Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Discussion : maman en détresse , maman en danger moral

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    Ma situation est très compliquée mais je vais essayer d'être brève et de faire en sorte que mes propos soit clairs pour vous l'expliquer .

    Ma fille aînée aura 17 ans début Mars 2011 . Elle est née d'une première union et n'a plus de contacts avec son père car ,suite à une suspicion très forte d'inceste de lui envers elle lorsqu'elle avait moins de 2 ans , je me suis adressée à un juge qui en a décidé ainsi .

    C'est une enfant que j'ai désirée de plus profond de mon être, pour qui je me suis privée de manger lorsqu'elle était toute petite pour qu'elle ait suffisement à manger dans son assiette et qu'elle conserve un toit au dessus de sa tête ,pour qui je me suis battue lors de ma séparation d'avec son père ( immédiate quand je me suis rendue compte qu'il y avait un souci ), pour qui je me suis battue encore lorsque mon deuxième compagnon ( avec qui j'ai eu 3 enfants ) a tenté de me faire passer pour une mauvaise mère auprès de la justice lors de notre divorce.L'enfant pour qui je me suis pliée en quatre au quotidien depuis qu'elle est née .C'est une demoiselle très intelligente mais en même temps très immature .

    A l'age de 6 ans, elle a commencé ses bêtises .Elle faisait du chantage affectif à ses copines de classe pour obtenir leur goûter .Je suis intervenue auprès des maîtresses en leur disant qu'en la laissant faire, elles ouvraient la porte à toute forme de racket .Elles m'ont rit au nez en disant que non ....Elle m'a aussi demandé un jour " dis maman, c'est quand que tu me mets en pension ? " .J'ignore d'où elle sortait ce mot et encore plus pourquoi elle voulait absolument aller en pension ....

    A l'age de 7 ou 8 ans, elle a déclaré à l'une de mes voisines qu'elle n'avait pas de jouets à la maison et qu'elle ne jouait que chez son père ( je rappelle qu'elle n'a pas vu son père depuis qu'elle a un peu moins de 2 ans ) ... La vérité ? J'avais confisqué , la veille au soir , les jouets de tous les enfants car ils ne voulaient pas ranger le bazar qu'ils avaient mis .....En attendant, j'en ai été bonne pour expliquer ça à ladite voisine ....

    Vers 9 ans, elle est rentrée de la maison en me déclarant qu'elle avait été frappée par son institutrice . Connaissant l'institutrice, je me dis que ce n'est pas grand chose et qu'un geste aura été mal interprété par la petite .... Le lendemain un samedi midi , rebelote, même son de cloche .La maîtresse l'aurait frappée une seconde fois .... Vue l'heure à laquelle elle m'en a parlé , je me dis qu'on verras ça le lundi matin mais je n'en parle pas à ma fille pour qu'elle essaye de penser à autre chose durant le week end .Le Lundi arrive, j'accompagne ma fille et là , au lieu de la déposer devant la porte du préau comme d'habitude , je continue d'avancer pour aller voir la maîtresse .Ma môme vient pour me faire mon bisou comme chaque matin et je lui réponds à ce moment là que je lui dirais au revoir après avoir vue Mme P.
    Là elle me dit : " c'est pas la peine d'y aller , j't'ai menti " .Je lui ais dit : " ha tu as menti ? et bien, on va quand même voir Mme P pour lui expliquer ce que tu m'as dit et aussi pour que tu lui présentes tes excuses .Vous pouvez imaginer la tête de l'instit' quand elle a eu l'explication de ma présence devant elle ....

    L'année d'après , suite à une dispute avec elle au sujet d'un truc qu'elle voulait emmener à l'école et que je refusais qu'elle emmene , je l'ai enguirlandée avant qu'elle parte à l'école .Elle est arrivée là-bas en pleurs et au directeur d'école qui s'inquiétait de savoir ce qui se passait elle a sorti : " maman m'as mis plein de coups de pieds dans le ventre ".Le directeur ne faisant que son travail et ayant oublié ce qui s'était passé l'année précédente avec la maîtresse de CE2 m'a envoyé les services sociaux auprès desquels j'ai du m'expliquer .

