Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 29

Discussion : Droit des parents de mettre dehors des enfants majeurs

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je me tourne vers vous aujourd'hui, car je pense que notre génération sera la première victime du longue liste qui suivra dans le cadre de l'enfant Roi !

    En effet, bien qu'ayant un caractère bien trempé, une bonne situation, et un pavillon en banlieue parisienne, je me retrouve depuis deux ans face à une situation qui commence sérieusement à me peser. Comme vous pourrez le voir, j'ai pris le temps de la réfléxion et ne vous écris pas sur un coup de tête ou suite à une dispute !

    J'ai déjà averti par e-mail mes deux enfants, âgés respectivement de 24 ans et 23 ans aujourd'hui, des règles à suivre pour vivre en harmonie dans une communauté : du bons sens et cela commence par le respect de l'autre...

    Depuis les choses se sont agravées, je dirais presque par provocation ! sachant maintenant pertinament ce qu'il leur est reproché ils titillent dans le bon sens : maison salie dans les 5 minutes qui suivent mon ménage, horaires fortement décalés par rapport aux miens, salle de bains avec touffes de cheveux par terre et dans le lavabos (fille), poils dans la baignoire et à côté de la poubelle de SDB (fils), savon dégoulinant, brosse à dents posées et non rincées !!! bref bruit de chasse d'eau la nuit à répétition , linge sale dans les chambres, poubelles pleines jamais vidées, odeurs ! l'horreur !

    Deux ans c'est une étérnité, et ce qui m'inquiète c'est que dès que j'ausse le ton je déclenche l'hostilité, la menace, la guerre !

    des heures sur internet (les deux) ne mange pas du tout de produits frais alors que j'en achète régulièrement, les fruits pourrissent, les aliments dans le frigo restent intouchés.

    Je suis seule, divorcée, le père n'a jamais payé de pension alimentaire ayant organisé son insolvabilité, mais je sais que malgré l'abandon de famille que j'ai gagné il y a quinze ans ils revoient leur père en douce...

    Je sais que je leur dois une pension alimentaire si je les mets dehors, mais comment procéder ? puis-je venir un soir et changer les serrures ? dois-je les prévenir d'abord par recommandé ? ils sont encore en études supérieures mais en alternance donc ils touchent environ 700 €uros par mois. ai-je donc le droit de les mettre dehors ?

    Je ne suis pas du tout une mère indigne ce ont eux qui ont vraiment dépassé les bornes. Donc la médiation ne servira à rien au contraire, ils ricaneront entre eux car à deux ils se sentent très forts contre moi, et se moqueront des solutions trouvées (du style cause toujours) !

    Merci à tous ceux et celles qui pourront m'apporter des solutions, je lirai tout.

    Merci à ce site d'exister.

    Bien cordialement.

    R.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Légalement, vous avez effectivement la possibilité de ne plus les héberger. Si vous avez tout essayé, ce qui a l'air d'être le cas, mettez-les au pied du mur! Vous me diriez16 ou 17 ans, on pourrait parler de crise d'ados, encore que! mais 23 et 24 ans!!!

    Combien d'années d'études leur reste t-il? En vue de quoi? S'ils partent il va falloir qu'ils se logent. Ils peuvent vous assigner pour toucher une pension alimentaire jusqu'à ce qu'ils soient complètement autonomes financièrement. 700€ par mois, ils peuvent aussi subvenir à leur entretien en partie. Tout est soumis à l'appréciation du Juge qui analysera la situation et les revenus et charges de chacun d'entre vous.

    Ils devront aussi assigner leur père ou bien vous pourrez vous retourner contre lui pour demander sa part contributive.

    Pas d'assignation devant un Juge, aucune obligation légale de verser quoi que ce soit, pour vous comme pour leur père.

    Cordialement,

    Just.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour !

