Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 30

Eloignement géographique volontaire - Souffrance d'un père
Discussion sur le thème : Parents et Enfants

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir,

    Je cherche quelques conseils. Je vais essayer de faire le plus bref possible afin que la lecture ne semble pas trop ennuyeuse . Voilà, mon mari est son ex compagne ont eu deux beaux enfants, en bas âge ( 6 et 3 ans ). Lors de leur séparation cette dernière a souhaité partir à 600kms de leur lieu de résidence invoquant qu'un travail l'attendait et que par conséquent elle ne resterait pas à proximité du domicile du papa. Mon mari n'était pas du tout pour, mais qui dit travail, dit argent donc pour le bien être de ses enfants il a accepté, a contre-coeur et dans la souffrance et le déchirement le plus absolu. 1 an et demi après le départ de son ex compagne, toujours aucun travail la concernant. Aucun jugement de statué mais il lui verse 400€ par mois pour ses enfants. En fait, aucun travail travaille ne l'attendait, elle souhaitait juste rejoindre les membres de sa famille. Ce qui en soit est compréhensible, mais ce qui l'est moins c'est la souffrance de mon mari.Il ne voit ses enfants que 9 semaines par an. Devenant ainsi, le papa "loisirs" et ne partageant rien de la vie des deux petits bouts, ni même leur évolution au quotidien.Seuls quelques contacts téléphoniques tissent le lien 2 à 3 fois par semaine.
    Notre rapprochement près du domicile de la mère ne serait pas envisageable étant donné nos métiers.
    Nous comptons prochainement effectuer une requête auprès du Juge des affaires familliales mais nous aurions souhaité avoir quelques conseils. Pouvez nous parler d' EGV ( Eloignement géographique volontaire )? Pourrions nous obtenir plus que 9 semaines de garde à l'année ? Comment puis-je soutenir mon mari dans cette épreuve, qui nous affecte énormement tout les deux. Nous sommes effondrés lorsque nous devons redonner les enfants, les jours passent trop vite et les semaines en leur compagnie tellement rare ( imaginez 9 semaines par an seulement!!!!).
    S'il vous plait aidez nous grâce à vos conseils, vos témoignages... Merci

    Nous ne souhaitons pas la guerre ou mener un quelqconque combat, qui rendrait la vie aux enfants tellement complexe; mais juste une solution équitable pour tout le monde : elle, nous et les enfants...

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour, vous souhaitez saisir le JAF pour quels motifs ? cordialement

  3. #3
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Vous dites qu'il n'y a pas de jugement?
    si aucun jugement il faut donc effectivement saisir le jaf pour clarifier la situation et surtout etablir le droit de visite
    rien ne vous empeche de demander un droit de visite elargi pour les vacances scolaires
    Il sera difficile par contre de faire reconnaitre l'eloignement volontaire presque 2 ans après et surtout pour un couple non marié

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Pour qu'il y ai un jugement. Pour faire les choses correctement,statuer aux yeux de la loi et pouvoir faire valoir nos droits en cas de soucis.
    Actuellement il n'y en a pas car ça se passe pas trop mal. Nous n'avons pas de soucis pour avoir les enfants ( la moitié des vacances scolaires ) suite au fait qu'elle ait déménagé très loin. Souvent elle nous dit que la requête est effectuée de son côté mais qu'elle attend quelques papiers manquants pour l'envoyer. Maintenant nous savons bien qu'elle n'a toujours rien fait. Nous noisettes comptons la déposer après les fêtes de fin d'année.

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour
    Votre requête est largement fondée du fait de l'éloignement de la mère du lieu du DVH du pere sans motif valable.
    Ce qui va jouer en votre défaveur , c'est que vous ayez attendu un an et demi avant de réagir.
    Mais pour cela, vous pouvez toujours invoquer que la mère s'étant engager à élargir le DVH, vous avez donc fait confiance à celle ci et il s’avère que le temps passant, elle ne respecte pas cet engagement, raison pour laquelle vous saisissez le JAF afin qu'il vous octroie un droit de visite et hébergement élargit et voir les frais de trajets partager.
    Vous pourriez préciser dans votre requête qu'il sera à charge pour le père de venir chercher l'enfant et à charge pour la mère de venir le récupérer ou vice et versa , qu'il soit à la charge de la mere de ramener l'enfant et au père de le ramener au domicile de la mère.