    En 5°, elle a escroqué trois personnes âgées du quartier dans la région où nous venions de nous installer à peine un an plus tôt suite à ma séparation en leur expliquant qu'elle était mandatée par le collège pour récolter des fonds pour lutter contre la mucoviscidose ( c'était plausible puisque son collège devait récolter des fonds pour cette cause quelques semaines plus tard ) .Elle leur a remis des " reçus" qu'elle avait remplit elle même en notant leur nom et adresse dessus ainsi que le montant de la somme perçue .
    Je me suis rendue compte par hasard de son petit manège un jour où elle était censée jouer avec ses soeurs dans sa chambre qui était en rez de jardin .Ce jour là, j'ai trouvé bizarre de ne pas entendre le moindre bruit dans la chambre (pas même un éclat de rire ) alors je suis descendue voir ce qu'il se passait .Là j'ai trouvé la porte fermée à clés et quand on m'a ouvert la porte , j'ai vu la fenêtre ouverte et les 2 petites m'ont expliquée que la grande leur avait dit de rester dans la chambre et de ne rien dire pendant qu'elle allait au bureau de tabac acheter des jeux à gratter avec l'argent qu'on lui avait donné ....
    J'ai laissé les petites (8 et 4 ans ) sous la surveillance du 2ème qui avait 9 ans et j'ai filé au bureau de tabac pour la surprendre .... Je suis arrivée pile au moment où elle se faisait servir .Elle a fait une drôle de tête lorsqu'elle s'est retournée et qu'elle a vu que j'étais derrière elle .J'ai confisqué les jeux à gratter ,je suis rentrée à la maison avec elle .Elle prétendait avoir trouvé 10€ par terre mais j'ai farfouillé un peu dans sa chambre .C'est comme ça que j'ai trouvé les "reçus " dont je parlais plus haut et que j'ai eu la véritable version de la provenance de l'argent ....
    Comme j'avais les noms des gens escroqués , j'ai pris mon porte monnaie, mon courage à deux mains, ma fille est venue avec moi et je l'ai emmenée expliquer elle même aux petites mamies ce qu'elle avait fait et bien sur les rembourser .
    Les pauvres grands-mères étaient sur le cul quand elles ont su ce que m'a fille avait fait , elles m'ont toutes fait la même remarque : " elle semblait si sincère, son histoire était si bien rodée , on lui aurait donné plus si on avait eu plus.Et puis, les reçus, ça nous a mises en confiance .... "

    Depuis 3 ans ,ma fille s'est mise en tête de partir en foyer.Il faut savoir que sa meilleure amie de l'époque avait des soucis réels dans sa famille à cause du comportement de l’aîné de la famille .Elle n'en démord pas, elle veut partir de la maison .
    Depuis ses 16 ans , elle rêve de se faire émanciper . Je lui ai démontré avec un budget qu'elle ne pourrait pas se faire émanciper (en admettant que je sois d'accord pour qu'elle le fasse ) sans emploi et en continuant ses études puisqu'elle veut devenir journaliste .

    Au 14 juillet 2010, elle recevait sans cesse des messages sur son téléphone portable alors que nous étions au bal des pompiers en famille et accompagnés de son grand-père .J'ai donc pris son téléphone portable et il a vibré au moment où j'allais l'éteindre .
    Machinalement, j'ai regardé le message et il disait " mon trophée , ce sera quand nos deux corps nus s'enlaceront pour la première fois ".Choquée par ce que je venais de lire , j'ai demandé qui était cette personne qui lui tenait de tel propos, elle m'a affirmé que c'était son petit copain et qu'il lui avait été présenté par une copine de classe mais qu'il ne faisait pas partie de son lycée mais de celui d'à côté ( une fois de plus, c'était plausible ) .J'ai répondu au message du dit "petit copain" en le vouvoyant et en lui rappelant que ma fille était mineure et que son langage était très déplacé .

    Quelques jours plus tard, je me suis rendue compte en cherchant sur l'adresse mail de ma fille une information dont elle avait besoin qu'elle s'était inscrite sur plusieurs sites que je ne connaissais pas . En fait, elle a profité que je l'avais confiée à des amis à moi le temps de commencer le déménagement de son grand-père pour se rendre sur internet sans surveillance (chose qui est interdite à chacun de mes 5 enfants pour des raisons évidentes de sécurité ) .
    L'un des sites sur lesquels elle s'est connectée est un tchat "dit pour ado " ( il faut savoir qu'il n'y a aucune garantie que ce soit un ado derrière le pseudo puisque j'en ai fait la démonstration à ma fille en me créant un compte sur ce site et en me faisant passer pendant 2 min pour une ado de 14 ans ) et elle est tombée sous le charme d'un jeune homme (?) qui disait avoir 19 ans à l 'époque (?) .Et qu'en prime elle avait donné mes coordonnées complètes à cet individu sans m'en parler .
    Je me suis également aperçue qu'elle s'était inscrite sur facebook avec un nom imaginaire pour échapper à toute surveillance de ma part ( son compte réel , elle ne peut y aller que sous surveillance puisque je ne veux pas qu'elle aille sur le net en étant livrée à elle même .).
    Je me suis une fois de plus rendue compte par hasard qu'elle m'avait menti et qu'en prime elle avait réussi à embobiner mes amis ...

    Ma réaction a été de supprimer le téléphone portable , interdire encore plus le net et exiger qu'elle cesse tout contact avec le dit personnage .Elle a semblé s'y résoudre ....

