Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : petite fille sans papa et maman qui est sur le point de mourir

  1. #1
    Azukiyo
    Visiteur
    bonjour,
    voici le cas d'une amie qui est confrontée a un problème moral et familial

    sa belle soeur de 51 ans est en train de mourir ( hépathite alcoolique)
    Par contre il y a 8 ans elle a décidé de "faire un bébé toute seule"
    sa fille n'a pas de père et porte bien le nom de sa mère

    le problème suivant n'est pas financier et c'est bien la le plus grave.

    cette femme a 2 freres
    - le mari de mon amie . Pour des raisons qui les regardent ils ne veulent pas prendre en charge cette fillette ( 8 ans alors que ses propres enfants ont 21 et 19 ans). elle ne se sent pas prete a "recommencer" et devrait déménager si elle acceptait cette charge
    - l'autre frere medecin a un petit garçon du même age ( 8 ans) et une tres grande maison mais ne veut pas non plus pour des raisons différentes.

    il ne reste que la grand mère 80 ans qui assume actuellement la garde de la petite au domicile de la maman en attendant.

    Cette femme ne veut pas que sa petite fille aille en foyer mais est incapable de s'en occuper ( depuis 1 mois , la petite ne fait plus ses devoirs par exemple)
    Il faut savoir aussi que cette petite est a Paris et le reste de la famille a 500 kms.

    Que va t il se passer si aucun des frères ne veut cette petite mais que la grand mère ne veut pas la lacher.

    dur tres dur dilemne!! les enfants de mon amie lui en veulent beaucoup de sa décision.

    merci

  2. #2
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    La grand-mère sera surement déclaré trop agée pour s'occuper d'une enfant de cette âge : imaginer, quand la fillette aura 18 ans, la grand-mère (si, je l'espère, est encore là) aura 90 ans.

    Pour éviter que la fillette soit placé en foyer, il faudrait lui trouver un tuteur.

    Un tuteur peut-être désigné par le juge de tutelle et le conseil de famille. On peut désigner le tuteur par voie de testament notarié ou sous-seing privé (article 398 du code civil et suivant).

  3. #3
    Azukiyo
    Visiteur
    Citation Envoyé par shaias Voir le message
    Bonjour,

    La grand-mère sera surement déclaré trop agée pour s'occuper d'une enfant de cette âge : imaginer, quand la fillette aura 18 ans, la grand-mère (si, je l'espère, est encore là) aura 90 ans.

    Pour éviter que la fillette soit placé en foyer, il faudrait lui trouver un tuteur.

    Un tuteur peut-être désigné par le juge de tutelle et le conseil de famille. On peut désigner le tuteur par voie de testament notarié ou sous-seing privé (article 398 du code civil et suivant).
    encore faudra t il si sa maman a fait un testament, que ce tuteur l'accepte

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    Lorsque la maman sera décédée, une tutelle sera ouverte.

    La tutelle est mise en place et contrôlée par le juge des tutelles des mineurs, qui désignera un tuteur et un subrogé tuteur.

    Le juge constitue un conseil de famille d'au moins 4 membres, choisis en considération de l'intérêt du mineur. Le juge préside le conseil de famille.

    Le conseil de famille est chargé de régler les conditions générales de l'entretien et de l'éducation du mineur en ayant égard à la volonté que sa mère avaient pu exprimer (si elle le peut). Il délibère par vote à la majorité.


    Le tuteur peut avoir été désigné par le dernier parent vivant (dans ce cas, la maman), par testament ou déclaration devant notaire.
    Hormis ce cas, le conseil de famille désigne parmi ses membres un ou plusieurs tuteurs, chargés de veiller sur la personne du mineur, ses biens, ou les 2.

    Dans le conseil de famille, le tuteur ne vote pas.


    Le conseil de famille doit choisir un subrogé tuteur (chargé de surveiller la gestion du tuteur et de représenter le mineur si ses intérêts sont en opposition avec ceux du tuteur).


    Si personne ne peut assurer la tutelle, celle-ci est confiée au Conseil général. La tutelle est alors exercée sans conseil de famille ni subrogé tuteur.

    En gros, si la famille de la maman refuse de s'occuper de la fillette, la maman peut toujours demandé à des personnes de confiance (hors de la famille), s'ils veulent s'occuper de sa fille (et faire les démarches en conséquence), sinon et je trouverais çà très triste, la fillette sera placé en foyer.

    Ce n'est pas aussi horrible qu'on le pense, mais, c'est la voir trimbalé de foyers en familles d'acceuil, et ce n'est pas ce qu'on peut espérer de mieux pour son enfant, à mon avis, mais, c'est toujours mieux que d'être dans sa famille et d'être rejeté parce qu'on ne veut pas de vous.

    En attendant, j'ai de la peine pour cette fillette qui n'a rien demandé à personne, mais qui va désormais subir les conséquences des choix que certains adultes ont fait et feront pour elle.

Discussions similaires

  1. [Succession, Donation] Donations successives de fille à mère et de mère à petite-fille
    Par lumière3 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/07/2017, 16h53
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 13/06/2015, 14h29
  3. [Parents et Enfants] pouvoir connaitre ma petite-fille ou je souhaite déshériter ma fille
    Par Frank18 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 18
    Dernier message: 11/08/2009, 12h36
  4. [Mon Employeur] Papa qui se retrouve embarassse suite au deces de Maman
    Par Joker dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/03/2007, 16h34
  5. [Parents et Enfants] mamie élève sa petite fille mais maman la reveut ....
    Par Aprespaullena dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/12/2006, 10h59