Page 1 sur 3 123 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 64

Discussion : pension alimentaire versée à un enfant majeur, frais de transports de l'enfant pour le lycée ??

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    je me permets de vous poser une question concernant mon divorce "toujours en cours".. et oui les vacances.....

    nous ne sommes toujours pas divorcés, je n'ai pas signé le PV que l'huissier doit me présenter... donc si je lis les différents "documents" qui se trouvent sur le net, et bien , mon mari a toujours "un devoir de secours" à notre encontre, c'est à dire à Moi son épouse et mes deux fils majeurs, de 19 et 26 ans...

    lors de la non conciliation, le juge a rendu un rapport précisant que mon mari devait versé une pension alimentaire de 250€ à mon plus jeune fils... et rien pour mon fils aîné, qui est toujours en recherche d'emploi... et qui lors de notre séparation avait la main cassée...!!! pourquoi lui n'a rien eu???

    car il ne touche que le RSA??? depuis le 13 novembre 2012 pour ses 25 ans ... avant il n'avait rien....

    effectivement mon mari ne travaille pas, mais c'est son choix alors qu'il peut très bien travaillé puisque le magasin que nous avions ; a été remis en état.. mais Monsieur ne veut pas investir dans la ré-habilitation du magasin.. et même pas le vendre!!!???

    il veut vivre de ses "rentes" c'est à dire des économies que nous avons faites et de l'héritage de ses parents (qui vient de la vente de l'appartement situé dans une station balnéaire sur l'océan) ... mais on ne vit pas éternellement avec 200 000€ !!!!

    il a pété les plombs ... et après "une violence".. j'ai quitté la maison avec mes 2 fils car il a des armes de poings en toute légalité...mais j'ai peur de lui.. et je n'ai pas envie de faire un article dans la page des "faits divers"...

    depuis notre séparation, comme c'est sur le compte commun que l'argent du Conseil général est versé pour aider aux transports de mon fils pour son lycée qui se trouve à 100 kms de chez nous ; c'est mon mari qui réglait les frais de transports car j'avais fait le nécessaire auprès de mon avocate , en lui indiquant que c'est lui qui touchait les aides et pas mon compte courant ; et il a réglé les frais de transports jusqu'au mois de Juin 2013....

    sauf que je n'ai plus d'avocate.... elle ne veut plus s'occuper de mon affaire...trop de travail pour elle plus urgent, et comme je ne comprends pas tout et bien , elle n'a pas "aimer" que je lui pose des questions sur mon divorce... car je suis comptable et en aucun cas juriste...

    elle m'avait déjà fait faire "un voyage" chez le notaire qui ne comprenait pas ma visite!!! alors j'avoue.. que je suis perdue!!!! complètement perdue!!!!

    depuis le 28 mars 2013, date de la non conciliation... mon mari doit versée cette pension alimentaire... mais nous sommes dans une situation très très critique.. nous avons vécu 7 mois dans un hôtel, puis nous avons pu avoir un appartement..mais avec.. rien à mettre dedans.. à part nos vêtements.......

    depuis le 1er mai... nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous meubler avec le strict minimum!!!

    une gazinière, un frigo, un micro ondes, et des matelas pneumatiques pour dormir!! et tout cela avec ma pension d'invalidité.. 1100€ mais qui étaient bien entamé car 500€ pour l'hôtel... pour 3 personnes .. il faut bien manger , s'habiller.. et se laver... et avoir un peu de vaisselles (le minimum!!) et encore.. je faisais les poubelles, vous n'imaginer pas tout ce que l'on peut trouver... dans les poubelles!!!

    pour l'instant , nous survivons... car avec une vieille voiture... il y a des frais.. et il faut payer l'essence... même si on fait le minimum....

    Mais là , mon mari refuse d'avancer les frais de transports pour le train pour que mon fils puisse reprendre ses études!! alors que avant les vacances scolaires il réglait les billets de train....il lui a dit qu'il lui réglerait en fin de trimestre!!!! avec le retour des billets... (la confiance règne!!!)

    je suis dans l'impossibilité de régler les frais de transports pour mon fils... et mon fils... dépense la pension qui lui ait verser comme bon lui semble..

    il a 19 ans et a beaucoup de mal... à "admettre" cette situation... mais c'est moi qui suis embêtée!!! et nous nous disputons souvent à ce sujet!!! il croit que c'est de l'argent de "poche"!!!!

    car comment avancer l'argent que je n'ai pas... car j'ai des crédits... et même un prêt "révolving"... pour "renflouer mon compte en banque"... je sais c'est beaucoup...mais comment faire... quant on repart de rien à 50 ans... et que je n'ai plus mes parents pour me donner des meubles et du linge de maison......

    car pour l'instant c'est lui qui a tout à la maison que nous avons...

    comment faire... et à qui m'adresser.. je suis perdue complètement perdue... j'avoue que j'ai plusieurs fois.. eu souvent mettre fin à tout cela par un geste que j'ai déjà fait 3 fois... (tentative de suicide!!)....

    je ne comprends pas la façon de faire de mon avocate... de me lâcher comme çà... alors que je demandais...juste comment çà fonctionnait... je voulais juste savoir!!! juste savoir.... et je comprends encore moi la façon de faire... de mon mari vis à vis de son fils.... c'est impensable!!

    merci mille fois pour votre aide par avance...

    Cordialement.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,
    je suppose que vous aviez obtenu l ' aide juridictionnelle pour l ' avocate qui vous a lâchée
    il faut donc que vous demandiez qu' un autre avocat vous soit attribué, si le divorce n ' est pas terminé
    est -ce que ce PV d 'huissier que vous attendez est le jugement de divorce?
    si c 'est le cas, les mesures provisoires continuent à s appliquer
    la pension est due jusqu' à ce que le jugement soit signifié, et les voies de recours épuisées
    tentez auprès du conseil général que le remboursement des frais soit versé sur le compte de votre fils ou le vôtre, puisque votre mari ne reverse pas
    c 'est à vous que doit être versée la PA de votre fils, donc celui -ci devrait assumer ses frais de transport si c 'est lui qui la perçoit

    je ne peux m ' empêcher de m ' étonner que le JAF ne vous ait pas attribué la maison à titre gratuit, même si vous êtes partie, en étant handicapée, et suite à des violences, votre avocate aurait dû le demander
    Vous auriez pu demander la maison à titre de prestation compensatoire

    Savez vous ce que dit le jugement de divorce?
    ne pourriez vous faire appel?
    Dans un 1 er temps, il vous faut un autre avocat

    tenez bon, mieux défendue, vous pouvez encore inverser la situation
    Dernière modification par Bellugue ; 20/08/2013 à 08h05.
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je confirme que la première chose a faire est d'obtenir l'attribution d'un nouvel avocat, si le jugement de divorce n'est pas encore prononcé. En effet, même en lisant votre autre message, je n'arrive pas à comprendre où vous en êtes exactement dans votre procédure de divorce :
    bonjour,

    je suis d'accord avec ce qui est cité plus haut... et je trouve que c'est bien que la loi change... surtout pour les violences conjugales... car avant... c'était du "domaine de la famille" et cela devait se régler au sein de la famille...à moi que l'un des deux protagonistes soient morts !!

    Mais vous voyez , j'ai 54 ans , 35 ans de mariage , 2 grands garçons majeurs... un, encore scolarisé, et l'autre en recherche d'emploi après une opération du rein et de la main, (son père l'a renié par téléphone!! ......)

    et bien en septembre 2012 en rentrant de cure , car je suis en longue maladie depuis 2005, et bien mon mari m'a envoyé un "sms" pour me dire "que je n'étais pas la bienvenue chez moi"...!!
    mais je suis quand même rentrée chez moi...

    et là , il a "EXPLOSE" comme je ne l'avais jamais vu.... (mon fils avec un amie à lui qui nous avait ramené en voiture car nous étions à pied et la maison se trouve en dehors de la ville et il n'y a pas de ligne de car pour se rendre chez moi!!) ...... et bien il s'est mis à HURLER, A DIRE QU'IL ALLAIT DONNER TOUTES NOS AFFAIRES A EMMAUS, QU'IL FALLAIT QUE JE F..... LE CAMP DE LA !!! et je vous fais grâce de tout le reste... puis à un moment ...il a pris un des petits chiens que nous avions... et il l'a jeté dehors.. (le chien n'est pour rien dans nos histoires???...)

    je suis sortie pour aller le chercher car il était effrayé par les cris... et le geste... et là j'ai senti ... deux mains dans mon dos... ET JE ME SUIS RETROUVEE PAR TERRE AVEC FORCE ! (Monsieur mesure 1m85 et pèse 130 kgs donc on sent très bien , les mains posées dans votre dos!!!!...je peux vous le confirmer!!)