    En août , noust allés passer quelques jours chez ma mère ...ça s'est très mal passé entre cette dernière , mon ami et moi .Comme toujours ma mère a voulu imposer ses désirs pour le quotidien et de plus , elle a privilégié sa première petite fille par rapport aux autres ( elle lui passe tout ) et a tenté ,une fois de plus , d'outre-passer ses droits de grand-mère en voulant imposer son point de vue concernant ma fille aînée sans même prendre la peine ni de me consulter ni même de me prendre à part lorsque nous ne sommes pas d'accord .La différence cette fois ci , c'est que je ne l'ai pas laissée faire . Mon ami que ma mère rencontrait pour la première fois n'a rien fait de particulier (à par financer la moitié du voyage ) mais elle l'a pris très vite en grippe .Ma fille en a profité pour en rajouter une couche ( je m'en doutais mais ma mère m'en a apporté la preuve sans que j'ai rien demandé ) .Ma mère , au moment de partir nous a balancé à moi " je n'ai plus de fille " et à mon ami " au plaisir de ne jamais te revoir " .Quand à ma fille aînée qui n'a pas lâché sa grand mère d'un pouce, elle a lui donné raison de nous avoir parlé comme elle l'avait fait .


    Au retour de ces vacances, ma fille a été de plus en plus invivable .

    Début septembre, suite à une contrariété , elle s'est énervée contre moi et m'a jeté au visage : " mamie n'a plus de fille et en plus, je n'ai plus de mère ... Tu n'es plus ma mère !"

    Le quotidien devient de plus en plus difficile . Ses frères et soeurs n'en peuvent plus de ses crises incessantes, ils en souffrent .J'en souffre aussi et mon couple n'y a pas résisté .... Mon compagnon m'a quittée le 4 novembre ....

    J'ai vu l'assistante sociale fin novembre .Je voulais la faire mettre urgence en foyer ( placement administratif ) mais ça prend du temps ....

    Suite au décès de ma grand mère , j'ai dû m'absenter du 5 au 9 décembre et j'ai confiée mes 5 enfants à une amie de mon père .
    A mon retour, le 9 , je me suis rendue compte par hasard une fois de plus ( je cherchais sur ma liste d'appels passés si je trouvais qui m'avait appelé pendant mon absence que ma fille avait passé 1h30 la veille au soir ( jour de l'enterrement de son arrière-grand-mère ) au téléphone avec le dit "petit copain caché derrière le net" alors qu'elle a interdiction formelle de téléphoner à qui que ce soit sans mon autorisation . En regardant mes anciennes factures détaillées, je me suis rendue compte qu'elle m'a bouffé 15€ de téléphone en 2 appels sur le fixe du personnage en question dont un le 8/12 et l'autre en octobre .
    Elle m'a de nouveau dit que je n'étais pas sa mère mais en prime elle en a rajouté. Au bout d'un moment, j'en ai eu marre de ses insultes, j'ai voulu la vexer alors je lui ai craché sur les cheveux .Elle a riposté . Plus tard elle m'a de nouveau provoqué en me disant : " de toutes façons, je préfères avoir un père violeur qu'une mère comme toi " .
    Ça s'est terminé au commissariat de police : j'étais déterminée à faire en sorte que cet inconnu ne soit plus en contact avec ma fille et aussi à faire en sorte qu'elle cesse de me manquer de respect comme elle l'avait fait une fois de plus ! Malheureusement, ils n'ont fait qu'une main courante pour le mec du net ( juste pour qu'ils aient une trace si ma fille fugue ) et rien du tout concernant ma demande de plainte contre ma fille pour non respect de l' Article 371 du Code civil qui dit :
    "L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère."

    Pour eux , tant qu'elle ne m'a pas frappé , ils ne peuvent rien faire ....


    SUITE CI DESSOUS

  2. #2
    Membre Benjamin

    Infos >

    Le 10 , je me suis rendue compte qu'elle détenait un téléphone portable ainsi qu'une puce neuve .J'ai demandé à savoir d'où ça venait et là , j'ai appris que ma mère lui avait envoyé la puce à l'adresse d'une de ses copines de lycée ( copine majeure ) et que le téléphone provenait de cette même copine ....
    J'ai appelé ma mère et tout ce qu'elle a fait au lieu de me répondre quand je lui ait demandé de quel droit elle levait une punition que moi j'avais donné et en prime dans mon dos , elle m'a répondu " du même droit que j'ai pas le droit d'avoir mes petits enfants près de moi "( elle vit à 950 kms de chez moi et on y es tous allés cet été ) et elle m'a raccroché au nez ...



    Ma fille persiste dans l'objectif qu'elle s'est fixée : elle veut partir à la maison à tout prix ( et pas seulement au sens figuré ) .

    Au quotidien, les scènes qu'elle me fait endurer sont de plus en plus violentes verbalement .Elle passe sont temps à me provoquer ( avant hier elle m'a carrément dit qu'elle espérait que je la frappe suffisamment fort de façon à ce qu'elle ait des marques pour qu'elle puisse porter plainte contre moi , se faire placer en foyer et me faire retirer la garde des 4 plus petits .)
    Elle parle chaque jour de fuguer .

    Hier , elle m'a annoncé qu'elle avait demandé à l'assistante sociale de son lycée une demande de placement d'urgence pour violence morale .( dois je la croire ?)
    Ce matin ,elle m'a encore insultée avant de partir au lycée .