    La loi ne dit pas comment vous devez procéder pour "mettre vos enfants dehors", car je pense qu'il n'y a pas de procédure à respecter. Absolument rien ne vous empêche de changer les serrures pendant qu'ils ne sont pas là et ensuite de ne pas ouvrir quand ils viendront sonner...ensuite, ce sera à eux de se débrouiller.

    Evidemment, c'est beaucoup plus facile à écrire qu'à faire, mais si j'ai un conseil à vous donner, ne les prévenez jamais de rien car ils risqueraient de faire des choses pires que ce que vous connaissez actuellement. Agissez de votre côté, comme bon vous semble, mais ne dévoilez jamais vos intentions....
    Il vaut mieux une couverture bien posée qu'un plaid de travers !!!!

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour et Merci !

    Je suis en effet confortée dans l'idée que tout le monde ne me verra pas arriver comme un monstre, mais comme une mère qui a tout tenté pour essayer d'aplanir le conflit, mais qui se heurte à la bêtise.

    Sur vos dire, je vais maintenant m'orienter vers une porte de sortie rapide de cette situation qui est devenue intolérable, car niant tout simplement ma dignité et mon droit d'exister.

    Et sans vouloir aucune compasion, je l'ai ai en plus élevé seule, sans aide financière, j'ai été là tous les soirs au détriment de ma vie privé, pour les baigner, leur faire à manger, veiller à ce qu'ils se couchent tôt pendant toute leur enfance et adolescence. ( avis aux jeunes parents ) ça peut leur ouvrir les yeux.

    Merci de votre conseil de ne rien leur dire, il sera suivi.

    Merci à Net-Iris.

    Bien à vous.

    R.

  5. #5
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Désolée si ma question vous semble indiscrète et n'y répondez pas si c'est le cas mais... comment en êtes-vous arrivés là ? Comment vos enfants peuvent-ils à ce point se moquer de leur maman ? Vu leur âge !!!
    Je suis dépitée de lire ce genre de choses...
    Moi à votre place je leur mettrais leurs poils et leurs cheveux dans la soupe oui !!!! non mais !!!!

    Valérie

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Valérie,

    non votre question n'est pas indiscrète et est même très naturelle, vu ma personnalité on est en droit de se poser la question. Cela a été très progressif, d'abord le père a disparu complétement pendant dix ans, de leur 8 ans à leur 18 ans. Quand ils ont retrouvé leur père il avait refait surface par le biais d'une cousine ^^ et il avait refait sa vie et deux autres enfants ! ils se sont donc retrouvés en confiance par rapport à moi qui vivait ( par choix :-) encore seule. cela fait donc 5 ans maintenant qu'ils revoient leur père régulièrement, je n'en ai bien sûr aucune trace, mais ils me le disent par texto, sans mentionner le Père juste le prénom de leur demi-frère, donc je comprends où ils sont...

    Pour la vie en commun c'est très simple, j'ai toujours eu le mauvais rôle, celui du parent qui bosse et rentre fatiguée le soir du travail, et qui râle si les choses trainent ou ne sont pas faites...alors évidement contre l'autre partie qui ne les reçoit que pour des dîners ou des anniversaires, le camps est vite choisi ! les enfants adorent la facilité !

    De plus je ne suis pas certaine qu'ils ne soient pas un peu manipuler contre moi de l'autre côté. Le résultat est donc bien là.

    fort heureusement j'ai des amis supers, un travail qui me plait, mon père est toujours vivant et en bonne santé, je sors moi aussi maintenant et j'ai appris à m'occuper de moi ^^.

    Seule tâche dans mon univers, pouvoir poser chez moi, mettre un fond de musique le soir, rafraichir la déco mais sans eux !!! et cocooner ...enfin seule !

    Bien à vous.

    R.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous avez raison de vivre votre vie.

    Une chose que vous devriez cesser de faire est de passer derrière les deux saligauds pour nettoyer ou ranger leurs affaires, faire leur ménage, leurs repas (ils ont accès aux restos U, non ?)…
    Et bien sûr plus d'argent de poche : vous les logez, il conviendrait d'évaluer le coût de cette situation.