    JAMAIS EN 35 ANS DE MARIAGE , IL N'AVAIT PORTE LA MAIN SUR MOI......

    et pourtant nous avons eu comme tous les couples des désaccords , des claquements de portes... et des emportements..mais jamais... accompagnés de geste de cette façon...

    et puis sur son visage.. on pouvait lire "la HAINE"...... "LE MEPRIS.....et TELLEMENT D'AUTRES CHOSES" .... et là je peux vous dire que j'ai eu peur... vraiment peur!!!

    voilà un homme qui pendant 35 ans de vie commune "pète un plomb" et me JETTE DEHORS AVEC VIOLENCE car je ne n'attendais pas du tout à ce geste... et mon fils qui vient pour me relever... qui fait l'objet de menaces de la part de mon mari qui lui coure derrière cherchant l'affrontement avec son fils... et lui disant : " T'as quelque chose à dire , TOI.... et le répétant plusieurs fois.." et mon fils de 25 ans fuyant devant lui ....justement pour ne pas provoquer d’affrontement....

    Mon fils voulait juste relever "sa mère"... c'est tout.... surtout qu'il avait toujours dit... votre divorce ce n'est pas mon affaire..Papa reste mon père et toi ma mère... et je trouvais sa décision tellement sage!!!

    ET LA , AU PREMIER GESTE..... JE SUIS ALLEE PORTER PLAINTE.... , à la gendarmerie, qui a mis 3 heures pour enregistrer ma plainte.. et qui n'a pas écouté mon fils qui était pourtant partie prenante dans l'altercation????

    la résistance de l'officier de gendarmerie pour enregistrer ma plainte...m'a fait frémir... car il m'a demandé.. si "je n'avais pas glissé ???"
    comme je lui ai dit je fais encore bien la différence dans la langue française entre le mot "POUSSER" et "GLISSER" !!!????

    après je lui ai dit qu'il possédait des armes de poings dans le bureau de la maison et qu'il avait fermé les portes à clé du bureau m'interdisant tout accès.. ainsi que la chambre conjugale!!!!

    il m'a demandé si il "avait posé son arme sur ma tempe... ou menacé avec son arme à la main!!"... vous pensez que j'allais attendre qu'il en arrive à ces gestes là pour faire quelque chose ?????

    faut il que nous soyons blessée ou tuée... pour être entendue...?????
    faut il que les violences soient répétitives pour que des mesures soient prises ????

    malheureusement je le pense !!

    car lors de la conciliation , la Juge aux Affaires Familiales, a simplement dit que "c'était une situation à laquelle il aurait fallu mettre fin bien avant!!! " et VOILA.....

    Je fais tout pour que justement la VIOLENCE NE S'INSTALLE PAS, et QUE LES ARMES NE SORTENT PAS DU COFFRE OU ELLES SONT ENFERMEES, CAR IL Y EN A QUAND MEME 4... 357 MAGNUM, COLT 45....!!

    et vous pensez que la justice a fait quelque chose pour moi et mes enfants.... NON RIEN!!!!

    c'est lui qui a gardé la maison , avec toutes mes affaires dedans... je suis partie avec 3 valises , une pour chaque enfant , et une pour moi avec l'aide des gendarmes, car entre temps ..nous avons "essayé de cohabiter"... c'était encore plus flippant!!! car Monsieur a "posé des cadenas sur toutes les portes de la maison" et là , un autre gendarme m'a conseillé de partir, car lui était "impuissant" contre ce qu'il faisait... il m'a dit.. je peux tenter de le raisonner. mais tant qu'il n'est pas passé à "L'ACTION , JE NE PEUX RIEN FAIRE!!!!"

    et je peux vous dire que tous les jours dans le journal, je peux lire.. les attaques... et les morts de drame familiale qu'il y a en France et même dans ma région.. et je n'ai aucune envie de me retrouver dans la page des "faits divers"... (je pourrais plus lire mon journal.. çà me manquerait...!!!!)

    mais même avec ce trait d'humour... Vous pensez que la justice..même si elle change... nous serons mieux protéger... n'oublions pas que ce sont des textes de loi... et que la mise en pratique... çà c'est une autre affaire..
    car quand les gendarmes sont venus m'accompagner pour que je prenne du linge chez moi pour partir..... et bien le jeune gendarme, a fait la réflexion .. "ah si j'avais su que ce n'était "que pour çà" et bien je n'aurais pas fait sortir tout un peloton"... mais n'est il pas la pour garantir la justice... et faire en sorte que tout ce passe bien....

    bien sur ...il a fait la leçon à mon mari en lui disant qu'à son âge... on devait être raisonnable..!!! oui mon mari s'est "tenu sage tant qu'ils étaient là".. mais ces messieurs sont partis... et là... les insultes... et tout le reste.. ont commencé à "pleuvoir"...

    vous croyez que je me sentais en sécurité ????

    oui les lois changent et c'est tant mieux....mais les mentalités... comme je l'ai dit... c'est UNE AUTRE HISTOIRE..... et après 35 ans de mariage et de travail acharné, car j'ai toujours été une "bosseuse".... je ne me suis arrêtée de travailler que pour la naissance de mes fils... mais j'adorais mon métier..que j'en oubliais parfois que j'avais une famille..

    je ne suis pas une colombe... moi aussi j'ai mes tords.. mais je le reconnais... et je ne menace personne...

    au mois de Juin on se sépare... en bonne intelligence... et en septembre ... on se sépare au fusil...???? j'ai du rater des "épisodes"....

    mais pour l'instant c'est moi qui galère pour trouver un appartement avec ma pension d'invalidité cat2 (je ne peux pas travailler suivant les textes de la sécurité sociale!!)

    j'ai du recommencer à zéro... racheter l'essentiel... alors que j'ai tout à la maison, mais que Monsieur ne lâche rien!!!!

    Mon avocate.. qui ne m'avait rien expliqué de la procédure de divorce m'avait dit de ne pas signer.. le premier PV... je me suis exécutée, mais je n'ai eu aucune explication .. à part... "je m'occupe de tout"..

    De rien.. plutôt... puisque quand j'ai demandé des explications... elle a pris la "mouche"... et ne veux plus être mon avocat.. je n'ai eu aucuns conseils de sa part!!! je découvre par le net comme cela fonctionne ... et nous sommes toutes et tous des cas à part.....

    ALORS QUELLES MESURES PRENDRA , LE GOUVERNEMENT POUR LA "PREMIERE VIOLENCE" CELLE QUI FAIT QUE LES AUTRES VONT SUIVRE !!!!

    car beaucoup de campagne ont été faites justement pour que nous n'attendions pas la deuxième "gifle".. pour partir!!! mais même comme çà.. nous sommes encore dans notre tort....?????

    Je n'ai plus d'avocats... plus de conseils( mais çà ; mon avocate ne m'en donnaient pas de toute façon!!!) et je ne sais pas du tout où je vais????

    Monsieur ne travaille pas car il a hérité!!! et refuse de remettre le magasin que nous avions en état de marche... il veut vivre des ses "rentes"!!!!

    je sais que je vais être "spolier" de tout le travail et de tout l'argent que nos avons et des biens... car il a toujours été plus malin.... la preuve ; les compte des enfants pour leur anniversaire était sur des comptes bloqués... à son NOM A LUI!!!! les enfants ne toucheront rien de leurs grands parents disparus maintenant...C'est injuste.... et abusif!!! mais c'est comme çà....

    je sais que "la roue tourne"....mais pour l'instant... on fait les poubelles pour trouver de la vaisselle... et des habits;.. ou bien tout autre chose susceptible d'être "détourné" de son utilisations d'origine... pour nous aider... "à Survivre".....

    VOILA C"EST UNE PARTIE DE MON HISTOIRE

    Meeci de m'avoir lu.... CORDIALEMENT
    Vous donnez beaucoup de détails (qui pour vous ont de l'importance) mais qui ne permettent pas de comprendre votre situation.

    Quel est le document que vous avez refusé de signer (premier P.V. ?)

    Doit-on comprendre qu'avant vous travailliez avec votre mari ? que faisiez vous ? Vous parlez d'un magasin remis en état mais que votre ex ne veut pas investir dans sa réhabilitation : que s'est-il passé ? qui est propriétaire du fonds ? des murs ?
    Etes vous propriétaires ou locataires de la maison que vous occupiez ? Est-ce un bien propre que votre mari a hérité de ses parents ?

    Il semble que vous avez toujours un compte commun : il faut faire le nécessaire pour ouvrir un compte à votre seul nom et vous désolidariser de ce compte joint.

    Si j'ai bien compris, vos revenus pour 3 personnes se composent de votre pension d'invalidité + la P.A. pour votre jeun e fils + le RSA du fils ainé, soit 1100 € + 250 € + 483,24 € = 1833,25 € - Quel est le niveau de votre loyer et de votre APL ?
    Que percevez vous du Conseil Général ? Est-ce une bourse pour votre jeune fils ? Si oui, pourquoi cet argent ne vous est-il pas versé à vous, si votre fils est à votre charge ? Intervenez auprès du Conseil Général pour faire modifier le compte à créditer.
    Aviez vous demandé à bénéficier d'une prestation compensatoire ?
    Concernant la pension alimentaire versée par votre ex, ce n'est pas l'argent de poche de votre fils : c'est pour vous aider dans le paiement de ses charges courantes (nourriture, habillement, hygiène,...) ; c'est à vous de ne pas le laisser disposer de cet argent.
    Il est normal que le juge ne vous ait pas accordé de pension alimentaire pour votre fils ainé qui perçoit le R.S.A : s'il avait bénéficié d'une P.A., il n'aurait pas eu plus de revenus puisque le montant de la P.A. aurait été déduit de son R.S.A. ; recherche-t-il un travail pour améliorer sa situation ?