    Je sais qu'elle a des problèmes psychologiques à cause de son vécu ( et aussi du mien : 5 enfants de 3 papas différents ; une dernière union qui n'a pas résisté au quotidien invivable de la maison ) mais qui refuse de le reconnaître, qui refuse de parler avec un psychologue .
    Sur les conseils de mon médecin, j'ai demandé un rdv au cmp du secteur ( pas de place avant février et on me contactera pour me donner rdv ) et quand m'a fille l'a su ,elle m'a répondu : tu peux me forcer à y aller mais tu ne pourras pas me forcer à parler .


    Certaines de ses attitudes au quotidien , de ses écrits ( elle écrit énormément ) m'inquiètent , me font penser qu'elle a également un problème psychiatrique .

    Il faut savoir que mon cousin a un problème de schizophrénie ( d'ailleurs j'étais une des seules de la famille a m'être rendue compte qu'il avait un problème ) ,
    que son père à elle a été interné par le passé ( mais j'ignore pourquoi ) et qu'il a été reconnu comme étant un être frustre , affabulateur , ne différenciant pas le bien du mal par les psys qu'il a rencontré suite à l'ordonnance du juge qui avait demandé une expertise psychiatrique lors de ce problème d'inceste .

    Elle est capable de changer d'attitude en quelques secondes ( il suffit qu'il y ait du monde à la maison pour qu'elle soit toute doucereuse, mielleuse ) ;elle manipule les gens sans la moindre gène ( et je parle bien d'adultes ) ; elle sait comment se faire plaindre ( à 3 ans , elle se mordait elle même pour se faire pleurer quand on lui refusait quelque chose ) ; elle ment au quotidien ( à moi , aux autres ) ;elle s'identifie systématiquement aux plus malheureuses de ses copines ( sauf que les copines ont de réels problèmes dans leurs familles ) et fait d'une goutte d'eau un océan .
    Elle est persuadée que je ne lui veux que du mal .Chaque phrase que je dis ,elle se la pense destinée et elle déforme mes paroles et pensées ( et ça ne sert à rien que j'essaye de lui faire comprendre qu'elle a mal interprétée mes paroles ...au contraire c'est pire ... )
    J'ai voulu la faire interner d'office à l'hopital vinatier sur lyon pour qu'elle puisse être examinée par des psychologues et des psychiatres mais mon médecin me dit qu'ils n'ont pas de service pour les ados ....

    Je vis dans la peur !
    La peur qu'elle me frappe ( elle a déjà levé la main sur moi une fois mais n'a pas eu le temps de me frapper ) car dans ses yeux , je ne vois plus rien que de la haine envers moi !
    La peur que ça perturbe ses frères et soeurs ( le petit de 3 ans ne supporte pas que je crie , la 3° qui a 12 ans part en crises de larmes régulièrement parce qu'elle ne comprend pas pourquoi sa soeur se comporte de la sorte envers moi )
    La peur de me voir retirer la garde de mes autres enfants si elle arrive à embobiner suffisamment un adulte qui ne l'aura rencontrée que quelques heures ...
    La peur aussi de péter un câble et de lui faire du mal !


    Je n'ose plus la laisser seule parce que j'ai la trouille qu'elle fasse une fugue .Quand elle va au lycée, j'vis avec la peur au ventre qu'elle ne rentre pas ....


    Je sais , certains vont dire ou penser que j'ai mal éduqué mes enfants, que je suis une mauvaise mère ou auront tout autre jugement hâtif de la sorte .A ceux là , je répondrais qu'il n'en est rien .
    Tous les gens que je connais personnellement , tous mes voisins , toutes les personnes qui ont croisées mes enfants me disent
    " Qu'est ce que tes enfants sont bien élevés! Et dire que tu les élèves seule !Beaucoup devraient prendre exemple sur toi ..... "

    Et ceux à qui je parle de ma détresse actuelle vis à vis du comportement de ma grande tombent des nues parce qu'ils lui donneraient tous le bon dieu sans confession comme on dit ....


    Que me reste-t-il comme recours légal pour retrouver un peu de sérénité à la maison ?
    Que faire pour que ma mère n'intervienne plus en levant les punitions que je donne ?

    Que puis je faire que je n'ai pas déjà fait ou envisagé ?

    Vos conseils sont les bienvenus merci

    Krystel

    ps : merci de ne pas juger ma vie dont vous ne connaissez rien , je veux juste quelques conseils

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour !

    Et si vous lui proposiez une émancipation ? Comme cela, elle aurait les cartes en main et en cas d'accord, vous seriez débarrassée d'au moins une partie de ce fardeau...
    La meilleure chose entre la France et l'Angleterre, c'est la Manche !!!!

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Tobias ,
    Je n'ai rien contre son émancipation mais toujours est-il qu'il faudra l'intervention d'un juge ....
    En existe-t-il un assez inconscient pour émanciper une demoiselle de 16 ans , lycéenne , sans job d'appoint et avec pour seul diplome un brevet des collèges avec mention assez bien ??
    ça, s'est pas gagné ....

