Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : droit d'hebergement / pitt bull

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    mon ex-concubin va bénéficier d'un droit d'hébergement pour notre fille de 3ans1/2. Celui-ci posséde un pitt-bull (déclaré en Mairie) qui est 23h sur 24h dans un cagibis. Ce chien est en appartement et est agée de 8 ans.

    Je veux bien du droit d'hébergement mais je suis très inquiète quant à l'existance de ce chien qui n'est jamais muselé. Comment puis je tourner ma demande auprès du JAF pour que ma fille ne soit pas exposé à ce risque ?.

    Merci beaucoup

  2. #2
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Bonjour ;

    Je fais suite à votre questions recemment posée sur ce forum.

    Le fait que le père de votre enfant ai un chien, et cela sans qu'il soit necessaire dans préciser la race, n'est pas à mon sens, un motif suffisant pour saisir le juges aux affaires familiale.

    En outre, ne vivant pas avec le père de votre enfant, on peut se demander comment vous pouvez affirmer que ce chien est toujours enfermé dans un cagibis, et de surcroit "méchant".

    Ce faisant, si vous detenez des éléments de preuves quant à la dangereusité de cet animal, vous pouvez les soummettre au juge en lui demandant d'ordonner une enquête sociale.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 21/01/2005 à 11h28. Motif: suppression citation inutile

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    nous ne vivons plus sous le même toit depuis 6 mois, j'ai partagé la vie du maître et du chien pendant 8ans. il y a déjà eu une enquête sociale, celle-ci a constaté l'existence du chien et ces conditions de vie en indiquant que monsieur "minimiser les risques de dangereusité de l'animal" sans pour autant prendre position.

    je précise que monsieur à un casier où apparaît la mention, entre autre, "infraction sur la législation des animaux".

    il me semble honnête d'indiquer la race du chien car si je ne préciserais rien, d'une part cela n'intéresserais personne (soyons clair), de plus cela permet de préciser les choses et notemment qu'il ne s'agit pas d'un caniche et il s'agit bien de chien où la législation est particulière et ceci "j'imagine" car il existe de réels risques dont je ne suis pas la seule à connaître l'existance.

    Pour finir oui je connais extrémement bien les conditions de vie de ce chien car j'habitais cet appartement dont j'ai dû partir pour violences conjugales...comment dit-on déjà tel maître tel chien (?)

    j'ai fait constater par huissier les conditions de vie de ce chien.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis d'accord avec Monsieur Declercq.

    Soit vous pensez que votre enfant est réellement en danger, vous avancez des peuves dans ce sens bien entendu, et vous saisissez le juge en urgence afin de préserver la sécurité de l'enfant.

    Soit il s'agit d'une manoeuvre dilatoire, dans le cadre d'une requête ordinaire, dans ce cas le juge sera peu enclin à abonder dans votre sens, cela riquerait plutôt de vous porter préjudice.

    Cordialement

    Anissa

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] difference entre droit de visite et droit de visite et d'hébergement
    Par lolo84 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/09/2017, 22h30
  2. [Vie commune, Rupture] le parent a t-il le droit de faire tout ce qu'il veut pendant son droit de visite et d'hébergement
    Par Nefertiti dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/04/2012, 07h26
  3. [Déroulement du procès] Appel + récuser le notaire --Cass. Civ. 1re, 5 mai 1986, Bull. civ. I, n° 117, p. 119.
    Par Luccuvier dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2012, 16h25
  4. [Propriétaire et Locataire] Compagne vs pit bull
    Par paskal33 dans le forum Immobilier
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/09/2011, 22h54
  5. [Vie commune, Rupture] droit de visite et d'hébergement
    Par Lnzoé dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/10/2005, 12h37