur
    Bonjour,
    Nous avons vu des RMistes être condamnés à payer une PA. Certaines juste pour 10 euros mensuels. Alors............... Il a y le père, mais vous aussi êtes responsables de votre enfant. Chacun des parents doit contribuer en fonction de ses revenus. En plus, si vous vivez avec quelqu'un, ses revenus seront pris en compte afin de diviser par deux vos charges (appartement, électricité....).
    Je sais, il y a des choses qui nous dépassent !

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Mimie, avant de parler de pension alimentaire ou d'autres problème, je vous conseille à nouveau de faire une lettre au juge des enfants en urgence. N'ayez aucune crainte, il ne vous causera aucun ennui, au contraire, il sera un excellent médiateur pour que votre fils comprenne que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veut. Beaucoup de parents entendent placement quand on leur conseille le juge des enfants, ce sont des préjugés dont il faut se séparer. Les juges pour enfants représentent le meilleur moyen de faire comprendre à un ado qu'il n'est pas tout puissant et qu'il y a la loi au dessus de lui. Bon courage, mimie

  11. #11
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Capucine62 Voir le message
    il veut rien s'avoir, il dit être grand, s'avoir tout et qu'il n'a pas besoin de nous.
    on lui a deja dit de travailler cet été, on l'a aidé a faire des lettres de motivation et un cv, il nous a dit les avoirs portés a differents endroit, et le resultat le jour de sa crise il nous a avoué qu'il ne l'avait pas fait car il veut pas travailler ce qu'il veut c'est passé son bac, avoir sa chambre à l'internat et ne plus nous voir.
    Vous avez pensé à lui suggérer l'armée ?

    Salutations,

  12. #12
    Shintoku
    Visiteur
    Bonjour,
    C'est un post qui date de deux ans. Ce jeune homme doit avoir maintenant 19 ans 1/2. J'espère que notre internaute a trouvé une solution depuis le temps !!!!

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Mon fils de 16 (presque 17 ans) souhaite vivre chez son père au Luxembourg
    Par zezette007 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/01/2017, 11h02
  2. [Parents et Enfants] Mon fils de 9 ans veut vivre chez son père
    Par Melanie54 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/11/2012, 00h06
  3. [Parents et Enfants] Mon adolescent de 15 ans veut vivre chez son père - celui-ci refuse
    Par rosaline dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/10/2012, 17h08
  4. Réponses: 29
    Dernier message: 04/12/2010, 13h24
  5. [Parents et Enfants] Mon fils ne veut plus vivre chez nous
    Par Esthell dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/02/2008, 11h32