Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Discussion : Evg non vraiment volontaire pour pouvoir honorer une relation pere-fille

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    J' ai divorcé et obtenue la garde de ma fille en juin 2012.
    Depuis tout ce temps cela se passe correctement entre le pere de ma fille et moi meme ,concernant les droits d'hebergement de mon ex mari.
    J'ai refais ma vie sans me ramarier dans le meme secteur geographique, aujourdh'hui mon conjoint a trouvé un poste a 800 kms du domicile du pere de ma fille.
    Il me semble logique de le suivre.
    Néanmoins je sais que cela est donc un EVG.
    C'est pourquoi avant de contacter le JAF, je vais annoncer au pere de ma fille la situation par lettre AR
    En prenant en consideration cet EVG.
    Je vais lui proposer d'avoir sa fille l'integralité des petites vacances scolaires ainsi que la moitié des grandes vacances afin de compenser les week end ou il ne verra pas sa fille.
    Je ne veux pas volontairement eloigner ma fille de son , mais d'un autre coté je ne peux pas non plus etre a 800 kms de mon conjoint pour rester dans la loi.
    Je vais egalement proposer a mon ex mari de partager en deux les frais de deplacement, ce qui est legitime.
    Un enfant a besoin de ses deux parents pour bien grandir, j'en suis consciente.
    La question est , a quel moment saisir le JAF afin d'expliquer ses faits ?

    Donnez moi votre avis sur cette situation.
    Par avance merci.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous parlez de suivre votre conjoint ; si vous n'etes pas marié, légalement cet homme est un etranger et il n'y a aucune raison pour le suivre ( juridiquement j'entends)
    Puisque vous parlez d'EVG ce que vous avez du faire des recherches sur leurs consequences, consequences qui se durcissent depuis quelques temps, et qui conviennent que l'enfant ne peut déménager sans l'accord de l'autre parent ( c'est devenu un acte non usuel de l'autorité parentale)
    Donc il faudra saisir le JAF en amont de ce projet.
    Vous pouvez informer le père, proposer, ce qui n’empêchera pas le JAF de faire changer la résidence de l'enfant , si le père la demande,si il estime que cet éloignement est non légitime et si l'nteret de l'enfant l'y amène.
    Pensez aussi qu'il y a de fortes chances que vous assumiez intégralité des trajets niveau disponibilités et logistiques ...

    Un bon conseil : prenez un avocat ...

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je comprends bien, neanmoins il y a de fortes chances que le pere de ma fille ne donnes pas son avis favorable, ce qui est logique si je me mets a sa place.
    J'ai meme demandé a ma fille si elle souhaitais vivre chez son pere au vue de la situation, et elle refuse.
    J'essaie a tout prix de trouver des solutions.
    Combien de temps met la procedure au niveau du JAF ?
    Deuxieme questions, si j'étais mariée a mon conjoint, qu'est ce que cela changerai ?

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il a le droit de donner un avis défavorable mais il faut bien comprendre que son avis n'implique pas que vous soyez obligée de rester vivre là ou il habite ; donc il devra se positionner aussi .
    Quel age a votre enfant ?
    Pensez vous que le père veuille avoir sa fille à plein temps ?( parce que c'est aussi une organisation à assumer ...)
    Envoyez un courrier le prévenant de votre déménagement .
    Attention les délais en justice sont un peu long ( environ 3 mois pour une requête).
    Un conseil aussi ; evitez le déménagement en cours d'année scolaire ( pensez encore et toujours intérêt de l'enfant)
    En toute logique le fait d’être marié est plus légitime pour suivre son conjoint, si tant est que la raison de l'éloignement du conjoint s'explique aussi ( si c'est pour prendre un emploi de simple employé, cela s'expliquera moins ...)
    C'est pour ça aussi que d’être aider par un avocat est indispensable ; il est au courant des décisions rendues et ce qui a pu faire pencher la balance d'un coté ou d'un autre, il élaborera une startégie suivant vos demandes, vos elements en consequence .
    Et si il est au top et que votre dossier est mince, il vous avertira aussi .

