Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Test de paternité d'un enfant adultérin
Discussion sur le thème : Parents et Enfants

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Mon mari est père d'un enfant de 8 ans. Un mois avant leur séparation officielle, cette femme est tombée enceinte (mais ils vivaient encore sous le même toit) mais n'a rien dit seulement lorsqu'elle a voulu avoir les allocations (c'est à dire quelques mois après la naissance) Ce sont les huissiers qui lui ont annoncé cela. Cet enfant est conçu durant une période de mariage, mais est le fils d'un autre homme. Cette femme, qui ne travaille pas, a demandé la saisie sur salaire de la pension, elle la eue. Et maintenant, elle et son avocat (que nous les contribuables payons) demande à mon mari un test sanguin pour son deuxième enfant (qui n'est pas de lui). Elle nous a affirmé que cet enfant était d'un autre homme (qui ne l'a pas déclaré sur les registres de l'état civil) et qui est parti depuis (il n'est resté que pour l'aider a acheter les couches…) Mon mari ne veux en aucun cas faire ce test, il a jeter les papiers, car il sait pertinemment que cet enfant n'est pas de lui (ils n'avaient plus de relations depuis plusieurs mois avant la conception de cet enfant). Que risque t'il s'il ne fait pas les test? Est-ce que la justice va lui mettre cet enfant sur le dos ce qui dit pension alimentaire…..? Si mon mari fait le test est-ce que les résultats vont être également rapproché pour connaître la paternité du premier (qu'il a reconnu), moi j'aimerais vraiment savoir si le premier est l'enfant de mon mari (j'ai des doutes).

    Elle ne lui présente pas son enfant depuis quand même 4 ans alors que le jugement dit 1 WE sur 2 et la moitié des vacances scolaires. Depuis août 2004, elle lui a présenté 1 mois en août 1 semaine en décembre 1 semaine en avril et 3 semaines en juillet dernier c'est tout et avant rien du tout (leur séaration date de 2002). Un jour (peu de temps après leur séparation) il est parti pour voir son fils, oui ce n'était pas un WE mais un mardi soir et elle lui l'a donné avec du rechange…, et est partie déposer plainte pour enlèvement d'enfant (les policiers ont bien rigolés …..).

    Aidez-moi

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Si elle demande un test, c'est probablement qu'elle en connait l'issue, sinon je ne vois pas l'intérêt. Ou alors elle tente le coup, une chance sur deux après tout.
    Mais je n'ai pas très bien saisi : un 1er enfant concu qq mois avant la séparation donc durant le mariage, et un 2ème après la séparation ?

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Le premier enfant a été conçu au début de leur relation.
    Le deuxième juste avant leur séparation.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    "Cet enfant est conçu durant une période de mariage, mais est le fils d'un autre homme. "
    " pater is est quem nuptiae demonstrant" = si la conception se situe à un moment où la mère de l'enfant est marié celle ci fait présumer la paternité du mari.

    Tout enfant né 180 jours après le mariage de ces parents et 300 jours après leur divorce est présumé avoir été conçu pendant le mariage.

    Si la mère a entretenu une relation avec plusieurs hommes, pendant cette période, l'article 311 alinéa 2 du code civil pose le principe de la présomption
    " omni meliore momento" c'est a dire n'importe quand en fonction de ce qui est demandé dans l'intérêt de l'enfant.

    Pour résoudre les conflits de filiation , le juge a la possibilité de recourir à desxanalyses de sang ainsi que des expertises d'identification par les empreintes génétiques ( article 16-11 Code Civil) en cas de refus de s'y soumettre le juge est libre de tirer toutes les conséquences d'un tel refus en application de l'article 11 du nouveau code de procédure civile. Il peut y voir une présomption de fait de la paternité , ou de la non paternité.

    "Si mon mari fait le test est-ce que les résultats vont être également rapproché pour connaître la paternité du premier (qu'il a reconnu), moi j'aimerais vraiment savoir si le premier est l'enfant de mon mari (j'ai des doutes).""
    Le premier enfant a huit ans , croyez vous qu'il soit bien raisonnable pour remettre en cause cette paternité?