    Ou que les frais de trajets soient divisés par deux, mais cette option risque d’être ensuite difficile à faire appliquer
    Pour votre DVH élargit, vous pouvez demander à ce que les petites vacances scolaires vous soient octroyer en totalité, sauf pour les vacances de noël et jour de l'an ou il faudrait partager.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Subdy
    Votre requête est largement fondée du fait de l'éloignement de la mère du lieu du DVH du pere sans motif valable.
    Se rapprocher de ses parents, même s'ils habitent loin du lieu où vivait le couple, ce n'est pas complètement déraisonnable pour une maman de 2 jeunes enfants qui cherche du travail. Ses parents peuvent l'aider, garder les enfants, peut-être l'héberger même. Et même si elle n'a pas trouvé de travail après plusieurs mois, elle pourra mettre en avant la situation économique difficile.

    Bref, je ne suis pas sûre que l'éloignement sans motif valable soit un argument qui sera bien vu par le juge.
    Il n'y a pas de conflit entre les parents, juste un désir de mettre les conditions noir sur blanc et de faire homologuer l'accord par le juge. Pourquoi faire état de griefs ?

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Il n'y a en effet aucun griefs, juste le désir de faire les choses correctement, mais correctement pour tout le monde. À l'heure actuelle nous avons le sentiment d'être lésés. Elle et les enfants partis à 600kms, un crédit que nous payons chaque mois uniquement pour elle, pour une formation de coiffeuse,métier qu'elle ne désire pas exercer et des enfants trop peu présents. Les contacts par téléphone ne sont malheureusement pas suffisant. Je ne pense pas que nous soyons trop gourmands juste avoir la possibilité de les avoir avec nous plus souvent.
    J'ai lu qu'il existait un mode de garde de type alternée mais un an/un an. Qu'en pensez vous et pensez vous que nous pouvons y prétendre?

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Je ne crois pas à cette histoire de garde alternée un an chacun. Mais en revanche, plus de DVH pour votre mari oui.
    C'est bien une faute de s'éloigner pour convenance personnelle , donc, à vous de savoir aussi ce que vous voulez. Soit, vous réclamez votre du , soit vous subissez, mais à un moment donner, il faudra choisir car je doute que l'ex soit dans d'aussi bonne disposition que vous, sinon, vous ne seriez pas la pour demander à faire valoir votre préjudice.

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous pouvez aussi demander la garde complète des enfants et des DVH pour la mère.
    Ce sera violent, mais plus réaliste qu'une formule 1 an/ 1an qui peut paraître équitable sur le papier mais qui prive les enfants de repères stables puisqu’ils devraient changer d'école, de copains, d'activités de loisirs et d'environnement familial tous les 2 ans.
    La séparation est difficile à vivre pour tout le monde... mais malheureusement la justice n'a pas réponse à tout.

    Par contre, dans quelles conditions en êtes-vous venus à payer un crédit pour sa formation, surtout si elle n'est pas intéressée ? Vous parliez de PA pour les enfants. Là aussi il faut clarifier les choses avec le JAF et fixer une PA raisonnable destinée aux enfants.

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    800€ partent chaque mois pour elle et les enfants. Entre la pension alimentaire et le crédit pour sa formation. Elle a voulu faire des études en coiffure et n'ayant à ce moment ci pas les moyens de la financer entièrement un crédit à été contracté au nom de mon mari puisqu'elle n'avait pas la possibilité de le contracter n'ayant pas de revenus sauf allocations. Ils se sont séparés et mon mari continu de payer une formation qu'elle n'exerce pas et ne souhaite pas exercer. La pension a été convenu par elle, mon mari était désemparé du fait de l'annonce de la séparation d'avec ses enfants et lui a accordé ces 400€.
    Pouvons nous faire jouer également ce fait ci? Mon mari pensait réellement qu'elle irait travailler dans la coiffure mais elle ne le souhaite plus.
    En ce qui concerne la garde 1/1 au départ moi aussi j'étais septique puis après explication de pédopsychiatre il s'avère que l'enfant s'y retrouve et d'autant plus dans sa vie future. L'adaptation ne semble vraiment pas le problème.
    Une autre question, sommes nous dans l'obligation de lui verser une PA lors des vacances estivales, alors que nous les avons la quasi totalité du mois?

