Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion : Enfant à naître de concubins, mère qui m'a quittée, que puis-je faire pour faire valoir mes droits ?

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    je poste le message suivant pour un jeune homme que j'ai connu haut comme trois pommes et qui n'a pas la possibilité de venir sur le forum.
    • Contexte :
    Nouveau concubin : X
    Ancien concubin : Y

    X a rencontré une jeune femme mère d'un bébé de 8 mois à l'époque. Elle aurait quitté Y car il l'aurait violentée. Pas de Jugement ni pension concernant la jeune femme, Y et leur bébé qu'Y a reconnu.

    X et la jeune femme se sont installés chez X elle allait/venait entre les deux foyers (celui de X et Y, pour maintenir, selon ses propos, les liens entre Y et son bébé, bébé dont elle s'occupe très bien), donc entre Paris et Province. En fait elle vivait "à cheval" entre les deux foyers.

    Elle est tombée enceinte vers le 14/02/09, X est persuadé d'être le père, car à cette période elle n'est pas retournée chez Y qui ne serait pas au courant de cette grossesse.

    X a eu une discussion avec la jeune femme en lui demandant de se "positionner", de faire un choix car elle ne pouvait pas vivre avec deux hommes à la fois. X est très épris d'elle. Je les connais et extérieurement une harmonie semblait installée.

    Hier en rentrant, X a vu qu'elle avait laissée ouverte, sur l'ordinateur, une page de recherche de foyers d'accueil mère/enfant. X, très amoureux et heureux de devenir papa, ne comprends pas cette attitude, même si la jeune femme a toujours été "instable" entre 2 foyers. Depuis hier plus de nouvelles. Il craint qu'elle parte avec leur bébé à naître sans qu'elle lui permette de faire valoir ses droits.

    Elle lui a d'abord dit qu'elle avorterait, ce qui l'a mortifié, puis il semblerait qu'elle va garder le bébé.
    • Ses questions :
    1/ Que peut-il faire pour faire valoir ses futurs droits et devoirs ? : peut-il faire une reconnaissance anticipée de paternité, même si il ne sait pas ou elle sera hébergée ou si au final elle avortera ?

    2/ Si au final elle garde l'enfant, comment pourra-t-il faire valoir ses droits et devoirs (demande de DVH et pension alimentaire) si il ne sait pas ou elle se trouve ?

    3/ Je suppose que si elle quitte leur domicile ou X l'héberge, il est inutile qu'il fasse une main courante pour le signaler, au moins pour attester qu'elle habitait là et en est partie ?


    D'autres conseils de votre part seront les bienvenus. A seulement 22 ans, je pense qu'un long chemin attends ce peut-être futur papa qui souhaite prendre ses responsabilités.
    Dernière modification par Papaetenfants ; 03/04/2009 à 11h52.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Concernant le domicile, il ne peut rien faire, rien ne les oblige à avoir un domicile commun.

    Il peut faire une reconnaissance anticipée. Cela en fera de lui le père "présumé".
    Parce qu'entre être "persuadé" d'être le père et en avoir la "certitude", ce n'est pas du tout la même chose.

    La mère peut se faire avorter sans qu'il y puisse quoi que ce soit.

    Et peut-être a-t-elle laissé la page "foyer d'accueil" ouverte sur l'ordinateur pour lui donner une fausse piste.

    Mais a-t-il la certitude "médicalement reconnue" qu'elle est réellement enceinte ?

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Chaque chose en son temps
    Tout d'abord une reconnaissance de paternité à faire en Mairie pour celà il doit avoir l'identité complète de la mère
    Ensuite s'assurer que la filiation apparaissait sur l'état civil, en effet la mère peut très bien déclarer l'enfant à son seul nom et là il devra régulariser les choses à la mairie du lieu de naissance de l'enfant muni de sa reconnaissance de paternité.
    Il devrait aussi s'assurer vu la situation particulière de la réalité de sa paternité.
    Pour reconnaitre ensuite ses droits de manière concrète sur l'enfant; il devra saisir à mon sens le JAF pour avoir un jugement qui fixe les modalités de visite. Si il n'a plus de contact avec elle et bien sa seule possibilité faire agir un huissier ou enquêteur ...je lui conseille d'avoir des informations telle que le numéro de sécurité sociale.
    En saisissant le JAF ils ont toutes les chances de passer au préalable par une médiation familiale, cette procédure est de plus en plus répandue

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Evitez d'excaver des posts qui ont presque 2 ans svp....

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je suis nouvelle et je me familiarise avec le forum.
    Je n'ai vu que par la suite qu'il s'agissait d'une question ancienne qui avait eu ses réponses.
    Je m'en excuse
    Bien à vous

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Pas de pb ça arrive, je voulais juste vous le signaler

    Et bienvenue alors

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] ma proprio veux pas me rendre ma caution alors que j'ai quittée son appartement depuis + de 2 mois
    Par elodieclems dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/08/2013, 15h51
  2. [Mon Employeur] Travail au noir puis licenciment, comment faire valoir ses droits?
    Par Catalina dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2013, 19h39
  3. [Vie commune, Rupture] Quittée enceinte de 7 mois, quels sont mes droits et ceux de mon bébé?
    Par Laurence07 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/09/2011, 13h59
  4. [Copropriété, Syndic & ASL] Comment faire valoir mes droits avec mon syndic?
    Par Atica dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/04/2010, 20h52