    Merci de la suggestion malgré tout
    Dernière modification par poupinette69 ; 16/12/2010 à 13h52.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le problème est que juridiquement, on ne peut pas faire grand-chose pour s'opposer à de tels comportements de la part de ses enfants. Vous vivez dans un rapport de force qui joue totalement contre vous, et à y rester, vous risquez que tout ce qui tient encore à peu près debout se casse vraiment la figure. Il faut absolument protéger vos autres enfants.

    De toutes façons, et excusez-moi d'être direct, si votre fille veut fuguer, elle le fera, quoi que vous fassiez...et elle le fera d'autant plus volontiers qu'elle sentira que vous le redoutez.
    La meilleure chose entre la France et l'Angleterre, c'est la Manche !!!!

  6. #6
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    Le problème est que juridiquement, on ne peut pas faire grand-chose pour s'opposer à de tels comportements de la part de ses enfants. Vous vivez dans un rapport de force qui joue totalement contre vous, et à y rester, vous risquez que tout ce qui tient encore à peu près debout se casse vraiment la figure. Il faut absolument protéger vos autres enfants.
    c'est exactement pour cette raison que je m'adresse aux personnes sur ce forum , pour protéger mes autres enfants .

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    De toutes façons, et excusez-moi d'être direct, si votre fille veut fuguer, elle le fera, quoi que vous fassiez...et elle le fera d'autant plus volontiers qu'elle sentira que vous le redoutez.
    c'est vrai ! juste pour braver l'interdit ....

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    ce serait encore pire pour votre fille si vous cédiez sur tout (mais provisoirement mieux pour vous)

    beaucoup de parents isolés vivent ces situations difficiles, ça sera "moins pire dans deux ou trois ans

    si votre fille fait des études, proposez-lui l'internat ; demandez l'aide d'un éducateur pendant qu'elle est mineur

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Tant qu'elle n'a pas physiquement mis en danger quelqu'un chez vous, il est vrai que la loi ne peut rien faire.

    Et comme vous ne pouvez pas partir en la laissant là, il faut peut-être l'éloigner temporairement...

    Soit par l'émancipation qui est une sorte d'éloignement juridique, soit en la mettant en pension...je vois que freezbee a la même idée.

    Avez-vous pu contacter l'assistance sociale du lycée, celle à qui elle aurait demandé son placement ailleurs ?
    La meilleure chose entre la France et l'Angleterre, c'est la Manche !!!!

  9. #9
    Membre Sénior

    Infos >

    Votre fille agit ainsi parce qu'elle vous connait et connait vos réactions. C'est un jeu, pas toujours conscient.
    Il faut apprendre à agir autrement pour la surprendre.
    C'est de la thérapie comportementale.
    Ce comportement forcément, il signifie quelque chose.

    Je vous suggère des centre d'aide parent-enfants voire un psy, mais pour vous, qui saura vous conseiller sur un comportement à adopter envers elle. Parfois, celà peut suffire à faire bouger les choses.

    Je ne vous dis pas d'aller voir un psy parce que je considère que qq chose ne tourne pas rond, entendons nous, mais vraiment d'aborder une thérapie comportementale. Cela donne de bonsrésultats.

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par freezbee Voir le message
    ce serait encore pire pour votre fille si vous cédiez sur tout (mais provisoirement mieux pour vous)
    le problème si je cède sur tout même provisoirement, c'est qu'elle va immédiatement en déduire que c'est définitif

    Citation Envoyé par freezbee Voir le message
    si votre fille fait des études, proposez-lui l'internat ; demandez l'aide d'un éducateur pendant qu'elle est mineur
    L'internat? j'y ai pensé mais connaissant son caractère, ce n'est pas la solution idéale parce que le week end , elle aura le même comportement qu'actuellement

    ---------- Message ajouté à 12h46 ---------- Précédent message à 12h32 ----------

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    Soit par l'émancipation qui est une sorte d'éloignement juridique, soit en la mettant en pension...je vois que freezbee a la même idée.
    J'ai demandé à l'assistante sociale un placement administratif mais ça prend du temps ( c'est normal ) .Malheureusement, ma fille ne veut pas comprendre que les choses ne se font pas en trente secondes et est persuadée , une fois de plus , que je ne veux pas faire bouger les choses

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    Avez-vous pu contacter l'assistance sociale du lycée, celle à qui elle aurait demandé son placement ailleurs ?
    oui je l'ai vue jeudi . elle m'a conseillée d'écrire au JAF pour lui demander d'intervenir

    ---------- Message ajouté à 12h55 ---------- Précédent message à 12h46 ----------

    Oui effectivement , c'est une chose à laquelle j'ai pensé . Je pense aussi emmener mes autres enfants voir un psychologue pour qu'ils puissent évacuer aussi la tension .

    Le seul hic, c'est que le CMP , y a 2 mois d'attente minimum ....

  11. #11
    Membre Benjamin

    Infos >

    Ma fille a fini par voir le pédopsychiatre pendant les vacances scolaires ... Elle n'a quasiment pas répondu aux questions qui lui étaient posées ...
    Elle est censée y retourner prochainement mais elle m'a fait savoir qu'elle n'irait pas .La pédopsy m'a dit devant ma fille que je ne pouvais pas la forcer à venir la voir .....