    Pour votre jeune fils, vous parlez de lycée : en quelle classe est-il ? Pour éviter ces frais de transport, pourquoi n'est-il pas inscrit dans un lycée plus proche de votre domicile ? Au lieu de le laisser utiliser la P.A. comme de l'argent de poche, utilisez cette somme pour payer son billet de train.

    Avez vous demandé à une assistante sociale de vous aider dans toutes les démarches à effectuer ?

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,
    Je suis d'accord avec les réponses apportées (la pension alimentaire est pour subvenir aux besoin de votre fils, mais elle est pour vous, vous devrions pouvoir obtenir l'aide d'un avocat, grace à l'aide juridictionnelle, et normal que vous ne perceviez pas de pension pour votre fils ainé, car il n'est pas sclolarisé). Par contre je voudrai précisé à Yooyoo que quand nous habitons des petites campagnes (ce qui doit être votre cas, vu que vous parlez du conseil général), il n'y a pas de lycée à proximité et dépendons donc de ces transports (ce n'est pas une agression, bien sur, mais juste une info, les gens qui habitent en ville ne connaissent pas toujours ce genre de problème). Et petite question a se poser (mais peut être l'avez vous déjà posée), je sais qu'il existe une pension aussi pour l'un des époux (j'ai le nom sur le bout de la langue, mais je ne le retrouve plus). Elle consiste à rendre plus ou moins équitable le niveau de vie que vous aviez avant votre séparation. Votre mari ne travaillant pas, je sais pas si vous y avez le droit, mais ça vaut le coup de se renseigner, peut même que quelqu'un ici sera vous répondre. Et l'allocation Parents isolés ? C'est limité à un certain age des enfants ? Bonne chance pour la suite

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    C'est vrai que je vis en zone urbanisée, mais je doute que même en pleine campagne, il n'y ait pas de lycée à moins de 100 kms ???

    Pour la Prestation Compensatoire, j'ai (et belluge avant moi) déjà posé la question ; mais tout comme nous ignorons si le jugement de divorce est déjà prononcé, nous ne savons pas si une P.C. a été demandée ? Toutefois, il ne faut pas perdre de vue, qu'a priori, Monsieur n'aurait plus aucun revenu : dans ce cas, le niveau de vie de Monsieur ne doit pas justifier de payer cette P.C.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    le patrimoine de chacun est pris en compte
    monsieur vit de ses rentes actuellement
    il y a un magasin( fond ou murs, entreprise, on ne sait pas, ni si c 'est propre à monsieur) et une maison en commun
    35 ans de mariage, a élévé les enfants, collaboré gratuitement à l ' activité du mari semble t il, un handicap
    mise à la porte par monsieur, violences conjugales attestées
    je ne m ' explique pas que madame n ' ait pas une pension de secours, en sus de la jouissance gratuite de la maison

    il faudra partager le patrimoine commun
    madame peut demander la part de monsieur sur la maison
    de quoi se loger gratuitement et vivre de sa pension

    elle était dans la lune l' avocate
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

  7. #7
    Membre Junior

    Infos >

    Oups, j'ai lu trop vite (j'ai lu 10kms et non 100), désolée.
    Après en fonction de ce que fait ce jeune ça reste possible. Exemple par chez l'école hotellière la plus proche est à 80Km. Et pour la pension compensatoire, j'ai bien précisé que du fait que son mari ne travaille pas, j'étais pas sure qu'elle obtienne quelque chose. Je me suis aussi appuyée sur le fait qu'il perçoive une rente.

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    collaboré gratuitement à l ' activité du mari semble t il,
    A priori non, ou pas gratuitement, autrement elle ne pourrait pas percevoir une pension d'invalidité cat2 de 1100 €/mois.

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    bonjour, Merci à Yooyoo, Bellugue et Ninie1978 pour vos messages,

    vous ne pouvez pas savoir, comme cela fait du bien de savoir que "l'on n'est pas seule"... car je l'avoue, je désespère,
    J'habite dans le Pays Basque.... pour vous donnez un peu plus de renseignement, je sais qu'il ne faut pas se "dévoiler" mais pour mieux comprendre ma "situation" qui pour moi est un désespoir , me situer semble indispensable pour vous!!

    Je sais que ma belle soeur et mon frère s'étonnent aussi que je ne puisse pas avoir "tels ou telles choses" !!! mais ici.... c'est le bout du monde... !!

    il y a 220 avocats sur le TGI de la ville où je suis...mais presque tous font des divorces... mais dès que c'est un peu compliqué.... HOP y a plus personne.... et surtout j'ai l'impression qu'ils font "leur petite salade entre eux... mais qu'en fin de compte , nos les personnes qui divorçons et bien nous ne sommes que des spectateurs"

    je suis sure que si j'avais été dans une grande ville , cela ne se passerait pas comme çà!!

    pour vous donnez un exemple. : pour ma dépression j'ai eu un psychiatre qui me suivait, et je voulais avoir l'avis d'un autre, car un psychologue avait suggéré à mon mari de demander l'avis d'un autre psychiatre pour savoir si je " n'étais pas bi-polaire" .... et bien j'ai fait au moins 7 psychiatres .... jusqu'à 25 kms de chez moi... et bien les 7 m'ont renvoyés sur mon "psychiatre parce que c'était lui qui me suivait"...

    je ne suis même pas libre d'avoir l'avis d'un autre médecin!!! c'est quand même quelque chose!! vous ne pensez pas.... voila une chose qui n'arriverait pas si j'étais dans une grande ville!!!!

    mais non ici... et bien.. on est prisonnier de son médecin ... en quelques sortes!!! moi qui vient d'une grande ville dans ma jeunesse... je n'avais jamais vu une chose pareille!!! mais pourtant c'est ainsi!!

    effectivement j'ai droit à l'aide juridictionnelle avec une participation de 40% actuellement et il est possible que l'aide juridictionnelle ne me soit plus donné lors du divorce en fonction des biens que nous avons... enfin c'est ce que m'a dit mon "avocate" au début!!

    mais je n'ai jamais rien payé lors des rendez vous qu'elle m'a donné ou que je lui ai demandé!!

    mais pour ce qui est des explications et bien ... je pense l'avoir beaucoup vexée lors de ma demande ...????!!! je ne vois pas pourquoi !

    je pense que je n'ai pas de prestation compensatoire tout simplement parce que Monsieur ne travaille pas... il est solvable... alors que moi , je ne le suis pas.. puisque je n'ai que ma pension d'invalidité qui est de 1100€ , je gagnais bien ma vie... et je faisais en sorte que ma famille ne manque de rien!! voilà pourquoi ma pension est élevée... enfin si on peut dire cela.. mais pour la région c'est beaucoup!!!

    ici à part le tourisme... il n'y a rien comme industrie .....

    Pour mon fils de 19 ans, et bien le problème c'est que l'école qui se trouve à 100 kms se trouve , elle , dans une grande ville et il est en première Biologie laboratoire et ici il n'y a aucun lycée professionnel qui fait cette "activité"...

    et effectivement le Conseil général apporte une aide, pour le trajet.... cela ne couvre pas la totalité...mais çà aide bien tout de même et je serais toujours là ... si il a besoin, mais il faut qu'il se trouve un travail pendant ses vacances pour avoir une autonomie financière le plus vite possible...

    ce que je n'arrive pas à comprendre ; C'est que mon mari est solvable, puisque il a l'héritage de ses parents (249 000€) et (191 000€ de participation au résultat quand il travaillait chez Castorama plus l'argent qu'il a mis à son nom , mais qui appartient aux enfants..mais qu'ils n'aurons malheureusement jamais!! mais j'ai l'impression que l'on ne prend en compte que le fait qu'il ne travaille pas et qu'il soit déficitaire dans ses bilans... depuis l'effondrement du magasin... alors qu'il aurait pu "éviter ces déficits inutiles".... Mais nul n'est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre!!!

    j'avoue que je suis perdue... je n'arrive pas à comprendre cette justice... qui ne semble pas être la même dans une grande ville et dans une petite ville!!! çà me dépasse... ici.. chacun fait comme il veut...
    c'est comme les magasins... ils n'y a pas de grandes concurrences... donc les prix pratiqués sont parfois exorbitants!!! vive l'océan!!!

    dans un autre message je essayé d'être plus concise... mais il y a tellement de choses à dire avec 35 ans de mariage... je n'ai même pas pu demander à mon avocate si je pouvais lui facturer le travail que j'avais fait pour lui en tant que comptable pour le magasin!!!

    car le magasin c'est une "affaire"... et notre vie, c'est autre chose!!

    les murs du magasin ne nous appartiennent pas.... (surtout pas... pas dans un site classé... car si on est propriétaire des murs ... il faut se plier aux constructions "des bâtiments de France" et c'est des ennuis tous les jours... alors la location est très bien!!!

    le fonds de commerce... "c'est l'activité de l'entreprise , l'animalerie" ...maintenant il n'y a plus de fonds de commerce ... il ne reste plus que "le pas de porte"... çà c'est la position du magasin dans la ville... et il est bien placé car en plein centre ville .. piétonne!! donc idéal pour vendre... mais non.... et je ne sais même pas pourquoi???? il ne le fait pas???