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Donc pour infos ma fille a 14 ans, le courrier en AR partira cette semaine a mon ex mari, je vais attendre 15 jours qu'il me réponde, et ensuite j'enverraiu n courrier au JAF.
    Mon conjoint commence son nouveau poste ce mercredi, et nous prevoyons le demenagement aux alentours du novembre.
    Financierement je ne peux pas prendre d'avocat.
    La raison est que nous etions societaires sans remunerations.
    A ce jours il nous reste des prets societes, et vue qu'a ce jour nous percevons tout juste le rsa + pension alim de Mr. , il nous faut rebondir.
    Dans notre region le travail se fait rare, et la mon conjoint a reussi un trouver un emploi tres bien remunerer mais helas tres loin.
    La raison de cet eloignement.
    ( pensez encore et toujours intérêt de l'enfant) -- je reprend vos dires , il va de soi que cet argument est omnipresent dans mon esprit.
    Nous avons proposer a ma fille de vivre chez son pere au vue de la situation, elle refuse et je doute que son pere lui aussi la veuilles a temps complet dans le sens ou son travail s'effectue en 4x8..donc oui une grosse organisation doublé d'une grosse responsabilité.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Votre fille a 14 ans, elle pourra être entendue par le JAF en ce sens, donc c'est un bon point pour éviter que le JAF décide pour elle .

    N’hésitez pas à le demander au JAF lors de votre requête car il va falloir défendre vous même votre " bifteck" en n'ayant pas la loi pour vous .
    Un bon point que vous devriez protéger en ne faisant pas d'erreur ...
    Mon conjoint commence son nouveau poste ce mercredi, et nous prevoyons le déménagement aux alentours du novembre.
    La c'est un gros problème ; si vous le faites vous risquez de le payer d'une manière ou d'une autre ; même en déposant la requête demain, il y a de grandes chances que la décision ne soir rendues que fin Décembre ...14 ans, ce n'est pas l'année du brevet ? Vous avez le certificat de radiation ? L'inscription est faire?
    Votre compagnon est pret à vous assumer vous et votre fille, frais de trajet inclus?
    Vous percevez le RSA donc vous avez le doit à l'aide juridictionnelle ; un avocat peut demander une requête en référé, même si on risque de vous dire qu'il fallait anticiper ...
    pensez encore et toujours intérêt de l'enfant)
    Ce ne sont pas " mes dires" ; c'est sur quoi repose toutes décisions juridiques par rapport aux enfants, intérêts de l'enfant n'allant pas forcement dans le sens des votres , ne l'oubliez pas.
    Nous avons proposer a ma fille de vivre chez son pere au vue de la situation, elle refuse et je doute que son pere lui aussi la veuilles a temps complet dans le sens ou son travail s'effectue en 4x8..donc oui une grosse organisation doublé d'une grosse responsabilité.
    La est votre unique protection en ce qui concerne le changement de résidence habituelle ; mais ne protégera pas de devoir assumer vos choix concernant les trajets ou le fait de ne plus percevoir de pension si les trajets restent en tout et partie à sa charge.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je vais egalement proposer a mon ex mari de partager en deux les frais de deplacement, ce qui est legitime
    S'il n'avait quasiment aucun frais, ce qui serait légitime c'est que vous les preniez intégralement à votre charge.

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    merci pour vos infos et conseils..
    autres hypotheses: j'en discute calmement avec mon ex mari en lui expliquant ma situation et lui propose dans un premier temps de garder ma fille durant cette annee scolaire ( qui est tres importantes pour elle vu que c'est l'année du brevet) en lui faisant comprendre qu'il ne me paiera pas de pension alim vu qu'il aura en charge ma fille , dans ce cas ma fille sera deçue car apres discution avec elle, elle ne veut pas vivre avec son pere vu les relations tendues avec sa belle mere.
    soit seconde hypotheses je lui propose que je partes avec ma fille, qu'il ne la verra que toutes les petites vacances scolaires et moitié des grandes, mais qu'a coté il me paiera pas de pension alim juste 1 trajet toute les 7 semaines ( petites vacances scolaires).
    J'essai de trouver une solution pour ma fille, son pere, et moi meme,
    Suivant ce qu'il choisira ou pas , je lui envoi un courrier en AR relatant ces propositions afin que lorsque nous serons convoqués par le JAF, je puisses prouver ma bonne foi .

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par looloo Voir le message
    merci pour vos infos et conseils..
    autres hypotheses: j'en discute calmement avec mon ex mari en lui expliquant ma situation et lui propose dans un premier temps de garder ma fille durant cette annee scolaire ( qui est tres importantes pour elle vu que c'est l'année du brevet) en lui faisant comprendre qu'il ne me paiera pas de pension alim vu qu'il aura en charge ma fille , dans ce cas ma fille sera deçue car apres discution avec elle, elle ne veut pas vivre avec son pere vu les relations tendues avec sa belle mere.
    soit seconde hypotheses je lui propose que je partes avec ma fille, qu'il ne la verra que toutes les petites vacances scolaires et moitié des grandes, mais qu'a coté il me paiera pas de pension alim juste 1 trajet toute les 7 semaines ( petites vacances scolaires).
    J'essai de trouver une solution pour ma fille, son pere, et moi meme,
    Suivant ce qu'il choisira ou pas , je lui envoi un courrier en AR relatant ces propositions afin que lorsque nous serons convoqués par le JAF, je puisses prouver ma bonne foi .
    Bonjour,

    Puisque cette année scolaire est très importante pour votre fille, ne pouvez vous pas envisager de différer votre départ (le vôtre et celui de votre fille) ? Votre ami aurait tout le temps de "préparer le terrain" pour votre arrivée après le brevet : travail, logement, repérage des lycées pour l'an prochain...
    Cela éviterait déménagement "en catastrophe", saisie rapide du JAF pour statuer, et du temps pour organiser les dvh de la prochaine année scolaire..