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    La PA est calculé sur 12 mois,donc, oui, vous devez lui verser la PA meme pendant les vacances. Vous pouvez apporter la preuve de vos versements au Juge concernant le crédit, mais c'est à double tranchant car vous justifiez en même temps que vous avez les moyens de payer 800 euro par mois pour Madame.
    Pour la garde d'un an chacun, je vous redis mes doutes, cela serait surprenant que le JAF vous l'accorde.

  12. #12
    Membre Benjamin

    Infos >

    Les moyens non, le choix non plus. " Un crédit contracter doit être honoré "... De plus, si nous souhaitons à notre tour avoir un enfant il faut qu'on attendent puisque deux adultes + les deux enfants d'une première union et notre futur ferait 5 donc achat d'une nouvelle voiture ce qui est impossible avec ce qu'on verse déjà. Il nous faudra donc attendre encore six ans... Je sais que notre problème est loin d'être un cas d'urgence ou même éloigné, que beaucoup d'autres personnes vivent le pire. Mais je vois mon mari subir, déprimé, en manque de ses enfants et la situation n'est vraiment pas bonne à vivre. Quand les enfants vous disent au téléphone : encore 90 jours et on vient chez vous... dur à entendre je peux vous l'assurer. Où quand ils vous appellent en pleurs pour dire papa tu me manques... Avec leur maman, c'est sur tout se passe bien. Le temps qu'on paye tout va bien. Mais si notre solde n'est pas arrivée et que le paiement ( pas de date fixée à la base ) n'est pas verser le 26 du mois mais le 27, ce n'est pas la peine que nous cherchions a appeler les enfants, elle ne nous les passera pas.
    Nous cherchons a perser le pour et le contre afin de meiux organiser notre requête auprès du JAF. Ne pas se précipiter.

  13. #13
    Pilier Junior

    Infos >

    Pourquoi donnez vous 400 euro ? Rien ne vous oblige à continuer puisque vous n'avez pas de jugement !
    Envoyez lui un courrier en lui expliquant qu'en raison de ce crédit contracté à son seul profit vous mettent dans le rouge et que par conséquence, vous baissez la pension à (vous déterminerez le montant)
    Ainsi, vous aurez une trace pour expliquer les raisons au JAF.
    Dans ce courrier, retracer les raisons du crédit contracté au nom de votre mari.

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    Nous le faisons pour les enfants. Même si on sait que les enfants ne lui reviennent pas à 400€ par mois. Pour leur bien être.

    ---------- Message ajouté à 12h57 ---------- Précédent message à 12h54 ----------

    Si nous ne payons plus nous ne les avons plus au téléphone. Et quand on ne les voient pas pendant trois mois le téléphone c'est tout ce qu'il nous reste...

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    D'ou l'interet de mettre un cadre juridique dans votre situation.
    A force de composer sur du chantage et sur de la mauvaise foi , cela mène à des situations de ce genre.
    Si vous faites un jugement, cela sera plus claire et personne ne se sentira lésé.

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    Oui mais quel système de garde demander? Alternée?totale? Ou autre? Nous sommes vraiment dans le flou.

  17. #17
    Pilier Junior

    Infos >

    Demandez la garde totale et si elle n'est pas accepter, vous aurez au moins une garde élargit.

  18. #18
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par Subdy
    Bonjour
    Votre requête est largement fondée du fait de l'éloignement de la mère du lieu du DVH du pere sans motif valable.
    .
    je crois avoir compris qu'il n'y a pas de DVH puisque pas de jugement! les parents n'étaient pas mariés; la mère a demenagé et n'a pas empeché le père de voir les enfants.
    si maintenant il y a un jugement, il prendra en compte l'adresse actuelle de chacun et la situation de chacun au jour de la demande( et non pas 2 ans en arrière)

  19. #19
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par cmarcus
    je crois avoir compris qu'il n'y a pas de DVH puisque pas de jugement! les parents n'ataient pas mariés; la mère a demenagé et n'a pas empeché le père de voir les enfants.
    si maintenant il y a un jugement, il prendra en compte l'adresse actuelle de chacun et la situation de chacun au jour de la demande( et non pas 2 ans en arrière)
    Oui, ceci est exact, au moment de ma réponse, je n'avais pas vu qu'il n'y avait pas eu de jugement.