    L'article 322 alinéa 2 du code civil indique que la filliation légitime est irréfragable lorsqu'elle repose sur un acte de naissance et une possession d'état conforme.

    Si il n'y a pas possession d'état ( possession d'état = nom, comment est traité l'enfant, contribuer à l'entretien, échanger de la correspondance, relations régulières avec l'enfant , exercer un droit de visite) a contriaro de l'article 322 la filiation légitime peut être constestée.

    Article 312 alinéa 2 Code civil "Le mari peut toujours désavouer l'enfant( né de sa femme) s'il justifie de faits propres à démontrer qu'il ne peut pas être le père"

    Cette preuve se faire par tous moyens.

    Il y a plusieurs type de désavoeu de paternité

    Le désavoeu de droit commun ( article 316-1 du code civil) dirigé contre l'enfant, dans le délai de 6 mois du jour de la naissance ou d'un acte extra judiciaire contestant la paternité.

    Le désavoeu par simple dénégation ( article 314 du code civil) plus possible lorsque le mari c'est comporté comme le père après la naissance ( article 314alinéa 3 du code civil) dans ce cas il faut revenir au droit commun, courrier recommandé contestant la paternité , action dans les 6mois )

    Le désavoeu en défense à une action de réclamation d'état ( article 325 du code civil) il s'agit de se défendre contre une paternité à laquelle on est seulement exposée.

    Le désavoeu préventif ( article 326 code civil) celle d'un enfant dont la filliation maternelle n'est pas établie , avant que l'enfant exerce une action en réclamation d'état, le mari désavoue sa paternité.

    Elle ne lui présente pas son enfant depuis quand même 4 ans alors que le jugement dit 1 WE sur 2 et la moitié des vacances scolaires. Depuis août 2004, elle lui a présenté 1 mois en août 1 semaine en décembre 1 semaine en avril et 3 semaines en juillet dernier c'est tout et avant rien du tout (leur séaration date de 2002). Un jour (peu de temps après leur séparation) il est parti pour voir son fils, oui ce n'était pas un WE mais un mardi soir et elle lui l'a donné avec du rechange…, et est partie déposer plainte pour enlèvement d'enfant (les policiers ont bien rigolés …..).
    Voilà un papa qui qui fait des efforts pour continuer de voir son fils, pourquoi contester la paternité.

    Si il y a des difficultés déposer plainte pour non représentation d'enfant ( pas une main courante qui n'est u'un simple acte adminnistratif de police, mais une véritable plainte pour délit réprimé par la loi article 227-5 du code pénal)

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Tout d'abord merci pour votre réponse.
    J'ai des choses à rajouter en ce qui concerne le premier enfant, il est né hors mariage (le mariage s'est fait plus d'un an après) et il est né avec à peine 9 mois après leur rencontre. Voilà pourquoi j'ai des doutes.
    Et des tas de choses à dire sur cette femme :
    Cette femme a déjà frappé son enfant, à leur actuelle je ne sais pas. Mon mari a été voir une assistante sociale pour ce motif mais cela fait plus de 3 ans et je crois que l'action n'a pas été suivie par la justice. C'est le petit qui nous l'a dit en précisant que sa mère lui disait qu'il n'avait pas le droit d'aimer son père et il prenait des coups de ceinture. Il est malheureux cet enfant, à 8 ans il dit aux adultes (qu'il connait à peine) qu'il faut avoir de la patience dans la vie, tout viendra, je suis désolé mais un enfant de cet age ne doit pas tenir des propos de cette sorte, il ne doit pas voir le malheur au contraire les adultes doivent le préserver pour qu'il vive heureux. Cette femme n'habille pas son enfant, les vêtements qu'elle nous apporte à chaque visite dont surtout cet été sont trop petit pour lui, ils sont déchirés. J'ai tout reprisé ou jeté à la poubelle sauf un pijama de 4 ans pour un enfant de 8 ans (je trouve ça honteux) et j'ai refait (en parti) sa garde robe. Elle ne nourri pas l'enfant, ne coiffe pas l'enfant...... Quand il est avec nous la première chose que nous faisons c'est lui couper les cheveux, et quand il quitte chez nous il n'a plus les joues creuses mais a bonne mine.
    Est - ce une bonne mère? Un jour cet enfant va y laisser sa peau pour des ********s. sa mère ne l'aime pas, venait pleurer pour quelques Euros tous les mois mais l'enfant ne profite en rien de la pension alimentaire (ni nourri, ni habillé, frappé....) et de cet argent que nous lui donnions en plus de la pension pour l'enfant et c'est bien précisé ou alors nous lui faisions quelques courses (et j'ai peut-être été idiote au départ mais c'est moi même qui poussais mon mari pour faire ces gestes jusq'au jour où elle a déposé plainte pour "enlèvement d'enfant") mais elle a le culot de quémander de l'argent encore de 3 à 6 fois par ans quand même mais elle n'obtiens pas gain de cause même si elle utilise toujours l'enfant quand elle viens pleurer (j'appelle ça du chantage). Ce n'est pas normal. Ce n'est pas mon fils, mais j'ai mal au coeur de voir que la femme qui l'a mis au monde agit comme ça. Je n'ai pas encore d'enfant mais j'ai un coeur.

