Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : droits des enfants après un décés ?

  1. #1
    Membre

    Infos >

    bonjour,
    je vous écris pour ma meilleure amie qui est actuellement dans une très mauvaise situation. Son ancien compagnon avec lequel elle a eu 2 enfants vient de DCD, (on attends l'autopsie pour savoir de quoi).
    Lorsque les gendarmes l'ont questionné il lui ont demandé si il avait de la famille, honnêtement elle a dit que ses parents étaient encore vivant depuis elle est sans cesse embêtée. Elle était restée la meilleure amie de son ex-copain mais la famille a décidée de l'empêcher de s'occuper des affaires de celui-ci. Pourtant ils ont eu deux enfants ensemble, ils sont mineurs ne doit-elle pas protèger leur droits étant leur tuteur légal ? Ils voulaient lui interdire de venir à l'enterrement. Que peut-elle faire pour protéger les droits de ses enfants ? Peux-t-on vraiment lui interdire de s'occuper de tout ? (la famille de son ex-copain est vraiment abominable avec elle !!)
    merci si vous pouvez l'aider, aujourd'hui elle attends le résultat de l'autopsie et demain le frère de son ex-copain fait enlever les scellées et va entrer dans la maison (appartient-elle aux enfants cette maison ou pas ?)
    elle est désespérée de se battre alors qu'elle a tant de peine.
    En attente de vos réponse merci encore


  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Si les enfants ont été reconnus et portent le nom de leur père, ils sont ses héritiers directs.
    Vous devez conseiller à cette femme dans la peine de saisir sans attendre le juge compétent, et demander l'interdiction à quiconque de briser les scéllés.
    C'est très urgent !!!

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonsoir,
    merci de votre réponse je lui envoie tout de suite
    Elle se pose une autre question :
    que peux-t-on faire si le frère du défunt veux l'incinérer alors que celui-ci voulait être inhumer ? Elle connaissait son désir mais personne ne veux l'écouter qui décide ?
    La famille du défunt essaye vraiment de la mettre hors de tout, ce qui ne l'aide pas à faire son deuil.
    en ce qui concerne l'héritage je ne pense pas qu'il y ai de problème vu que c'est le notaire qui décide c'est vraiment difficile quand on se trouve dans une telle situation de trouver des réponses merci encore.

  4. #4
    Membre Sénior

    Infos >

    Incinéré, inhumé qu'est-ce que cela change ?
    Si les volontés du défunt n'ont pas été déposées par écrit dans une étude de notaire on ne peut rien prouver.
    Par contre, on ne peut pas empêcher quelqu'un d'assister à des obsèques, ni de déposer des fleurs sur une sépulture ni au colombarium.
    Si le frère du défunt brise les scellés, cette dame doit porter plainte immédiatement, il encourra les sanctions prévues, un juge n'accordera pas l'interdiction de les briser, c'est déjà fait.

    Maryne

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] droits du père et droits des grands parents après décès de la mère
    Par dom1812 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 35
    Dernier message: 15/02/2018, 07h40
  2. [Parents et Enfants] Tutorat de la mère par des enfants : droits des autres enfants ?
    Par angelaquaoar dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2014, 11h10
  3. [Parents et Enfants] quelles sont les devoirs et droits des enfants et les droits et devoirs des parents
    Par silfaut dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/08/2014, 13h22
  4. [Parents et Enfants] Heritage au décés des parents à parts egales entre enfants et beaux enfants?
    Par Trofou dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/05/2010, 20h21
  5. [Succession, Donation] Droits des frères et soeurs au décès d'un des conjoints s'il n'y a pas d'enfants
    Par Allano dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2004, 17h21