    Je ne comprends pas qu'on ne puisse pas obliger un enfant de 16 ans à consulter auprès d'un professionnel lorsque cet enfant est suicidaire et menace chaque jour ou presque de s'enfuir de la maison .


    Concernant l'AS , j'ai vu celle de secteur avec ma fille pendant les vacances .Elle comprend bien le problème et je dois la revoir dans une dizaine de jours ...


    Je dois finalement écrire au Juge pour Enfant afin de lui demander un placement administratif .Je ne sais pas trop quoi lui dire mais je pense qu'en lui expliquant tout ce que je vous ai expliqué , il comprendra l'urgence de la situation .

    Ma fille s'est montrée par moments très agréable pendant les vacances et aussi fort teigneuse à d'autres moments .... ça dépendait de se qu'elle espérait demander ....
    Elle a passé Noël chez une amie à elle .... Dès son retour, elle n'a eu de cesse de savoir si elle pourrait aller passer nouvel an chez cette même amie et j'ai fini par accepter (entre temps, elle m'a menacé de plomber le réveillon que j'organisais chez moi mais ça n'a pas influencé ma décision ) ...
    Ma fille comptait aller chez son amie le 30 et moi j'étais ok pour le 31 et le 1er ...Et bien la demoiselle m'a fait damner toute la journée du 30 pour me faire "payer" ( c'est son terme ) le fait que je refuse qu'elle y aille le 30 ....
    Là depuis hier , elle est toute serviable et mielleuse mais je sais très bien pourquoi .... elle compte aller de nouveau chez son amie le 08 au soir pour la galette .... Je la laisse dormir là-bas uniquement parce que je ne veux pas qu'elle se retrouve seule dans les transports en commun tard le soir et comme ni la mère de son amie ni moi ne sommes véhiculés , je ne vois pas d'autre option . Je sais déjà qu'elle aura un comportement détestable quand je vais exiger qu'elle rentre le dimanche pour 12 h ...

    Ses frères et soeurs ne comprennent pas son comportement .Il sont fatigués de ses scènes .Les 2 garçons ont un sommeil très agités depuis quelques jours ....
    C'est vraiment usant .


    Si vous avez quelques conseils à me donner concernant la lettre que je dois écrire au J.E , n'hésitez pas à le faire . J'envoie la lettre demain .

  12. #12
    Membre Sénior

    Infos >

    Je connais cette situation!! si j'ai un conseil à vous donner mettez de la distance entre vous et votre fille . Cette relation en plus d'être sterile s'avère plus que destructive pour toute les deux.Effectivement son parcours est difficile et il est à craindre que le traumatisme causé par le comportement incestieux de son père soit à l'origine des conflits. Toutefois son histoire lui appartient et elle devra grandir en l'assumant. Pour l'heure vous ne pouvez pas lui apporter de réponse a son mal être , elle devra seule parcourir son chemin. Quand à surveiller tout ses faits et gestes il s'agit d'une attitude certainement usante pour vous , et qui ne renforce pas la confiance entre vous. Tentez une rupture soit par un foyer , soit par un internat , ou un placement chez la mamie pendant un temps. Il ne s'agit pas de vous débarrasser du problême mais d'appaiser le conflit. Votre fille semble aller assez mal , et vous aussi . Voyez un psy de votre coté pour vous aider à traverser cette épreuve . Nos enfants sont parfois trés durs avec nous ! Mais qui à par nous pouvons entendre leur colère , au quotidien. Si en présence de personne exterieure elle reste cool c tres bon signe .Elle est capable de gérer le lien social . Voilà ne perdez jamais espoir cette jeune fille est en pleine construction et comme on dit par chez nous elle n'est pas fini de peindre!! Il lui faut du temps et à vous aussi
    lou

  13. #13
    Pilier Junior

    Infos >

    un placement chez la mamie pendant un temps
    Très bonne idee, faites donc ce cadeau à votre mère !

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    Citation Envoyé par Louane Voir le message
    Je connais cette situation!! si j'ai un conseil à vous donner mettez de la distance entre vous et votre fille . Cette relation en plus d'être sterile s'avère plus que destructive pour toute les deux.Effectivement son parcours est difficile et il est à craindre que le traumatisme causé par le comportement incestieux de son père soit à l'origine des conflits. Toutefois son histoire lui appartient et elle devra grandir en l'assumant. Pour l'heure vous ne pouvez pas lui apporter de réponse a son mal être , elle devra seule parcourir son chemin. Quand à surveiller tout ses faits et gestes il s'agit d'une attitude certainement usante pour vous , et qui ne renforce pas la confiance entre vous. Tentez une rupture soit par un foyer , soit par un internat , ou un placement chez la mamie pendant un temps. Il ne s'agit pas de vous débarrasser du problême mais d'appaiser le conflit. Votre fille semble aller assez mal , et vous aussi . Voyez un psy de votre coté pour vous aider à traverser cette épreuve . Nos enfants sont parfois trés durs avec nous ! Mais qui à par nous pouvons entendre leur colère , au quotidien. Si en présence de personne exterieure elle reste cool c tres bon signe .Elle est capable de gérer le lien social . Voilà ne perdez jamais espoir cette jeune fille est en pleine construction et comme on dit par chez nous elle n'est pas fini de peindre!! Il lui faut du temps et à vous aussi
    lou
    Oui je sais que seuls la distance et le temps pourront arranger les choses ou tout au moins les calmer et c'est pourquoi je me résous à demander un placement administratif malgré toute la peine que cela me fait .
    J'espère juste être comprise par le juge des enfants .