    Mais surtout, évitez de vous énerver. Au contraire, ignorez-les. Et devant vos ami(e)s, stigmatisez leur comportement ingrat (déjà, ça soulage).
    Devant les leurs excusez vous du désordre et de la saleté, mais vous êtes débordée et les pauvres choux n'ont pas l'habitude de faire les choses eux-mêmes.

    Ensuite puisque vous en êtes à communiquer par mail avec eux, engagez une procédure d'expulsion contre eux, ou faites leur signer un bail, avec bien sûr un loyer à payer.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    Le mauvais rôle ? Celui qui rentre fatigué du boulot et qui les nourrit ? Je les trouve particulièrement ingrats VU LEUR AGE. Qu'ils aillent donc polluer la vie de leur père ! Je peux vous assurer que ça pourrait leur faire le plus grand bien ! Il est aussi responsable que vous de ses énergumènes... non ?

  9. #9
    Pilier Cadet

    Infos >

    et si vous cherchiez un autre logement ?
    ça vous mettrait plein de projets tous neufs dans votre quotidien et ça les empêcherait de s'imposer plus longtemps dans votre environnement .
    que vous soyiez actuellement propriétaire ou locataire , ça devrait être jouable .

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci à tous vous êtes des coachs pour moi !

    De très bonnes idées, dures à réaliser dans la vie de tous les jours, mais pourquoi pas.

    Je ne suis pas du genre à baisser les bras et bien sûr mon père bien qu'âgé me soutient lui aussi 100 %.

    Arrêter de faire la bonne, et de banquer (comme on dit) je l'ai fait, j'ai tenu un mois et demi ...je vous passe les résultats, j'aurais pû avoir un contrôle du service de l'hygiène^^
    Ils auraient gagnés !!

    Ma fille, excellente comédienne, c'est retrouvée aux urgences à Neuilly ( hôpital américain ) ça m'a coûté 1000 €uros en exam pour me faire dire au téléphone par le neurologue, que tout été normal mais que la médecine n'expliquait pas encore tout ^^
    J'ai compris le message...

    Déménager , hors de question, ils me rendraient la barraque avec des tags !!! y introduiraient des copains que je ne pourrais plus virer après, c'est arrivé à une amie ! ça m'a servi d'exemple.

    Si encore il y avait de l'amour, de l'affection, du respect, mais non, je suis d'une gentillesse insupportable ! pas trop mal conservée, mais vieille, très vieille, ça ils n'arrêtent pas de me le rappeler ^^ des fois que j'ai encore un espoir !

    Mieux vaut en rire, non ? même si c'est un peu grinçant comme humour ^^

    Merci encore,

    Cordialement.

    R.

  11. #11
    Membre Junior

    Infos >

    Eh bien je peux vous assurer que, pour ma part, cela ne me fait pas rire. J'ai de la peine pour vous Rowena. Arrêtez tout net tout ce que vous faites pour eux. Rendez leur la vie tellement impossible qu'ils n'aient qu'un objectif : PARTIR.
    Cessez de cuisiner pour eux, préparez juste votre repas. Traitez les comme ils vous traitent, faites juste votre petit ménage perso, ils ne méritent pas mieux... et dites-leur clairement et à qui veut l'entendre, que vous n'attendez qu'une chose : qu'ils s'en aillent... parce que vous ne pouvez plus les "encaisser".
    Inutile de continuer à leur parler ou alors oui... pour pousser une bonne gueulante et les mettre dehors avec un bon coup de pied aux fesses !!! On en a encore le droit non ??!! si on nous manque à ce point de respect !!
    Que leur père assume un peu......

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Mise à part la gueulante, je suis d'accord.
    Il est facile de «gagner» face à quelqu'un qui crie et perd son calme, beaucoup moins quand on se heurte au silence et au mépris quoi que l'on fasse.
    Ne rien leur dire à eux, ne pas perdre une occasion face à la famille, aux voisins, à leurs copains, en restant factuel. Ce n'est pas facile, mais efficace.