    Ce n'est pas une réponse juridique, j'en suis bien consciente, mais parfois, différer de quelques mois un changement aussi important, surtout s'il s'agit d'une année cruciale pour l'enfant, ça peut vraiment être intéressant pour tout le monde.

    Cordialement

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    il est sur que cela serait plus simple en theorie, mais le probleme de l'EVG serait le meme quant a la separation de ma fille et son pere !!
    Et se dire de voir son conjoint qu'une fois par mois, ce n'est pas une relation sachant que notre fille est tres jeune et ne verra quasi pas son pere durant ces 1 an.
    pareil niveau financier ça double le tt, 2 loyers + charges , frais de transport quant mon conjoint remontra, double taxe habitation, etc..
    Pas facile tt ça !!

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Quelques remarques :
    - ne proposez pas à votre ex de ne plus payer de pension, vous vous en mordrez les doigts un jour ou l'autre, pour peu que votre situation change. S'il le souhaite, il peut faire une demande de diminution auprès du JAF et vos situations respectives seront réexaminées en incluant les DVH.
    - je plussoie la réponse de Lealea : même si cela a un coût, prenez votre temps pour changer de lieu de vie. Vous aurez alors tout le loisir de faire entendre votre fille par le JAF, de trouver peut-être des solutions communes avec son père et de la laisser terminer son année tranquillement. Vous présenterez au JAF un dossier complet avec un logement, un lycée, etc. Ca compte.
    Et se dire de voir son conjoint qu'une fois par mois, ce n'est pas une relation sachant que notre fille est tres jeune et ne verra quasi pas son pere durant ces 1 an.
    Arguments à ne pas employer devant un JAF : beaucoup de couples vivent séparés momentanément pour des raisons économiques (sans compter les métiers qui éloignent du foyer durant des semaines : routier, marin...). C'est à vous de vous "sacrifier" pour permettre à votre fille de poursuivre sa scolarité aussi calmement que possible. Et le fait qu'elle ne verra que peu son père durant cette année vous servira pour démonter qu'il ne sera pas privé de ses DVH dans les années qui viennent, une fois le déménagement réalisé...

  12. #12
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par looloo Voir le message
    il est sur que cela serait plus simple en theorie, mais le probleme de l'EVG serait le meme quant a la separation de ma fille et son pere !!
    Et se dire de voir son conjoint qu'une fois par mois, ce n'est pas une relation sachant que notre fille est tres jeune et ne verra quasi pas son pere durant ces 1 an.
    pareil niveau financier ça double le tt, 2 loyers + charges , frais de transport quant mon conjoint remontra, double taxe habitation, etc..
    Pas facile tt ça !!
    Bien sûr que ce n'est pas facile, et que cela induit des frais ; mais on ne parle ici que d'une séparation de 7 mois avec votre ami...

    Que direz vous à votre fille si d'ici trois ans, elle veut suivre son p'tit copain car elle ne peut pas rester séparée de lui plusieurs semaines ?

    Mais là n'est pas la question.
    C'est surtout de vous éviter de partir vite, de façon "baclée", en bousculant un peu tout et tout le monde.

    Ces quelques mois peuvent aussi permettent à votre fille de parler avec son père de l'organisation de ses années lycées, de son orientation, voire même du choix de son futur lycée dans sa prochaine région (comparer les établissements scolaires etc, ils peuvent le faire ensemble par exemple).

    Vous pouvez le voir comme un investissement en temps et en argent, pour un futur vraiment bénéfique à tout le monde, car il aura eu le temps d'être organisé.

  13. #13
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour

    Pour le bien être de votre fille, c'est ce que vous voulez selon vos dires? Faites comme vous dise les autres intervenants, reportez votre départ.
    Votre fille a son Brevet cette année, ne la perturbez pas avec votre déménagement en novembre.
    Elle ne veut pas vivre chez son père, restez sur place cette année de 3ème et avisez pour le lycée.
    Et concernant les trajets, ce que vous proposez au père de payer 1 voyage toutes les 7 semaines, ce serait plutôt à vous de prendre ces trajets en charge, le papa n'y est pour rien dans votre envie de partir si loin.
    Normal que vous assumiez les trajets.

