Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Prétexte : violence conjugale

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour à tous et merci pour votre aide,

    Ma compagne (PACS), avec qui ca ne va plus depuis le début de l'année, a décidé de quitter le domicile avec nos 2 enfants (3 ans et 1 an). Théoriquement, je ne suis pas au courant. J'ai appris qu'elle informait ses amis de son intention et elle dit qu'elle ne se sent pas en sécurité à la maison.
    Pour ne rien cacher, alors que je bricolais, elle est venue "m'em*****r" (désolé pour le terme mais "ennuyer" n'est pas suffisant). J'ai tapé alors sur la porte d'une chambre, ou j'ai laissé une marque, et je l'ai empoignée et mise à l'écart, rien de violent dans les actes.
    J'ai appris également qu'elle était en contact avec un avocat et je pense qu'elle veut m'écarter des enfants en utilsant le prétexte de violence conjugale.
    Je ne suis pas du genre à taper sa femme, je n'en vois pas l'intéret et ça ne m'intéresse pas.
    Je suis d'accord qu'il faut se séparer, il n'y a plus rien entre nous, en dehors des enfants. Ils seront perturbés, c'est sur; c'est dommage car je ne leur espérais jamais ça.
    A mon avis, elle veut la garde mais moi je veux la garde alternée.

    Est ce que j'ai des chances de l'obtenir ? Comment ?
    Peut elle utiliser le prétexte de violence conjugale pour une simple dispute ? Peut elle partir en vidant l'appart lorsque je suis au travail ?

    Merci d'avance pour votre aide,

  2. #2
    Membre Cadet

    Infos >

    Dans ce cas de séparation, il faut faire totalement abstraction de ses sentiments et réagir avec beaucoup d'intelligences. Ce n'est pas évident. Tout d'abord, il faut faire une requête auprès du JAF (juge aux affaires familiales) très vite, voir le premier. Tu demandes la résidence alternée (loi n°2002-305 du 4 mars 2002) et non pas la garde alternée.

    Tu rédiges de façon objective un protocole d'accord entre les parents. Tu n'es pas obligé de verser une pension alimentaire. Mais, il faut prouver que tu es un père participant à l'éducation et non un "papa cadeau". Tu établis une gestion financière pour l'entretien des enfants. Surtout, faire très attention de ne pas saquer son ex-partenaire, la priorité reste uniquement les enfants. Aides toi d'un avocat pour la démarche.

    Aujourd'hui, les juges commencent à s'ouvrir sur la demande de responsabilité des pères. Bon courage pour la suite des évènements.

  3. #3
    Yaka
    Visiteur
    Mouais, je pense que votre accès de colère même s'il est unique (mais pourquoi votre future ex compagne parle de violence conjugale ?) va surtout servir ses intérêts et qu'il y a fort à parier qu'elle demandera la garde complète. Elle pourrait aussi demander une prestation compensatoire si elle ne travaille ou gagne moins que vous. Je sais que ce n'est pas facile mais essayez de ne pas céder aux pressions, mesquineries... et consultez rapidement un avocat. En effet les JAF semblent prendre un peu + en compte les droits des pères mais ne vous attendez pas à des miracles.

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Merci pour vos réponse mais ...

    Une colère ... n'est ce pas humain ??
    Je ne pense pas que ma colère ait qque chose à voir avec nos enfants, leur bien-etre et leur éducation !!
    Je m'occuppe bcp et bien de mes enfants, c'est ce que je vais mettre en avant pour obtenir la résidence alternée, n'est ce pas une bonnne stratégie ?
    Quant à une prestation compensatoire (elle travaille à 80% + cplt CAF), je ne sais pas si elle y a droit. On n'est pas marié.

    Merci encore pour vos commentaires.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    En droit, donc en justice, il ne suffit pas d'affirmer, autant faut il prouver. Si elle n'apporte pas la preuve de violences conjugales répétées, vous pourrez même vous retourner contre elle ensuite.

    Donc, commencez de suite à préparer un dossier : témoignages sipulant que vous êtes un bon papa...etc...Attention, des témoignages l'attaquant elle ne serviront à rien, et éviter les témoignages familiaux.

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Mais ... donner un coup sur une porte par colère, est-ce une violence ??

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Non, c'est un simple accès de colère, qui, de plus, est totalement isolé.

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Merci pour vos réponses.

    Et concernant la prestation compensatoire avec un PACS, est ce possible ??

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Non, seulement dans le divorce, vous n'avez aucune obligation envers elle.

  10. #10
    Membre Sénior

    Infos >

    je l'ai empoignée et mise à l'écart
    ça c'est déjà plus de la violence potentielle, puisqu'il y a eu contact physique.
    A voir si ce geste - qui lui a fait mal ? - a laissé des marques sur elle.

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] Plainte mensongère violence conjugale
    Par Axxe67 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/04/2007, 18h20
  2. [Pénal et infractions] Dépot de plainte - violence conjugale
    Par Ninie0209 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/12/2006, 07h15
  3. [Propriétaire et Locataire] Bail et violence conjugale
    Par Sub60 dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/10/2006, 09h00
  4. [Pénal et infractions] Délai pour porter plainte contre la violence conjugale !
    Par Isabelle31400 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/07/2006, 16h04
  5. [Vie commune, Rupture] violence conjugale, Séparation et bébé de 11 mois
    Par Poupoune25000 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/05/2006, 17h56