    Malheureusement, il arrive aussi à ma fille d'être fort désagréable avec moi même en présence de personnes extérieures et c'est très difficile à vivre pour moi . Surtout qu'en ce moment je ne suis pas au meilleur de ma forme physique puisque je suis obligée de me déplacer en fauteuil roulant quand je suis en extérieur et en me tenant à tout ce que je peux en intérieur ...
    Les médecins appellent ça une convergence émotionnelle ...
    Elle profite de la situation pour m'en faire voir de toutes les couleurs dès qu'elle peut quel qu’en soit la raison ...

    Chez la psy, elle m'a sorti : " c'est pas normal que les autres partent et pas moi "( je précise que mes autres enfants ont l'obligation d'aller une semaine aux vacances de noel chez leur père dans le cadre de son droit de visite ) et à son retour de chez son amie , j'ai eu droit à " ouais ben en attendant,moi j'suis partie que 4jours et demis et eux 6 jours "




    Citation Envoyé par Corima Voir le message
    Très bonne idee, faites donc ce cadeau à votre mère !
    Le problème c'est que lorsqu'elle revient de chez ma mère elle est pire qu'à son départ .
    Ma mère lui passant tous ces caprices, la traitant comme une princesse , lui permettant tout, ne jurant que par elle , lui donnant raison sur tout et se permettant de me dénigrer en permanence devant elle , je ne pense pas que ce soit la bonne solution .





    Je vous présente mes meilleurs voeux pour 2011 et vous remercie tous et toutes pour votre soutien et vos conseils .

  15. #15
    Pilier Junior

    Infos >

    convergence émotionnelle
    Effectivement, ne vous laissez pas tuer à petit feu, vous avez d'autre enfant. Seul un eloignement pourra redonner un souffle à votre famille, ça devient indispensable ! Je vous souhaite bien du courage, j'ai lu toute votre histoire, et ce que l'on pourrait vous reprocher c'est d'etre une bonne maman, attentive à votre fille mais vous n'etes pas payée en retour. Elle s'en rendra compte plus tard, mais pour l'instant, ça va etre difficile de lui faire entendre raison.

    Tous mes meilleurs voeux egalement

  16. #16
    Membre

    Infos >

    Coucou,
    J'imagine combien votre quotidien doit être difficile mais je pense que vous n'avez peut-être pas encore exploré toutes les pistes : il y ades assistantes sociales à la municipalité qui peuvent vous écouter et vous conseiller. Il y a aussi les assistantes sociales rémunérées par le Conseil Général que vous pouvez contacter. Ne restez pas seule face à ce problème et racontez-le à un maximum de personnes habilitées pour être protégée le jour où quelque chose de grave interviendra. Certaines municipalités mettent en place des médiateurs familiaux qui reçoivent parents et enfants pour leur permettre de renouer le dialogue ou de trouver des solutions à une situation particulièrement difficile. Essayez-cela en en parlant à votre fille comme d'une possiblité de trouver un accord ou un compromis à la vie devenue infernale, et pour toutes les deux!
    Sur un autre plan, je me permets de vous conseiller de vous efforcer d'émettre en permanence des vibrations positives et d'amour vis-à-vis de cette enfant même et surtout au moment où cela vous parait le plus difficile. Dites-lui que vous l'aimez surtout quand elle devient rageuse en vous efforçant de rester calme et douce. Evitez de rentrer dans le conflit, dans sa rage, dans sa haine en lui rétorquant dès le début (et avec sincérité dans la vibration émise) : "en tous cas, moi je t'aime", INLASSABLEMENT.
    Voilà, j'espère que ce petit message vous sera utile.
    Bon courage dans vos démarches et dans votre entrainement!

  17. #17
    Membre Cadet

    Infos >

    Je viens de lire tout le fil, et je suis sincèrement navrée pour vôtre famille, et compatit avec vôtre détresse. Néanmoins (et je ne suis pas spécialiste, mais maman de deux filles de deux papas differents) je voit dans les yeux de ma grande quand le papa de la petite vient la chercher, et elle reste avec moi, car papa N°1 pas très assidu (en rien en faite - PA/DVH). C'est dur dur pour elle.
    Dans ce que vous dites j'ai presque l'impression que vôtre ainée vous reproche inconsciemment de pas avoir su la protéger de la tragédie de sa toute petite enfance, du départ des figures masculines dans sa vie, de la différence de "traitement" entre elle et ses frères/soeurs. Elle a la rage, et ça ce n'est pas de vôtre faute. Vous avez fait au mieux, comme vous le pouviez au moment donné.
    Mais là, il faut qu'elle grandisse, qu'elle digère son histoire - et vôtre présence ne fait que rappeler son "sort"
    Solution Mamie me semble pas mal pour elle. Certes il vont faire leur "petite clique" contre vous, mais c'est pas grave. En tant que maman, vous savez que c'est bon pour elle de se faire traiter en princesse. Et au long terme, elle grandira, et elle comprendra que vous avez fait de votre mieux.
    Elle semble avoir trouver sa place la bas... laissez lui ce plaisir.