    Et cessez d'imaginer ce que feront ces monstres à chacune de vos actions. Cela vous place dans une situation d'angoisse qui ne devrait pas être. Au contraire, c'est eux qui devraient avoir à s'inquiéter. Et pour ça, le silence est souverain.

    Ne payez pas non plus les frais médicaux (par exemple) de vos enfants : ils sont majeurs, rémunérés et responsables de leurs actes. Franchement vous bvez râté une belle occasion de mettre les points sur les i ce jour là.
    La prochaine fois, si vous êtes convaincue que c'est de la comédie dites lui qu'on est soigné en fonction de ses moyens (ce qui est malheureusement vrai), que vous ne voyez pas de raison de dépenser pour une ingrate et que le cas échéant la fosse commune est ouverte à tous. Si le message ne passe pas...
    Dernière modification par Bonnevolonté ; 03/08/2012 à 18h49.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    L'idée de déménager est une bonne idée. Non pas pour leur laisser l'appartement ! mais pour vous choisir un sweet home bien à vous, sans chambres d'enfant. Une fois tout organisé, vous leur annoncez qu'ils ont 1 mois pour embarquer leurs petites affaires et se trouver un nouveau toit (inutile de dire que vous ne vous portez pas caution pour eux ! laissez leur père la faire).
    En attendant concentrez-vous sur vous. Si vous devez partager la salle de bain, ne rangez pas leurs affaires, procurez-vous un grand bac en plastique pour y déposer tout leur désordre, linge sale, etc et surtout vous ne vous en occupez pas ! Inutile de leur faire des reproches, le silence...
    La manière forte vous reste ouverte : profiter de leur absence (pour cause de vacances) pour changer les serrures, et leur donner rendez-vous à l'heure qui vous convient pour qu'ils récupèrent leurs affaires.
    Bon courage !
    Les bonnes décisions sont issues de l'expérience. L'expérience est issue des mauvaises décisions. Mark Twain

  14. #14
    Pilier Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Rowena1 Voir le message
    Arrêter de faire la bonne, et de banquer (comme on dit) je l'ai fait, j'ai tenu un mois et demi ...je vous passe les résultats, j'aurais pû avoir un contrôle du service de l'hygiène^^
    Ils auraient gagnés !!
    ils auraient gagné quoi ? peut être bien qu'une assistante sociale aurait trouvé interressant de les loger ailleurs .... les pauvres .....

    et mon idée de déménager , c'était sans leur laisser le logement actuel .
    si vous êtes propriétaire , vous mettez en vente , et si vous êtes locataire , vous résiliez votre contrat , et quand il faut déménager , vous trouvez le moyen de le faire avec l'aide d'une entreprise , un jour où ils ne sont pas là ( état des lieux le jour même , ce qui veut dire que s'ils se réinstallent dans ce logement , ils sont responsables et non vous ) , et vous laissez leurs affaires sur le trottoir où dans un garage à 50 euros par mois . ensuite , pour vous , garde meubles et quelques semaines à l'hôtel , histoire de vraiment les obliger à trouver une solution autre que celle d'essayer de vous suivre , et puis vous vous choisissez un nouveau logement tout beau tout pour vous . et ciao les morveux !
    Dernière modification par Marguerite84 ; 03/08/2012 à 23h31.

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Nedelka Voir le message
    Si vous devez partager la salle de bain, ne rangez pas leurs affaires, procurez-vous un grand bac en plastique pour y déposer tout leur désordre, linge sale, etc
    j'ajouterai : le tout en vrac, dans l'état où vous les trouvez ! avec les cheveux, les poils, le savon dégoulinant et les brosses à dent non rincées...

    et je rejoins totalement l'avis de Nedelka pour le changement de serrures...

    je ne peux que vous souhaiter beaucoup de courage !

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis émue de vos témoignages : ils sont le reflet de tout ce que j'ai toujours voulu faire, mais seule, isolée car fille unique, c'est très difficile à mettre en application.