    Voilà pourquoi je suis rebellée envers cette femme qui ne veux pas se bouger les fesses pour le bien être de ses propres enfants, qu'elle aille bosser....

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par vivi.m7
    Tout d'abord merci pour votre réponse.
    J'ai des choses à rajouter en ce qui concerne le premier enfant, il est né hors mariage (le mariage s'est fait plus d'un an après) et il est né avec à peine 9 mois après leur rencontre. Voilà pourquoi j'ai des doutes.
    Et des tas de choses à dire sur cette femme :
    Cette femme a déjà frappé son enfant, à leur actuelle je ne sais pas. Mon mari a été voir une assistante sociale pour ce motif mais cela fait plus de 3 ans et je crois que l'action n'a pas été suivie par la justice. C'est le petit qui nous l'a dit en précisant que sa mère lui disait qu'il n'avait pas le droit d'aimer son père et il prenait des coups de ceinture. Il est malheureux cet enfant, à 8 ans il dit aux adultes (qu'il connait à peine) qu'il faut avoir de la patience dans la vie, tout viendra, je suis désolé mais un enfant de cet age ne doit pas tenir des propos de cette sorte, il ne doit pas voir le malheur au contraire les adultes doivent le préserver pour qu'il vive heureux. Cette femme n'habille pas son enfant, les vêtements qu'elle nous apporte à chaque visite dont surtout cet été sont trop petit pour lui, ils sont déchirés. J'ai tout reprisé ou jeté à la poubelle sauf un pijama de 4 ans pour un enfant de 8 ans (je trouve ça honteux) et j'ai refait (en parti) sa garde robe. Elle ne nourri pas l'enfant, ne coiffe pas l'enfant...... Quand il est avec nous la première chose que nous faisons c'est lui couper les cheveux, et quand il quitte chez nous il n'a plus les joues creuses mais a bonne mine.
    Est - ce une bonne mère? Un jour cet enfant va y laisser sa peau pour des ********s. sa mère ne l'aime pas, venait pleurer pour quelques Euros tous les mois mais l'enfant ne profite en rien de la pension alimentaire (ni nourri, ni habillé, frappé....) et de cet argent que nous lui donnions en plus de la pension pour l'enfant et c'est bien précisé ou alors nous lui faisions quelques courses (et j'ai peut-être été idiote au départ mais c'est moi même qui poussais mon mari pour faire ces gestes jusq'au jour où elle a déposé plainte pour "enlèvement d'enfant") mais elle a le culot de quémander de l'argent encore de 3 à 6 fois par ans quand même mais elle n'obtiens pas gain de cause même si elle utilise toujours l'enfant quand elle viens pleurer (j'appelle ça du chantage). Ce n'est pas normal. Ce n'est pas mon fils, mais j'ai mal au coeur de voir que la femme qui l'a mis au monde agit comme ça. Je n'ai pas encore d'enfant mais j'ai un coeur.

    Voilà pourquoi je suis rebellée envers cette femme qui ne veux pas se bouger les fesses pour le bien être de ses propres enfants, qu'elle aille bosser....
    [/quote] Si le comportement de la Mère est celui que vous décrivez (votre témoignage est direct ou rapporté par votre mari ?) il ne lui reste (au Père veux-je dire) plus qu'à alerter Juge des Enfants je pense mais ne suis pas sûr ; mon doute est / JAF. Comme vous parler d'une attitude profondément négative de la Mère, ça me paraît plus approprié.