    en plus aujourd'hui je viens de recevoir une lettre des allocations familiales qui me dit que je n'ai pas droit à l'APL... parce que mon fils touche un P.A. de 250€ dont je ne vois pas la "couleur"... cause de notre friction entre nous deux... et oui...l'argent source de tous les ennuis!!!!!..... alors qu'avant nous étions soudés...

    je désespère... et j'avoue que c'est très très difficile... et que le moral... est souvent au plus bas... je ne pensais pas que divorcer pouvais être aussi difficile... Mais avec quelqu'un de mauvaise foie.. j'avoue que ce n'est pas difficile de savoir que çà va durer longtemps!!!

    comme m'a dit mon médecin traitant qui vient de divorcer , elle aussi, la justice... c'est du vent.... et vous allez en "baver" et vous n'obtiendrez rien... et çà me désespère.. car avoir travaillé tant d'années pour me faire spolier par un homme qui disait m'aimer... et qui n'a même pas une conduite digne.. j'avoue que je finis pas comprendre que certaines personnes puissent finir par craquer... cela ne devrait pas exister..mais on finit par "user les gens".. à les faire courir à droite et à gauche... à leur dire .. c'est pas le bon papier.. il faut repartir.. !!

    si je ne faisais pas toutes les démarches... et bien je peux vous jurez que je serais dans la rue... je me bats tous les jours.... et je n'ai plus 20 ans.. et plus la même envie de me battre.. je fatigue.. heureusement que mes enfants sont là..même si parfois on s'accroche... mais je ne comprends pas le J.A.F. qui écrit qu'elle n'a pas eu la confirmation par un document que mon mari devait lui remettre pour prouver qu'il ne pouvait pas débloquer l'argent de ses participations... elle n'a rien fait de plus...!!!.??????? et mon avocate non plus...

    mais on marche sur la tête....

    Cordialement.

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    il est urgent de demander un autre avocat pour l ' aide juridictionnelle
    les 191 000 sont à la communauté, et non à lui
    cette somme n ' est pas une réparation de préjudice, elle est commune
    dans ses écritures, le nouvel avocat doit demander une avance sur la liquidation de communauté
    la part de monsieur sur la maison en prestation compensatoire, et le partage du pas de porte qui devra être vendu,
    les participations peuvent être débloquées en cas de divorce
    c'est noté sur le papier qu' il reçoit chaque année
    donc, pas de problèmes pour débloquer
    à l ' avocat de le faire valoir
    l ' avocat devra faire valoir que vous n ' avez pas de droits à la retraite, alors que monsieur en a
    il devra produire une simulation
    la prestation compensatoire se justifie par le fait que vous avez collaboré sans être déclaré conjoint collaborateur, ce qui est une mesure récente, que vous avez 35 ans de mariage.
    vous pourriez engager un divorce pour faute
    je sais qu' en général, c 'est déconseillé, et les fautes n ' augmentent pas la PC, mais outre la satisfaction morale, le juge n ' apprécie pas les manquements du futur ex et sanctionne un peu plus lourdement

    je vous comprend d 'autant mieux que mon cher ex voulait aussi que je m ' en aille pour laisser la place à son amie
    résultat : une pension alimentaire pendant les années de procédure, la jouissance gratuite de la maison,et une prestation compensatoire en abandon de ses droits sur la maison, et il en reste
    mais il faut être défendue

    vous voyez, c 'est possible

    Votre fils devra régler le transport avec le montant de la pension, et vous devriez envoyer une lette recommandée au père lui demandant de vous reverser l ' aide

    même si c 'est sans effet, vous le fournirez pour le divorce, montrant ainsi que le père refuse de participer à l ' entretien de son fils
    Dernière modification par Bellugue ; 21/08/2013 à 06h44.
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

  11. #11
    Membre Cadet

    Infos >

    bonjour,
    et Merci à Belugue et Youyou de votre aide !!

    Je sais Youyou, je mets beaucoup de "choses" et j'essaie d'expliquer la situation , mais, avec la situation que nous vivons depuis le mois d'octobre 2012, c'est très difficile, oui, je l'avoue , il est certain que mon "descriptif" n'est "pas toujours très clair"!! je vais essayer d'être plus concise (je ne promet rien!!)

    j' ai 54 ans, et après 35 ans de mariage, je vois ma "vie" s'effondrée... on peut ne plus être d'accord mais en arriver à un divorce "conflictuel"... çà je n'aurais jamais pensé qu'il en arriverait là?

    - 1998 - ma maman décède , me laissant sa maison que j'ai vendu et j'ai hérité de la somme approximative de 35 000€ (j'ai un frère qui a 14 de plus que moi et qui a hérité de la même part)

    - 1999 - avec l'héritage de mes parents , nous avons acheté un fonds de commerce d'animalerie en plein centre ville d'environ 100m2 (mon mari travaillait à Castorama, mais avait des "frictions" avec sa supérieure ? je crois qu'il n'a jamais été aimé "diriger" par une femme quel qu’elle soit !!)

    et moi, (par amour!! et parce que le fonds de commerce correspondait à l'héritage de mes parents !! nous avons achetés le fonds et le stock, l'argent de l'héritage faisant "office de caution" car les taux d'intérêts pour emprunter à l'époque étaient très très intéressant... et le fait d'avoir de l'argent de "coté" en cas de coup dur était une bonne chose... et en plus il pouvait déduire les intérêts des emprunts dans le bilan, çà c'est ma partie car je suis expert comptable!) l'argent de mes parents ont été bloqué sur des codévi et des autres contrats... qui ont perdu beaucoup!!!! malheureusement !!! très mal conseillé par le banquier!!)

    - 2000 - l'entreprise de transports où je travaillais depuis le 19 sept 1983 a été vendu à une autre "entreprise" (des calculettes!!!) pendant 2 ans mon ancien patron est resté pour faire la "transition entre la nouvelle direction" il devait resté une année de plus..mais il est tombé malade.. (cancer de la prostate)

    - 2002 - mon patron parti, là , les choses ont "très vite changées" à notre égard, je savais que l'on "coupait" les têtes de services!!! mais à cette vitesse et avec autant de malhonnêté ! çà je ne l'aurais jamais pensé ! je sais même à mon âge je suis encore naïve!!

    j'ai reçu une lettre recommandée en pensant que c'était les "chèques vacances".. et bien non c'était "une convocation pour une sanction disciplinaire" ; avec un rendez vous dans les 8 jours alors que on pouvait me convoquer dans les 3 jours puisque l'entreprise avait plus de 200 employés! mais non... on m'a laissé "comme çà" ! "à me demander ce que l'on pouvait bien me reprocher"

    je suis très disciplinée pour mon travail... et intransigeante sur la procédure de comptabilité, quand je ne comprends pas quelque chose, je m'adresse auprès de mon hôtel des impôts, d'ailleurs mon inspecteur des impôts est devenue une amie (à force de me voir je pense!!)

    l'entreprise a subi 3 contrôles fiscaux et 2 contrôles de l'URSSAF, et nous n'avons jamais subi de redressement. j'ai pour moi cette satisfaction toute personnelle(même si je n'en ai jamais eu de merci) moi, je suis contente du travail que j'ai fait.

    (mon mari ayant le magasin depuis 1999, en plus de la comptabilité de la société de transports où je travaillais et bien je faisais la comptabilité "à titre gratuit" pour le magasin de mon mari , je n'étais pas employé par lui, il était le seul gérant!!)

    - 5 juillet 2002 - jour de la convocation pour SANCTION DISCIPLINAIRE, le directeur qui venait d'arriver.. et que je n'avais entrevue que 3 fois... me demandait des explications sur un problème de facturation. (service qui ne dépendait absolument pas de moi!!) et ce problème de facturation n'entraînait "RIEN SUR LE BILAN DE FIN D'ANNEE" ??!!
    je pense que c'était une façon de me trouver ..une faute pour me mettre à la porte!

    mais psychologiquement..entre l'attente de 8 jours où je me suis "rongée les sangs"..et bien.. je n'ai pas pu m'expliquer! et je me suis effondrée complètement! et j'ai fait une dépression suivie d'une tentative de suicide! (j'ai été dans une maison de repos car j'étais pratiquement dans le coma!! et j'ai fait 2 autres tentatives après!!)

    j'ai été suivi par un psychiatre qui m'a sortie en très grande partie de cette "désastreuse maladie"!!! on est isolée; et il faut dire que mon mari n'étant pas un "joyeux drille" il est un pessimiste de nature ; et ne cultive absolument pas les amitiés. c'est moi qui était le "clown" de la maison, ainsi que le soutien financier, et pour tout le reste aussi, Monsieur s'occupait des voitures (c'est à dire 2 vidanges par an!!)

    - 5 juillet 2005 - Inaptitude au travail , reclassement impossible et invalidité CAT2 par l'assurance maladie depuis cette date. la Catégorie 2 de l'invalidité ne vous permet pas de travailler et même encore maintenant il m'est difficile de me mettre devant un ordinateur pour faire de la comptabilité!