    Non que je sois une mollasse qui s'écroule devant la TV le soir non bien au contraire, je me suis mise à la gym depuis deux ans pour justement garder mon self contrôle !

    Je ne crie jamais, je suis arrivée à un point où je sais que ça jouerait contre moi, je ne leur parle plus, je fais mes courses, ma chambre, mon linge.

    Le plus dur et horrifiant (jamais avoué) sauf sous anonymat : je dors à la cave depuis 17 ans ! en fait quand je suis arrivée au pavillon, il n'y avait que deux chambres, les enfants avaint alors respectivement 7 & 8 ans, je leur ai donc donné (en mère aimante)les deux chambres très naturellement et j'ai mis un clic-clac au RDC dans le salon. Mais quand les feuilletons du samedi soir on commencé quelques années plus tard ils squattaient mon salon et je ne pouvais pas me coucher ! j'ai donc demander de l'aide à un ami qui m'a aidé à faire une chambre au sous-sol. Depuis j'y suis restée !!!

    Vous comprendrez donc mieux pourquoi, je n'ai jamais rammené quelqu'un chez moi ^^ impossible !

    Si mon environnement savait une chose pareille, je serai à ce jour incapable de vous donner leur réaction, de la pitié surement, et pourtant quand on me voit rien ne prédispose à le croire!

    Ce que je ne voudrais pas : c'est après toutes ces années d'humiliation il faut bien le dire, c'est être condamnée en plus (alors que le père y a échappé) à leur verser une pension qui multipliée par deux serait quand même colossale pour moi, pour le reste de mes jours ^^ ce serait quand même pour moi le signe d'un acharnement du destin !

    Merci de vos conseils à tous, mis bout à bout ils m'aident beaucoup à prendre conscience de la réalité des faits !

    Bien à vous.

    R.

  17. #17
    Membre Junior

    Infos >

    Alors là je reste sans voix. Excusez-moi...

    Rowena, vous devez cesser immédiatement de vivre de cette façon. Vos enfants vous considèrent comme vous vous considérez vous-même.
    il ne faut jamais oublier qu'en tant que parents nous devons montrer le bon chemin aux enfants par l'exemple. Si vous leur montrez que vous êtes prête à dormir à la cave, pourquoi feraient-ils le moindre effort pour vous respecter ? Et peut-être même que s'ils sont aussi "dégueulasses" avec vous c'est pour voir jusqu'où vous pouvez aller dans le déni dehy vous-même.
    je pense qu'ils sont malheureux de la situation. Autant que vous.
    Si j'étais à votre place je reprendrais déjà illico la plus grande chambre pour moi. Sans en informer quiconque. Bills se débrouillent entre eux après.
    Montrez leur que cela a assez duré et que vous n'êtes pas un chien, et ils arreteront alors de vous traiter comme telle.
    Je suis sûre qu'inconsciemment ils vous en seront reconnaissants.
    Ça fera du bien à tout le monde de voir que la maman reprend sa place légitime.
    Bon courage et bonne continuation.
    le jeu en vaut la chandelle.

    Valérie

    P.s: je suis aussi une mère aimante... mais lorsque j'ai un jour emménagé seule dans un appart' avec 2 chambres, j'ai pris une chambre (la moins grande certes, car je suis sympa, et c'est déjà bien
    ..) et mes 2 enfants dans l'autre. C'est comme ça et c'est normal. Je suis chez moi je paye le loyer grâce à mon boulot et en plus je subviens à leurs besoins...
    pas égoïste... juste normal. ;-)
    Dernière modification par 12345 ; 04/08/2012 à 18h13.

