Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 42

Discussion : Quelle procédure pour ne plus être reconnu comme le père d'un enfant?

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    [Bonjour, plutôt que]
    Slt,

    Il y a quelques temps je me suis séparé de ma compagne, nous avions trois enfants de
    7 et 4 et 3 ans. Hors lors d'une dispute elle a laissé echappé que le premier, que je pensais mon fils ainé, n'était pas de moi.
    Quelle procédure dois je donc engagé pour faire reconnaitre que ce n'est pas mon enfant, faire qu'il ne porte plus mon nom et ne pas devoir payé la pension qu'elle me reclame?

    J'aimerai aussi savoir comment il est possible de vérifier pour les deux autres car maintenant j'ai de gros doutes et ça m'empêche de les voir pour le moment.

    [Merci]
    Dernière modification par Modérateur 01 ; 18/10/2011 à 13h32. Motif: politesse

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    La contestation de paternité doit se faire devant le TGI (avocat obligatoire).

    Mais pour l'aîné, elle n'est plus possible car la "possession d'état" a duré plus de 5 ans si vous l'avez élevé depuis sa naissance. La possession d'état est le fait de se comporter comme le père de l'enfant.

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Quoi, cela veut dire que même si ce n'est pas mon fils je vais devoir payer à mon ex comme si cela l'était? C'est aberrent. Pourquoi cette limite? Tu es sur que ce n'est pas plutot 5 ans après que le dindon de la farce ne l'ait apprit? Parce que ça n'aurait aucun sens d'approuver la dissimulation.

    Il suffit que la justice ordonne des tests pour prouver que ce n'est pas mon enfant.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour !

    Désolé pour vous, mais Carena a raison. A partir du moment où le père présumé a élevé l'enfant pendant au moins 5 ans, la contestation n'est plus possible ! Je comprends que cela puisse paraitre injuste, mais c'est la loi, je vous le confirme.
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  5. #5
    Pilier Cadet

    Infos >

    pauvre gamin , ce n'est pas lui qui doit pâtir de la malhonnêteté de sa mère , ne le rejettez pas affectivement , il n'a rien fait pour cela , faites plutôt le contraire : un jour vous lui révèlerez ce que vous a dit votre femme et ajouterez que ça n'a rien changé à votre amour pour lui .
    d'accord , ce n'est pas facile à digérer , mais comment faire autrement sans l'envoyer directement dans la délinquance pour cause de rejet injustifié de la part de son " père " .

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    d'un point de vue juridique est ce que l'on pourrait par exemple assimiler ce type de demande à celle d'un parent adoptif qui souhaiterait renier l'adoption? ( c'est une simple question ) Ce qui je crois est impossible?
    Est-ce qu'il ne faudrait pas prendre en compte l'aspect moral et affectif qui lie une personne qui élève un enfant et développe une relation avec lui, même s'il n' y a pas de lien biologique?

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    En étant légèrement cynique, je vous dirais que, dans l'autre sens, l'enfant ne pourra jamais renier les devoirs que cette paternité de fait lui impose. Je veux dire par là qu'il ne pourrait pas, par exemple, refuser de payer une obligation alimentaire sous prétexte que son père juridique n'est pas son père biologique....

    et dans l'avenir, la personne que l'enfant regardera comme "fautive", ce sera sa mère, et pas vous....
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  8. #8
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    Bonjour !

    Désolé pour vous, mais Carena a raison. A partir du moment où le père présumé a élevé l'enfant pendant au moins 5 ans, la contestation n'est plus possible ! Je comprends que cela puisse paraitre injuste, mais c'est la loi, je vous le confirme.
    C'est très injuste même, si je comprends bien les seuls que je pourrais renier se seraient ceux qui sont peut être mes enfants a cause de la durée, la loi marche sur la tête.

    Il faudrait vraiment que cette loi rétrograde change, on se fait arnaquer, plumer et on est obligé de l'accepter en plus. Cette loi n'a aucun sens.

    Le vrai père ne peut rien lui?