    - sept 2005 - acquisition d'une ferme avec 1h500 de terrain.habitable, mais à remettre aux normes! nous avions déménager quelques affaires, car j'ai la manie de tout garder, et puis il fallait bien mettre les affaires de mes parents, enfin le peu de meubles qu'ils nous avaient laissés! et des affaires aussi à nous! et les jouets des enfants! car nous n'avions pas de cave dans la maison où nous habitions!! (la ferme a été acquise en SCI familiale.
    -28 août 2008 - 11h35 - effondrement du plafond du magasin de mon mari avec 25 tonnes de gravats dans le magasin, détruisant tous les aquariums, et tuant avec les poussières les oiseaux et les rongeurs, en laissant très peu de vivant! heureusement il n'y avait pas de clients ! et mon mari était au fond du magasin et çà lui est tombé devant lui, grosse grosse émotion!!!
    le propriétaire des murs, un chirurgien bien connue sur la place de la "ville", n'avait pas pris d'assurance chantier. Donc c'est son argent qui est concerné. nous avons pris un avocat qui en plus, était un client de mon mari, mais qui depuis cette date n'a toujours rien fait! malgré les expertises judiciaires faisant apparaître beaucoup de "mauvaises choses de la part du propriétaire" le manque de sécurité qu'il n'a pas fait etc

    mais à part une somme de 48 000€ d'avance sur le jugement final!!!(en quelle année?) et bien aucune somme n'a été versée. mais le local a été remis en état, pas tout à fait correctement mais dans les normes!!! même si les carreaux par terre ne sont pas de la même couleur, on peut marcher par terre sans souci, mais il faut racheter des aquariums et des cages et des animaux ; mais çà, Monsieur ne veut pas le faire pour lui ..il attend la fin de la procédure! (je crois qu'il va pouvoir attendre longtemps. nous en avons parler très souvent avec mon inspecteur des impôts) et je crois que le manque d'énergie l'a envahie ! c'est bien dommage ! j'ai bien essayé de l'aider à trouver un autre travail ;à faire en tant que entrepreneurs individuels, mais rien à faire...!!!!

    - 5 février 2009 - ma belle mère, la mère de mon mari décède après avoir eu la maladie d’Alzheimer et une DMLA, mais pendant ma maladie, comme elle vivait encore chez elle, j'allais tous les jours à 45 kms de chez moi , passer du temps avec elle, et je passais le week end avec elle et avec mon plus jeune fils "elle ne le reconnaissais pas toujours, mais mon fils, lui disait : je suis ton petit fils , je sais que tu ne me reconnais pas, mais c'est pas grave, je t'aime et je vais regarder Dysney Channel ,du mois de novembre au mois d'avril, date de sa mise en maison de retraite car elle sortait en ville et se perdait, mais, se rappelait toujours de son n° de té. (heureusement) mais pour sa sécurité il valait mieux qu'elle soit encadrée "enfin si on peut dire" car elle s'est échappée 2 fois de la maison de retraite! et c'est nous qui l'avons ramenée! car le téléphone était rattaché au notre (heureusement!)
    Mon mari n'a jamais voulu s'occuper de sa mère : car il avait été adopté et a très mal vécu son adoption cachée et ma belle mère avait beaucoup de pudeur et lui disait : tu es mon fils, c'est tout,elle ne voulait rien dire de plus,c'était une autre génération !
    mais une rancœur s'est installé dans sa tête! il n'a pensé qu'à lui et pas à la souffrance que pouvait avoir ressentie sa mère de ne pas pouvoir avoir d'enfant. la soeur de mon mari a été adopté elle aussi, et n'a pas fait mieux auprès de sa mère. elle profitait de l'appartement, mais pas de visite auprès d'elle dans la maison de retraite.
    la suite sur une autre page... (trop de caractères écrits)!!

  12. #12
    Membre Cadet

    Infos >

    2ème partie :

    ma mère disait toujours dans la vie : ON A DES DROITS MAIS AUSSI DES DEVOIRS!

    et voilà! je me perds encore en multiples explications!

    - 13 février 2009 - Après l'ouragan KLAUS, notre maison a complètement brûlée, en ne laissant rien, aucun meuble, ni papiers, rien ! les pompiers ont finis ce que le feu avait déjà bien détruits, mais c'était nécessaire, j'ai été emmené par les pompiers à l'hôpital car ils avaient peur que j'ai respirée des fumées toxiques ; et là, mon mari arrive, alors que des amis étaient avec moi et il me dit "très calmement "en plus la maison n'était pas assuré"! PARDON ?? là , j'ai cru que nous étions poursuivi par "le mauvais sort"

    Il n'oublie pas d'assurer l'appartement de sa mère, des voitures, du magasin même si il n'a pas d'activités, c'est obligatoire même pendant la procédure en justice! il assure la ferme, et il oublie d'assurer notre maison principale?
    j'avoue que je n'ai rien pu dire tellement j'étais sonnée!! et je me disait "heureusement que ce n'était pas moi qui m'occupais de cela parce que j'en aurais entendu parler jusqu'à la fin de ma vie"!

    Mais là, il ne fallait rien dire, sa réflexion ; "ben oui ; j'ai oublié ; çà arrive à tout le monde d'oublier!" ALORS QUE LES ASSURANCES VOUS RELANCENT EN PERMANENCE, permettez moi d'en douter, comme m'a dit le gendarme : je pense qu'il avait une "idée en tête"!!!! oui mais laquelle??

    Après la destruction de la maison, comme l'appartement de ma belle mère était libre nous avons aménagés chez elle, en toute urgence, il y avait tout pour vivre, il ne restait plus qu'à remplir le réfrigérateur!
    mais l'appartement était trop petit pour nous, et mon mari ne voulait pas garder cet appartement car le syndic était très cher et son but était de le vendre!

    - 21 juillet 2010 - vente de l'appartement de mes beaux parents au prix de 249 000€

    - juin 2012 - discussion entre nous deux : nous avions convenu que nous ne pouvions plus vivre ensemble : nous n'avions plus les mêmes objectifs et qu'il était mieux de Divorcer et pas de nous séparer comme il l'avait dit , car je le connais quand même et je savais qu'il ne voulait plus rien avoir à faire avec moi, et que séparé, et bien nous restions encore solidaire l'un de l'autre, et que ce n'était pas çà qu'il voulait.

    je suis partie en cure le 7 août 2012 - pour des problèmes de surpoids dû à ma maladie et des problèmes cardiaques et tension et je ne suis revenue que le 14 septembre. je partais pour 3 semaines mais arrivée là bas, le médecin m'a dit que c'était lui qui décidait de ma date de sortie. je lui ai transmis l'information par sms et que je lui dirait quand je sortirais comme il s'agissait d'une hospitalisation je ne pouvais sortir qu'une fois par semaine et seulement un après midi et de toute façon j'étais partie là bas pour faire le maximum pour ma santé, çà faisait 2 ans que je remettais cette cure, car il y avait toujours à faire à la maison! normal puisque mon mari ne faisait rien! et les enfants "pareil que lui" malgré "colères" ils me répondaient, mais Papa,lui ,il fait quoi ? que répondre?

    en revenant de ma cure j'ai pris un véhicule mis à disposition par le service de cure pour me ramener, je n'habitais qu'à 25 kms!! et j'ai reçu un sms me disant : "tu n'es pas la bienvenue chez toi"!!! CHARMANT!!

    et là, il a explosé,il s'est mis à HURLER! comme jamais je ne l'avais jamais vu!! et quand il m'a poussé dehors,et bien... j'ai eu très très peur! vraiment très peur!!! n'oublions pas qu'il a des armes de poing. Mon fils et moi même avec la "copine" de mon fils nous sommes partis car il était vraiment complètement "fou"!!!! et nous avons dormi chez la copine et le copain de mon fils qui nous ont accueilli car vraiment j'avais très peur. La jeune fille connaissait mon mari et ne l'avait jamais vu dans un tel état et elle fut elle aussi très choquée et nous a dit que nous ne pouvions pas rester là!!

    le lendemain j'ai voulu prendre des affaires et une des deux voitures. il avait emmené toutes les clés des véhicules? il voulait que je parte mais ne me donnait aucun moyen pour partir!!!! comment faire? discuter avec lui? impossible? il ne voulait pas "m'entendre"!

    J'ai été portée plainte auprès de la gendarmerie, le lendemain, et un des gendarmes a appelé mon mari pour que nous puissions revenir à la maison en "cohabitation " et pendant le mois d'octobre nous avons essayé,mais c'était infernal,car, nous mangions à 15 h pour ne pas le gêner, mais çà le gênait quand même!!!! et pendant ce mois : il a posé des cadenas sur toutes les portes de la ferme, il m'avait déjà interdit le bureau, et la chambre conjugale où se trouvait tout mon linge personnel et de maison et autres choses personnelles!
    j'ai appelé les gendarmes et là , le gendarme m'a dit : vous savez la justice est mal faite, je ne peux rien faire pour vous tant qu'il ne vous aura pas blessée ou tuée, et j'avoue que cet objectif ; ne me plaisait guère et il m'a dit qu'il valait mieux que je parte avec mes enfants avant qu'il n'arrive un accident ! je n'avais pas envie de me retrouver dans les pages des faits divers!!
    et le 29 OCTOBRE 2012 nous sommes partis avec 3 valises. 1 chacun le minimum

    j'ai pris une avocate pour me défendre,çà n'a pas été facile, car il semble qu'ils sont tous débordés ici!!!
    mais entre temps mon mari avait déposé une demande de divorce.

    après consultation mon avocate m'a dit de ne pas signer le PV de divorce lors de la conciliation devant le JAF ; je lui ai fait confiance, mais quand je demandais des explications, elle me disait qu'elle savait ce qu'elle faisait et qu'il fallait avoir confiance en elle que tout se passerait bien, mais je n'avais pas plus d'explications, elle disait toujours, il faut qu'on avance!

