Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion : Biens propres, biens communs et renonciation de succession

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Suite au décès de mon épouse, que faut-il faire des biens propres et biens communs (je veux dire, les meubles) si je renonce à la succession ? Nous n’avons pas d’enfant, mon épouse était orpheline de père et de mère et elle a 3 frères.

    Merci d’avance pour votre réponse.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Qui sont les héritiers ?
    DETHAU

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    Moi en tant qu’époux car nous nous étions consenti une donation au dernier vivant. Mais si je renonce je ne suis plus héritier. Les autres héritiers sont ses 3 frères. Je dis 3 frères pour faire simple car en réalité il ne lui reste plus que 2 frères et elle a 2 neveux orphelins de son 2e frère décédé.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Du fait de votre renonciation, la succession échoit aux collatéraux, soit à la fratrie de feue votre épouse, les neveux venant par représentation de leur père prédécédé.
    Dans cette situation, convient-il de régler avec eux le sort des meubles soit en leur remettant les "propres" à la défunte et la moitié des "communs", soit en les leur rachetant.
    DETHAU

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci beaucoup pour cette réponse.

    Mais comment leur remettre « les propres et la moitié des communs » ? Cela doit-il se faire de la main à la main ou faut-il établir un document écrit ou faut-il voir avec un notaire ?

    Etant donné le peu de valeurs « des propres et des communs » peuvent-ils sur ma demande renoncer, par écrit bien entendu, à leurs droits sur ces biens mobiliers et m’en faire don ?

    Il est vrai qu’il y a aussi la solution de l’achat.

    Ma situation est complexe et pénible, merci pour votre patience.

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Si vous êtes en bons termes avec les membres de votre belle-famille, il est inutile de faire intervenir un notaire pour constater votre accord.
    Un simple document signé par les uns et les autres suffirait.
    Si vous en arrivez à ce stade, vous n'avez aucun intérêt à renoncer à la succession.
    DETHAU

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci encore pour tous ces renseignements.

    C’est vrai, Duthau, j’y pense. Je me demande s’il ne vaudrait pas mieux pour moi que j’accepte la succession. Plusieurs personnes me l’ont d’ailleurs conseillé.

    NB : ce forum m’apprend beaucoup de choses.

Discussions similaires

  1. [Succession, Donation] testament biens propres /soulte à payer sur biens communs
    Par koukoukou dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/06/2017, 20h33
  2. [Vie commune, Rupture] Séparation de concubins et fonds communs/fonds propres
    Par LicorneDeMer dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/10/2013, 15h19
  3. [Propriétaire et Locataire] Pourquoi payer de l'électricité des communs si je n'ai pas de communs?
    Par baobab dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/09/2010, 11h50
  4. [Vie commune, Rupture] Fonds propres et communs lors d'une séparation
    Par Sansouci dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 15
    Dernier message: 09/12/2009, 19h44
  5. [Succession, Donation] renonciation à succession et biens communs
    Par Babyone23 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2006, 13h40