    ---------- Message ajouté à 11h07 ---------- Précédent message à 11h06 ----------

    Citation Envoyé par Marguerite84 Voir le message
    pauvre gamin , ce n'est pas lui qui doit pâtir de la malhonnêteté de sa mère , ne le rejettez pas affectivement , il n'a rien fait pour cela , faites plutôt le contraire : un jour vous lui révèlerez ce que vous a dit votre femme et ajouterez que ça n'a rien changé à votre amour pour lui .
    d'accord , ce n'est pas facile à digérer , mais comment faire autrement sans l'envoyer directement dans la délinquance pour cause de rejet injustifié de la part de son " père " .
    Mais comment vouloir s'occuper d'un gosse dont on sait qu'il est le fruit d'une infidélité de son ex??? La loi ne comprends pas ça...

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Non, le vrai père ne peut rien...

    Donc, dans l'histoire, cela fait trois personnes qui se font avoir (pour rester poli !!!) :

    le père juridique, le père biologique et l'enfant.

    Mais comme il est très dur de vivre dans le doute, je vous conseillerais de demander légalement un test de paternité. Au moins, vous saurez à quoi vous en tenir, et qui sait, vous aurez peut-être une bonne surprise...
    Dernière modification par Tobias ; 18/10/2011 à 11h54.
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  10. #10
    Pilier Cadet

    Infos >

    Un test de paternité non décidé par la justice est illégal. Ceci étant dit ne confondez pas ce que dit une femme en colére qui veut vous faire souffrir par tous les moyens avec les faits. A part des mots, avez vous des raisons de penser que votre ex a été infidéle au moment de la conception de cet enfant ?

  11. #11
    Membre Benjamin

    Infos >

    Malheureusement je ne crois pas qu'elle soit assez folle pour inventer une histoire pareille.

    On fait comment pour demander des tests ADN légaux? Le solutions que j'ai vu sur le net sont à l'étranger.

  12. #12
    Pilier Cadet

    Infos >

    même une femme trés intelligente peut dire des imbecilités quand elle est en colére. Les tests adn étrangers sont interdits. Mais si vraiment l'illegalité vous tente, il faut prendre 3 alors. Dans tous les cas, rappellez vous que ça ne changera rien au niveau légal. mais que ça peut faire des ravages famililiaux.
    Dernière modification par lozere ; 18/10/2011 à 12h17.

  13. #13
    Membre Junior

    Infos >

    Juste une question: je comprends bien que cet être humain , cet enfant puisse vous rappeler que sa maman n'a pas peut être pas été honnête, mais cet enfant vous l'avez chéri, aimé , vous avez développé avec lui une relation de confiance, lui même vous aime comme son papa, pour lui rien n' a changé vous êtes toujours celui qui l' a soutenu, qui a veillé sur lui quand il était malade...Il n'est pas responsable de l'erreur commise par sa maman( si toutefois l'infidélité est avérée) et en cela , je pense que la loi est bien faite car elle garantie que paternité, maternité biologiques ou par adoption ne puissent être remises en cause de façon arbitraire.
    Vous avez la réponse strictement juridique, la réponse morale et affective vous appartient.

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Mais comment vouloir s'occuper d'un gosse dont on sait qu'il est le fruit d'une infidélité de son ex??? La loi ne comprends pas ça...
    Si vous pouvez comme cela, du jour au lendemain, renier cet enfant que vous pensiez le vôtre, doit-on en déduire que depuis sa naissance (7 ans), vous n'avez lié aucun lien affectif avec cet enfant ? ou est-ce simplement un prétexte pour payer moins de pension alimentaire ?

  15. #15
    Pilier Cadet

    Infos >

    de toutes façons, ça ne changera rien au niveau légal. Il vaux mieux douter que d'avoir une horrible certitude par un test de paternité dont la aussi vous ne pourrez pas vous servir comme preuve...

  16. #16
    Membre Sénior

    Infos >

    Je partage l'avis de Yooyoo, vous l'avez aimé comme votre enfant pendant X ans et du jour au lendemain vous seriez prêt à le renier ? Ce n'est pas sa faute à lui, si c'est vrai, mais à sa mère.
    Les liens du sang ne sont pas les plus forts, ce qui compte c'est le lien affectif, celui qui nous lie celui qui nous élève et nous soigne.

    Je n'en reviens pas de ce que je lis de plus en plus sur ces forums... bonjour l'amour d'un père !