    -14 février 2013 - conciliation au tribunal - mon mari est passé en premier car mon avocate n'était pas encore là!! puis ce fut mon tour... et là le JAF m'a dit que c'était une histoire qui aurait du se terminer bien avant d'en arriver là!!!????.... puis nous avons été réuni , mon mari et moi et nos avocats respectifs....chaque avocat défendant son client..mais j'ai senti que mon avocate était bien moins "active"!!!
    le JAF, a posé des questions à mon mari concernant la vente de l'appartement de ses parents.... (mais devant la JAF il ne se rappelait plus ni du prix ni de la date... il n'avait apporté aucun papier à ce sujet, la JAF a tiqué parce qu'il n'avait amené que mes papiers mais rien de lui et comme elle lui a dit : Monsieur, si on n'a rien à se reprocher on vient avec la totalité de ses papiers et pas seulement avec ceux de votre épouse!

    nous avons vécu 7 mois à l'hôtel, à 500€ par mois et mon fils ainé n'avait pas encore le RSA car il est né le 13 novembre 1987 et n'avait pas l'âge pour l'obtenir et c'est ma seule pension d'invalidité (1100€ déjà bien entamé car nous n'avions pas le droit de manger ce qu'il y avait dans les placards de la maison et dans le frigo non plus, donc il fallait que je fasse des courses, sauf que nous n'avions pas de voitures et que nous étions en pleine campagne) nous avons été au village où il y avait une pizzéria et nous avons mangé là bas, un repas par jour, mais même en prenant qu'un plat, çà revient cher!!!

    - 28 mars 2013 - courrier de mon avocat, m'envoyant l'acte de non conciliation faisant état de la pension alimentaire pour mon plus jeune fils pour 250€ , mais rien pour mon fils ainé? qui était en recherche d'emploi? après que sa main fracturée fut remise au "mieux"! mais à l'époque de la conciliation du 14 février 2013 ,il était sans ressources, et avait la main cassée?!
    je ne comprends pas? car sur d'autres sites j'ai vu que les enfants même majeurs et en situation de recherche d'emploi qui font l'objet par leur parent d'une aide.

    il est vrai qu'il n'a pas de "revenus" puisqu'il ne travaille pas, mais il a 240 000€ de la vente de l'appartement et 191 000€ de réserves de ses participations quand il travaillait à Castorama et des économies que nous avions faites et même qu'il avait mis l'argent qu'avait donné grand parents et parrain et marraines à son nom et non à des livrets au nom des enfants! plus facile pour garder l'argent! et moi qui avait confiance!? quelle naïve!

    j'ai revue mon avocate en lui précisant qu'il fallait en finir et qu'il fallait accepter le divorce car je ne voyais pas où elle voulait en venir et elle ne voulait pas donner d'explication et quand je lui ai demandé des explications, elle a très mal pris ma demande et m'a dit d'aller "me faire voir ailleurs!!! elle a fait la demande de PV (pour le divorce) auprès de l'autre avocate, celle de mon mari et depuis, j'attends que l'huissier vienne se présenter pour que je puisse signer ce PV de divorce, mais ce sont les vacances, et les avocats, et bien, ne sont pas là! voilà!

    voilà où j'en suis, j'ai refusé de signer lors de la conciliation sur les conseils de mon avocate mais elle ne m'a donné aucune explication et n'a rien fait après les conseils qu'elle m'avait donné!!! comment voulez vous que je comprenne quelque chose!!!

    comment comprendre un divorce , je ne suis pas juriste et je ne divorce pas tous les ans! J'espère que vous comprendrez mieux, mais j'ai du mal à être consise j'ai toujours peur que l'on ne comprenne pas!
    très cordialement et mille mercis

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour Domibye64,

    Je comprends qu'après 35 ans de mariage, vous avez beaucoup de détails à raconter, mais, pour ne pas décourager les personnes qui vous répondent, si vous voulez être lue évitez de faire de si grands pavés : concentrez vous sur les choses importantes ; idem si vous trouvez une nouvelle avocate : ne la noyez pas sur tous les détails de votre vie, concentrez vous sur l'essentiel de votre vie commune.

    Après vous avoir lue, je n'ai toujours pas compris quel a été votre parcours professionnel (et celui de votre époux) :
    - votre profession et le nombre d'années pendant lesquelles vous avez exercé ce métier,
    - combien de temps votre mari a travaillé dans ce magasin de matériaux (dont vous ne pouvez citer le nom sur ce forum) ?
    - quand avez vous cessé votre activité pour ouvrir un magasin animalerie avec votre mari ? étiez vous déclarée ? Combien d'années a duré cette activité ?

    Au niveau de votre logement, vous parlez de maison, de ferme ??? Où étiez vous logés et à qui appartenait ce bien ?

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    je retiens
    la maison a brulé, pas assurée
    la ferme est en sci

    votre avocate vous a bien conseillée, il ne faut rien signer lors de l ' ordonnance de non concilaition
    il n ' y a d ' ailleurs rien à signer
    si vous le faites, c 'est que vous êtes d 'accord avec les demandes de votre époux qui a déposé la requête

    vous n ' aurez pas de visite d'huissier pour ce PV, mais pour le jugement de l ' ordonnance de non conciliation
    un jugement doit être signifié, pour pouvoir être appliqué, et cela ouvre le délai pour faire appel
    le jugement n ' a pas été signifié, vous ne pouvez donc pas le faire exécuter
    il est valable, mais vous n ' avez aucun moyen de pression contre votre ex pour réclamer la pension s 'il ne la règle pas
    votre avocate aurait dû le faire au lieu d ' attendre qu' il le fasse, ce dont il se garde bien

    après l 'onc, celui qui a déposé la requête a 6 mois pour assigner en divorce
    s'il ne le fait pas, l ' autre a le droit de le faire

    il serait bon que vous le fassiez
    vous ne pouvez aller plus vite, votre avocate non plus
    Dernière modification par Bellugue ; 21/08/2013 à 13h13.
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

  15. #15
    Membre Cadet

    Infos >

    bonjour Yooyoo!

    je vous remercie de tous les conseils que vous, et autres personnes me donnent, car vous le dites, je "finis par me perdre et perdre les personnes qui me lisent dans "trop de détails" ! et les conseils que vous me donnez me sont TRES TRES UTILES!! (çà évitera que je perde une autre avocate peut être!! même si je pense que celle que j'avais n'étais pas compétente!!) LOL

    mon parcours professionnel :

    - expert comptable de sept 1983 à juillet 2005 (date de mon licenciement pour inaptitude!) soit 22 ans dans une entreprise de transports routiers)

    le parcours professionnel de mon mari dans l'entreprise de matériaux :

    - mars 1994 à février 1999 - soit pratiquement 5 ans

    c'est mon mari qui a cessé son activité pour prendre le magasin en 1999, moi je suis restée dans mon entreprise de transport qui m'apportait plus de satisfaction au niveau du travail, et ne voulait pas travaillé, "en famille" source "souvent" de crise à la maison.

    - j'ai fait "gracieusement" la comptabilité du magasin de mon mari sans jamais être déclarée puisque je travaillais déjà ailleurs... j'aurais dépassé le quota d'heures autorisées!

    - l'activité du magasin a duré du mois de mars 1999 au mois d'août 2008 , jour de l'effondrement du plafond du magasin (25 tonnes de gravats à l'intérieur du magasin!) tout à été détruit.
    soit 9 ans et 6 mois.


    - 1ère maison achetée en 1984 sous le régime de la communauté des biens réduites au acquets, et qui a brûlé le 13 février 2009 , entièrement.
    cette maison nous appartenait à tous les deux. maintenant il ne reste plus que le terrain et des ruines.... et la cheminée du salon qui est toujours debout , elle !!

    - 2ème maison : la ferme acquise en 2005 et que nous avons mise en SCI familiale pour des facilités de transmission pour les enfants plus tard, car la région étant très prisée, le prix des maisons est toujours en augmentation.... nous sommes actionnaires mon mari et moi même à 50% chacun de la SCI (la ferme)

    - appartement de ma belle mère et de mon beau père , où nous avons logés lors de l'incendie de la 1ère maison,
    là, il s'agit de la succession de mon mari , et cet appartement a été vendu en juillet 2010 pour la somme de 249 000€ (c'est son héritage)

    - 1999, acquisition d'un fonds de commerce d'animalerie avec l'héritage des mes parents, environ 35 000€ , les murs ne nous appartiennent pas, c'est juste le fonds... c'est à dire l'activité de vendre des animaux et des accessoires pour animaux que nous avons achetés, c'est çà , le fonds de commerce.. et quand il n'y a plus d'activité, cela devient , "le pas de porte".

