Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Net désavantage de l'enfant d'un premier lit si son parent décède en premier

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    [Bonjour !]

    Après avoir fait des simulations de successions sur des simulateurs en ligne, je constate qu'en fin de compte (au décès des 2 conjoints) l'enfant d'un 1er lit est très désavantagé si on décède en premier par rapport à l'enfant d"un premier lit du conjoint. (Pratiquement du simple au double)
    Je trouve ça injuste. Comment rétablir un semblant d''égalité?

    [Merci.]
    Dernière modification par Modérateur 07 ; 19/04/2016 à 10h57.

  2. #2
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    Bonjour !

    Conformément à l'article 8 de la charte du forum que vous avez signée en vous inscrivant, veuillez faire preuve de politesse envers les personnes à qui vous demandez de l'aide !

    Merci !

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je suis vraiment désolé mais m'étant trompé de rubrique j'ai fais un copier/collé ici en oubliant les formules de politesse.
    Bien sûr que je remercie les contributeurs du site qui ne ménagent pas leur temps à tenter de nous éclairer!

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bjr,

    les simulateurs en ligne prennent ils en compte la plus forte probabilité d'invalidité du conjoint survivant du fait qu'il fini sa vie seul et des frais d'hébergement en maison de retraite qui ne seront pas à la charge des enfants du premier lit ?

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    De plus, l'enfant d'un premier lit est également héritier de son père biologique ; il n'y a aucune raison qu'il soit héritier du 2ème compagnon de sa mère. Si au décès des 2 conjoints, l'enfant du couple est favorisé, c'est parce qu'il hérite de sa mère + de son père.

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    Pour illustrer mon propos par un exemple, voilà le résultat d'un simulateur (celui du [journal XXXX]):
    A= enfant d'un 1er lit de monsieur
    B= enfant d'un 1er lit de madame
    C = enfant commun du couple
    Biens de la communauté: 300.000 euros
    Si monsieur décède en premier: A hérite de 56200 - B n' hérite de de rien - C hérite de 56200 et madame hérite de 37500
    Au décès de madame : A n'hérite de rien - B hérite de 93750 - C hérite de 93750
    Donc au final (les 2 décédés) : A a hérité de 56200 - B a hérité de 93750 - C hérite de 93750+56200=149950
    L'enfant du 1 er lit de celui qui décède en premier hérite donc de 37500 euros de moins que l'enfant du 1er lit de celui qui décède en second. C'est ça que je trouve injuste.
    Je ne parle pas l'enfant commun car il hérite de ses 2 parents, ce que je trouve normal.
    Je ne suis pas certain que tout le monde soit au courant de cette différence...
    Dernière modification par Modérateur 07 ; 20/04/2016 à 15h56. Motif: Anonymisation

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Tout dépend de ce que les concernés ont comme régime matrimonial, et les dispositions qu'ils prennent pour la protection du survivant. A un extrême, si les deux sont mariés en séparation de biens, et qu'ils font un testament pour ne laisser au survivant que des droits en usufruit (et rien en propriété), chaque enfant reçoit strictement la fortune de son parent ; sans que l'ordre des décès y change quoi que ce soit.
    « Plus vous pousserez, moins vous passerez ! » (la dame de la cantine).

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    En fait ce que vous oubliez de prendre en compte c'est que l'enfant A et l'enfant B vont également hériter de leur second parent. Et que vous n'avez pas ajouté cette donnée. PAr contre, ce qui peut être jugé comme injuste, c'est que, par le biais du remariage et du veuvage, une partie PEUT (et non pas doit, car le conjoint survivant peut également choisir de n'hériter que de l'usufruit)échapper aux enfants du premier lit car c'est le conjoint survivant qui en hérite puis qui en fait bénéficier ses propres enfants uniquement (le quart en pleine propriété).

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour vos réponses.
    En fait il faut être conscient de ces différences et prendre des dispositions spéciales pour ne léser personne.

  10. #10
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    Bonjour !

    Conformément à l'article 6 de la charte du forum que vous avez signée en vous inscrivant, veuillez ne pas citer de noms de personnes, de marques, de sites ou de sociétés !

    Merci !

Discussions similaires

  1. [Succession, Donation] Dettes du parent décédé à son enfant
    Par Anashki dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/10/2016, 16h50
  2. [Succession, Donation] droits enfant commun sur enfant premier lit
    Par natnatc dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 17
    Dernier message: 13/10/2014, 14h28
  3. [Parents et Enfants] droit d'un parent envers son enfant et son petit enfant.
    Par Romarx dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/03/2012, 20h52
  4. [Succession, Donation] Donation et desavantage un enfant au profit de deux autres
    Par Jarodpit dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/08/2009, 21h17