  18. #18
    Pilier Sénior

    Infos >

    Rowena, profitez des vacances pour mettre de l'ordre dans la famille. Même seule et isolée, vous devez bien avoir quelques amis qui seront prêts à vous aider ?
    A 23 ans vos enfants ne sont plus des bébés ! Qu'ils se débrouillent ! Vous habitez un pavillon, je suppose qu'il y un garage ? Alors mettez leurs affaires dedans, avec une serrure à la porte de communication pour qu'ils ne puissent pas revenir à l'improviste.
    Rassurez-vous, même s'ils devaient vous assigner pour une pension alimentaire, leur père sera assigné lui aussi et la PA sera fonction de leurs ressources et des vôtres. Et même si c'est rageant de payer, dites-vous qu'aujourd'hui vous payez déjà, et qu'est-ce que vous avez en retour ? La tranquillité n'a pas de prix.
    Les bonnes décisions sont issues de l'expérience. L'expérience est issue des mauvaises décisions. Mark Twain

  19. #19
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bien sûr j'ai lu vos réactions avec grand intérêt, bien sûr vous n'êtes pas les premiers à me dire cela. Mes amies et amis sont tous scandalisés par un tel traitement quand ils sont informés ! j'ai moi même vécu cette période de révolte en me demandant ce que j'avais fait pour avoir une vie pareille ! toutes vos solutions, mis à part le changement des serrures, je les ai envisagées, toutes ! un garage j'en ai deux !! un qui est occupé par la voiture de ma fille, mon ancienne voiture que je lui ai donné ( une 206 ) c'est elle qui possède seule les clés de ce garage dont elle a changé le verrou ! l'autre c'est moi qui l'occupe (enfin ma voiture) car le stationnement est devenu payant dans ma rue !

    Les chambres au premier étage sont côté à côte avec du parquet au sol, si j'en vire un pour lui proposer MA chambre ! l'autre me fera la vie impossible avec du bruit style musique, jeu en ligne ou conversation en se marrant avec copains sur le portable !

    ils le font déjà pour que je ne sois pas à l'aise au RDC quand je veux poser dans mon salon ! j'ai tout à fait conscience de la situation et de ce qu'elle a de révoltant ! mais quand une femme à ce genre de soucis, on évite poliment le sujet quand on est dans son cercle d'amis...en fait les idées fusent mais personnes n'est vraiment prêt à vous prêter main forte !

    Ce n'est d'ailleurs pas à eu de le faire, et je ne peux en aucun cas leur en vouloir. Quant au père, oubliez le ! il est inattaquable, insolvable, vivant depuis des années avec la carte bancaire de son frère, il ne possède rien et vit chez la mère de ses deux autres enfants, sans ressources apparentes !

    Moi je ne suis pas d'un naturel abattu ni dépressif, mais combatif ! je ne me sous-estime pas du tout, et suis cadre dans une grande entreprise de l'industrie française.

    La faille ! ne pas avoir refait ma vie, pour justement être disponible pour eux ! erreur stratégique, maintenant je suis seule.

    Il faut dire que les quelques kamikazes qui ont osé traverser ma vie, se sont souvent fait insulter : du style "t'es qui toi pour me parler comme ça, t'es pas mon père alors casse toi" bien sûr il y a eu des claques, mais bonjour l'ambiance, j'ai très vite renoncé !

    Alors on fait quoi pour Noël prochain ^^

    cordialement.

    R.

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    En définitive, puisque vous écartez toutes les solutions qui vous sont suggérées, que vous les avez de toute façon toutes tentées, quelle est la raison de votre intervention sur ce forum ?

    Si c'est pour vous épancher allez voir une assistante sociale ou un psy ; il n'est pas exclu que cela vous soit profitable.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  21. #21
    Membre Benjamin

    Infos >

    Non il y a forcément une solution que je n'ai pas envisagée, merci pour le psy c'est déjà fait !

    Bien à vous.