    Réfléchissez et ne partez pas en plein milieu de l'année scolaire, pensez à votre enfant, sincèrement.
    Et si le JAF laisse la garde au papa, vous y avez pensé (du fait que votre fille n'en ai pas envie), vous la laisseriez quand même??

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    Et concernant les trajets, ce que vous proposez au père de payer 1 voyage toutes les 7 semaines, ce serait plutôt à vous de prendre ces trajets en charge, le papa n'y est pour rien dans votre envie de partir si loin.
    Normal que vous assumiez les trajets.

    il serait logique de payer 1 trajet sachant que s'il acceptait ,il ne paierai plus de pensionj alim, ce n'est pas la meme chose !!

  15. #15
    Membre Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Biloba Voir le message
    Bonjour,
    Quelques remarques :
    - ne proposez pas à votre ex de ne plus payer de pension, vous vous en mordrez les doigts un jour ou l'autre, pour peu que votre situation change. S'il le souhaite, il peut faire une demande de diminution auprès du JAF et vos situations respectives seront réexaminées en incluant les DVH.
    - je plussoie la réponse de Lealea : même si cela a un coût, prenez votre temps pour changer de lieu de vie. Vous aurez alors tout le loisir de faire entendre votre fille par le JAF, de trouver peut-être des solutions communes avec son père et de la laisser terminer son année tranquillement. Vous présenterez au JAF un dossier complet avec un logement, un lycée, etc. Ca compte.

    Arguments à ne pas employer devant un JAF : beaucoup de couples vivent séparés momentanément pour des raisons économiques (sans compter les métiers qui éloignent du foyer durant des semaines : routier, marin...). C'est à vous de vous "sacrifier" pour permettre à votre fille de poursuivre sa scolarité aussi calmement que possible. Et le fait qu'elle ne verra que peu son père durant cette année vous servira pour démonter qu'il ne sera pas privé de ses DVH dans les années qui viennent, une fois le déménagement réalisé...
    Désolée je pensais que vous aviez vu la réponse de Biloba

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,

    Je vais egalement proposer a mon ex mari de partager en deux les frais de deplacement, ce qui est legitime.
    Si c'est vous qui décidez de vous éloigner, pourquoi serait-ce à votre ex de payer la moitié des frais de déplacement ?
    Votre fille voyagera-t-elle par le train, ou voulez vous obliger votre ex à faire 2X800 kms (aller-retour) pour aller chercher ou ramener votre fille à chaque D.V.H. ?

    Actuellement, votre ex voit sa fille un week end sur deux : il ne travaille pas, et peut être avec sa fille. Vous voulez lui supprimer ces week ends, et lui imposer l'intégralité des vacances petites scolaires : si votre ex travaille et ne peut avoir de congés pendant toutes ces périodes, cela veut donc dire qu'il devra soit laisser votre fille seule la majeure partie du temps (ou avec sa belle mère avec laquelle elle a des relations tendues), soit payer pour l'inscrire à des activités, stages, ou colos pour l'occuper et qu'elle ne s'ennuie pas.
    Il aura aussi la possibilité de ne pas prendre votre fille pendant les vacances (le DVH étant un droit et non une obligation), et dans ce cas, il ne paiera plus rien puisque plus de P.A. (mais cela revient à rompre les relations entre votre fille et son père).

    Il est donc préférable de maintenir le paiement de la P.A. et que vous preniez en charge tous les frais de trajets pour les D.V.H.

  17. #17
    Pilier Junior

    Infos >

    Je trouve ça assez époustouflant de dire "je dois suivre mon copain car notre enfant commun ne peut pas rester un mois sans voir son père quand même!" en expliquant que du coup c'est l'autre enfant qui ne verra son père que toutes les 7 semaines mais là ce n'est pas grave. Devant le JAF, ça ferait très bon effet... Par ailleurs, je plussoie un peu tout ce qui a été dit : les trajets sont généralement à la charge de celui qui s'éloigne, pas gracieusement partagés en deux.

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Evg - jaf
    Par katylane dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 27
    Dernier message: 19/06/2017, 13h38
  2. [Vie commune, Rupture] une "EVG" avec des enfants // EGV
    Par milano01 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 64
    Dernier message: 17/02/2016, 13h41
  3. [Succession, Donation] Comment honorer une soulte suite à une succession ?
    Par phenix dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/12/2011, 16h23
  4. [Parents et Enfants] pouvoir connaitre ma petite-fille ou je souhaite déshériter ma fille
    Par Frank18 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 18
    Dernier message: 11/08/2009, 12h36
  5. [Parents et Enfants] relation père, beau-père et droit de visite
    Par Muesli dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/04/2006, 19h43