    Allez un petite lettre ouverte que j'ai trouvée, qui devrait vous donner un peu de réconfort ..... elle s'intitule "à tous les parents méchants"

  18. #18
    Membre Junior

    Infos >

    J’aimerais apporter le témoignage de mon expérience personnel.
    Je vois dans ce post, tous les intervenants qui se placent en position d’adultes et de parents par rapport à la situation (très difficile), j’ai réagit comme vous en lisant le témoignage de Poupinette69.

    Puis, je me suis rappelé comment j’étais à l’âge de la fille de poupinette69.
    J’ai vécu une histoire assez similaire. La grosse différence, c’est que mon « géniteur » ne m’a jamais touché, il a juste décidé de ne jamais avoir à faire à moi, il a laissé ma maman se débrouiller seule.

    Comme votre fille, j’ai eu des beau-père, des demi-frères et sœurs (qui sont pour moi des frères et sœurs et non des demis), une grand-mère qui rabaissait ma maman et me traité en princesse…

    Le seul parent que votre fille a près d’elle, c’est vous et elle doit vous partager.
    Vos autres enfants ont des papas plus au moins présent, mais pas elle. Je pense (ce n’est que mon avis, mais ayant vécu un peu la même chose, je pense ne pas avoir entièrement tort), elle doit comprendre pourquoi son père n’est plus présent pour elle, mais, elle vous en veut de ne pas avoir choisit le « bon » papa pour lui donner la vie. Un papa qui serait toujours là.
    Je pense aussi qu’elle veut se prouver à elle-même que vous avez eu tort de mettre de l’écart entre elle et son père, en cherchant de jeunes hommes peu recommandable, qui pourraient correspondre à l’image qu’elle se fait de son père : si elle peut vivre avec eux, elle aurait pu vivre avec son père (je ne sais pas si j’exprime clairement mes idées). Donc, prouver que vous avez eu tort dans les choix que vous avez fait pour elle.
    En tant que maman, je vous donne entièrement raison, vous avez fait le bon choix, mais une ado ne voit pas les choses comme les adultes.

    Elle a 16 ans et doit respecter les mêmes règles que les plus petits, c’est dur à encaisser, j’ai vécu la même situation. Elle est presque adulte, elle doit s’estimer très mature pour son âge (idée que se font les ados, qui n’ont aucune notion de ce qu’est vraiment la maturité), mais pour elle, vous la traité en enfant alors qu’elle a l’âge de vivre seule (elle se rendra compte plus tard qu’elle avait totalement tort, mais pour le moment… ce n’est vraiment pas évident pour vous).

    Je comprends qu’avec son comportement, il est difficile de faire autrement, surtout quand on lit tout ce qui se passe sur internet. Vous êtes une bonne maman, qui ne veut que la protéger, elle s’en rendra compte dans quelques années.

    A 16 ans, j’étais très mal dans ma peau, peu d’amis, jamais le droit de sortir…
    Mais, il y a une chose qui un jour m’a fait énormément plaisir, c’est le jour où ma maman m’a proposé de passer du temps ensemble, que toute les deux. Ca nous a beaucoup rapprochées.

    Je n’ai jamais manqué de respect à ma maman, juste que chacune de nous vivait dans son coin, sans aucun geste d’affection et un enfant à besoin de savoir qu’on l’aime, c’est vital pour lui (même s’il se prend pour un adulte).

    Il manque quelque chose en vous et votre fille, c’est ce que je ressens de votre témoignage.
    J’aimerais vous conseiller de lui consacré du temps rien qu’à elle de temps en temps, du temps pour parler, partager, exprimer vos émotions, vos craintes pour elle… Ca ne vous coûtera rien d’essayer. Je pense que cela pourrait changer votre relation avec elle (qu’elle sente que malgré ses bêtises, elle est toujours votre fille et que vous l’aimez).

    En attendant, je vous souhaite beaucoup de courage.

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] Maman en detresse
    Par satinnoir02 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/03/2018, 18h23
  2. [Parents et Enfants] maman en detresse
    Par chachou8360 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2014, 21h36
  3. [Consommation] maman en detresse
    Par cocozala dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/09/2014, 22h39
  4. [Parents et Enfants] Jeune future maman en détresse
    Par Futuremaman dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 99
    Dernier message: 01/01/2008, 22h17
  5. [Vie commune, Rupture] Maman en détresse
    Par Venus69110 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/06/2005, 15h39