  22. #22
    Pilier Junior

    Infos >

    en résumé... et sans jugement aucun :

    . vous emménagez dans un pavillon, vous donnez les deux chambres de l'étage à vos jeunes enfants, vous dormez dans la salle à manger
    . les enfants grandissent, veulent regarder la télé le soir, vous leur laissez le champ libre en emménageant dans le sous-sol
    . ils grandissent encore, la salle de bains est à "leur" étage (vous êtes 2 étages en-dessous), ils se l'approprient
    . vous donnez votre voiture à votre fille et lui donnez un des deux garages (dont elle se permet de changer la serrure)

    résultat des courses :
    . bien que "chez vous", ils ont, gratuitement, la jouissance de deux chambres, la salle de bains, la salle à manger, le contenu de la partie alimentaire de la cuisine, un garage et le jardin si ils le souhaitent
    . vous avez "à vous" une chambre en sous-sol et un garage

    je suis persuadée que vous avez également le droit de : faire le ménage, la lessive, le repassage, la cuisine, la vaisselle, le rangement quotidien, l'entretien du jardin, les menus bricolages nécessaires dans une maison, les courses (alimentaire, produits d'entretien, etc...), payer l'eau, le gaz, l'électricité, les divers impôts locaux, fonciers, etc.., remplacer les divers électro-ménagers qui tombent en panne... et j'en oublie certainement !

    je suis également persuadée que vous n'avez pas fait de changement de carte grise quand vous avez donné votre ancien véhicule à votre fille et que vous en payez l'assurance... (vous pouvez à ce sujet remercier votre fille de ne pas recevoir une rafale de PV pour stationnements anarchiques, stops "glissés", petits excès de vitesse et autres babioles)

    en bref, ils vivent gratuitement dans un pavillon avec femme de ménage/d'entretien/porte-monnaie intégré... vous pourriez me trouver une seule raison pour que ça ne dure pas encore quelques années ?

    et pour Noël prochain, vous avez deux solutions :
    . vous aménagez le garage de façon à pouvoir y vivre (une kitchenette et une douche, ça laisse la place pour une pièce à vivre avec clic-clac pour dormir), ça permettra à l'un de vos deux enfants d'emménager dans votre chambre en sous-sol, ils auront ainsi chacun leur étage et pourront y vivre avec leur futur conjoint respectif... (pensez à acheter un frigo plus grand, vous aurez deux djeunz de plus à nourrir)
    . ou alors vous êtes enfin chez vous dans tout le pavillon, mais ça, ça passe par le changement de serrures et autres conseils qui vous ont déjà été donnés ici-même et par vos amis...

    autre idée de conseil suite à une situation vécue par des connaissances : ne rien avoir de comestible dans la maison, longtemps, ça freine aussi certaines ardeurs... faites vos courses au jour le jour et n'achetez que ce que vous mangerez quand vous êtes chez vous, stockez vos aliments dans votre chambre et n'allez dans la cuisine que quand ils sont absents... c'est pas confortable à vivre, vous aurez des horaires de repas aléatoires, mais vous ne serez pas la plus gênée par cette situation !

    je vous souhaite vraiment beaucoup de courage !

  23. #23
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Je reste sans voix également. J'imagine en outre que cette situation s'est installée progressivement pour en arriver à cette ampleur. Je ne peux que rejoindre les intervenants précédents : aucune loi ni jugement ne peut vous empêcher de changer les serrures quand bon vous semble, interdire l'accès de votre domicile à ces enfants ingrats (euphémisme). Quant à leur payer une pension alimentaire, il faut relativiser : ce ne sera pas des sommes indécentes mensuellement, qu'ils ne comptent pas trop dessus. Outre qu'ils perçoivent un salaire, ils devront justifier rapidement (après leurs études) d'une recherche active d'emploi, et pour le présent, de suivre leur cursus et de réussir accessoirement.
    Mais c'est le prix de la paix.

    Concernant la dévastation de leur espace, tout ce qui traîne devrait se retrouver dans un sac poubelle et jeté. Le coup du frigo vide fonctionne bien. Pas de somme d'argent donné, même 10 euros, pas d'achat de vêtements, pas de paiement de ligne téléphonique portable....vous stoppez tout. Leur attitude va peut être s'aggraver, mais il faut impérativement qu'ils comprennent que les choses ont changé, qu'ils sont allés trop loin.