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    Dans un film célèbre, un des personnages regarde le portrait d'un homme et dit "Va, on peut m'en faire des révélations...tu n'étais peut-être pas mon père, mais tu as toujours été mon papa...et ça tu le resteras toujours !"

    Ce garçon n'est peut-être pas votre fils (c'est terrible sûrement !), mais il peut rester votre ...fiston, non ???
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  18. #18
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par lozere Voir le message
    de toutes façons, ça ne changera rien au niveau légal. Il vaux mieux douter que d'avoir une horrible certitude par un test de paternité dont la aussi vous ne pourrez pas vous servir comme preuve...
    Le doute est insupportable, il vaut beaucoup mieux avoir des certitudes. La situation a évolué mais je souhaite savoir comment faire des tests ADN légaux, que faut il faire?

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    Seul un juge peut les autoriser...
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  20. #20
    Pilier Cadet

    Infos >

    Le juge aux affaires familiales, mais ça ne vaudra que pour les plus jeunes.

  21. #21
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par lozere Voir le message
    Le juge aux affaires familiales, mais ça ne vaudra que pour les plus jeunes.
    Pour quelle raison c'est limité?

  22. #22
    Pilier Sénior

    Infos >

    Rien ne vous empêche d'aller à l'étranger et d'y faire pratiquer un test ADN payant....Ce test n'aura aucune valeur juridique en France, mais il vous permettra de lever le doute qui vous ronge.

    De toutes façons, comme à cause de l'âge de l'enfant ,vous êtes "bloqué", je ne sais pas si un juge vous accorderait la procédure qui est complexe et pour laquelle un avocat est obligatoire.
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  23. #23
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je vais bien devoir être obligé.... On est encore a l'age de pierre légalement si on ne peut même pas s'assurer d'un truc aussi fondamental.

  24. #24
    Asukate
    Visiteur
    et puis..........et puis, depuis 7 ans vous regardez, agissez, vous comportez face à cet enfant comme si il est bien issu de vos spermatozoïdes........rel isez André Gide: La paternité est un acte de foi. Un homme ne peut éprouver la relation intime créée in utero.......c'est à compter de la naissance que, depuis 7 ans, vous avez pris en charge ces ( aéu début, 3,2 ou 3,5 kg de protoplasme) pour en faire un adulte équilibré et aimant la vie.....et celui qui l'aura éduqué, élevé, etc........

  25. #25
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Najor Voir le message
    Je vais bien devoir être obligé.... On est encore a l'age de pierre légalement si on ne peut même pas s'assurer d'un truc aussi fondamental.
    Vous savez, quelles que pourraient être les conclusions de ce test, n'en faites pas tomber les conséquences sur l'enfant....il n'est pour rien dans cette histoire. Et dites-vous bien que si vous, vous pouvez avoir d'autres enfants, lui ne pourra jamais avoir qu'un seul papa et c'est vous.

    Qu'ensuite, que vous le regardiez autrement, c'est normal. Il faut être borné ou stupide pour croire qu'une nouvelle pareille ne change rien à votre vie. Cela changerait peut-être aussi la nature de vos sentiments envers lui. De l'amour paternel, vous pourriez passer à l'affection profonde...mais peut-être pas. Une fois le doute levé, vous pourriez aussi voir vos sentiments confortés, car justement, vous sauriez la vérité. Vous pouvez très bien laisser sa mère de côté dans cette histoire....attaquez-la par où elle ne s'y attend pas, c'est-à-dire en confortant (si possible) la relation avec votre fils....vengez-vous dans l'Amour et pas dans l'abandon....noblesse oblige !!!
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] bonjour,moi,27ans et bâtard incestueux voudrais être reconnu par son père-grand-père,que faire?merci
    Par Épiméthée dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/12/2016, 08h01
  2. [Succession, Donation] apres être reconnu postmortem ai je droit comme les autres héritiers ?
    Par Benjamin o dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/09/2016, 08h47
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 31/03/2014, 23h40
  4. [Parents et Enfants] être reconnu comme grand-parent quand son fils n'a pas reconnu ses enfants , comment prouver ?
    Par elise55 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2014, 14h12
  5. [Parents et Enfants] comment faire pour etre reconnu par son père?
    Par Cin.k dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/01/2007, 11h49