    "c'est immatériel, mais c'est comme çà dans le commerce!!)
    mon mari était le seul gérant du magasin, moi je n'existais pas pour le magasin , je ne figure sur aucune déclaration auprès des impôts.
    j'espère avoir été plus concise.. et merci de vos conseils , ils me sont très très précieux... vous ne pouvez pas imaginez...

    se retrouver sans rien alors que l'on a toujours travaillé, et fait tout pour sa famille ... et être pratiquement à la rue... car ce fut le cas pour une nuit ou deux... c'est inimaginable... et pourtant!! mais je ne veux pas me laisser spolier par quelqu'un qui a été plus malin que moi... simplement parce qu'il a mis tout l'argent à son nom!! je me bats surtout pour mes enfants... car si j'étais seule je crois que j'aurais "lâcher prise"!!

    Cordialement Domibye64

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    même si c 'est à son nom, c'est à la communauté
    vous avez la moitié du pas de porte, la moitié de la maison brulée,
    la moitié des comptes en banque à la date de l ' ONC
    la moitié de ce que le procès procurera
    la moitié de l ' épargne salariale

    a vous en propre
    vos droits à la retraite pour les 22 ans
    vos 50 parts de SCI
    votre argent propre placé

    la seule chose compliquée sera que l ' argent de la vente de l'appartement propre "tombe en communauté"
    si il ne l ' a dépensé que pour lui, la communauté ne lui devra rien
    il faudra voir à quoi cet argent a servi, et ce qu' il en restait le jour de l ' ONC
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

  17. #17
    Membre Cadet

    Infos >

    oh Merci Bellugue!

    vous m'ouvrez des horizons nouveaux !

    car je pensais que les héritages, nous revenaient de droit. c'est à dire que lors de la division de nos biens, et bien l'héritage de mes parents soit environ 35 000€ , me revenait en totalité!
    et qu'il en était de même pour son héritage, sauf si évidemment cela avait servi pour lui...

    mais prenons le cas par exemple, nous sommes séparés mais pas encore divorcés... ce qui est notre situation actuelle : il a acheté une voiture une citroen C5 Break , qui doit être à son nom,
    mais je ne sais pas avec quel argent il a acheté ce bien, est ce que , cette voiture entre dans la communauté ??

    parce que si j'ai bien compris, même séparé, il a encore un devoir de secours envers moi, car actuellement je n'ai aucune mutuelle , car avec tout ce que j'ai du acheter même en solde chez Emmaus, et autres, et toutes les avances pour l'obtention d'un appartement, et bien.. je n'ai pas un sou devant moi...!!

    et je sais que avant la conciliation , il devait encore me "couvrir" au niveau de la mutuelle, mais comme il a changé d'organisme au 31 décembre de l'année 2012, il ne m'a pas inscrit avec lui, il n'a pris en compte que mon plus jeune fils... mais moi, pas du tout, et j'en avais parlé avec mon avocate qui m'avait dit que effectivement il aurait du me déclarer auprès du nouvel organisme.... mais que "on n'allait pas chipoter pour 2 ou 3 mois de mutuelle" je vous jure que c'est ce qu'elle m'a dit....

    on voit bien que c'est pas elle qui a besoin de soin... quelconque....heureusemen t que ma dépression est prise à 100% car je serais dans une misère noire......

    et pourtant je ne suis pas une acharnée de la feuille de soins car si j'ai mal à la tête, j'achète mon aspirine sans ordonnance.... et même d'autres choses encore... mais là j'ai besoin de faire une radio de la hanche, et je ne peux pas car je n'ai pas de mutuelle et je dépasse le plafond pour la CMU....

    je gagne trop pour avoir des aides , mais pas assez pour avoir une mutuelle..... comment voulez vous que les gens ne se révoltent pas ??? c'est un cercle sans fin....

    mais si je comprends bien ...même si il n'a pas de revenu régulier... (ce qui est un mensonge, car il fait des entretiens d'aquariums chez des particuliers, et il ne le fait pas gratuitement... !! ) mais qu'il a un capital d'argent, il a un devoir de secours envers moi qui ne peut faire face à mes emprunts et "déficits familiaux" ???
    enfin je pense...

    très très cordialement... j'avoue que divorcer.. est un vrai parcours du combattant.... encore pire que le mariage....!!

  18. #18
    Pilier Sénior

    Infos >

    vous êtes couverte par son assurance maladie pendant un an après le divorce, mais la mutuelle est souscrite pour une personne
    il n ' a pas l ' obligation de vous assurer

    votre héritage reste propre, parce que vous l ' avez placé en garantie
    en ce qui concerne le sien, il tombe en communauté, mais à la liquidation, le communauté doit le lui restituer si elle en a profité
    comme il le dépense pour lui, elle ne lui devra rien
    la voiture achetée pendant le mariage est commune
    il faudra qu' il prouve l ' avoir achetée avec de l ' argent propre, ce lui sera facile

    ce n ' est pas parce qu' un compte bancaire est au nom d 'un seul des époux que les sommes inscrites lui appartiennent en propre
    elles sont à la communauté
    par contre , aucun droit de regard de celui qui n ' a pas procuration

    pour les parts de SCI, elles sont nominatives et propres à chacun, mais la valeur des parts est commune
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

  19. #19
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par tipule Voir le message
    Bonsoir,

    Vous pouvez demander une pension alimentaire à vos deux parents, leurs montants sera en fonction de leurs possibilités respectives. Si vous avez droit à l'aide juridictionelle, il n'y a pas de raison que ça vous coute cher, allez-y.
    Votre mère a tout à fait le droit de ne pas vouloir vous héberger et de vous mettre à la porte si c'est ce qu'elle veut. Quant à porter plainte pour harcèlement moral parce qu'elle veut vous obliger à ranger votre chambre, vous n'êtes pas sérieux?
    Votre père ne peut pas vous obliger à résider chez lui.

    Cordialement.
    je viens de lire votre échange avec ptitange, "tipule" et je crois que vous venez de répondre à la question que je me pose depuis plusieurs semaines!

    je suis en pleine procédure de divorce "très conflictuelles" et mes deux enfants de 19 et 26 ans sont partis avec moi en octobre 2012!

    de octobre 2012 au 1er mai 2013 - nous avons vécu dans un hôtel qui s'occupe des "cas particuliers" comme les notres (on devrait donner des "étoiles" à ces gens qui gèrent des établissements comme çà , car c'est pas tous les jours faciles et ce n'est pas toujours des gens seulement "perdues" qu'elles recueillent mais aussi des gens en complète "déconnexion avec la société" donc "assez violent"!! et on ne parle jamais de ces gens là... et pourtant ils méritent toute notre reconnaissance et admiration!.... ceci était une aparté!!)

    enfin pour en revenir à mon "problème" :

    depuis le 1er mai 2013 , nous avons un appartement en HLM, un F4 avec une chambre pour chacun , 66 m2 contre 30m2 de la chambre d'hôtel !! il n'y a pas photos... c'est le paradis....

    mais depuis que nous sommes là, nous sommes en conflit pratiquement tout le temps...

    mon fils aîné de 26 ans.. est maintenant au RSA car il a eu 26 ans le 13 novembre 2012, et avant il travaillait chez MC DO, mais l'employeur n'étant pas honnête, moi en tant qu'expert comptable, et avec son accord bien sur, il a mis son employeur aux Prud'hommes... mais l'affaire s'est délitée, car il n'a pas suivi l'affaire avec son avocat car .. entre temps les éclats du divorce, l'ont entraîné dans la tourmente!!

    mais il a tendance à "laisser faire les choses" ... et il est toujours chez moi !!! alors que nous nous entendons de moins en moins.. de plus il a une petite amie de 18 ans... ce qui ne " l’entraîne pas "vers le haut"... et le faire "grandir moralement"..!!"
    mais c'est facile.. on vit chez maman qui est séparé de son père ... en attendant le divorce!! mais on critique... on fustige.. on impose sa petite copine!!! tout çà parce que pour des questions de faciliter pour avoir l'APL, l'office d'HLM, nous a mis co-locataire, donc il pense qu'il a "le droit" de faire.. comme il veut, SAUF QUE C'EST MOI QUI PAIE LES FACTURES, ET MËME SON TELEPHONE!!! çà il l'oublie.. pôle emploi lui a assigné "une entreprise" pour l'aider à trouver du travail... et "monsieur " attend qu'il lui trouve du travail??!!!.......Le JAF n'a pas octroyé de pension alimentaire pour lui??!!

    pour le plus jeune, de 19 ans qui est encore scolarisé à 100 kms de chez nous, mon mari lors de la non conciliation a été condamné par le JAF, a versé une pension alimentaire de 250€ par mois (ce depuis le 28 mars 2013!) (mon mari a eu beaucoup difficulté à se "mettre à jour pour les versements" mais maintenant c'est à jour!!).

    sauf que mon mari touche les bourses pour sa scolarité et l'aide du Conseil Général pour le transports donc normal qu'il règle la scolarité et le transport de mon fils...

    sauf que mon fils de 19 ans qui vit aussi avec moi touche la pension alimentaire sans que j'en touche...un centime... et en plus je suis obligées de déclarer dans ma déclaration d'impôt cette pension???

    et il refuse catégoriquement de donner un centime des 250€ , chaque fois que nous abordons le sujet, c'est tout de suite un conflit... il dit que je suis Jalouse parce que ce n'est pas à moi que l'on a donné la pension alimentaire...!!!!