    Cdt
    Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes.
    Jacques Goimard

  24. #24
    Pilier Sénior

    Infos >

    Diagnostic : situation devenue intolérable pour vous mais pas pour vos enfants.
    Perspectives d'évolution amiable par un changement de comportement des fautifs : zéro absolu (médiation exclue, déjà tentée)
    Actions possibles :
    - ne rien faire : rien ne changera, ni en mieux ni en pire (difficile de faire pire apparemment !)
    - mesures provisoires : frigo vide, couper les vivres (résilier les abonnements, assurance, téléphone, etc) - permet de montrer que la situation est sérieuse et que les actes commencent - risque de dégradation de l'ambiance, donc à envisager comme très provisoire avant de passer au définitif
    - mesure définitive : la seule qui puisse apporter le calme souhaité de manière définitive = expulsion des indésirables. La loi l'autorise, vos proches vous donnent déjà raison - la question de la PA est malgré tout secondaire, compte-tenu de la situation.
    Concrètement, un serrurier pour changer toutes les serrures de la maison (demandez l'adresse à votre fille , elle n'a pas eu de scrupules alors qu'elle n'est pas chez elle !!) - y compris celle du deuxième garage qui vous appartient. Une journée avec des amis pour déménager leurs vêtements et affaires strictement perso dans ce deuxième garage si vraiment vous avez des scupules à tout laisser sur le trottoir. Je suppose que les meubles ont été payés par vous ?
    Ensuite, attendez-vous à quelques jours difficiles de récrimination/menaces ... mais rien ne vous oblige à ouvrir la porte ni à répondre au téléphone ! Quand ils comprendront enfin que vous ne céderez pas, ils auront plus urgent à faire -se trouver un logement rapidement.

    Personnellement, je rajouterais sur leur pile de vêtements une facture de loyer et hébergement avec x années de loyer meublé + x années de repas + x années de services (ménage, repassage... au tarif horaire d'une femme de ménage). x = commencez à leurs 18 ans.

    Quand vous aurez fait le nécessaire, au cas où vous feriez l'objet d'une demande de PA d'ici quelques semaines/mois, n'hésitez pas à revenir sur le site pour des conseils afin de bien préparer votre dossier (attestations de proches et autres).

    Bon courage !
    Les bonnes décisions sont issues de l'expérience. L'expérience est issue des mauvaises décisions. Mark Twain

  25. #25
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonjour,

    J'ai eu le même problème avec mes enfants que j'ai élevée seule ''leur père étant décédé); je comprends bien la situation. Moi j'ai fait des photos de tout ce qui n'était pas correct (chambre comme une décharge). je les ai gardées au cas où....mes enfants ne sont pas au courant.
    Depuis, ils sont partis de la maison, c'est eux seuls qui l'ont décidés. Il faut leur dire que si ça ne leur convient plus, ils peuvent se prendre un logement, il y a des aides de la CAF qui peuvent les aider.
    Moi aussi j'ai sacrifié ma vie pour eux, et je le regrette... c'est une erreur. Trop leur donner ça ne les aide pas.
    bon courage, restez sur vos gardes ...

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Vie commune, Rupture] Logés chez mes parents, mettre mon mari dehors ?
    Par Noeli dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 42
    Dernier message: 19/04/2017, 22h04
  2. [Vie commune, Rupture] concubin avec enfants puis je quand meme le mettre dehors
    Par meliestae dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/01/2015, 23h53
  3. [Vie commune, Rupture] Mon concubin, me fait subir des violences morales, il a deux enfants, puis-je le mettre dehors ?
    Par Sybile33 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 20
    Dernier message: 04/11/2014, 11h07
  4. [Succession, Donation] droit des enfants majeurs lors de la vente d'une maison après décés d'un des deux parents
    Par nono83210 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2013, 10h21
  5. [Parents et Enfants] Dettes des enfants majeurs, devoir des parents
    Par Pepette51 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/06/2008, 11h46