  20. #20
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour, puisque votre problème n'est pas principalement financier, pourquoi n'essayez vous pas de trouver un accord amiable écrit avec la maman pour un droit de visite élargi à la totalité des vacances scolaires (excepté peut etre les grandes vacances et noel). Accord bien-sur que vous ferez entériner par le juge. Vous pouvez peut etre continuer à payer la pension mais pas le crédit, cordialement

  21. #21
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir à toutes et à tous, tout d'abord je vous souhaite une excellente année 2013, beaucoup de bonheur de joie et de réussite. Je reviens vers vous, une fois de plus, afin d'obtenir quelques conseils, car il faut le dire, les conseils ça aide. Alors voilà, il y a du nouveau. Une requête aurait été déposé devant le JAF, ce qui est une bonne chose, que dis-je, une excellente chose. Cette requête émanerait de Madame. La pension a été révisé, certes, par mon conjoint, mais pour des raisons bien précises. Nous sommes passés de 400€ à 200€ en lui expliquant bien que cette revalorisation était due au fait qu'un crédit à son nom était encore débité sur notre compte et qu'une reconnaissance de dette avait été signé de sa main mis qu'aucun remboursement n'avait été encore pour l'heure effectué, par conséquent, mon conjoint déduirait 100€ de la pension pour ce crédit et 100 autres euros car nous nous sommes aperçu que nous payons énormément.
    Un conflit énorme a éclaté, elle n'est absolument pas d'accord avec cette "revalorisation"; soit... Maintenant c'est beaucoup de menaces, appels, sms.... mon conjoint quant à lui reste très calme. Auparavant, nous faisions mi-chemin de route, la maman ayant déménagé volontairement à 600 kms de la maison, d'un commun accord nous nous rejoignions sur Paris. Or maintenant, elle nous annonce qu'avec cette décision ce sera à nous de venir chercher les enfants à son domicile. Personnellement, on les voit que 9 semaines par an alors oui 6 kms, 60 kms ou 600kms peut importe, nous irons, bien sûr que nous irons! Néanmoins, mon conjoint a décrété que lorsque sonnera l'heure de la fin des vacances il ne les ramènera pas, il estime que ce sera à elle de venir les chercher. Bien évidemment, elle nous menace de prévenir la Gendarmerie et e nous en faire baver si jamais c'était le cas.
    Et vous, qu'en pensez vous? Quels sont les risques d'agir de telle sorte? Je précise que depuis que 200€ lui a été retiré aucun dialogue n'est possible.

  22. #22
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    si je me souviens bien il n'y a pas de jugement donc pas de jugement pas d'obligation et pas de contrainte
    vous continuez a payer 200 euros c'est bien vous pourriez ne rien payer en attendant l'épurement de la dette
    pour les vacances elle ne pourra rien faire non plus si vous ne ramenez pas les enfants mais ne dites rien a l'avance

  23. #23
    Membre Benjamin

    Infos >

    Comment ça ne rien dire à l'avance?

  24. #24
    Membre Exclu des Forums

    Infos >

    Citation Envoyé par mili1450
    Comment ça ne rien dire à l'avance?
    si vous etes obligés de faire 600 kms pour aller chercher les enfants faites le et une fois de retour chez vous dites lui qu'elle devra faire de meme pour venir les chercher mais ne lui dites pas avant que vous ne les ramenerez pas

  25. #25
    Membre Benjamin

    Infos >

    Mon conjoint lui a dit hier que d'aller chercher les enfants n'était pas un problème, nous irons mais que par contre, elle reviendrait les chercher. Et c'est à ce moment là, qu'elle nous a menacé que si nous ne les ramenons pas elle appellerait la Gendarmerie et qu'elle ne ferait pas le chemin pour venir. Donc trop tard, c'est déjà dit .

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] ÉLOIGNEMENT GÉOGRAPHIQUE VOLONTAIRE (suite de mes aventures)
    Par Glout dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 17
    Dernier message: 26/02/2016, 17h08
  2. [Parents et Enfants] Eloignement géographique volontaire des enfants
    Par pakrette dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/09/2013, 13h00
  3. [Parents et Enfants] Droit des papas victimes d'éloignement géographique volontaire?
    Par sos papa dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 58
    Dernier message: 22/04/2013, 11h24
  4. [Vie commune, Rupture] Garde pleinière - Eloignement Géographique
    Par Emelie dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/10/2012, 10h59
  5. [Parents et Enfants] Eloignement volontaire du père.
    Par Madamepeel dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 31/03/2009, 20h40