    Mon Dieu, j'ai 54 ans, j'ai travaillé pendant 35 ans avec un salaire net de 1500€ sur 13 mois et avec des participations aux résultats qui ont toutes servies à les habiller, à leur faire des cadeaux.. à acheter des affaires pour la scolarité de l'un ou de l'autre ...ainsi que pour mon mari... !!! mais çà... ce n'est "plus rien"... c'est "OUBLIE"....

    on dit que les enfants sont ingrats.. mais je ne pensais pas que dans la situation où nous nous trouvons actuellement... ils deviendraient comme çà!!! aussi "méchants et ingrats"!!!

    plus vous en faites pour eux.. et moins ils s'en aperçoivent!!! et plus on vous "parle mal" "vraiment très mal".. çà me crève le coeur.. tous les jours... et j'avoue.. que bien des fois.. j'ai pensé mettre fin à tout cela.. car à quoi sert de se faire tourmenter de tout coté, si on est tout le temps "critiqué"..

    j'ai demandé à mes deux fils.. de partir de la maison, car je ne vois pas pourquoi, je les garderais sous mon toit!! alors que tout ce que je fais pour eux n'est pas bien... !!

    mais je voudrais savoir si je dois saisir le Jaf pour l'informer du changement de situation... ???

    car comme ils sont majeurs, j'ai encore des obligations vis à vis de celui qui est scolarisé mais envers celui qui ne "cherche pas de travail" , je ne vois pas pourquoi je continuerais à être la "bonne poire".. qui ne reçoit que "insultes et mauvais caractères"!!!

    je souffre déjà assez de ce divorce qui à l'origine devait se faire dans "une certaine quiétude" et qui se fait en fin de compte au "fusil"...

    mon premier avocat m'a laissé tombé !! et oui quant on demande "trop de renseignements" ben "ils n'aiment pas... enfin "ici" ! mais , j'ai rendez vous avec mon autre avocat le 3 septembre .. !! je vais de toute façon lui en parler... même si c'est mon divorce entre mon mari et moi.. mais il y a tout de même plein de choses qui ne m'ont pas été expliquée... je suis expert comptable et non juriste !! et je pense que la moindre des choses , surtout pour un avocat, c'est de vous expliquer comment çà va se passer... et bien ... moi je n'ai pas eu cette chance!! , mais je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et merci à tout ceux qui par leurs conseils , leurs disponibilités, et leurs gentillesses!! vous êtes des gens formidables.. qui permettent à des personnes comme moi.. à garder espoir!! et à ne pas baisser les bras.. car tout est tellement difficile...
    émotionnellement !! psychologiquement !! et aussi avec tous ces papiers... tellement de papiers.." la France croule sous les papiers.." et quoi que l'on fasse, il manque toujours un papier!! c'est un parcours du "combattant" , et je comprends pourquoi il y a tellement de "gens dans la rue", car c'est trop dur!! et je les comprends!! pour avoir été à la rue pendant un moment!!

    MERCI POUR VOTRE GENTILLESSE, ET VOTRE AIDE "SI PRECIEUSE" Cordialement et amicalement
    Dernière modification par domibye64 ; 31/08/2013 à 02h18. Motif: message écrit 2 fois,,

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    tout çà parce que pour des questions de faciliter pour avoir l'APL, l'office d'HLM, nous a mis co-locataire, donc il pense qu'il a "le droit" de faire.. comme il veut, SAUF QUE C'EST MOI QUI PAIE LES FACTURES, ET MËME SON TELEPHONE!!! çà il l'oublie..
    Si comme vous le dites, votre fils de 26 ans est aussi sur le bail, donc vous êtes bien colocataires, et VOUS NE POUVEZ PAS LE METTRE DEHORS !
    Par contre, il a une dette locative de la 1/2 des loyers envers vous...

    De plus, votre fils de 19 ans a une PA, c'est en effet SA pension, pour SON éducation et vous n'avez pas à y toucher...par contre, rien ne vous oblige à lui payer son portable...il a sa PA pour ça

    Il faut remettre les choses à leurs places, et ça ira mieux pour vous comme pour vos fils. Bon courage.

    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  21. #21
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Le premier problème que je vois, c'est que votre fils est co-locataire. Ca va poser problème car vous ne pouvez pas le mettre dehors, donc la première chose à faire est de régler ce problème avec vos hlm. Vous allez sans doute être obligée de déménager dans un logement plus petit si vos enfants ne logent plus avec vous.

    Pour le plus jeune, c'est clair que la pension que votre mari lui verse ne doit pas être de l'argent de poche, elle doit servir à payer ses frais alimentaires et vestimentaires, au minimum. Il va falloir revoir le JAF sur ce point ( de toute façon vous le reverrez puisque le divorce n'est pas encore prononcé) s'il doit continuer à vivre avec vous. S'il prend son indépendance, vous aurez certainement une pension à lui verser également. Pas de panique, elle sera fonction de vos revenus. Si vous n'en avez pas, vous ne verserez rien. D'ailleurs sur ce point, vous pouvez également, suivant votre situation financière en demander une à votre mari. Tout ceci est à voir avec votre avocat: j'espère que le nouveau sera plus compétent que le précédent.

    En dehors des points juridique, je vous donne mon avis. Ne vous laissez pas faire par vos enfants ingrats, vous n'avez plus l'age de vous faire marcher sur les pieds. Mettez-les dehors dès que ce sera possible et vivez votre vie. Vous avez besoin de vous reconstruire. Et ce sera sans eux, pour l'instant...et ne culpabilisez pas. Quand ils deviendront adultes, ils changeront: les garçons ont souvent une adolescence tardive qui perdure parfois jusqu'à la trentaine, après, ça se calme. Ils auront alors sans doute une vie de famille et se rendront alors compte de l'attitude qu'ils ont eu envers vous. Pour l'instant, pensez à vous.

    Bon courage...votre avocat sera pour l'instant votre meilleur soutien. Revenez nous donner des nouvelles dès que vous l'aurez vu.

    Cordialement.

  22. #22
    Pilier Sénior

    Infos >

    Domibye64, vous avez déjà ouvert votre propre discussion pour expliquer votre situation http://forum-juridique.net-iris.fr/p...eur-frais.html ; pour éviter les confusions, ne vous greffez pas sur les discussions d'autres intervenants dont la situation est différente. Et comme déjà dit, si vous voulez que les intervenants prennent le temps de vous lire, évitez de faire de gros pavés : des faits, rien que des faits sans commentaires inutiles.

  23. #23
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci Youyou, Mais en lisant les réponses qui avaient été faites pour la personne précédente, cela semblait correspondre à ma situation... donc voilà pourquoi je me suis "greffée" sur cette "conversation" afin de ne pas noyer le forum, pour des cas "similaires"....

    quant au "PAVE" . Je vous prie de bien vouloir m'en excuser.. mais j'ai du mal.. à faire court.
    Mais je vous promets que j'essaie... car pour mon nouvel avocat.. je m'entraine sur mon ordi. pour que je ne puisse les exposer que les faits... et seulement les faits..!!! Mille merci et mille excuses.

    ---------- Message ajouté à 11h30 ---------- Précédent message à 11h26 ----------

    Mille merci Tipule pour votre réponse,

    et vous voyez il et 11h27 et mon plus grand de fils.... vient d'arriver.. en tenant comme "le seigneur des lieux" et en disant que , il arrêtait tout lundi... et qu'il partait.. sur un ton.. qui se veut autoritaire et méchant... mais je pense que la meilleure chose est celle ci.. qu'il vive sa vie... et surtout ailleurs...!!
    mais merci de votre aide...
    vous êtes des anges!!! cordialement

  24. #24
    Pilier Junior

    Infos >

    Pour le plus jeune, vous en parlerez avec votre avocat, mais il me semble que dans le cas présent votre mari ne verse actuellement pas véritablement de pension pour votre fils, il ne fait que lui rétrocéder la bourse qu'il touche pour lui. Cette bourse devra être versée directement à votre fils ou à vous, s'il habite chez vous. Et son père devra, en plus, lui verser une pension.

  25. #25
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    Bonjour,

    Votre dernier message et leurs réponses viennent d'être fusionnés avec votre discussion de départ.
    Merci de continuer ici afin de ne pas polluer d'autres discussions et de mélanger les intervenants.

Page 1 sur 3 123 FinFin

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] recours pension alimentaire enfant majeur non versée plusieurs années
    Par Floréane dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/11/2016, 12h07
  2. [Parents et Enfants] pension alimentaire versée à un enfant majeur.
    Par AVIDJA dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/06/2013, 22h39
  3. [Parents et Enfants] pension alimentaire partiellement versée pour majeur
    Par Bambinosnow dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/09/2007, 07h06
  4. [Parents et Enfants] Pension versee à un Enfant majeur en recherche d'emploi
    Par Scapin dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 20
    Dernier message: 20/04/2007, 15h37
  5. [Vie commune, Rupture] Pension alimentaire non versée, si versée jamais revalorisée depuis 10 ans...
    Par Sam_17113 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/01/2006, 19h40