    J'abonde dans la remarque au sujet de l'enfant de 8 ans ! Laissez-le tranquille ! Recherche scientifique de paternité ! ça va rapporter quoi, apporter quoi et à qui ?


  7. #7
    Membre

    Infos >

    Bonjour

    Je suis journaliste pour l'émission de reportages

    [Edit de l'Equipe de Modération]
    retrait du nom de l'émission et de la chaîne télévisée, contraire à la charte
    [/edit]

    et je recherche des témoignages de personnes qui ont fait appel, ou qui sont sur le point de faire appel, à un test de paternité.
    Merci d'avance de votre aide !
    Je suis joignable sur le e mail suivant : epakosz@gmail.com
    Elodie

  8. #8
    Membre Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Elodie757
    Bonjour

    Je suis journaliste pour l'émission de reportages [voir message précédent] et je recherche des témoignages de personnes qui ont fait appel, ou qui sont sur le point de faire appel, à un test de paternité.
    Merci d'avance de votre aide !
    Je suis joignable sur le e mail suivant : epakosz@gmail.com
    Elodie
    Je trouve que c'est un peu déplacé votre post.

  9. #9
    Membre Sénior

    Infos >

    Que votre mari fasse le test de paternité et si ce n'est pas lui le père,il pourra demander des dommages et intêréts et ce sera au frais de son ex pour le prix du test aussi.
    Parce que de toute façon,s'il ne le fait pas,il sera déclaré père de cet enfant.
    Ne vous a-t-il pas caché certaines choses? Parce que s'il a bonne conscience,en quoi,ça le dérange de faire un test?

  10. #10
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Oui il faut qu'il fasse ce test de paternité, effectivement s'il ne le fait pas il sera supposé être le père de cet enfant.
    Donc quitte à lui payer une pension et à avoir un DVH autant être sur et certain que c'est son fils.
    Et dans le cas où il ne serait pas son fils, il n'aurait rien à lui devoir.

  11. #11
    Pilier Cadet

    Infos >

    Oui il vaut mieux que votre mari fasse le test.


    Si le test est négatif, tous les frais de procès lui seront remboursés, et du
    plus il aura le coeur net par rapport à cet enfant.

    Si votre mari avait entretenu des relations régulières avec l'enfant, je n'aurais pas eu la même réponse, car je pense, que en matière de filiation, le lien affectif et le lien éducatif devraient être juridiquement plus importants que le lien biologique.

  12. #12
    Pilier Cadet

    Infos >

    Ca c'est pour le 2° enfant :
    Puisque c'est la mère qui demande le test, il faut profiter de cette opportunité

    Pour le 1er enfant elle ne demande rien.
    Si vous demandez le test et que vous vous trompez cela risque de vous couter cher.

    Pauvres enfants balottés au gré des fantaisies des parents !

  13. #13
    Pilier Cadet

    Infos >

    Lili, Gazoulle et Adelice, il s'agit d'une poste qui date d'octobre 2005. J'ai l'impression que la personne qui a posté n'es pas revenue depuis longtemps.... ;-)

  14. #14
    Membre

    Infos >

    Bonjour vivi,

    Il faudrai que ton concubin fasse un test de paternité.
    Le résultat étant négatif, là, une procédure judiciaire devré être engagé pour un désavoeu de paternité.

    bon courage pour la suite des évenements

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] test de paternité sans reconnaissance de paternité est ce possible?
    Par TACHA64 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/02/2017, 09h32
  2. [Pénal et infractions] test ethylometre sans test ethylotest?
    Par Misami dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2010, 17h01
  3. [Parents et Enfants] Reconnaissance enfant adultérin
    Par Xtpaull dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/02/2007, 13h47
  4. [Parents et Enfants] Non reconnaissance de paternité d'un enfant adultérin
    Par Gugus dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2007, 23h24
  5. [Vie commune, Rupture] enfant adulterin
    Par Maryanne31 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/04/2006, 23h21